Evènements

Reprise des inscriptions pour 2019-2020

Les inscriptions pour la saison 2019-2020 ont repris à l'AAS Sarcelles Natation. Rendez-vous du lundi au vendredi de 16h à 20h au secrétariat du club (Centre aquatique intercommunal Christiane et Guy Canzano, Complexe Sportif Nelson Mandela / avenue Paul Langevin, 95200 Sarcelles).

Reymond conserve son titre mondial

La baie de Yeosu, à l’extrémité méridionale de la Corée du Sud, semble tout droit sorti d’une scène d’Apocalypse. Le déluge transperce un ciel d’encre et un vent violent souffle sans répit sur une mer agitée formant de fortes vagues. Jamais depuis leur création en 1991, les Mondiaux de natation en eau libre n’ont connu de conditions si dantesques pour une épreuve de 25 km. Nager près de 5 heures sous ces éléments déchaînés fait passer les 24 concurrents pour des forçats, des héros d’un autre temps. Le suspense, de surcroît, reste entier. À l’approche du chenal d’arrivée, ils sont encore six à viser le titre.

Course dantesque

Un sprint de 800 m s’engage. Le Russe Drattcev (3e en 2013 et 2017) cède le premier. Puis, l’Australien Edwards et les Italiens Ruffini (titré en 2015) et Occhipinti (2e aux Universiades sur 1 500 m). C’est alors qu’apparaît Axel Reymond, au coude-à-coude avec le Russe Belyaev (vice-champion d’Europe en titre). Jusqu’aux ultimes mètres, son rival semble conserver un léger avantage. Mais le sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation parvient à l’instant décisif, à mieux s’extirper des flots et à déployer son immense bras gauche jusqu’à la plaque jaune d’arrivée. Photo-finish, quand même. Mais suspense de courte durée. Le Valdoisien est bien vainqueur pour 3 dixièmes de seconde… après 4h51’06 d’un effort à peine imaginable.

Immense exploit

Le 19 juillet, le protégé de Magali Merino est ainsi devenu le premier nageur depuis 17 ans (et le Russe Yury Kudinov, lauréat de 2000 à 2002) à conserver le titre mondial sur 25 km. Il est le seul Français à repartir avec la médaille d’or sur cette 19e édition des Mondiaux de nage en eau libre, réussissant là où Logan Fontaine et Aurélie Muller (2e sur 5 km), Marc-Antoine Olivier (2e sur 10 km) et Lara Grangeon (3e sur 25 km) avaient échoué de peu. Sa victoire, indispensable, a également placé la France sur le podium du classement des nations. «Je n’ai jamais vu des conditions comme ça, mais ce n’est que du bonheur, j’adore... En début de course, j’ai essayé de partir, mais il y avait trop de vagues. Au final, ça ne s’est joué à rien. Dans le chenal, je n’y croyais plus. Puis, j’ai fait une magnifique touche, je ne sais comment», raconte le nageur sarcellois, 20e sportif valdoisien sacré champion du monde élite en individuel depuis le régatier Jean-Claude Stafler en 1969.

«Axel a prouvé qu’il était un immense champion. Sur cette distance, qui nécessite un entraînement Xxl (4500 km par an) et une assiduité hors norme, il avait déjà été champion du monde (en 2017 à Balaton), champion d’Europe (en 2014 et en 2016) et 7 fois champion de France (entre 2012 et 2018). Et pourtant, il m’a épaté», confie Guy Canzano, le président de l’Aas Sarcelles Natation.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Retrouvez l'article paru dans La Gazette du Val-d'Oise du 24 juillet 2019 et les photos de l'événement

 

Reymond, un mental de champion

«Ce n’est pas la première fois. Mais c’est toujours aussi bon. Meilleur ! Il y a encore la surprise, l’émotion». Le 19 juillet, Axel Reymond, nageur de l’Aas Sarcelles, savourait son deuxième titre de champion du monde sur 25 km. «Axel revient de loin. Depuis un an, il est passé par des moments difficiles : sa 4e place à l’Euro de Glasgow sur 25 km alors qu’il mena jusqu’au dernier kilomètre ; son jour sans à Eilat lors de la course pré-qualificative pour les Jo sur 10 km et puis son forfait aux France de 25 km à Brive en raison d’une blessure à l’épaule et d’une prostatite…Il fallait un mental de champion pour se relever de tout ça», souligne son président Guy Canzano.

