Evènements

France d'eau libre : exploits des JETS

Héros des Championnats de France en eau libre à Canet, Matthieu Magne (JETS de Sarcelles) n'aura pas pu viser un quatrième titre national en raison de l'annulation de l'épreuve de 5 km (photo : Julien Bigorne)

Sans l'annulation de l'épreuve de 5 km survenue le 19 juin, le club des "JETS de Sarcelles'' aurait pu améliorer le record de médailles sur une édition des Championnats de France d'eau libre (17, dont 6 en or). Pourtant privé d'Axel Reymond, Caroline Jouisse et Marcel Schouten (engagés aux Mondiaux de Budapest), le club présidé par Guy Canzano avait réussi à décrocher jusque-là 11 médailles (5 en or, 4 en argent et 2 de bronze). Cela restera son brillant résultat final. Matthieu Magne a été le grand gagnant de cette édition (3 titres), qui a aussi vu, pour les JETS, un doublé inédit en relais, un triplé en junior 3 sur le 10 km, la reprise réussie de Lara Grangeon-De Villele, les débuts prometteurs de Prisca Falla et le retour au premier plan d'Eliott Garoux. Découvrez les articles parus sur ce Championnat : 

- Victoire de Magne sur 25 km

- Grangeon revit

- Un doublé inédit sur le relais

- Triplé sur le 5 km

- Garoux bronzé

- Falla argentée

- Une fin en eau de boudin

 

Les 11 médailles des JETS de Sarcelles

> Matthieu Magne : champion de France TC sur 25 km et en junior 3 sur 10 km et 25 km ;

> Lara Grangeon-De Villele : championne de France TC sur 25 km ;

> le relais n°1 des JETS de Sarcelles (Lucie Christophe – Gaspard Tramier - Lara Grangeon-De Villele – Léo Ouabdesselam) : champion de France sur 4x1250 m ;

> Alexandre Verplaetse : vice-champion de France TC sur 25 km ;

> Gaspard Tramier : vice-champion de France junior 3 (18-19 ans) sur 10 km ;

> Prisca Falla : vice-championne de France junior 1 (14-15 ans) sur 10 km ;

> le relais n°2 des JETS de Sarcelles (Prisca Falla – Alexandre Verplaetse – Noémie Hossi Burnier – Clément Kukla) ;

> Valentin Duteil : 3e junior 3 sur 10 km ;

> Eliott Garoux : 3e junior 2 sur 10 km.

 

 

 

France d’eau libre : l’eau de boudin !

Héros des Championnats de France en eau libre à Canet, Matthieu Magne (JETS de Sarcelles) n'aura pas pu viser un quatrième titre national en raison de l'annulation de l'épreuve de 5 km (photo : Julien Bigorne)

 

Le 19 juin, la matinée a confirmé que le constat que tout le monde redoutait. En raison de la tempête, la dernière épreuve des Championnats de France d’eau libre – le 5 km – a dû être annulée. Le club des « JETS de Sarcelles », qui pouvait encore espérer améliorer le record absolu de médailles sur la compétition (17 = 6 en or, 7 en argent, 4 en bronze), ressent une compréhensible frustration. Son bilan, avec un effectif plus réduit qu’à l’accoutumée (sans Axel Reymond, Caroline Jouisse et Marcel Schouten), reste exceptionnel : 11 médailles (5 en or, 4 en argent, 2 en bronze). Matthieu Magne est le grand gagnant de cette édition (3 titres), qui a vu un doublé inédit en relais, un triplé en junior 3 sur le 10 km, la reprise réussie de Lara Grangeon-De Villele, les débuts prometteurs de Prisca Falla et le retour au premier plan d’Eliott Garoux. Julien BIGORNE   

 

Les 11 médailles des JETS de Sarcelles

> Matthieu Magne : champion de France TC sur 25 km et en junior 3 sur 10 km et 25 km ;

> Lara Grangeon-De Villele : championne de France TC sur 25 km ;

> le relais n°1 des JETS de Sarcelles (Lucie Christophe – Gaspard Tramier - Lara Grangeon-De Villele – Léo Ouabdesselam) : champion de France sur 4x1250 m ;

> Alexandre Verplaetse : vice-champion de France TC sur 25 km ;

> Gaspard Tramier : vice-champion de France junior 3 (18-19 ans) sur 10 km ;

> Prisca Falla : vice-championne de France junior 1 (14-15 ans) sur 10 km ;

> le relais n°2 des JETS de Sarcelles (Prisca Falla – Alexandre Verplaetse – Noémie Hossi Burnier – Clément Kukla) ;

> Valentin Duteil : 3e junior 3 sur 10 km ;

> Eliott Garoux : 3e junior 2 sur 10 km.

