Evènements

Live des France élites PB 2022 : jour 1

En améliorant son record personnel de 40 secondes sur 1 500 m nage libre (en 16’12), Madelon Catteau a décroché son premier titre national élite en petit bassin de sa carrière (Photo : Stéphane KEMPINAIRE / KMSP)

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE

21H00 – Merci de nous avoir suivi. Retrouvez dès demain 9H00 le live de la 2e  journée des Championnats de France élites en grand bassin : https://www.club-sarcelles-natation-95.com/index.php/news/actualites/item/858-live-des-france-elites-pb-2022-jour-2 

20H30 – À suivre demain : Lara Grangeon-De Villele (ligne 6, série n°2 du 400 m 4 nages, à 10H21), Lucie Christophe (ligne 1, série n°3 du 400 m 4 nages, à 10H26), Ramzi Chouchar (ligne 3, série n°3 du 200 m brasse, à 10H55), Samy Ferchichi et Léo Ouabdesselam (lignes 1 et 4, série n°1 du 800 m nage libre, à 11H21), Axel Reymond, Gaspard Tramier, Clément Kukla et Marcel Schouten (lignes 1, 4, 5 et 6, série n°2 du 800 m nage libre, à 11h30), Mehdi Lagili (ligne 8, finale du 800 m nage libre, à 17h59). Lara Grangeon-De Villele pourrait décrocher le 50e podium de sa carrière aux Championnats de France élites en petit bassin. Ramzi Chouchar (sur 200 m brasse) et Mehdi Lagili (sur 800 m nage libre) viseront eux aussi une médaille.   

20H00 – Clap de fin pour cette première journée des Championnats de France élites en petit bassin. Une très belle journée avec le plein succès du 1 500 m nage libre féminin : Madelon Catteau (1re), Alisée Pisane et Lara Grangeon-De Villele (2e). Belle réussite également pour Mehdi Lagili (4e du 400 m en 3’46’’12). Durant la matinée, Alisée Pisane avait battu le record de Belgique du 1 500 m nage libre en 16’02. Lena Bingue Sidibé (16 ans) avait amélioré son record personnel sur 100 m nage libre (59’’69), à l’occasion de sa toute première course aux Championnats de France élites en petit bassin.

18H37QUATRIEME PLACE SUR 400 M POUR MEHDI LAGILI !!! Mehdi a réalisé une belle course et est parvenu à chiper la quatrième place à Hugo Sagnes dans la dernière longueur. Son temps : 3’46’’12. Le podium s’était dessiné dès la mi-course : Logan Fontaine (Rouen, 1er), Roman Fuchs (Amiens, 2e) et Joris Bouchaut (Toulouse, 3e).

18H33 – Le Sarcellois retrouve les deux derniers champions de France - David Aubry (2019), Roman Fuchs (2018) -, un médaillé récurrent Joris Bouchaut (2e en 2016, 3e en 2018 et en 2019) et le favori Logan Fontaine.

18H32 – Mehdi Lagili au départ de la finale A du 400 m nage libre. Peut-être une quatrième médaille pour les JETS à l’occasion de cette 1re journée des Championnats de France élites en petit bassin.

18H18 TROIS JETS MEDAILLÉES SUR 1 500 M !!! Quelle entame ! L’or revient à Madelon Catteau ; l’argent pour la Belge Alisée Pisane et pour Lara Grangeon-De Villele.

18H15 MEDAILLE D’ARGENT POUR LARA GRANGEON-DE VILLELE !!! La nageuse des JETS termine 2e française en 16’14’’93. Il s’agit de sa 49e médaille aux Championnats de France élites en petit bassin. Une stat’ qui suffit à résumer son magnifique parcours à la longévité rare (à redécouvrir sur www.sportenfrance.com/programme/la-victoire-est-en-elles-1003/)

18H15C’EST FAIT !!! PREMIER TITRE NATIONAL EN PETIT BASSIN POUR MADELON CATTEAU !!! La sociétaire des JETS de Sarcelles a accompli un véritable exploit en bouclant ce 1 500 m nage libre en 16’12’’92. Elle vient juste de battre son record personnel en petit bassin de 40 secondes (16’52’’19, en 2019)…avec une épaule en vrac ! Elle n’a fini qu’à 6 secondes du minima pour les Mondiaux de Melbourne (16’06’’42).

18H14 – La Russe Anastasia Kirpitchnikova (Montpellier) remporte la course en 15’35’’01. Mais plus quelques secondes pour le triomphe des JETS !!!

18H09MADELON CATTEAU FAIT LE BREAK !!! Au passage aux 1 000 m, Madelon est désormais 1re française avec 1’’5 d’avance sur Lara, en 10’45’’22. On s’achemine vers un podium avec trois JETS.

18H04RETOUR DE MADELON CATTEAU QUI VIRE EN TETE AUX 500 M !!! Depuis le passage aux 400 m, Madelon grappille dixième après dixième. Aux 500 m, elle a rattrapé son retard et devance désormais Lara de 3 dixièmes en 5’20’’35. Valentine Leclercq est à 3 secondes, Lisa Pou à 5 secondes.

18H02 – EXCELLENT DEBUT DE COURSE DE NOS DEUX JETS !!!! Après 300 m, Lara Grangeon-De Villele est toujours 1re française en 3’09’’90. Valentine Leclercq a craqué et c’est Madelon Catteau qui occupe la 2e place française en 3’11’’40. Derrière, on retrouve Valentine Leclercq (3’12), Lisa Pou (3’13) et Marie Kuntzmann (3’15).

18H00 – DEPART CANON DE LARA GRANGEON !!! C’est parti pour cette finale du 1 500 m. Après 50 m, la Russe Kirpitchnikova s’est déjà détaché. Mais Lara Grangeon-De Villele est en 2e position en 1’01’’11 devant Valentine Leclercq (1’01’’90) ; Madelon Catteau 4e en 1’02’’73. 

17H59 – Dans cette finale du 1 500 m nage libre, les deux Sarcelloises seront opposées à Lisa Pou (sélectionnée à l’Euro de 25 km), la Russe Anastasia Kirpitchnikova (championne d’Europe 2021), Valentine Leclercq (une prometteuse nageuse de 17 ans), Adeline Furst (championne de France en 2016 et en 2017), Marie Kuntzmann (championne de France 2021 du 10 km) et Lou-Anne Barniet (9e aux Euro juniors 2019).

17H55 – À la ligne d’eau n°2, Lara Grangeon-De Villele est tenante du titre. Elle a réalisé la meilleure performance française de la saison en petite bassin (16’29’’72, au meeting international de Saint-Dizier). C’est l’une des grandes figures des France élites en petit bassin, puisque depuis sa première participation (en 2007 !), elle a cumulé 48 médailles, dont 23 en or. Si elle remporte au moins deux de ses trois épreuves d’ici dimanche, les chiffres symboliques de 50 médailles et 25 titres seraient atteints. Exceptionnel ! 

17H53 – Madelon Catteau, à la ligne d’eau n°1, est diminuée par une blessure à l’épaule, contractée avant sa participation aux Championnats du monde junior du 10 km (5e aux Seychelles, en septembre dernier). Mais son courage n’est plus à prouver et son niveau observé cette saison pourrait lui permettre de rivaliser avec les toutes meilleures. 

17H50 – L’heure de vérité arrive pour les JETS de Sarcelles. Dans 9 minutes débutera la finale du 1 500 m nage libre féminin. Aux lignes n°1 et n°2, deux JETS ont des chances de podium : Madelon Catteau et Lara Grangeon-De Villele. Pour l’instant, une autre JETS, Alisée Pisane, détient le chrono de référence : 16’02’’54.