«Nous remercions le président de la Fédération (Gilles Sezionale) et notre Directeur Technique National (Julien Issoulié) qui ont sélectionné Axel pour ces Mondiaux, malgré son forfait aux France à Brive. Leur marque de confiance a été couronnée de succès. L’énorme travail d’Axel, conclu par un stage à Millau, aussi», explique Magali Merino, son coach depuis 16 ans et pilier de son aventure à haut niveau. «Dans ce contexte, on comprend mieux la saveur de cette course, du combat mené et de la délivrance de son verdict. J’ai tout donné parce que je n’étais pas seul, parce que j’étais un rescapé, parce que c’était mon titre et que je n’étais pas décidé à le perdre !», conclut Axel Reymond.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)    

Les résultats du 25 km

1. Axel Reymond (AASS) 4h51’06 ; 2. Kirill Belyaev (Russie) 4h51’06 ; 3. Alessio Occhipinti (Italie) 4h51’09 ; 4. Simone Ruffini (Italie) 4h51’14 ; 5. Kai Graeme Edwards (Australie) 4h51’17 ; 6. Evgenii Drattcev (Russie) 4h51’19 ; 7. Alberto Martinez (Espagne) 4h51’44 ; 8. Andreas Waschburger (Allemagne) 4h52’26 ; 9. Soeren Meissner (Allemagne) 4h52’52 ; 10. Gergely Gyurta (Hongrie) 4h52’57. – 22 classés. – Les résultats complets

 

Prometteur Ben Rahou

Ici aux côtés de son coach Nacer Aouad, Mathieu Ben Rahou (AAS Sarcelles Natation 95, à gauche) a remporté le 5 km de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, une semaine après son succès aux Jeux Africains (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

La canicule s’est abattue sur les étangs de Cergy, à l’occasion des étapes 10 et 11 de la Coupe de France 2019 de natation en eau libre, qui ont réuni 287 participants les 22 et 23 juin. Mathieu Ben Rahou, vedette en grande forme de la discipline, ne pouvait rêver meilleures conditions pour préparer ses objectifs internationaux à venir. À 24 ans, le sociétaire de l’Aas Sarcelles (Aass Natation) est le leader du Maroc. «J’ai décroché la 3e place aux Championnats Arabes, en avril au Koweït. Et le week-end dernier, j’ai remporté le 5 km des Jeux Africains de plage sur l’île de Sal (Cap Vert). Ces podiums m’ouvrent des perspectives. Je participerai aux Mondiaux à Gwangju (du 13 au 19 juillet, en Corée du Sud), aux Jeux Méditerranéens à Patras (fin août, en Grèce) et aux Jeux Mondiaux de plage à San Diego (en octobre aux États-Unis)», explique le protégé de Magali Merino et de Nacer Aouad.