 

 

France d’eau libre : triplé sur 5 km

Aux Championnats de France d'eau libre, Matthieu Magne (JETS de Sarcelles) a remporté le 10 km en junior 3 devant ses coéquipiers Gaspard Tramier et Valentin Duteil (photo : Julien Bigorne)

 

Au lendemain de son doublé sur le relais 4x1250 m nage libre, le club des « JETS de Sarcelles » s’est offert un triplé aux Championnats de France d’eau libre, ce 18 juin à Canet-en-Roussillon. Sur l’épreuve du 10 km, Matthieu Magne (1er), Gaspard Tramier (2e) et Valentin Duteil (3e) sont montés sur les trois marches du podium en junior 3. Matthieu, déjà double champion de France sur le 25 km, raconte : « La course est partie rapidement. J’ai cherché à me protéger au maximum après mes efforts fournis sur le 25 km. Lorsque Marc-Antoine Olivier et Jules Wallart ont accéléré, tout un peloton s’est retrouvé distancé. Je me suis retrouvé avec mon coéquipier Gaspard (Tramier) et Farès Zitouni (un senior, licencié aux Vikings de Rouen). Nous nous sommes détachés dans le dernier tour. J’ai imposé un gros rythme jusqu’à la dernière bouée, ce qui m’a permis de conserver quatre secondes d’avance sur Gaspard ». Le héros sarcellois de ces Championnats, dans l’attente d’une possible sélection pour l’Euro senior à Rome suite à son titre sur 25 km, précise : « Cette épreuve se déroula dans des conditions particulières en raison du vent et des conditions météo qui commençaient à se dégrader. Le réveil a été fixé à 3h45 pour un départ à 6h du matin ».

Troisième titre pour Matthieu Magne

En grande forme, Matthieu Magne n’a malheureusement pas pu viser un quatrième titre national, car l’annulation du 5 km a été prononcée en  raison de la tempête. « Désormais, je vais participer à la Coupe du monde de Paris, début juillet. Le 4 juillet, je saurai si je dispute les Championnats d’Europe seniors d’eau libre (du 17 au 21 août à Rome). Si ce n’est pas le cas, je participerai certainement à la Traversée du lac Saint-Jean (une épreuve de Coupe du monde, au Canada », a-t-il confié. Gaspard Tramier, qui avait fini l’an dernier 1er sur 5 km et 2e sur 25 km en junior 3, s’est offert le podium qui lui manquait (2e sur 10 km). Valentin Duteil a conquis sa seconde médaille nationale de la saison après sa 3e place sur 1 500 m nage libre aux France N2. Julien BIGORNE

 

>>> Les résultats complets

 

 

 

France d’eau libre : Magne 1er sur 25 km

Podium du 25 km masculin des Championnats de France d'eau libre à Canet-en-Roussillon : Matthieu Magne (JETS de Sarcelles, 1er, au centre), Alexandre Verplaetse (JETS de Sarcelles, 2e, à gauche) et Gauthier Pierron (Nancy, 3e) (photo : DR). 

 

Les JETS de Sarcelles ont débuté en fanfare les Championnats de France d’eau libre ! Le 16 juin au Canet-en-Roussillon, le club présidé par Guy Canzano a décroché pas moins de quatre podiums sur l’épreuve de 25 km…en dépit de l’absence de ses deux leaders, Axel Reymond et Caroline Jouisse, laissés au repos quelques jours avant les Mondiaux ! Les Sarcellois ont ajouté le suspense à la domination. Après 5h07’45 d’efforts, Matthieu Magne (vainqueur) et Alexandre Verplaetse (2e) ont été départagé à la photo-finish pour 29 centièmes ! « J’ai d’abord été annoncé premier, puis finalement deuxième. J’ai posé une réclamation, mais la photo-finish a confirmé le résultat… Je suis un peu déçu, mais ce n’est pas très grave. C’était une belle course, l’objectif était de faire le doublé tous les deux.», a confié Alexandre Verplaetse, qui avait déjà sur le podium des précédentes éditions (2e en 2021, 3e en 2020).