11H40Fin de cette première session matinale. Et déjà beaucoup de positif pour les JETS de Sarcelles. Alisée Pisane a battu le record de Belgique de 1 500 m nage libre de 3’’24, en 16’02’’54. Elle pourrait décrocher une médaille, en fonction des résultats de la finale qui se déroulera à 17h59. En finissant 5e des séries en en 3’46’’63, Mehdi Lagili a décroché sa place en finale A (à suivre à 18h33). Pour son premier Championnat de France élite en petit bassin, Lena Bingue Sidibé (16 ans) a amélioré son record personnel sur 100 m nage libre en 59’’69 (41e au général et 7e junior). Sur 400 m nage libre, Ramzi Chouchar (27e) et Léo Ouabdesselam (35e) ont débuté en douceur.   

11H32 – On suivra avec intérêt la finale du 1 500 m nage libre, tout à l’heure à 17H59. Avec ses 16’02’’54, Alisée pourrait réaliser un meilleur chrono que les trois premières françaises et ainsi monter sur le podium. Précisons qu’Alisée détenait le 2e meilleur temps des engagées mais ne pouvait participer à la finale. Celle-ci n’accueille en effet qu’une étrangère et la n°1 est Anastasia Kirpitchnikova (championne d’Europe et 3e meilleure performeuse mondiale de tous les temps en 15’18’’30). 

11H31 FABULEUX !!!!! RECORD DE BELGIQUE DU 1 500 M NAGE LIBRE POUR ALISÉE PISANE EN 16’02’’54 !!!! La sociétaire des JETS de Sarcelles améliore son record de 3’’24 et survole sa série. Elle devance de près de 50 secondes Océane Cassignol (championne du monde 2017 du relais mixte).

11H26 – ÇA SENT BON POUR ALISÉE !!! 10’39’’63, au passage au 1 000 m. Environ trois secondes d’avance sur son record de Belgique.  

11H21 – Excellent début de course d’Alisée qui est en avance sur les bases de son record de Belgique. Elle vient de boucler les 500 premiers mètres en 5’16’’70. Elle relègue pour l’instant Léan Cabon à 13 secondes, Océane Cassignol à plus de 15 secondes et Inès Delacroix à 20 secondes.  

11H17 – Dans sa série, Alisée retrouve plusieurs figures bien connues de l’eau libre. La densité sera certes moindre que si elle avait disputé la finale de l’après-midi mais la présence à ses côtés d’Océane Cassignol et de Léan Cabon devrait tout de même la booster.

11H16 – Entrée en lice d’Alisée Pisane sur 1 500 m nage libre. La protégée de Philippe Lucas a battu le 16 octobre le record de Belgique sur cette distance, en 16’05’’78. La nageuse de 19 ans effaçait à cette occasion la référence de son pays qui tenait depuis 34 ans (les 16’09’’ d’Isabelle Arnould). Son objectif est d’atteindre dans une semaine les minima pour les Mondiaux de Melbourne (15’48’’72).  

11H09RECORD PERSONNEL POUR LENA BINGUE SIDIBE !!!! Lena Bingue Sidibé vient de terminer 3e de sa série en 59’’69, derrière les seniors Manon Domingeon (58’’25) et Laly Ansart (58’’39). Elle améliore son record personnel de 25 centièmes et se classe 41e au général et 7e junior (féminines nées entre 2006 et 2009).

11H08Lena Bingue Sidibé (16 ans) s’apprête à participer à ses premiers Championnats de France élites en petit bassin. La plus jeune JETS en lice débute sur 100 m nage libre, dans la première série. Cette sprinteuse, encore junior, vient de décrocher quatre podiums sur ses deux meetings régionaux, à Cergy et à Caen. En Normandie, elle s’est même imposé au scratch sur 50 m nage libre et 50 m papillon. Cette jeune pépite est en forte progression depuis sa 5e place aux France junior 2022 sur 50 m nage libre.

10H50 – MEHDI LAGILI (5e temps des séries sur 400 m nage libre, qualifié pour la finale A) : « Je traîne une bronchite. J’ai mal à la gorge et à la tête. Mais sur cette série, je suis resté bien placé. J’ai manqué un peu de vitesse et de jambes. Je sais ce qui me reste à faire pour la finale ».    

10H35 MEHDI LAGILI FILE EN FINALE A !!! C’est officiel. Cinquième des séries, Mehdi Lagili participera bien à la finale A du 400 m nage libre, à 18H33. Il retrouvera le tenant du titre David Aubry (seulement 8e qualifié) et Joris Bouchaut (3e en 2019) mais aussi Logan Fontaine (meilleur performeur de la saison), Roman Fuchs (champion de France de la spécialité en 2018), Damien Joly (champion de France du 1 500 m en 2015), Hugo Sagnes et Nathanaël Soulard. Ramzi Chouchar a fini 27e (à deux places de la finale C) et Léo Ouabdesselam 35e en 4’01’’08. Samy Ferchichi, seul JETS qualifié sur cinq épreuves, a fait l’impasse sur le 400 m nage libre.  

10H32 – SUPERBE !!! Mehdi Lagili finit 3e de la dernière série du 400 m nage libre en 3’46’’63, derrière Logan Fontaine (Vikings de Rouen, 3’40’’25) et Roman Fuchs (Amiens, 3’43’’42). Il améliore son meilleur chrono de la saison de 3’’3.

10H29 – Mehdi Lagili nous a confié se consacrer exclusivement à la natation cette saison. Il est coaché par Philippe Lucas et son rythme d’entraînement hebdomadaire est soutenu : 12 séances dans l’eau (pour un total de 85 km parcourus) et 3 de musculation. Le médaillé d’argent du meeting national de Villefranche-sur-Saône a débuté la natation dès l’âge de 4 ans à La Marsa en Tunisie avant de représenter l’ES Tunis.

« Je suis arrivé en France en 2014 pour poursuivre mes études et mon ascension vers le haut niveau. J’ai fini 8e des Mondiaux juniors 2015 sur 200 m nage libre avant de participer aux Mondiaux 2017 et de terminer deux fois 4e aux Jeux méditerranéens de 2018 », retrace Mehdi, qui se distingua surtout aux Jeux Africains de 2019.

« J’ai décroché quatre médailles dont une en or sur 400 m », rappelle-t-il. Le sociétaire des JETS est bien décidé à remonter sur le podium des France élites en petit bassin après avoir connu ce bonheur en 2017 (2e sur 400 m).

10H28 – Les choses plus sérieuses débutent maintenant pour les JETS. Mehdi Lagili est au départ de la dernière série du 400 m nage libre, à la ligne n°6. Contrairement à Léo et à Ramzi, le 400 m nage libre est sa spécialité. Le nageur tunisien a le 7e temps des engagés en 3’49’’95.

10H28 – Léo Ouabdesselam termine 10e de la 3e série du 400 m nage libre en 4h01’’08, soit sept secondes moins vite que son temps d’engagement. Le meilleur reste à venir.

10H22Léo Ouabdesselam est dans la chambre d’appel pour le 400 m nage libre. Dernièrement, le protégé de Philippe Lucas a fait parler de lui en terminant 4e par équipe à la finale nationale du Grand Prix D1 de triathlon. Comme pour Ramzi, le 400 m n’est pas son meilleur atout. Il aura, plus tard, de belles cartes à jouer sur 800 m et sur 1 500 m nage libre pour tenter d’accrocher une place dans le top 8. 

10H17 – Ramzi Chouchar termine 3e de sa série en 3’56’’90, derrière Jaz Dutillieux (ASPTT Toulouse, 3’52’’25) et Sofiane Achour Talet (Soissons, 3’55’’32). Il a nagé 8 secondes plus vite que son temps d’engagement (4’05’’74). Encourageant pour la suite.

10H12Ramzi Chouchar est au départ de la 1re série du 400 m nage libre. L’International algérien a confirmé sa bonne forme en remportant les 200 m brasse et 400 m 4 nages du meeting national de Villefranche-sur-Saône. Pour lui, le 400 m nage libre n’est qu’un hors-d’œuvre avant le vif du sujet. Le protégé de Philippe Lucas n’a que le 39e temps des engagés dans cette spécialité. Il misera davantage sur le 200 m brasse et le 400 m 4 nages pour tenter de décrocher une place en finale A.