Participation en hausse

«La Coupe de France de Cergy-Pontoise me permettait de travailler ma résistance. J’ai remporté le 5 km avec 50 secondes d’avance sur Naïm Mokhfi, pensionnaire de l’Insep. Puis, sur le 10 km, j’ai été en tête jusqu’au 7e km, malgré les attaques de Clément Batté, champion de France du 25 km, futur vainqueur et postulant au titre européen junior en août. De bons tests», raconte le pensionnaire de l’Aas Sarcelles (2e meilleur club de France en 2019 en eau libre). Sur le 10 km, son jeune coéquipier Léo Ouabdesselam, 2e, a confirmé qu’il aurait pu être sélectionné pour l’Euro junior, sans un mauvais coup reçu aux France de 10 km à Brive. «Depuis, j’ai fini 1er des 2003 aux Nationaux de 5 km, 1er en junior 3 à Rouen sur 5 km et 2e ici sur 10 km», savoure-t-il. Les étapes de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, organisées par le Comité du Val-d’Oise de natation avec le soutien du Conseil Départemental du Val-d’Oise et de la base de loisirs de Cergy-Pontoise, ont tenu leurs promesses. Elles ont enregistré 20% de nageurs de plus que l’an dernier et la participation de 10 clubs valdoisiens.

Collectif jeune eau libre

«La Coupe de France d’eau libre (disputée sur 43 manches en 2018-2019) incarne l’avenir pour les équipes de France de natation car elle révéla la plupart de nos médaillés aux Jo et aux Mondiaux. Dans cet esprit, ces étapes ont fait découvrir des nageurs valdoisiens prometteurs, grâce au Collectif Jeune Eau libre. Ce dispositif novateur a été mis en place par le Comité du Val-d’Oise de natation. Il détecte les meilleurs jeunes du département âgés de 12 à 15 ans sur 800 m et 1 500 m ; les réunit sur une compétition (la Guytou’s Cup, en juin à Sarcelles) et leur permet de se former à l’eau libre (spécialité pratiquée en mer, lac et rivière) en participant durant la saison à un stage et à des étapes de la Coupe de France», souligne Guy Canzano, président du Comité du Val-d’Oise de natation et de l’Aass Natation.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Les résultats de la Coupe de France

Les résultats de la Coupe de France de Cergy-Pontoise qui s'est déroulée les 22 et 23 juin aux étangs de Cergy : 

Hommes

- 10 km : 1. Clément Batté (Cn Vallée de Seine, Cnvs) 1h53’45 ; 2. Léo Ouabdesselam (Aas Sarcelles, Aass) 1h54’23 ; 3. Naïm Mokhfi (Es Massy, Esm) 1h56’10 ; 4. Ben Rahou (Aass) 2h01’52 ; 5. Lopez-Onate (Le Plessis-Robinson, Lpr) 2h10’09 ; 6. Bekar (Aass).

- 5 km : 1. Mathieu Ben Rahou (Aass) 57’13 ; 2. Naïm Mokhfi (Esm) 58’05 ; 3. Walid Bouftini (Montereau) 1h00’50 ; 4. Remond (Rcf) 1h02’30 ; 5. S. Ferchichi (Aass) 1h02’33 ; 8. C. Boursier (Aass) ; 9. Gamarre (Cergy-Pontoise Natation, Cpn) ; 10. Bekar (Aass).

- 2,5 km : 1. Nicolas Jean (Ca Orsay) 32’39 ; 2. Ghislain Hervé (Sn Franconville, Snf) 34’21 ; 3. Jarod Gamarre (Cpn) 34’32 ; 4. Dino (Cpn) 34’52 ; 5. Anoua (Mantes) 36’01 ; 6. Fouchère (Cpn) ; 7. Tran (Cpn) ; 8. O. Dolo (Éragny) ; 10. Yvalun (Tsf).

- 1,5 km : 1. Justin Dupont (Cpn) 27’26 ; 2. Fadi Boughattas (Aass) 27’27 ; 3. Esteban Ratel (Cpn) 27’35 ; 4. Zidani (Aass) 27’38 ; 5. Siron 28’33 ;…7. Andries (Cpn) ; 9. Hoffman (Herblay) ; 10. Verbrugghe (Aass).