Victoire à la photo-finish

« Le début de course a été assez basique. Nous avons effectué 8 km avec Lara (Grangeon-De Villele) ; 15 km avec Léo (Ouabdesselam)... Nous avons ensuite pris le large et creusé l’écart (plus de 50 minutes sur nos poursuivants) en se relayant à tour de rôle. A 1 500 m de l’arrivée, j’ai essayé pour tenter de décrocher Alexandre, qui est très fort au sprint. Il a bien tenu mais j’ai réussi à toucher devant au terme de notre sprint, très indécis », raconte Matthieu Magne, qui a décroché les titres en junior 3 et en toutes catégories. « Le plus dur dans cette course aura été les méduses. Je me suis fait piquer partout, au visage, au bras, aux jambes… J’en ai eu sur tout le corps », poursuit Matthieu. Julien BIGORNE

 

>>> Les résultats complets

Coupe d’Europe : vendredi noir à Piombino

Malgré toute sa bravoure, Léo Ouabdesselam (JETS de Sarcelles) n'est pas parvenu à décrocher sa qualification pour l'Euro junior d'eau libre, à Piombino (photo : Julien Bigorne / archives)

 

Le 13 mai restera une journée noire pour la plupart des nageurs français d’eau libre en quête d’une qualification pour les Championnats d’Europe juniors (du 3 au 5 juin à Setubal, au Portugal). En effet, seuls quatre Français ont été sélectionnés au terme de l’épreuve décisive : la Coupe d’Europe de Piombino (Italie). Finir à moins d’une minute du premier Européen de sa catégorie était l’un des critères. Beaucoup n’ont pu l’honorer.

Sur le 10 km, le Hongrois David Bethléem (champion d’Europe, en junior 3) aura été le bourreau des deux meilleures chances sarcelloises (Léo Ouabdesselam et Matthieu Magne) et le Français Sacha Velly (jeune prodige, sélectionné pour les Mondiaux de Budapest) le rempart de Lucas Falla. Chez les féminines, malgré une prestation très honorable, Prisca Falla (18e au général) a fini un peu trop loin de l’Italienne Maria Vittoria Suisola. Tous sont déjà focalisés sur leur nouvel objectif du mois de juin : la qualification pour la COMEN. Julien BIGORNE

 

>>> Les résultats complets

France de 5 km indoor : triplé des JETS

Les JETS de Sarcelles (Schouten, Reymond, Tuset, L. Falla, Jouisse, Verplaetse, Tramier, C. et G. Canzano, Duteil, Ouabdesselam, P. Falla et Merino) avec Patrick Haddad (Maire de Sarcelles), Xavier Haquin et Ramzi Zinaoui (Conseillers départementaux délégués) et Lazreg Benelhadj (président de la Ligue Ile-de-France de natation) (photo : Julien Bigorne)

 

À domicile, au centre aquatique Christiane et Guy Canzano, les JETS de Sarcelles ont marqué de leur empreinte la 20ème édition des Championnats de France de 5 km indoor. Sur cette compétition qui a réuni 63 spécialistes de l’eau libre (discipline d’ordinaire pratiquée en lac, mer et rivière) dont 25 en sélection nationale, le club présidé par Guy Canzano a fini n° 1 avec 247 points. « Nous avons battu un record avec nos 14 qualifiés. Sept ont battu leur meilleur temps et nous avons décroché notre premier triplé (podium 100% sarcellois) ! », souligne Guy Canzano, président des JETS de Sarcelles. Cet exploit rare a été accompli en junior 3 par Léo Ouabdesselam (1er), Gaspard Tramier (2e) et Valentin Duteil (3e).

Ouabdesselam titré

« C’est mon 4e podium national consécutif sur 5 km indoor. J’ai amélioré mon record de plus d’1’30, ce qui m’a même longtemps placé au coude-à-coude avec Swann Plaza pour le gain de la médaille de bronze toutes catégories », savoure Léo, récent champion de France junior sur 800 m et sur 1 500 m nage libre. Les JETS placent également quatre nageurs dans le top 10 masculin, grâce à Marcel Schouten (4e) et Alexandre Verplaetse (6e) qui accompagnent les deux meilleurs juniors 3. « Marcel, qui a remonté trois places dans le final, bat le record des Pays-Bas en 53’52. Alexandre confirme sa progression cette saison, après sa 2e place au classement général de la Coupe de France d’eau libre », note la coache sarcelloise Magali Merino qui souligne les prometteuses performances de Lucas Falla (4e junior 2), Matthieu Magne (4e junior 3), Prisca Falla (5e junior 1 F) et Lucie Christophe (5e junior 2 F).