9H15 – Pour ce premier jour de compétition, huit nageurs du club seront en lice. Ramzi Chouchar sera le premier à poser le pied sur le plot de départ. Ce sera à 10h12, à l’occasion de la 1re série du 400 m nage libre. Il sera à la ligne d’eau n° 1. Dans la même spécialité, Léo Ouabdesselam (ligne n°8 de la 3e série, à 10h22), Mehdi Lagili (ligne °7 de la 4e série, à 10h26) et Samy Ferchichi (ligne n°9 de la 4e série) entreront ensuite en action. Lena Bingue Sidibé (dans la série n°1 du 100 m nage libre, à 11h08) puis Alisée Pisane (à la ligne n°5 de la 1re série du 1 500 m nage libre, à 11h16) clôtureront la session matinale. Au cours de l’après-midi, Madelon Catteau et Lara Grangeon-De Villele seront en lice en finale du 1 500 m nage libre dame, à 17h59.   

9H05 – Par les 115 formations présentes, « Les JETS de Sarcelles » est le 3e club le plus représenté de ces Championnats de France élites en petit bassin. Notamment devant Montpellier Métropole, Saint-Raphaël, l’Olympique de Nice, le Canet 66, Amiens ou le CN Antibes.

9H02 - La compétition sera retransmise aujourd’hui en direct sur Sport en France à partir de 17h55 et sur BeIn Sports 3 à partir de 18h.

9H – Bienvenue au complexe aquatique L’Odyssée à Chartres, en Eure-et-Loir, pour suivre les Championnats de France élites en petit bassin (25 m), qui vont débuter et qui se poursuivront jusqu’au dimanche 6 novembre. Après trois ans d’absence, ce rendez-vous fait son grand retour et réunit 421 nageurs venus de 115 clubs.

La compétition est qualificative pour les Championnats du monde en petit bassin (du 13 au 18 décembre à Melbourne, en Australie). «Chartres sera la dernière chance de se qualifier pour Melbourne. Nous prendrons la mesure des états de forme de chacun pour continuer de construire l’équipe de France la plus performante possible, pour cette saison et pour celles à venir », a indiqué Julien Issoulié, le Directeur Technique National. Les nageurs étrangers présents tenteront eux aussi à cette occasion de réaliser les minima pour les Mondiaux. 

Ces Championnats de France élites en petit bassin sont déjà historiques pour les « JETS de Sarcelles », qui forment la totalité de la délégation valdoisienne. Avec 14 nageurs qualifiés, il s’agit du 3e club le plus nombreux de cette édition derrière Les Dauphins du TOEC (Toulouse) et le CN Marseille. En 17 éditions, jamais club valdoisien ne s’était hissé aussi haut dans la hiérarchie des engagés.   

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE

 

 

France élites PB 2022 : l'effet masse

Lara Grangeon-De Villele (JETS de Sarcelles) pourrait dépasser les caps symboliques des 50 médailles et 25 titres aux Championnats de France élites en petit bassin (photo : Stéphane Kempinaire / KMSP)

Du 3 au 6 novembre à Chartres, 14 nageurs feront des JETS de Sarcelles le 3e plus grand club représenté aux Championnats de France élites en petit bassin. Leurs noms : Lara Grangeon-De Villele, Alisée Pisane, Madelon Catteau, Caroline Jouisse, Lucie Christophe, Lena Bingue Sidibé, Ramzi Chouchar, Axel Reymond, Mehdi Lagili, Marcel Schouten, Clément Kukla, Léo Ouabdesselam, Samy Ferchichi et Gaspard Tramier. Julien BIGORNE

 

Liste des engagés

Lara Grangeon-De Villele : 3e temps sur 200 m papillon en 2’10’’91 ; 4e sur 400 m 4 nages en 4’42’’74 et 6e sur 1 500 m nage libre en 16’29’’72

Alisée Pisane* : 2e temps sur 800 m nage libre en 8’24’’78 ; 2e sur 1 500 m nage libre en 16’05’’70 et 6e sur 400 m nage libre en 4’11’’70

Léo Ouabdesselam : 6e temps sur 1 500 m nage libre en 15’04’’47 ; 11e sur 800 m nage libre en 7’59’’74 et 20e sur 400 m nage libre en 3’53’’72

Mehdi Lagili* : 7e temps sur 400 m nage libre en 3’49’’95 ; 8e sur 800 m nage libre en 7’55’’79 et 17e temps sur 200 m nage libre en 1’48’’55.

Ramzi Chouchar* : 8e temps sur 400 m 4 nages en 4’24’’12 ; 14e sur 200 m brasse en 2’14’’74 ; 18e sur 200 m 4 nages en 2’04’’87 et 39e sur 400 m nage libre en 4’05’’74.

Madelon Catteau : 8e temps sur 1 500 m nage libre en 16’36’’83 ; 10e sur 800 m nage libre en 8’46’’72 et 17e temps sur 400 m nage libre en 4’17’’90

Axel Reymond : 9e temps sur 1 500 m nage libre en 15’16’’75 et 27e sur 800 m nage libre en 8’19’’12

Caroline Jouisse : 12e temps sur 800 m nage libre en 8’51’’21 ; 21e temps sur 400 m nage libre en 4’19’’81

Samy Ferchichi : 15e temps sur 400 m nage libre en 3’51’’73 ; 17e temps sur 800 m nage libre en 8’08’’26 ; 22e temps sur 1 500 m nage libre en 15’44’’14 ; 37e temps sur 200 m nage libre en 1’51’’98 ; 56e temps sur 100 m nage libre en 51’’86.

Gaspard Tramier : 16e temps sur 1 500 m nage libre en 15’31’’63 ; 21e temps sur 800 m nage libre en 8’13’’46

Clément Kukla : 17e temps sur 1 500 m en 15’35’’61 ; 19e sur 800 m en 8’11’’44 ;

Lucie Christophe : 17e temps sur 400 m 4 nages en 4’58’’83 ; 18e sur 800 m nage libre en 8’59’’87 ; 18e sur 200 m papillon en 2’18’’91 ; 36e sur 400 m nage libre en 4’31’’12

Marcel Schouten* : 19e temps sur 1 500 m nage libre en 15’41’’75 ; 20e sur 800 m NL en 8’13’’02 ;

Lena Bingue Sidibé : 22e temps sur 50 m nage libre en 26’’31 ; 43e sur 100 m NL en 59’’94.

Au total, 11 places d’engagement dans le top 8, dont 3 dans le top 3.

Les clubs les plus représentés (sur 115)

1. Les Dauphins du Toec / Toulouse (30) ; 2. CN Marseille (17) ; 3. JETS de Sarcelles (14) ; 4. Lyon Métropole (14) ; 5. Montpellier Métropole (12) ; 6. Saint-Raphaël (11) ; 7. Olympique de Nice (11) ; 8. SO Chambéry (10) ; 9. Villefranche-en-Beaujolais (10) ; 10. Villejuif (10) ; 11. Les Etoiles du 92 (10) ; 12. ES Massy (9) ; 13. EN Tours (9) ; 14. Canet 66 (8) ; 15. Amiens (8) ; 16. Paul-Bert Rennes (8) ; 17. CN Brest (8) ; 18. Chamalières (8) ; 19. CN Antibes (7) ; 20. Lille Métropole (7)…

Synthèse réalisée par Julien BIGORNE

 

Bilan de saison 2022-2023 des JETS

Le 14 octobre 2022, Axel Reymond (JETS de Sarcelles) a battu de plus de 30 minutes le record du 30 km du Rio Negro Challenge, une épreuve internationale d'eau libre organisée au Brésil (photo : Julien Bigorne)

 

Synthèse réalisée par Julien BIGORNE

 

> LES JETS DE SARCELLES

- Meilleur club français en eau libre en 2022 (sur 413 classés) - >>> le classement complet

- Meilleur club élite des différents Championnats de France en eau libre en 2022 (sur 90 classés) - >>> le classement complet

 

> LUDIVINE BLANC

- Championne du monde de nage en eau glacée (au scratch et chez les 25-29 ans) sur 50 m dos, 100 m nage libre et sur 50 m nage libre (du 12 au 15 janvier 2023 à Samoens) ; 

- Record du monde du 50 m nage libre en eau glacée (en 29''14, le 10 décembre 2022 à Megève ; puis en 28''85 le 15 janvier 2023 à Samoens) ;

- Record du monde du 50 m dos en eau glacée (en 33''84 le 10 décembre 2022 à Megève ; puis en 33''19 le 12 janvier 2023 à Samoens) ;

- Record du monde du 100 m nage libre en eau glacée (en 1'04''42 le 14 janvier 2023 à Samoens) ; 

- Championne de France de nage hivernale sur 50 m dos, 50 m nage libre et 100 m nage libre (le 10 décembre 2022 à Megève) ;

- Sélectionnée aux Championnats du monde en eau glacée (en janvier 2023 à Samoens).