- 500 m : 1. Gabriel Davain (Cpn) 8’58 ; 2. Adam Aouda (Cn95 Ézanville, Cn95) 9’16 ; 3. Omar Biyar (As Argenteuil, Asa) 9’32 ; 4. El Kanfoud (Cpn) ; 5. Legrand ; 6. Belkessa (Cpn) ; 7. Azizi (Asa)

Femmes

- 10 km : 1. Chloé Stutel (Lpr) 2h16’05 ; 2. Audrenn Foiny (Lpr) 2h29’14 ; 3. Maeve Garreau (Villeneuve-la-Garenne) 2h32’06.

- 5 km : 1. Manon Thomas (Cnvs) 1h06’54 ; 2. Léa Maniey (Rcf) 1h08’01 ; 3. Maelys Fourmy (Esm) 1h08’50 ; 4. Abbadi (Montigny) 1h09’34 ; 5. Fohrer (Cpn) 1h10’39.

- 2,5 km : 1. Soraya Abbadi (Montigny) 35’20 ; 2. Marie Fohrer (Cpn) 36’56 ; 3. Lucie Manarin (Mouettes de Paris) 41’04 ; 4. Cocault (Snf) 41’35 ; 5. Arnoult (Verneuil) 43’26 ; 6. Colombani (Aass) ; 7. Bosc (Cnvm) ; 9. Boom (Cpn).

- 1,5 km : 1. Mary Teule (Le Pecq Marly) 28’12 ; 2. Claire Cremas (Cpn) 28’57 ; 3. Grace Fallet (Aass) 28’59 ; 4. Berrando (Aass) 29’34 ; 5. Migne (Herblay) 29’35 ; 6. Coeugnat (Herblay) ; 7. Selmi (Cpn) ; 8. Meloni (Cpn).

- 500 m : 1. Lucie Mirzica-Vige (Cpn) 9’45 ; 2. Nadia Baryalai (Cpn) 9’47 ; 3. Ceylia Djeutcha Teuga (Cpn) 10’16 ; 4. Le Dizes (Cn95) ; 5. Boudjerda (Cpn) ; 6. Rustuel (Cpn).

 

De la prévention pour éviter la noyade

Formation aux gestes de premier secours sous le regard de Guy Canzano (président de l'AAS Sarcelles Natation et du Comité Départemental du Val-d'Oise de natation) et de Jean-Michel Mattiussi (Ctn Ile-de-France à la FFN).

Le centre aquatique intercommunal participait samedi 8 juin aux 11e journées nationales de la prévention de la noyade. Une première dans le Val-d’Oise. D’autres actions sont aussi menées pour apprendre à nager à un maximum de jeunes.

« Aujourd'hui, un enfant sur deux ne sait pas nager quand il arrive au collège. » Le constat dressé par Guy Canzano, président du club de natation de Sarcelles et du comité de natation du Val-d'Oise, est éloquent. D'où la nécessité de mettre en place à Sarcelles des activités de prévention. Le centre aquatique intercommunal participait d'ailleurs samedi aux journées nationales de la prévention de la noyade. Au programme : initiation au secourisme, parcours ludique, aquafitness, atelier sauvetage aquatique ou encore passage de brevets de nage.

Un événement organisé depuis onze ans, notamment sur le littoral, à l'initiative du syndicat national professionnel des maîtres-nageurs sauveteurs (SNPMNS), mais qui est une première dans le Val-d'Oise. « Le danger est présent dès la moindre petite rivière, le moindre point d'eau. C'est pour ça qu'il faut apprendre à nager dès le plus jeune âge », reprend Guy Canzano, coorganisateur de l'opération. La décision est d'ailleurs prise : l'événement sera renouvelé désormais tous les ans dans la commune.

De plus en plus de noyades dans l'Hexagone

Une occasion qui permet de rappeler des chiffres impressionnants. « Rien que pendant les deux mois d'été, on comptabilise 2 000 noyades en France », explique Axel Lamotte, secrétaire général adjoint du SNPMNS. Dont 373 décès l'an dernier. Un triste chiffre en hausse. « On se bat pour que tout cela n'arrive plus et nous sommes tous partenaires dans ce but », précise ce passionné.

