Presse régionale

Presse régionale

Articles de presse régionale.

Présentation:
Classer:

La Gazette du Val-d'Oise du 2 février 2023 (page 34). Articles de Julien Bigorne : 

- ''PARKER CREE LA SURPRISE''. A domicile, cinq des neuf JETS engagés ont fini dans le top 10 au scratch aux Championnats de France de 5 km indoor. Ethan Parker a créé la surprise en devenant champion de France junior 2 (16-17 ans) malgré la concurrence du Lillois Emile Mesmacque (membre de l'équipe de France et médaillé sur la COMEN). Pour la cinquième édition consécutive, un Sarcellois décroche ainsi un titre national sur 5 km indoor dans l’une des trois catégories juniors !

- ''UNE ETAPE AVANT LE GRAAL''. Les 22 et 23 avril en Martinique, Caroline Jouisse et Axel Reymond joueront sur deux courses l’avenir de toute leur saison. Les sociétaires des JETS de Sarcelles devront finir à l’une des deux premières places du 10 km ou du 5 km pour participer aux Championnats du monde en eau libre de Fukuoka (Japon). Dans cette optique, toutes les compétitions de préparation sont bonnes à prendre. Quelques semaines seulement après leur brève coupure hivernale, les as du 25 km (NDLR : Caroline est championne d’Europe 2022 et Axel champion du monde 2017 et 2019) s’attaquaient, samedi dernier à Sarcelles, à un 5 km indoor usant. Pour sa 3e compétition en trois semaines, Axel a terminé 3e en 55'11 (son meilleur chrono sur 5 km depuis trois ans). Caroline Jouisse a fini 2e après avoir tenu tête à Clémence Coccordano pendant 3 300 mètres. 

La Gazette du Val-d'Oise du 18 janvier 2023 (page 37). Articles de Julien Bigorne : 

- ''BLANC SUR SON NUAGE''. Du 12 au 15 janvier à Samoëns (Haute-Savoie), Ludivine Blanc a écrit l’une des plus belles pages du sport valdoisien. La sociétaire des JETS de Sarcelles a en effet décroché six titres de championne du monde de nage en eau glacée et établit trois records du monde dans une eau oscillant entre 3,7 et 4,3 °C au Lac aux dames.

- ''LES JETS AU SOMMET''. Catherine Plewinski, co-organisatrice des Championnats du monde de nage en eau glacée à Samoëns, peut remercier les JETS de Sarcelles. Le club valdoisien a en effet offert à la France 13 médailles dont 8 en or. Grandiose ! « Cette performance est d’autant plus belle que cette compétition de grande envergure sous l’égide de l’International Ice Swimming Association (IISA) n’avait jamais été aussi dense (655 participants venus de 41 pays) et relevée (25 records du monde battus). À cette occasion, un large public a pu découvrir cette discipline qui consiste à parcourir sans combinaison des distances de 50 m à 1 000 m dans une eau inférieure à 5° C et dans un bassin extérieur de 25 m », confie Guy Canzano, président des JETS. 

- ''PIERREJEAN, HAUT COURAGE''. Tiffany Pierrejean attendait les Championnats du monde de nage en eau glacée avec impatience. Avec 3 titres de vice-championne du monde chez les 20-24 ans et six places dans le top 8 au scratch, la sociétaire des JETS de Sarcelles peut être satisfaite de sa prestation à Samoëns, au pied de l’Aiguille du Criou.

- ''REYMOND EN OR''. « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles ». Oscar Wilde avait vu juste. Aux Championnats du monde de nage en eau glacée, Axel Reymond n’a pas réussi à battre le Bulgare Rodostin Krastev sur le 500 m ni à détrôner l’impressionnant polonais Marcin Szarpak sur le 1 000 m nage libre. Pourtant, le Sarcellois s’est largement consolé avec deux titres mondiaux chez les 25-29 ans sur ces distances, loin devant le Polonais Bartlomiej Kubkowski (vainqueur sortant). 