Résumé de sa carrière : 2e sur 4x25 m mannequin aux Jeux mondiaux de natation de sauvetage (en 2022 à Birmingham) ; deux records du monde sur 4x25 m mannequin (en 2021) ; recordwoman de France universitaire du 100 m nage libre (en 2018 à Sarcelles) ; 7 fois médaillée aux Championnats de France élites (petit et grand bassin confondus) ; 14 fois médaillée aux Championnats de France universitaires ; 5 fois médaillée aux Championnats de France de natation de sauvetage.

 

> AXEL REYMOND

- Champion du monde (25-29 ans) du 500 m et du 1 000 m en eau glacée (les 13 et 14 janvier 2023 à Samoens) ;

- 3e au scratch des Championnats du monde en eau glacée sur 1 000 m et sur relais 4x250 m (les 14 et 15 janvier 2023 à Samoens) ;

- Recordman du 30 km du Rio Negro Challenge, au Brésil (le 14 octobre 2022, à Manaus) ;

- 2e du relais mixte du Rio Negro Challenge (le 16 octobre 2022, à Manaus) ;

- Champion de France du 1 000 m en nage hivernale (le 9 décembre 2022 à Megève) ; 

- Recordman de France du 1 000 m en nage hivernale en 11'45 (le 9 décembre 2022 à Megève) ; 

- 3e des Championnats de France de 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

- Vainqueur du 10 km de la finale de la Coupe de France d'eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines) ;

- Vainqueur du 800 m nage libre du Meeting national du N (le 20 janvier 2023 à Nantes).

Résumé de sa carrière : trois fois médaillé aux Mondiaux de 25 km (1er en 2017 et en 2019, 2e en 2022) ; quatre fois médaillé aux Championnats d’Europe du 25 km (1er en 2014, 2016 et 2021 ; 3e en 2012 ; 4e en 2022) ; lauréat du Grand Prix FINA – Coupe du monde d’ultra-marathon (2021) ; lauréat de quatre manches de Coupes du monde d’eau libre ; triple champion du monde militaire (sur relais, 5 et 10 km, 2019) ; 2e du 5 km (2018) et 3e du relais mixte (2022) aux Championnats d’Europe ; vainqueur des Championnats des Etats-Unis de 10 km (2022) ; 14 fois champion de France (dont 9 fois sur 25 km) ; lauréat du Général de la Coupe de France d’eau libre (2010, 2012, 2015 et 2016).

 

> CAROLINE JOUISSE

- Championne d'Europe du 25 km en eau libre (sur décision du 25 novembre 2022) ;

- Lauréate de la Capri-Napoli sur 36 km (le 4 septembre 2022 en Italie) ;

- Championne de France du 5 km en eau libre (le 24 septembre 2022 à Jablines) ;

- Vice-championne de France du 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

- Lauréate du 10 km de la finale de la Coupe de France d'eau libre à Jablines (le 25 septembre 2022 à Jablines).

Résumé de sa carrière : Lauréate du Grand Prix FINA – Coupe du monde d’ultra-marathon (2021) ; lauréate de la Capri-Napoli, épreuve de 36 km de Coupe du monde (2021) ; lauréate de la Coupe d’Europe d’Eilat de 5 km (2022) ; 4e du relais mixte et 5e du 25 km aux Championnats du monde (2022) ; 3e aux Championnats d’Europe de 25 km (2016) ; deux fois médaillée aux Jeux Mondiaux militaires (1ère en relais et 3e sur 10 km, 2019) ; 3e de la Coupe du monde du Lac Saint-Jean (sur 10 km en 2019) ; 13 victoires à la Coupe de France d’eau libre (2021) ; lauréate du classement général de la Coupe de France d’eau libre (2013). 

 

> TIFFANY PIERREJEAN

- vice-championne du monde 20-24 ans en eau glacée sur 100 m papillon, 500 m nage libre et 100 m dos (du 12 au 15 janvier 2023 à Samoens) ;

- vice-championne du monde junior de l’OceanMan sur 10 km (le 29 octobre 2022 à Réthymnon, en Crète) ;

- championne de France de nage hivernale sur 200 m brasse (le 10 décembre 2022 à Megève) ;

- vice-championne de France de nage hivernale sur 500 m nage libre (le 11 décembre 2022 à Megève) ; 

- 3e des Championnats de France de nage hivernale sur 100 m brasse et sur 100 m papillon (les 10 et 11 décembre 2022 à Megève) ;

- 3e junior 3 du Général de la Coupe de France d'eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines) ;

- lauréate du 200 m papillon du meeting régional en petit bassin de Cergy (le 15 octobre 2022 à Cergy).

Résumé de sa carrière : championne du monde chez les 15-19 ans du 50 m brasse et du 100 m brasse en eau froide (en 2020 en Slovénie) ; championne du monde chez les 15-19 ans du 100 m 4 nages en eau froide (en 2022 en Pologne) et vice-championne du monde toutes catégories dans cette spécialité ; championne du monde junior de l’OceanMan (en 2021 en Egypte) et 3e toutes catégories dans cette spécialité ; lauréates des OceanMan de Dubaï et de Costa Azahar (2022) ; 3e junior des Championnats de France de 25 km (en J2 en 2020 à Jablines et en J3 en 2022 à Canet-en-Roussillon) ; lauréate de la Coupe de France d'eau libre 2021 avec 7 victoires, 15 podiums et plus de 103 000 points ; leader de la phase qualificative de la Coupe de France d'eau libre 2022.

 

> MADELON CATTEAU

- 5e des Championnats du monde juniors 3 de 10 km (le 17 septembre 2022 à Mahé / Seychelles) ;

- Championne de France élite en petit bassin sur 1500 m nage libre (le 3 novembre 2022 à Chartres) ;

- Vice-championne de France élite en petit bassin sur 800 m nage libre (le 5 novembre 2022 à Chartres) ;

Résumé de sa carrière : championne du monde junior du relais mixte (2018) ; championne d’Europe junior 3 du 10 km (2022) ; médaillée de bronze du relais mixte aux Championnats d’Europe (2022) ; trois fois médaillée de bronze aux Championnats d’Europe juniors (sur relais et sur 7,5 km en 2020 et sur 10 km en 2021) ; 8e du 5 km et du 10 km aux Championnats d’Europe (2022) ; championne de France du 10 km (2022) et 3e en 2020 ; triple championne de France junior 2 (sur 5, 10 et 25 km en 2020). 

 

> LARA GRANGEON-DE VILLELE

- Vice-championne de France élite en petit bassin sur 200 m papillon, 400 m 4 nages et 1 500 m nage libre (du 3 au 6 novembre 2022 à Chartres) ;

- Septuple médaillée sur le Meeting international en petit bassin de Saint-Dizier (du 21 au 23 octobre 2022) ;

- Lauréate du 1 500 m nage libre, 200 m papillon et 400 m 4 nages au meeting international en petit bassin de Saint-Dizier (du 21 au 23 octobre) ;

- Vice-championne de France maître 1 sur 5 km (le 24 septembre à Jablines) ;

Résumé de sa carrière : trois fois sélectionnée aux JO (9e du 10 km en 2021 ; 18e sur 200 m papillon en 2016 et 18e sur 400 m 4 nages en 2012) ; sept participations aux Championnats du monde (3e du 25 km en 2019 ; 4e du 200 m papillon en petit bassin en 2018 ; 8e sur 400 m 4 nages en 2015) ; trois fois vice-championne d’Europe (du 200 m papillon en petit bassin en 2015, du 400 m 4 nages en petit bassin en 2017, du 25 km en 2021) ; 4e de la finale de la Coupe du monde de 10 km (2021) ; plus de 50 fois championne de France élite (depuis 2008) ; championne de France du 25 km et du relais mixte (2022) ; 36 fois médaillée d’or aux Jeux du Pacifique Sud.

