Presse régionale

Presse régionale

Articles de presse régionale.

Présentation:
Classer:

La Nouvelle République (www.lanouvellerepublique.fr) du 14 septembre 2021. Article de la rédaction : ''Jouisse et Schouten titrés sur 10 km à Véretz''

Les meilleurs nageurs d’eau libre français s’étaient donné rendez-vous ce samedi à Véretz. Sous l’égide du comité d’Indre-et-Loire de natation, la manifestation a regroupé près de 250 compétiteurs venus de la France entière. les spécialistes de la discipline ont été impressionnants, à l’image de l’ancienne berruyère Caroline Jouisse, aujourd’hui licenciée à Sarcelles, et de son partenaire de club Marcel Schouten, tous deux victorieux du 10 km.

L'Equipe (www.lequipe.fr) du 23 août 2021. Article de la rédaction : ''Axel Reymond et Océane Cassignol s'imposent sur le 25 km en Macédoine''. 

La deuxième étape du circuit ultra marathon de la fédération internationale (FINA), disputée ce week-end à Ohrid (Macédoine) sur 25 km, a été dominée par les
Français. Chez les hommes, le double champion du monde et triple champion d'Europe de la distance Axel Reymond s'est imposé au sprint (5h10'31'') face à l'Italien Edoardo Stochino (5h10'32''). Le Macédonien Evgenij Pop Acev a complété le podium (5h10'34''). Une course qui a vu Marc-Antoine Olivier, médaillé de bronze olympique du 10 km en 2016 à Rio, terminer le premier 25 km de sa carrière (6e en 5h 13'50'').

La Gazette du Val-d'Oise du 1er septembre 2021 (p.34). Article de Julien Bigorne : ''Axel Reymond sur la bonne voie''. 

Le 21 août en Macédoine du Nord, Axel Reymond a remporté au sprint la première étape du Grand Prix FINA, la Coupe du monde d’Ultra-marathon de nage en eau libre. Au terme de l’épreuve de 32 km dans le lac d’Ohrid, le sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation 95 a devancé d’une seconde l’Italien Edoardo Stochino et de trois secondes le Macédonien Evgenij Pop Acev…après 5 h 10 d’efforts ! Le double champion du monde et triple champion d’Europe du 25 km s’est imposé là pour la troisième fois sur la course Saint-Naum - Ohrid, après ses succès en 2013 et en 2019. « Cette victoire est une étape vers mon objectif majeur de la saison : être le premier vainqueur Français de la Coupe du monde d’ultra-marathon depuis Joanes Hedel en 2014 », dévoile le protégé de Magali Merino.

La Gazette du Val-d'Oise du 1er septembre 2021 (p. 34). Article de Julien Bigorne : ''Jouisse en fanfare''. 

Meilleur club français depuis quatre ans en eau libre (spécialité pratiquée en lac, mer et rivière), l’AAS Sarcelles Natation 95 vient d’accueillir une nouvelle pensionnaire : Caroline Jouisse. Cette compétitrice de 27 ans, qui vient d’être engagée par Véolia dans le cadre du dispositif Objectif Talent Olympique, vise la qualification aux JO de Paris 2024 sur 10 km. Les 21 et 28 août, elle a brillé dès ses premières courses sous couleurs sarcelloises, décrochant deux podiums en Coupe du monde (2e sur 25 km et 3e sur 10 km à Ohrid en Macédoine)…alors qu’elle n’en avait obtenu jusque-là qu’un seul en 9 ans de carrière ! Dans cette performance, on peut voir les effets des conseils de son nouveau coach Magali Merino et de ses entraînements en eau libre au sein d’un groupe d’élite (atout qui lui a toujours fait défaut à l’exception de sa saison 2019 en Italie).

La Gazette du Val-d'Oise 11 août 2021 (p.24). Article de Julien Bigorne : ''Grangeon voulait mieux''. 

« Je suis déçue ». C’est par ses mots que Lara Grangeon-De Villele est revenue sur sa prestation sur le 10 km en eau libre des Jeux Olympiques de Tokyo. Dans la matinée du 4 août, la sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation 95 a fini 9e de la course disputée dans l’Odaiba Marine Park. Seule Française qualifiée dans cette discipline pratiquée en lac, mer et rivière, la protégée de Philippe Lucas visait une médaille pour ses troisièmes JO (après ses 18e places sur 400 m 4 nages en 2012 et sur 200 m papillon en 2016). Bien préparée aux conditions particulières (eau à 30° C, temps d’humidité de 87%, départ à 6 h 30 du matin), la nageuse d’origine néo-calédonienne est restée dans le groupe de tête jusqu’à deux kilomètres de l’arrivée. Autre Sarcelloise engagée, l’Ukrainienne Krystyna Panchishko a été distancée au 4e km sur une accélération d’Ashley Twichell et a terminé 22e à 8’04 de la Brésilienne Cunha. 