Sarcelles participe aussi à d'autres actions pour faciliter l'apprentissage. « Nous sommes très impliqués dans le plan J'apprends à nager. L'an dernier, plus de 300 jeunes de 6 à 12 ans ont pu faire ainsi un stage gratuit de 10 jours, [seulement 15 € pour la licence et l'assurance sont demandés]. À la fin, s'ils tombent dans l'eau, ils savent au moins flotter et se débrouiller », explique Guy Canzano.

Donner aux enfants les moyens d'apprendre

Les enfants peuvent encore s'inscrire pour cet été. Un dispositif qui existe également dans d'autres clubs du département, mais à plus petite échelle. « Globalement, on manque de moyens, de piscines, même s'il y a eu des améliorations. Mais il faut aussi des créneaux et de l'encadrement technique », note-t-il.

« C'est très important car il y a une vraie inégalité sociale. Si l'institution ne donne pas aux enfants les plus défavorisés les moyens d'apprendre, ils ne viendront pas seuls, ajoute Axel Lamotte qui dénonce un manque d'investissements de l'Etat. 15 M€ par an seulement au niveau national. Et aujourd'hui, il manque 5 000 maîtres nageurs. » Ce dernier espère que les choses changeront avec le plan « Aisance aquatique » lancé en avril par la ministre des Sports. « L'initiative est bienvenue. On va voir ce que ça va donner », souffle-t-il.

Plus de renseignements « J'apprends à nager » et www.snpmns.org.

(Anne Colin / Le Parisien du Val-d'Oise)

Succès à la Guytou's Cup

Le podium masculin de la première édition de la Guytou's Cup (valdoise.ffnatation.fr)

Le 2 juin au Centre aquatique intercommunal Christiane et Guy Canzano, l’Aas Sarcelles Natation et le Comité Départemental du Val-d’Oise de natation ont organisé la première édition de la Guytou’s Cup. Cette compétition de 5 km, initiée par Guy Canzano, a permis aux membres du « Collectif jeune eau libre » mis en place à l’échelon départemental de se tester trois semaines avant la Coupe de France d’eau libre de Cergy-Pontoise qui se déroulera en étang. Claire Six et Léo Ouabdesselam, spécialistes de la discipline et brillants sociétaires de l’AAS Sarcelles Natation, se sont nettement imposés.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Les résultats

Femmes

1. Claire Six (AASS) 1h03’47 ; 2. Marie Fohrer (Cergy-Pontoise) 1h05’18 ; 3. Soraya Abbadi (Montigny) 1h07’26 ; 4. Majdoline Zonkan (AASS) 1h14’14 ; 5. Lilia Berrando (AASS) 1h14’32 ; …7. Clémence Richard (AASS) 1h15’04 ; 8. Alicia Meziane (AASS) 1h17’16 ; 9. Alyssa Dynaka (AASS) 1h20’29.

Hommes

1. Léo Ouabdesselam (AASS) 57’20 ; 2. Aymen Akachkachi (Montigny) 1h02’45 ; 3. Samy Ferchichi (AASS) 1h04’57 ; 4. Mohamed Zaky Bekar (AASS) 1h06’08 ;…8. Lucas Falla (AASS) 1h10’19 ; 9. Haykel Beladaci (AASS) 1h12’09 ; 10. Elyes Zidani (AASS) 1h14’13 ; 11. Ramy Elhosary (AASS) 1h15’07.