 

> CHRISTOPHE MALEAU

- 2e du relais mixte de la COMEN en eau libre (en octobre 2022 en Serbie) ;

- 8e du 5 km de la COMEN en eau libre (en octobre 2022 en Serbie) ;

- Champion de France junior 1 du 5 km (le 24 septembre 2022 à Jablines) ;

- 4e aux Championnats de France junior 1 / 15 ans sur 800 m nage libre en petit bassin (le 18 décembre 2022 à Massy) ;

- 5e juniors 2 aux Championnats de France de 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

- 2e junior 1 du 10 km de la finale de la Coupe de France d’eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines) ;

- 3e du 400 m 4 nages au meeting régional en petit bassin de Cergy (le 15 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : vainqueur junior 1 du 5 km de la Coupe de France de Cergy (2022) ; 2e des 5 km de Coupe de France au Mesnil Saint-Père et au Vieux Fort (2022) ; réussit à 12 ans la Traversée Sainte-Lucie – Sainte Anne (40 km, le 10 octobre 2020). 

 

> ALISÉE PISANE*

- Sélectionnée pour les Mondiaux en petit bassin à Melbourne ;

- 2e des Championnats de France élites en petit bassin sur 1 500 m et 3e sur 800 m (les 3 et 5 novembre 2022 à Chartres) ;

- Records de Belgique en petit bassin du 800 m nage libre en 8'20''84 et du 1 500 m nage libre en 16'02''54 (les 3 et 5 novembre 2022 à Chartres) ;

- Records de Belgique en petit bassin du 800 m nage libre en 8’24’’78 et du 1 500 m nage libre en 16’05’’70 (les 14 et 16 octobre 2022 à Villefranche-sur-Saône) ;

- 2e du meeting national de Villefranche-sur-Saône sur 400 m, 800 m et 1 500 m (du 14 au 16 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : 8e sur 1 500 m nage libre aux Championnats d’Europe (2022) ; recordwoman de Belgique du 1 500 m nage libre en 16’26’’20 (2022) ; championne de Belgique junior sur 400 m et 800 m NL (2021).

 

> RAMZI CHOUCHAR*

- Lauréat du 200 m brasse et du 400 m 4 nages du meeting national de Villefranche-sur-Saône (du 14 au 16 octobre 2022) ;

- 2e du meeting national de l'Occitanie sur 200 m brasse et 400 m 4 nages (du 16 au 18 décembre 2022 à Montpellier) ;

Résumé de sa carrière : cinq participations aux Championnats du monde ; lauréat du 400 m 4 nages aux Jeux Africains (2019) ; médaillé de bronze aux Championnats d’Afrique sur 4x100 m 4 nages mixte (2016), 200 m papillon et 3 km eau libre (2021) ; 10 records d’Algérie battus.

 

> MEHDI LAGILI*

- 4e des Championnats de France élites en petit bassin sur 400 m nage libre (le 3 novembre 2022 à Chartres) ;

- 2e du 400 m nage libre au Meeting national de Villefranche-sur-Saône (le 15 octobre 2022) ;

- 2e du 400 m nage libre au Meeting national de l'Occitanie (le 17 décembre 2022 à Montpellier) ;

- 3e du 200 m nage libre au Meeting national de l'Occitanie (le 18 décembre 2022 à Montpellier) ;

Résumé de sa carrière : Sélectionné aux Mondiaux sur 200 m et 400 m nage libre (2017) ; 8e sur 200 m nage libre aux Mondiaux juniors (2015) ; 3e sur 200m et sur 400 m nage libre aux France élites (2019).

 

> SOUAD CHEROUATI*

- 4e sur 1 500 m nage libre au Meeting international en petit bassin de Saint-Dizier (le 23 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : Qualifiée aux Jeux Olympiques sur le 10 km eau libre (2022) ; championne d’Afrique sur 800 m et sur 4x100 m nage libre (2016) et sur 5 km eau libre (2018) ; 16 médailles depuis 2006 aux Championnats d’Afrique ; quadruple lauréate des Championnats arabes (2016).

 

> MARCEL SCHOUTEN*

- 2e du 10 km de la finale de la Coupe de France (25 septembre 2022 à Jablines) ;

- 5e des Championnats de France de 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

Résumé de sa carrière : vice-champion du monde de relais mixte (2015) ; champion d’Europe du relais mixte (2014) ; vainqueur de la Coupe du monde du Lac Saint-Jean (sur 10 km en 2018 et sur 32 km en 2019) ; 2e du Grand Prix FINA – Classement général de la Coupe du monde d’Ultra-marathon (2021) ; 2e de la Coupe du monde Capri-Napoli (2021) ; 3e de la Coupe du monde de Cancun (sur 15 km en 2014) ; 4e aux Championnats du monde de 25 km (2022) ; 5e aux Championnatts d'Europe de 25 km (2022) ; recordman des Pays-Bas du 5 km indoor en 53’52’’93 (2022) ; 9 victoires sur la Coupe de France d’eau libre (2021).

 

> CLÉMENT KUKLA

- Champion de France du 5 km (le 24 septembre 2022 à Jablines).

Résumé de sa carrière : 4e du relais et 5e du 10 km aux Championnats d’Europe junior 3 d’eau libre (2021) ; quadruple lauréat de la Coupe de la Confédération de la Méditerranée – COMEN (sur 5 km, 10 km et relais en 2018 et en relais en 2019) ; auteur de la Meilleure Performance Française des 16 ans sur 1 500 m nage libre (2018) et des 17 ans sur 5 km indoor (2020) ; champion de France junior 2 du 800 m et du 5 km (2018) puis du 5 km et du 10 km (2019) ; champion de France junior 3 du 5 km indoor (2020) et du 5 km (2020 et 2021) ; vice-champion de France du relais mixte (2022) ; vice-champion de France junior 3 du 10 km (2021) ; 8e sur 1 500 m NL aux France élites (2020) ; lauréat du 5 km de Coupe de France de Saint M’Hervé (2022).

 

> MATTHIEU MAGNE

- Champion de France junior 3 – 18-19 ans – du 5 km (le 24 septembre 2022 à Jablines) ;

- Vainqueur du classement général de la Coupe de France d'eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines) ;

- Vainqueur du 1 500 m nage libre des Régionaux juniors-seniors (le 17 décembre 2022 à Corbeil-Essonnes) ;

- 3e du 1 500 m nage du meeting régional en petit bassin de Cergy (le 15 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : 8e du Grand Prix FINA – Classement général de la Coupe du monde d’ultra-marathon (2021) ; 9e de la Coupe du monde d’Ohrid (sur 10 km et sur 25 km en 2021) ; 12e aux Championnats d’Europe de 25 km (2022) ; champion de France du 25 km (2022) et 2e en 2021 ; 3 fois champion de France junior du 25 km (en J2 en 2020 et en J3 en 2021 et 2022) et du 10 km (en J3 en 2022) ; vice-champion de France junior 3 du 5 km (en J2 en 2020 et en J3 en 2021) et du 10 km (en J3 en 2021) ; lauréat du 25 km de Rouen (2019) et du 5 km du Mesnil Saint-Père (2022).