La Gazette du Val-d'Oise du 4 août 2021 (p.27). Article de Julien Bigorne : ''Kukla pas verni à l'Euro''.

Le 25 juillet vers midi, le même scénario frustrant de la veille s’est reproduit. Clément Kukla a frôlé le podium aux Championnats d’Europe juniors d’eau libre à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). Chez les 18-19 ans, le sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation 95 a fini 4e du 4x1250 m mixte après sa 5e place sur le 10 km. Sur l’épreuve individuelle, le protégé de Philippe Lucas figurait en tête à mi-course et occupait encore la 3e place à 500 m de l’arrivée, avant d’être distancé dans le final par le Français Jules Wallart et le Hongrois Zalan Sarkany. 

La 1re - France TV Infos (/la1ere.francetvinfo.fr) du 3 août 2021. Article de Martin Charmasson : ''JO 2021 : comment la nageuse Lara Grangeon est devenue l'une des figures du sport calédonien''. 

Engagée sur le 10 km olympique en eau libre pour ces Jeux olympiques, la Calédonienne vise une médaille qui consacrerait un parcours hors normes. Elle affiche 52 titres nationaux et dispute ses troisièmes Jeux olympiques à Tokyo. A quelques heures de sa course sur 10 km en eau libre, mercredi 4 août à 8h30, retour sur la carrière, pleine de défis, de Lara Grangeon. Ses proches se confient sur son parcours.

L'Equipe (www.lequipe.fr) du 3 août 2021. Article de S. Boué : ''JO / Lara Grangeon en outsider sur le 10 km''

Seule chance française sur le 10 km en eau libre, Lara Grangeon-De Villele s'avance vers l'épreuve (prévue mardi soir à partir de 23h30) dans la peau d'une outsider. 

Dossier JO de La Gazette du Val-d'Oise du 21 juillet 2021 (p.9). Articles de Julien Bigorne : ''Grangeon vise le titre'' et ''Panchishko sur le fil''. 

- GRANGEON VISE LE TITRE

Lara Grangeon-De Villele pourrait devenir la 14e Valdoisienne médaillée aux Jeux Olympiques et même décrocher l’or. Sur ce point, la sociétaire de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles  Natation 95 rejoindrait les escrimeurs gratiennois Philippe Boisse (1980 et 1984), Valérie Barlois (1996) et Erik Boisse (2004), les handisportifs pontoisiens Philippe Couprie et Mustapha Badid (1996), le cycliste argenteuillais Jean-Michel Monin (1996), les vététistes Miguel Martinez (2000) et Julie Bresset (2012) et l’athlète franconvilloise Habiba Ghribi (2012). La protégée de Philippe Lucas s’élancera le 4 août à 6 h 30 (le 3 août à 23 h 30, heure française) de la base nautique d’Odaïba pour l’épreuve du 10 km de natation en eau libre. Trente concurrentes seront au départ, parmi lesquelles la Néerlandaise Von Rouwendaal et l’Italienne Bruni (1re et 2e en 2016), l’Américaine Anderson (2e en 2012), la Chinoise Xin (championne du monde) et la Brésilienne Cunha (4 fois championne du monde du 25 km).

- PANCHISHKO SUR LE FIL

Le 19 juin à Setubal (Portugal), Krystyna Panchishko a décroché in extremis son billet pour le 10 km de natation en eau libre des JO de Tokyo. Ce jour-là, sur la course décisive réunissant 43 concurrentes de 30 pays, la sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation 95 devait terminer à l’une des 9 premières places (dans la mesure d’un sélectionné par nation) ou, dans la suite du classement, être la meilleure européenne. C’est sur ce second critère que la protégée de Philippe Lucas et de Xavier Idoux a fait mouche.

Article du Télégramme (www.letelegramme.fr) du 18 juillet 2021. Article de la rédaction : ''Axel Reymond fidèle au rendez-vous à Quiberon''. 

Déjà double vainqueur à Quiberon en 2016, Axel Reymond (AAS Natation 95) a réalisé une nouvelle performance, ce week-end, en remportant le 3 000 m, samedi, et l’épreuve reine du 10 000 m, ce dimanche.