Objectif Comen pour Kukla

Clément Kukla fait partie des six sélectionnés français pour la Coupe de la Comen à Larnaca (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Après près de deux mois de pause, Clément Kukla reprend l’entraînement en vue de la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (Comen) à Larnaca, les 5 et 6 octobre à Chypre. Héros de la dernière édition à Patras, le sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation sera le chef de file d’une équipe de France ambitieuse. Jules Wallart, Malvina Huet et les trois Emma (Calvo, Bruneau et Onolfo) seront à ses côtés. Le pensionnaire de l’Insep, qui a fait l’impasse sur l’Euro juniors, participera à la course de 7,5 km et au relais 4x1 250 m. On le retrouvera auparavant sur l’épreuve de 2,5 km du bassin de la Villette, le 15 septembre lors de l’EDF Aqua Challenge de Paris.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Reymond toujours sur son nuage

Un mois après son titre mondial, Axel Reymond (au centre) est médaillé d'or sur 25 km et médaillé d'argent sur 10 km à la Coupe du monde d'Ohrid, en Macédoine du Nord.

Axel Reymond n’est pas redescendu de son nuage après son second titre mondial sur 25 km en eau libre, décroché le 19 juillet à Yeosu (Corée du Sud). Le sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation a pour le moins réussi sa reprise les 24 et 28 août, à l’occasion de la Coupe du monde d’Ohrid (Macédoine du Nord). Il a remporté le 25 km devant la star locale Pop Acev, avant de finir 2e du 10 km au terme d’une magnifique remontée.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Les résultats

> 25 km : 1. Axel Reymond (AAS Sarcelles Natation) 5h20’55 ; 2. Evgenij Pop Acev (Macédoine du Nord) 5h21’03 ; 3. Francesco Ghettini (Italie) 5h21’09 ; 4. Marcel Schouten (Pays-Bas) 5h21’20 ; 5. Edoardo Stochino (Italie) 5h21’20. – Les résultats complets

> 10 km : 1. Kirill Abrosimov (Russie) 2h00’21’’8 ; 2. Axel Reymond (AAS Sarcelles Natation) 2h00’21’’9 ; 3. Matteo Furlan (Italie) 2h00’23 ; 4. Kristof Rasovszky (Hongrie) 2h00’24 ; 5. Andrea Bianchi (Italie) 2h00’29. – Les résultats complets

L'été indien d'Ouabdesselam

Léo Ouabdesselam a remporté coup sur coup les 5 km en eau libre de la Traversée du Lac d'Annecy et de la Boucle des Faienciers à Sarreguemines (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Triple médaillée aux Championnats de France espoirs d’été en grand bassin courant juillet, Léo Ouabdesselam est vite retourné à l’eau libre. Avec tout autant de succès. Le 15 août, le sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation a remporté le 5 km de la Traversée du Lac d’Annecy devant 150 concurrents et relégué son dauphin à plus de 5 minutes. Le 24 août, il a cette fois décroché la victoire sur le 5 km de la Boucle des Faienciers à Sarreguemines, en distançant d’une trentaine de secondes Stanislas Raczynski.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Les résultats

> 5 km - Traversée du Lac d'Annecy : 1. Léo Ouabdesselam (AASS) 1h04’17 ; 2. Noam Franchi (Montpellier Métropole) 1h09’19 ; 3. Laurent Bernard (Montpellier Paillade) 1h09’24. – 151 classés. Les résultats complets

> 10 km - Traversée du Lac d'Annecy : 1. Minamide Taishin (Japon) 1h59’57 ; 2. Toyoda Takeshi (Japon) 2h03’27 ; 3. Nonaka Taiki (Japon) 2h04’49 ; 4. Alexandre Verplaetse (Dijon) 2h06’09 ; 5. Mathieu Ben Rahou (AASS) 2h09’25 ; 24. Jean-François Robinet (AASS) 3h20’10. – 30 classés. Les résultats complets

> 5 km - Sarreguemines : 1. Léo Ouabdesselam (AAS Sarcelles Natation) 59’11’57 ; 2. Stanislas Raczynski (Melun Val de Seine) 59’43’’18 ; 3. Julien Zinsmeister (Cs Meaux) 59’47’’10. – 46 classés. Les résultats complets

S'abonner à ce flux RSS