 

> ETHAN PARKER

- Champion de France junior 2 du 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

- 3e des Championnats de France junior 1 / 15 ans sur 400 m nage libre (le 17 décembre 2022 à Massy) ; 

- 3e des Championnats de France junior 1 de 5 km (le 24 septembre 2022 à Jablines) ;

- Vainqueur du 5 km de Coupe de France de Lissac-sur-Couze (le 11 septembre 2022) ;

- Vainqueur en junior 1 du 10 km de la finale de la Coupe de France d'eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines) ;

- 2e du 800 m nage libre du Meeting national du N (le 20 janvier 2023 à Nantes) ;

- 3e du 400 m 4 nages du Meeting national du N (le 22 janvier 2023 à Nantes). 

Résumé de sa carrière : - Vice-champion de France jeune du 200 m papillon et du 1 500 m nage libre (2021).

 

> ALEXANDRE VERPLAETSE

- Lauréat du 10 km de la Coupe de France de Dijon (le 3 septembre 2022 en Côte d'Or) ;

- Lauréat du 400 m nage libre du meeting régional en petit bassin de Cergy (le 16 octobre 2022) et 2e sur 200 m et 1 500 m nage libre ;

- 2e du Général de la Coupe de France d'eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines) ;

- 3e du 10 km de la finale de la Coupe de France d'eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines).

Résumé de sa carrière : 13e aux Championnats d’Europe de 25 km (2022) ; médaillé aux Championnats de France de 25 km (2e en 2020 et 2022 ; 3e en 2021) et de relais mixte (2e en 2022) ; lauréat du général de la Coupe de France d’eau libre (2019) et 2e en 2021 et en 2022 ; vice-champion de France junior 3 du 25 km (2019) ; lauréat des manches de Coupe de France de 10 km à Cergy-Pontoise et au Mesnil Saint-Père et de 5 km à Blaye (2022)

 

> LUCIE CHRISTOPHE

- Championne de France junior 3 / 16 ans sur 200 m papillon en petit bassin (le 19 décembre 2022 à Massy) ; 

- 3e aux Championnats de France junior 3 / 16 ans sur 400 m 4 nages (le 18 décembre 2022 à Massy) ;

- 10e aux Championnats de France élites en petit bassin et Meilleure Performance Française des 16 ans sur 200 m papillon (le 5 novembre 2022 à Chartres) ;

- Médaillée de bronze sur 200 m brasse et sur 400 m 4 nages au meeting national en petit bassin de Villefranche-sur-Saône (du 14 au 16 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : lauréate du relais mixte de la Coupe de la Confédération de la Méditerranée – COMEN (2021) ; 11e du 5 km du Championnat d’Europe junior (2021) ; championne de France de relais mixte (2022) ; championne de France junior 1 du 5 km (2021) 3e J2 sur 200 m papillon aux Championnats de France junior (2021) ; 8 podiums nationaux depuis sa 2e place sur 200 m papillon au Trophée national Lucien-Zins (2018).

 

> LÉO OUABDESSELAM

- 4e par équipe de la finale nationale du Grand Prix de Division 1 de triathlon (le 12 septembre 2022 à Saint-Jean-de-Monts).

Résumé de sa carrière : 10e sur 5 km aux Mondiaux juniors (2018) ; champion d’Europe junior 1 sur 5 km (2018) ; 6e junior 3 du 10 km des Championnats d’Europe juniors (2021) ; champion de France du relais mixte (2022) ; triple champion de France junior 3 en 2021 (sur 10 km et sur 800 m et 1 500 m en petit bassin) ; champion de France junior 3 du 5 km indoor (2022) ; triple champion de France junior 2 en 2020 (sur 5 km, 10 km et 5 km indoor) ; vainqueur junior du 5 km de la Coupe de France de Cergy-Pontoise (2022).

 

> SAMY FERCHICHI

- Lauréat du 100 m NL, 200 m NL, 400 m NL et 200 m 4 nages au meeting régional d’Hérouville Saint-Clair / Caen (les 22 et 23 octobre).

Résumé de sa carrière : Champion de France Nationale 2 sur 200 m, 400 m et 800 m nage libre (2021) et vice-champion de France N2 sur 1 500 m nage libre (2021) ; 3e J3 sur 400 m nage libre aux France juniors (2022) et aux France juniors en petit bassin (2021) ; lauréat du 400 m nage libre aux meetings nationaux de Caen, Metz et Grand-Couronne (2022) ; 5e junior 2 aux Championnats de France de 5 km indoor (2019).

 

> LENA BINGUE SIDIBE

- Vice-championne de France junior 3 / 16 ans sur 50 m nage libre en petit bassin (le 19 décembre 2022 à Massy) ; 

- Lauréate sur 50 m nage libre et sur 50 m papillon au meeting régional en petit bassin de Caen (22 et 23 octobre 2022) ;

- Quadruple médaillée au meeting régional en petit bassin de Cergy (15 et 16 octobre 2022) ;

- Quadruple médaillée au meeting régional en petit bassin de Caen (22 et 23 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : 5e du 50 m nage libre chez les 16-17 ans aux Championnats de France juniors (2022).

 

> VALENTIN DUTEIL

- 13e des Championnats de France de 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

- 3e du Général de la Coupe de France d’eau libre (le 25 septembre 2022 à Jablines) ;

- 3e du 800 m nage libre du Meeting national du N (le 20 janvier 2023 à Nanttes).

Résumé de sa carrière : Médaillé de bronze en junior 3 sur 10 km et 5 km indoor (2022) ; médaillé de bronze sur 1 500 m aux Championnats de France de Nationale 2 (2022) ; vainqueur du Général de la Coupe de France d’eau libre (2020) ; vainqueur du 800 m NL du Meeting national de Chalon-sur-Saône (2022).

 

> ELIOTT GAROUX

- 7e junior 2 des Championnats de France de 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

Résumé de sa carrière : lauréat du relais mixte de la COMEN en eau libre (2021) ; 16e J1 sur 5 km aux Championnats d’Europe juniors (2021) ; vice-champion de France junior 1 sur 5 km et sur 10 km (2021) ; 3e junior 2 sur 10 km aux Championnats de France en eau libre (2022) ; 3e junior du 5 km de la Coupe de France de Cergy-Pontoise (2022).

 

> GASPARD TRAMIER

- 9e des Championnats de France de 5 km indoor (le 28 janvier 2023 à Sarcelles) ; 

- 5e sur 800 m nage libre au meeting national de l'Occitanie (le 18 décembre 2022 à Montpellier) ;

Résumé de sa carrière : champion de France du relais mixte (2022) ; champion de France junior 2 du 5 km (2021) ; vice-champion de France junior du 25 km (en J2 en 2020 et en J3 en 2021) ; vice-champion de France junior 3 du 10 km et du 5 km indoor (2022) ; 3e junior 3 sur 1 500 m nage libre aux Championnats de France juniors (2021) ; lauréat du 7,5 km de la Coupe de France de Creil (2022) et  du 5 km de la Coupe de France de Cergy (2021).

 

> NICOLAS LEGRAND

-

Résumé de sa carrière : Champion de France des maîtres (30-34 ans) sur 200 m papillon (2022) et 3e sur 100 m papillon (2022).

 

> PRISCA FALLA

- 7e aux Championnats de France junior 1 / 14 ans sur 200 m brasse en petit bassin (le 19 décembre 2022 à Massy) ; 

- 8e aux Championnats de France junior 1 / 14 ans sur 100 m brasse en petit bassin (le 18 décembre 2022 à Massy) ;

- 3e sur 200 m brasse au meeting régional en petit bassin de Cergy (le 16 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : vice-championne de France junior 1 du 10 km (2022) ; 20e du général de la Coupe de France d’eau libre à seulement 13 ans (2021) ; lauréate des étapes de Coupe de France de Choisy-au-Bac sur 2,5 km, de Cherbourg et de Saint-Pardoux sur 1,5 km (2021) ; 9 qualifications et 4 finales aux Championnats de France jeunes, dont 5e sur 200 m brasse et 8e sur 100 m brasse (2021)

 

> GRACE FALLET

- 8e aux Championnats de France junior 4 / 17 ans sur 50 m nage libre (le 19 décembre 2022 à Massy) ;

- Lauréate junior du 50 m nage libre au meeting régional en petit bassin de Cergy (15 et 16 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : -

 

> MAJDOLINE ZONKAN

- 2e junior du 100 m brasse au meeting régional en petit bassin de Cergy (15 octobre 2022).