Étape vers la Martinique

La majorité des seniors – Lara Grangeon-De Villele (4e), Caroline Jouisse (7e), Axel Reymond (15e) et Malek Louissi (20e) – ont en revanche été plus en retrait que prévu. Mais rien d’alarmant. Ils revenaient d’un stage d’entraînement intensif d’un mois (à Toulouse ou à Font-Romeu) en prévision de la course de 10 km eau libre de la Martinique, prévue le 12 février et décisive pour la qualification aux Mondiaux de Fukuoka (en mai au Japon). Ces Championnats de France de 5 km indoor n’étaient donc pour eux qu’une étape ou un test. « J’avais tout de même envie de réaliser la meilleure course possible », tempère Lara, trois fois championne de France dans cette spécialité depuis 2017. « J’ai essayé de partir vite et je suis passée en tête aux 1 500 m. Ensuite, j’ai ressenti une grande fatigue musculaire…Je suis déçue de mon temps mais j’ai donné le meilleur de moi-même », a confié la vice-championne d’Europe du 25 km. Place désormais à la course de Martinique où plusieurs sociétaires des JETS viseront la qualification aux Mondiaux en eau libre. Il sera ensuite temps de revenir à Sarcelles briller au Meeting national Francily, du 18 au 20 février. Julien BIGORNE 

 

>>> Les résultats complets

>>> L'article paru dans La Gazette du Val-d'Oise du 2 février 2022

>>> Les photos 

>>> Les compte-rendus dans L'Esprit Club n°76

 

 

 

Bilan 2021 : une année en or

Les JETS de Sarcelles

> EAU LIBRE :

- Doublé au Grand Prix FINA / classement général de la Coupe du monde d’ultra-marathon ;

- deux qualifiées aux Jeux Olympiques de Tokyo ;

- record de médailles aux Championnats de France d’eau libre (du 10 et 13 juin à Gravelines) : 19, dont 6 d’or, 7 d’argent et 6 de bronze ;

- meilleur club au classement général de la Coupe de France d’eau libre (9 médaillés) ;

- meilleur club de la finale de la Coupe de France d’eau libre à Jablines (17 médailles) ;

- deux médaillés aux Championnats d’Europe d’eau libre en Hongrie ;

- deux médaillés à la COMEN à Chypre ;

- trois sélectionnés aux Championnats d’Europe juniors à Massy.

> GRAND BASSIN :

- 5e au tableau des médailles des Championnats de France élites en grand bassin (du 15 au 20 juin à Chartres) : 7, dont 3 d’or, 1 d’argent et 3 de bronze ;

- cinq médaillés aux Championnats de France juniors à Massy ;

- trois médailles aux Championnats de France N2 à Béthune.

> PETIT BASSIN :

- deux sélectionnés aux Mondiaux en Russie.

> SAUVETAGE :

- deux records du monde battus.

 

> Axel Reymond : champion d’Europe du 25 km (le 16 mai au lac Lupa, en Hongrie) ; lauréat du Grand Prix FINA / classement général de la Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre ; lauréat de la Coupe du monde d’Ohrid sur 25 km (le 21 août en Macédoine du Nord) ; champion de France du 25 km (le 13 juin à Gravelines) ; vice-champion de France du 10 km (le 10 juin à Gravelines) ; 3e des Championnats de France de 5 km (le 12 juin à Gravelines) ; lauréats des étapes de Coupe de France d’eau libre du lac Vioreau (sur 10 km), du Défi Monte Cristo (sur 2, 2 et demi et 5 km) et de Quiberon (sur 3 et 10 km)

> Caroline Jouisse : lauréate du Grand Prix FINA / classement général de la Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre ; lauréate de la Coupe du monde de Capri-Napoli sur 36 km (le 5 septembre en Italie) ; 2e de la Coupe du monde d’Ohrid sur 25 km (le 21 août en Macédoine du Nord) ; 3e de la Coupe du monde d’Ohrid sur 10 km (le 28 août en Macédoine du Nord) ; lauréate des étapes de Coupe de France de Veretz (sur 10 km), Cherbourg (sur 5 km), Bouchain (sur 10 km) et Jablines (sur 10 km).

> Marcel Schouten : 2e du Grand Prix FINA / classement général de la Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre ; 2e de la Capri-Napoli sur 36 km (le 5 septembre en Italie) ; 4e de la Coupe du monde d’Ohrid sur 25 km (le 21 août en Macédoine du Nord) ; lauréat des étapes de Coupe de France de Veretz (sur 10 km), Cherbourg (sur 5 km), Bouchain (sur 10 km) et Jablines (sur 10 km).

