Presse régionale

Presse régionale

Articles de presse régionale.

Présentation:
Classer:

FINA du 29 août 2019 (www.fina.org). Article de Jos Van Kuijeren : ''Ambrosimov surprend à Ohrid''.

Kirill Ambrosimov a dû aller très vite pour résister au retour d'Axel Reymond (AAS Sarcelles Natation) dans le final de la Coupe du monde de 10 km à Ohrid. Le Russe devance le Français de 0,1 seconde. Favori, le Hongrois Kristov Rasovszky a fini 4e.

Facebook de la Fina du 25 août 2019. Article : ''Axel Reymond remporte la Coupe du monde de 25 km à Ohrid (Macédoine)''.

Axel Reymond (AAS Sarcelles Natation) a remporté la 4e course de la FINA UltraMarathon Swim Series 2019, qui avait lieu à Ohrid, en Macédoine du Nord. Il a devancé Evgenij Pop Acev (Macédoine) de 7 secondes et Francesco Ghettini (Italie) de 14 secondes.

La Gazette du Val-d'Oise du 21 août 2019 (p.22). Article de Julien Bigorne : ''La preuve par trois''.

Sans un mauvais coup reçu lors des Championnats de France de 10 km, Léo Ouabdesselam aurait sans doute décroché sa qualification pour l’Euro junior d’eau libre. À défaut de pouvoir participer à ce grand rendez-vous, le nageur de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass) a prouvé sa grande forme en décrochant trois podiums aux Championnats de France d’été espoirs à Caen (Calvados). Le protégé de Magali Merino s’est adjugé les médailles d’argent du 800 m en 8’22’’51 et du 1 500 m nage libre en 15’59, ainsi que celle de bronze sur le 4x200 m en 8’08’’55, aux côtés de Fadi Boughattas, Samy Ferchichi et Ante-Nikola Krpina (7e sur 200 m brasse en 2’31 et 7e sur 400 m 4 nages en 4’51).

 

L'Actu.fr / La République de Seine-et-Marne du 31 juillet 2019. Article de Vanessa Relouzat : ''Axel Reymond conserve son titre de champion du monde''.

Vendredi 19 juillet à Yeosu (Corée du Sud), Axel Reymond a conservé son titre de champion du monde en eau libre sur 25 km. Comme si presque cinq heures de nage ne suffisaient pas, c'est au sprint que le sociétaire de l'AAS Sarcelles Natation s'est imposé en 4h51'6, soit trois dixièmes de secondes plus vite que le Russe Kiriil Belyaev. Les deux nageurs ont été départagés à la photo-finish.

La Gazette du Val-d'Oise du 31 juillet 2019 (p.30). Article de Julien Bigorne : ''Les bonheurs de Lamare''.

Cinq ans après son retrait des compétitions élites, Alison Lamare réussit son come-back. A la clé : quatre titres et records de France masters. Portrait d'une nageuse qui porta durant 15 ans (1998 à 2013) les couleurs de l'Aas Sarcelles Natation.

La Gazette du Val-d'Oise du 24 juillet 2019 (p.30). Articles de Julien Bigorne : ''Reymond conserve son titre'' et ''Un mental de champion''.

La baie de Yeosu, à l’extrémité méridionale de la Corée du Sud, semble tout droit sorti d’une scène d’Apocalypse. Le déluge transperce un ciel d’encre et un vent violent souffle sans répit sur une mer agitée formant de fortes vagues. Jamais depuis leur création en 1991, les Mondiaux de natation en eau libre n’ont connu de conditions si dantesques pour une épreuve de 25 km. Nager près de 5 heures sous ces éléments déchaînés fait passer les 24 concurrents pour des forçats, des héros d’un autre temps. Le suspense, de surcroît, reste entier. À l’approche du chenal d’arrivée, ils sont encore six à viser le titre. Un sprint de 800 m s’engage. C’est alors qu’apparaît Axel Reymond, au coude-à-coude avec le Russe Belyaev (vice-champion d’Europe en titre). Jusqu’aux ultimes mètres, son rival semble conserver un léger avantage. Mais le sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation parvient à l’instant décisif, à mieux s’extirper des flots et à déployer son immense bras gauche jusqu’à la plaque jaune d’arrivée. Photo-finish, quand même. Mais suspense de courte durée. Le Valdoisien est bien vainqueur pour 3 dixièmes de seconde… après 4h51’06 d’un effort à peine imaginable.

Fina du 19 juillet 2019 (www.fina.org). Article de Greg Eggert : ''Mondiaux en eau libre : Reymond remporte une course difficile de 25 km''.

La course a été gâchée par des conditions pluvieuses et ce fut certainement l'épreuve de natation en eau libre la plus difficile de la FINA depuis les Championnats du monde 2007 à Melbourne. Reymond (AAS Sarcelles Natation), âgé de 25 ans, a remporté son deuxième titre mondial sur 25 km, répétant sa performance au sommet de 2017 à Budapest.

 

Paris-Match du 19 juillet 2019 (www.parismatch.com). Article de la rédaction avec AFP : ''Axel Reymond champion du monde du 25 km en eau libre''.

De l'or au bout d'un effort hors norme : Axel Reymond a conservé la couronne mondiale du 25 km en eau libre après quasiment cinq heures de course dans des conditions apocalyptiques, mêlant vagues, vent et pluie à Yeosu, en Corée du Sud. ''Je n'ai jamais vu ça !'', s'exclame le sociétaire de l'AAS Sarcelles Natation à peine sorti de l'eau, et désormais double champion d'Europe (2014 et 2016), et du monde, à 25 ans.

L'équipe du 19 juillet 2019 (www.lequipe.fr). Article de My.A : ''Championnats du monde d'eau libre : Axel Reymond médaille d'or du 25 km, Lara Grangeon en bronze''.

L'équipe de France d'eau libre a conclu sa semaine de compétition par un premier titre mondial dans la baie de Yeosu, en Corée du Sud. Axel Reymond (AAS Sarcelles Natation) a conservé son titre sur 25 km en 4h51'6''2. Sous le déluge, le protégé de Magali Merino a battu à la touche le Russe Kiriil Belyaev de trois dixièmes.

La Gazette du Val-d'Oise du 3 juillet 2019 (p.35). Article de Julien Bigorne : ''Prometteur Ben Rahou''.

La canicule s'est abattue sur les étangs de Cergy, à l'occasion des étapes 10 et 11 de la Coupe de France 2019 de natation en eau libre, qui ont réuni 287 participants. Mathieu Ben Rahou, vedette en grande forme de la discipline et sociétaire de l'AAS Sarcelles Natation, ne pouvait rêver meilleures conditions pour préparer ses objectifs internationaux, sous les couleurs du Maroc. Il a remporté le 5 km et mené le 10 km jusqu'au 7e km. Sur le 10 km, son coéquipier Léo Ouabdesselam, 2e, a confirmé qu'il aurait pu être sélectionné pour l'Euro junior, sans un mauvais coup reçu sur le 10 km des Championnats de France à Brive. De nombreux jeunes valdoisiens âgés de moins de 15 ans, issus du Collectif Jeune Eau libre mis en place par le Comité Départemental, étaient au rendez-vous.