Résumé de sa carrière : -

 

 

Catteau près du Graal

Madelon Catteau (JETS de Sarcelles) a terminé 5e des Championnats du monde juniors de 10 km aux Seychelles.

 

Le 17 septembre, dans la baie de Beau Vallon, au nord de l’île de Mahé (Seychelles), Madelon Catteau a bien failli être la première nageuse Française sacrée championne du monde junior en eau libre. Sur le 10 km des juniors 3 (18-19 ans), la sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation 95 était en seconde position derrière l’Américaine Summer Smith après plus d’1h30 de course avant d’aborder le dernier tour dans un groupe de tête de huit nageuses. Malheureusement, dans le final, la protégée de Philippe Lucas et de Bertrand Bompieyre n’a pas pu suivre l’attaque de la Hongroise Bettina Fabian et de l’Espagnole Candela Sanchez Lora, deux rivales qu’elle avait reléguées à plus de cinq minutes lors de son titre européen junior, en juin dernier à Setubal. La Sarcelloise a terminé 5e à 20 secondes du titre et à 14 secondes du podium.

« Une course subie »

« J’ai été très déçue de ma course. Cinquième, ce n’est pas ce que je visais pour ma dernière compétition de l’année et surtout ma dernière compétition chez les juniors. C’était assez compliqué pour moi, j’ai suis tombée malade avant la course, pendant l’épreuve je n’étais pas au top. J’ai aussi une douleur à l’épaule, donc il a fallu composer avec pas mal de facteurs. Je n’étais pas en forme olympique, c’est le moins que l’on puisse dire », a-t-elle confié à Olivier Navarranne (journaliste de Sportmag.fr). « Je m’étais engagée à participer à ces Mondiaux auprès de la Fédération Française de Natation. Pas mal de personnes m’ont prévenue que ce n’était peut-être pas la meilleure chose en raison de ma douleur à l’épaule. J’ai fait ce choix, je l’ai assumé jusqu’au bout et je ne regrette rien du tout, même si le résultat n’est pas au rendez-vous. Mon corps n’est pas une machine ».

Superbe année

Son année reste superbe puisqu’outre son titre de championne d’Europe junior, la nageuse de 19 ans avait réalisé de belles prestations chez les seniors : championne de France sur 10 km, 3e de l’Euro en relais mixte et 5e de la Coupe d’Europe de Piombino. Julien BIGORNE

 

 

Euro : le relais décroche le bronze

L'équipe de France, composée de Logan Fontaine et d'Aurélie Muller et de deux JETS de Sarcelles - Axel Reymond et Madelon Catteau -, a décroché la médaille de bronze sur le relais mixte des Championnats d'Europe (photo : Stéphane Kempinaire / KMSP). 

 

Le 21 août à Ostia (Italie), l’équipe de France a conquis la médaille de bronze sur le relais mixte (désormais au format 4 x 1250 m) aux Championnats d’Europe. Deux sociétaires des JETS de Sarcelles – Madelon Catteau et Axel Reymond – ont contribué à ce podium.

Des premières pour Madelon Catteau et Axel Reymond

Il s’agit du premier podium international senior pour Madelon, qui avait fini 8e sur 5 km et sur 10 km, et de la première médaille sur un relais international pour Axel, qui clôt ce Championnat sur une note positive après l’annulation du 25 km, la veille. Leur performance aux côtés d’Aurélie Muller et de Logan Fontaine est de choix puisqu’ils étaient opposés aux médaillés mondiaux de Budapest (Allemagne, Hongrie, Italie) et à l’Espagne (menée par Maria De Valdes Alvarez, 2e sur 5 km). Ce n’est que la troisième fois en neuf éditions que la France monte sur le podium continental du relais.

3e podium pour la France en 9 éditions

La France a bouclé l’épreuve en 1h00’08, terminant à 25 secondes de l’Italie et à 15 secondes de la Hongrie, mais 16 secondes devant l’Espagne et 35 secondes devant l’Allemagne (dépourvue de Florian Wellbrock). Domenico Acerenza, vainqueur du 10 km le matin même, clôturait le relais de l’Italie, tandis que Krystof Rasovszky, champion d’Europe du 5 km en 2018, achevait celui de la Hongrie. Julien BIGORNE

 

Euro : le relais décroche le bronze

L'équipe de France, composée de Logan Fontaine et d'Aurélie Muller et de deux JETS de Sarcelles - Axel Reymond et Madelon Catteau -, a décroché la médaille de bronze sur le relais mixte des Championnats d'Europe (photo : Stéphane Kempinaire / KMSP). 

 

Le 21 août à Ostia (Italie), l’équipe de France a conquis la médaille de bronze sur le relais mixte (désormais au format 4 x 1250 m) aux Championnats d’Europe. Deux sociétaires des JETS de Sarcelles – Madelon Catteau et Axel Reymond – ont contribué à ce podium.

Des premières pour Madelon Catteau et Axel Reymond

Il s’agit du premier podium international senior pour Madelon, qui avait fini 8e sur 5 km et sur 10 km, et de la première médaille sur un relais international pour Axel, qui clôt ce Championnat sur une note positive après l’annulation du 25 km, la veille. Leur performance aux côtés d’Aurélie Muller et de Logan Fontaine est de choix puisqu’ils étaient opposés aux médaillés mondiaux de Budapest (Allemagne, Hongrie, Italie) et à l’Espagne (menée par Maria De Valdes Alvarez, 2e sur 5 km). Ce n’est que la troisième fois en neuf éditions que la France monte sur le podium continental du relais.

3e podium pour la France en 9 éditions

La France a bouclé l’épreuve en 1h00’08, terminant à 25 secondes de l’Italie et à 15 secondes de la Hongrie, mais 16 secondes devant l’Espagne et 35 secondes devant l’Allemagne (dépourvue de Florian Wellbrock). Domenico Acerenza, vainqueur du 10 km le matin même, clôturait le relais de l’Italie, tandis que Krystof Rasovszky, champion d’Europe du 5 km en 2018, achevait celui de la Hongrie. Julien BIGORNE

 

 

Euro : Catteau 8e du 5 km

A très exactement 10h57, Madelon Catteau a achevé à la huitième place le 5 km de l'Euro de Rome. La sociétaire des JETS de Sarcelles, qui honorait là sa première sélection dans un Championnat international senior, a bouclé la distance en 57'22''6, à 23''9 de la lauréate néerlandaise Sharon Van Rouwendaal. La course, initialement programmée jeudi et reportée de deux jours en raison des conditions météos, a été marquée par du vent et des vagues dans la baie d'Ostie. Plusieurs favorites, telles que les Allemandes Léonie Beck (5e) et Léa Boy (7e) et la Française Aurélie Muller (6e), ne sont pas parvenues à monter sur le podium. Ce sont finalement l'Espagnole Maria De Valdes Alvarez (2e) et l'Italienne Giulia Gabbrielleschi (3e) qui ont créé la surprise. On retrouvera Madelon demain à 10h sur l'épreuve de 10 km. 

Désormais, place au très attendu 25 km, qui va débuter dans quelques minutes. Axel Reymond va tenter de décrocher un quatrième titre européen dans cette spécialité, après ses succès de 2014, 2016 et 2021. En cas de réussite, il égalerait le record de titres européens dans une même discipline, co-détenu par Thomas Lurz, Aleksey Akatiev, Ferry Weertman et Simone Ercoli. Marcel Schouten peut devenir le premier Néerlandais médaillé sur 25 km depuis 1993. Lara Grangeon-De Villele (2e en 2021) et Caroline Jouisse (3e en 2016) sont également prétendantes au podium.

Matthieu Magne et Alexandre Verplaetse (respectivement champion et vice-champion de France) vont participer à leur premier Championnat d'Europe senior. Julien BIGORNE

 

>>> Suivez leurs courses sur https://aquatics.eurovisionsports.tv/main et leurs résultats sur www.roma2022.eu.