> Lara Grangeon-De Villele : 9e sur 10 km eau libre aux Jeux Olympiques de Tokyo ; vice-championne d’Europe du 25 km (le 16 mai au lac Lupa, en Hongrie) ; 4e de la Coupe du monde de 10 km d’Abu Dhabi (16 décembre aux Emirats Arabes Unis) ; sélectionnée aux Mondiaux en petit bassin (le 17 décembre à Abu Dhabi) ; championne de France du 200 m papillon en grand bassin (le 18 juin à Chartres) ; vice-championne de France du 200 m 4 nages (le 16 juin à Chartres) ; 3e des Championnats de France de 10 km (le 10 juin à Gravelines), de 800 m nage libre en grand bassin (le 20 juin à Chartres), du 1 500 m nage libre en grand bassin (le 17 juin à Chartres) et 400 m 4 nages en grand bassin (le 10 décembre à Montpellier).

> Ludivine Blanc : deux records du monde battus sur 4x25 m mannequin en natation de sauvetage (1’16’’32 puis 1’15’’31).

> Hector Pardoe : 9e de la Coupe du monde de 10 km à Abu Dhabi (le 17 décembre à Abu Dhabi)

> Jordan Pothain : sélectionné aux Mondiaux en petit bassin (en décembre à Abu Dhabi) ; 7e sur 200 m nage libre aux Championnats d’Europe en petit bassin (le 7 novembre à Kazan) ; lauréat du meeting international de Saint-Dizier sur 200 m nage libre

> Malek Louissi : 28e de la course de qualification olympique (le 20 juin à Setubal) ; 5e des Championnats d’Afrique sur 3 km eau libre (le 17 octobre à Accra)

> Matthieu Magne : 9e des Coupes du monde d’Ohrid sur 25 km et sur 10 km (les 21 et 28 août en Macédoine du Nord) ; champion de France junior 3 sur 25 km (le 13 juin à Gravelines) ; vice-champion de France junior 3 sur 5 km (le 12 juin à Gravelines) et toutes catégories sur 25 km (le 13 juin à Gravelines)

> Clément Kukla : 4e en relais mixte et 5e en J3 sur 10 km aux Championnats d’Europe junior d’eau libre (le 25 juillet à Choisy-le-Roi) ; vice-champion de France junior 3 sur 10 km eau libre (le 10 juin à Gravelines)

> Léo Ouabdesselam : 6e en J3 sur 10 km aux Championnats d’Europe junior d’eau libre (le 25 juillet à Choisy-le-Roi) ; champion de France junior 3 sur 10 km eau libre (le 10 juin à Gravelines), 800 m et 1 500 m nage libre en grand bassin (les 21 et 22 décembre Massy)

> Eliott Garoux : lauréat du relais mixte de la COMEN en eau libre (le 3 octobre à Larnaca) ; 16e J1 sur 5 km aux Championnats d’Europe juniors d’eau libre (le 25 juillet à Choisy-le-Roi) ; vice-champion de France junior 1 sur 10 km (le 10 juin à Gravelines) ; vice-champion de France junior 1 sur 5 km (le 12 juin à Gravelines)

> Lucie Christophe : lauréate du relais mixte de la COMEN en eau libre (le 3 octobre à Larnaca) ; 3e J2 sur 200 m papillon aux Championnats de France juniors en grand bassin (le 22 décembre à Massy)

> Krystyna Panchishko : 22e sur 10 km aux Jeux Olympiques de Tokyo ; 18e de la course de qualification olympique du 10 km (le 19 juin à Setubal) ;

> Fanny Deberghes : championne de France élite en grand bassin sur 50 m et sur 100 m brasse (les 16 et 17 juin à Chartres) ; 3e sur 200 m brasse aux Championnats de France élites en grand bassin (le 19 juin à Chartres)

> Gaspard Tramier : champion de France junior 3 sur 5 km (le 12 juin à Gravelines) ; vice-champion de France junior 3 sur 25 km (le 13 juin à Gravelines) ; 3e J3 sur 1 500 m nage libre aux Championnats de France juniors (le 19 juillet à Dunkerque puis le 22 décembre à Massy)

> Lucas Falla : champion de France junior 2 sur 25 km (le 13 juin à Gravelines) ; 2e du Tour du Roc de Granville (sur 5 km)