Fédération Française de Natation (www.ffnatation.fr) du 17 janvier 2023. Article de Louis Delvinquière : ''Axel Reymond ; j'en redemande''

Médaillé de bronze sur le 1000 m des championnats du monde de nage hivernale à Samoëns, Axel Reymond était satisfait de sa compétition et espère décrocher le titre mondial dans les prochaines années. Mais le double champion du monde du 25 km n'en oublie pas pour autant l'eau libre et se projette désormais sur l'étape de sélection pour les Mondiaux de Fukuoka qui aura lieu en Martinique en avril prochain. 

Airzn (www.airzen.fr) du 16 janvier 2023 - republication du 28 décembre 2022. Article et podcast de François Willmann : ''Ludivine Blanc, athlète complète en quête de défis et de records''

Ludivine Blanc est une sportive de haut niveau, multimédaillée, notamment en natation. En constante recherche de défis personnels, elle est aussi préparatrice mentale et physique. Rencontre. 

Fédération Française de Natation (www.ffnatation.fr) du 15 janvier 2023. Article de Louis Delvinquière : ''Mondiaux en eau glacée : un final en apothéose pour les Français''

La page Samoëns 2023 se referme et avec la manière pour les nageuses et nageurs français. Ils ont été plusieurs à s'illustrer, une dernière fois, dans le Lac aux Dames, pour la dernière journée des championnats du monde de nage en eau glacée. Parmi les faits d'armes, on retrouve une nouvelle fois Ludivine Blanc qui a une nouvelle fois été la plus forte, ou encore le relais tricolore sur 4x250 m nage libre (avec Axel Reymond) qui a pris place sur le podium. 

Fédération Française de Natation (www.ffnatation.fr) du 14 janvier 2023. Article de Louis Delvinquière : ''Ludivine Blanc sur son nuage''

La troisième journée des championnats du monde de nage en eau glacée, à Samoëns (Haute-Savoie), samedi 14 janvier, a été particulièrement fructueuse pour les nageurs français. Ludivine Blanc s'est offert son second titre et second record du monde à la clé, sur le 100 m nage libre après le 50 m dos, jeudi. Axel Reymond a quant à lui conquis à bout de bras la médaille de bronze. 

Fédération Française de Natation (www.ffnatation.fr) du 13 janvier 2023. Article de Louis Delvinquière : ''La moisson bleue se poursuit''

La deuxième journée, marquée par de multiples averses, a une nouvelle fois réservée de belles émotions pour les athlètes et les spectateurs aux championnats du monde en eau glacée de Samoëns (Haute-Savoie). Parmi les grands moments de la journée, il y a eu le titre de Louise Bernard, à jamais la première sacrée sur le 100 m papillon. Axel Reymond (JETS de Sarcelles) a fini 4e du 500 m nage libre. 

Fédération Française de Natation (www.ffnatation.fr) du 12 janvier 2023. Article de Louis Delvinquière : ''Ludivine Blanc d'or et de record''

Le coup d'envoi des championnats du monde de nage en eau glacée de Samoëns (Haute-Savoie) a été donné, jeudi 12 janvier, dans un Lac aux Dames peu entouré de neige, mais avec une eau à 4,3 degrés. Dans ce bassin de 25 m rempli d'une eau glaciale, Ludivine Blanc a remporté le titre mondial sur 50 m dos, synonyme de première médaille d'or pour un nageur français. 

L'Equipe (www.lequipe.fr) du 12 janvier 2023. Article d'A.Z : ''Ludivine Blanc championne du monde de nage en eau glacée''

En ouverture des Mondiaux de nage en eau glacée ce jeudi à Samoëns, en Haute-Savoie, Ludivine Blanc a décroché la médaille d'or sur le 50 m dos.

Natation Magazine n° 215 (pages 6 et 7). Article de Jonathan Cohen : ''Axel Reymond : c'est plus difficile qu'un 25 km !''

Du 9 au 11 décembre, Megève a accueilli les Championnats de France de nage hivernale. L'occasion pour le double champion du monde du 25 km Axel Reymond de tenter de conserver son titre sur l'épreuve reine du 1000 m. En 11'45''75, l'élève de Magali Merino s'est imposé en réalisant le meilleur temps mondial. Mais la température de l'eau étant au-dessus de 5°C, son record n'a pas été homologué.