> Alissia Montebrun : championne de France junior 2 sur 25 km (le 13 juin à Gravelines)

> Valeriya Egorova : 3e aux Championnats de France open d’été senior sur 100 m dos et 200 m nage libre (les 19 et 20 juillet à Dunkerque) ; lauréate du meeting national de Villefranche-sur-Saône sur 100 m dos (le 15 octobre)

> Samy Ferchichi : champion de France de Nationale 2 en grand bassin sur 200 m, 400 m et 800 m nage libre (du 24 au 28 novembre à Béthune) ; 3e J3 sur 400 m nage libre aux Championnats de France juniors (le 22 décembre à Massy)

> Alexandre Verplaetse : 2e du classement général de la Coupe de France d’eau libre ; 3e des Championnats de France de 25 km (le 13 juin à Gravelines) ; lauréat des étapes de Coupe de France d’eau libre à Creil (sur 7,5 km) et à Razès (sur 10 km et 15 km)

> Claire Six : 3e du relais mixte et 3e junior 3 sur 25 km du Championnat de France d’eau libre (les 11 et 13 juin à Gravelines) ; lauréate de l’étape de Coupe de France de Creil (sur 3 km et 7,5 km).

> Mohamed Zaky-Bekar : 3e junior 2 sur 25 km aux Championnats de France d’eau libre (le 13 juin à Gravelines)

> Prisca Falla : lauréate de l’étape de Coupe de France de Choisy-au-Bac (sur 2,5 km), Cherbourg et Saint-Pardoux (sur 1,5 km) ; 9 qualifications aux Championnats de France jeunes à Rennes (dont 5e sur 200 m brasse).

Synthèse réalisée par Julien BIGORNE

 

Grand Prix FINA : Jouisse et Reymond sacrés

De gauche à droite : Caroline Jouisse, Axel Reymond, Magali Merino et Marcel Schouten (photo : Julien Bigorne)

 

Le 21 novembre, la dernière épreuve du Grand Prix FINA (la Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre) devait se dérouler à Rosario, en Argentine. Mais les conditions sanitaires ont entraîné l’annulation de la compétition de 15 km. De fait, le classement général de l’édition 2021 du Grand Prix FINA est remporté par…deux JETS de Sarcelles ! Chez les féminines, c’est Caroline Jouisse  qui l’emporte avec 135 points devant l’Argentine Pilar Geijo (119 points) et la Française Océane Cassignol (70 points). Après une seconde place à Ohrid (Macédoine du Nord), la protégée de Magali Merino avait réussi un exploit historique en devenant la première Française à remporter la prestigieuse Capri-Napoli.

Chez les masculins, Axel Reymond est le premier lauréat français depuis 2014. Le double champion du monde et triple champion d’Europe du 25 km avait été grandiose en remportant pour la troisième fois la course Saint-Naum – Ohrid, battant au sprint Edoardo Stochino et Evgenij Pop Acev, les deux nageurs les plus titrés du Grand Prix FINA. Il avait ensuite préservé – pour deux points ! – sa place de leader en finissant cinquième à Naples. Ce jour-là, son coéquipier des JETS de Sarcelles, Marcel Schouten, avait accompli un magnifique final pour s’adjuger la seconde place derrière l’Italien Occhipinti. Le Néerlandais est aussi second du classement général du Grand Prix FINA. « Les JETS de Sarcelles » est le premier club à réussir le doublé (victoire masculine et féminine) sur une même édition de la Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre. Julien BIGORNE

 

Les résultats finaux du Grand Prix FINA / Coupe du monde d'ultra-marathon en eau libre

Femmes : 1. Caroline Jouisse (JETS de Sarcelles / France) 135 points ; 2. Pilar Geijo (Argentine) 119 points ; 3. Océane Cassignol (France) 70 points ; 4. Lisa Pou (France) 65 points ; 5. Rebecca Talanti (Italie) 65 points 

Hommes : 1. Axel Reymond (JETS de Sarcelles / France) 125 points ; 2. Marcel Schouten (JETS de Sarcelles/ Pays-Bas) 123 points ; 3. Evgenij Pop Acev (Macédoine du Nord) 113 points ; 4. Franchesco Ghettini (Italie) 107 points ; 5. Edoardo Stochino (Italie) 105 points ; ....8. Matthieu Magne (JETS de Sarcelles) 81 points.

 

Le 21 novembre à Rosario (Argentine)

S'abonner à ce flux RSS