Euro : le programme des JETS

Du 11 au 21 août, « les JETS de Sarcelles » sera le club français le plus représenté aux Championnats d’Europe de Rome. Dix de ses nageurs seront en lice. Suivez leurs courses sur

https://aquatics.eurovisionsports.tv/main et leurs résultats sur www.roma2022.eu.

 

BASSIN

Site : Stadio del Nuoto (Rome, Italie)

 

Jeudi 11 août entre 9h et 12h : Alisée Pisane (séries du 800 m F)

Vendredi 12 août à 19h27 : Alisée Pisane (finale du 800 m F)

Dimanche 14 août entre 9h et 12h : Alisée Pisane (séries du 1 500 m F)

Lundi 15 août à 19h29 : Alisée Pisane (finale du 1 500 m F)

Mercredi 17 août entre 9h et 11h : Alisée Pisane (séries du 400 m F)

Mercredi 17 août à 18h44 : Alisée Pisane (finale du 400 m F)

 

EAU LIBRE

Site : Lungomare A. Vespucci (Lido di Ostia, Italie)

 

Suite aux changements annoncés le 18 août : 

 

- Samedi 20 août à 10h : 5 km F (Madelon Catteau)

- Samedi 20 août à 13h : 25 km F (Lara Grangeon-De Villele, Caroline Jouisse)

- Samedi 20 août à 13h : 25 km H (Axel Reymond, Marcel Schouten, Matthieu Magne, Alexandre Verplaetse)

- Dimanche 20 août à 10h : 10 km F (Madelon Catteau)

- Dimanche 20 août à 10h : 10 km H (Hector Pardoe)

 

---

LES ENGAGES

 

AXEL REYMOND (25 KM masculin)

Le 20 août à Lido di Ostia, Axel Reymond vise son quatrième titre de champion d’Europe sur le 25 km en eau libre, après ses succès de 2014, 2016 et 2021. En cas de réussite, il rejoindrait les autres légendes de l’eau libre : l’Allemand Thomas Lurz (5 sacres, dont 4 sur 10 km), le Russe Aleksey Akatiev, le Néerlandais Ferry Weertman et l’Italien Simone Ercoli (4 victoires). Le protégé de Magali Merino tentera également d’être le second nageur masculin, après l’Allemand Thomas Lurz, à décrocher des médailles continentales à plus de dix ans d’intervalle (après sa 3e place en 2012) et sur six éditions de l’Euro (NDLR : il avait été le premier Français à décrocher une médaille sur le 5 km, en 2018). Ses statistiques résument sa longévité et son efficacité, exceptionnelles à ce niveau.

En bonne forme après son titre de vice-champion du monde le 30 juin à Budapest, Axel fera office de favori et tentera de prendre sa revanche sur Dario Verani (champion du monde). Il devrait retrouver ses habituels rivaux : le Hongrois Peter Galicz (3e aux Mondiaux 2022), l’Italien Matteo Furlan (2e de l’Euro 2021), l’Allemand Andreas Waschburger (2e de l’Euro de 10 km en 2012) ou encore son coéquipier Marcel Schouten (4e aux Mondiaux 2022).  

 

MATTHIEU MAGNE (25 KM masculin)

Encore junior (19 ans), Matthieu Magne honorera, sur le 25 km, sa première sélection en équipe de France senior. Le protégé de Magali Merino sort d’un Championnat de France d’eau libre très réussi du 16 au 18 juin au Canet-en-Roussillon, avec 3 titres nationaux à la clé. Il était devenu champion de France toutes catégories du 25 km…pour 29 centièmes de seconde devant Alexandre Verplaetse ! En international, le sociétaire des JETS de Sarcelles a montré sa bravoure en finissant 9e du 25 km d’Ohrid et 11e du 36 km Capri-Napoli (en 2021). L’équipe de France a peut-être (enfin) trouvé en lui le parfait accompagnateur d’Axel Reymond sur 25 km, après les échecs de David Aubry (15e à l’Euro 2018), Jules Wallart (abandon à l’Euro 2021) et Sacha Velly (19e des Mondiaux 2022).

 

ALEXANDRE VERPLAETSE (25 KM masculin)  

Depuis sa participation aux Championnats de France minimes en classe de 4e, en 2014, Alexandre Verplaetse rêvait un jour de représenter son pays. Ce sera chose faite le 20 août prochain. Bien épaulé depuis trois saisons par Magali Merino, le sociétaire des JETS de Sarcelles a connu une progression régulière. Le 16 juin au Canet-en-Roussillon, il a décroché son troisième podium d’affilée aux Championnats de France toutes catégories de 25 km. Puis, en l’espace de deux semaines, trois succès en Coupe de France (à Cergy, à Bazolles et au Mesnil-Saint-Père) lui ont permis de faire le plein de confiance. Il découvre ici le très haut niveau sur 25 km après sa 13e place à la Coupe du monde de 10 km d’Ohrid (2021).

 

LARA GRANGEON-DE VILLELE (25 KM féminin)

Finaliste des Jeux Méditerranéens sur 200 m papillon, début juillet à Oran, Lara Grangeon-De Villele est de retour après une coupure de six mois en raison d’une blessure à l’épaule. Son titre national sur 25 km au Canet-en-Roussillon (avec 18 minutes d’avance sur sa poursuivante Morgane Dornic) prouve qu’elle a retrouvé la plénitude de ses moyens. La sociétaire des JETS de Sarcelles tentera de décrocher une troisième médaille continentale sur 25 km. Après le bronze en 2018 et l’argent en 2021, ce sera peut-être l’or. Ses principales rivales devraient être les Allemandes Léa Boy (tenante du titre) et Eléa Linka (6e aux Mondiaux 2022), l’Italienne Barbara Pozzobon (3e en 2021), la Néerlandaise Sharon Van Rouwendaal (3e aux Mondiaux 2022) et Caroline Jouisse (5e aux Mondiaux 2022 et 3e de l’Euro 2016). En cas de podium, elle deviendrait la 7e nageuse auréolée d’au moins trois médailles à l’Euro de 25 km. En cas de victoire, elle serait la seconde Française à s’imposer après Anne Chagnaud en 1993. Troisième en 2018 et quatrième en 2021 sur le relais mixte, Stéphane Lecat pourrait également être tenté d’en faire son joker sur le 4x1500 m.

 

CAROLINE JOUISSE (25 KM féminin)

Cinquième des récents Mondiaux, Caroline Jouisse est prétendante à une médaille sur le 25 km. Si la protégée de Magali Merino atteint son objectif, elle deviendrait la 6e nageuse à décrocher deux médailles européennes sur cette distance à plus de six ans d’intervalle. Depuis sa 3e place à l’Euro 2016 d’Hoorn (première médaille française depuis 23 ans sur le 25 km féminin), Caroline a mûri. Elle a notamment remporté l’an dernier le Grand Prix FINA (la Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre) et est devenu la première Française à remporter la célèbre Capri-Napoli (36 km). Dans un bon jour, la sociétaire des JETS de Sarcelles peut battre n’importe quel « gros palmarès ».

 

MADELON CATTEAU (5 ET 10 KM féminins)  

À 19 ans, Madelon Catteau incarne l’avenir de l’eau libre française. Chez les juniors, la protégée de Philippe Lucas a été championne du monde en relais mixte (2018), championne d’Europe du 10 km (2022) et triple championne de France sur une même édition (2020). En septembre prochain aux Seychelles, elle devrait se mêler à la lutte pour le titre mondial junior sur 10 km aux côtés de l’Américaine Mariah Denigan, de la Hongroise Mira Szimcsak et de la Portugaise Mafalda Rosa. Mais chez les seniors, Madelon est déjà capable de tirer son épingle du jeu. Elle a en effet remporté le titre de championne de France sur 10 km en juin au Canet-en-Roussillon après une médaille de bronze en 2020 devant plusieurs grands noms (Marie Kuntzmann, Lara Grangeon-De Villele, Caroline Jouisse…). Elle a été capable de finir 4e du Test Event de Tokyo (en 2019 sur 5 km) et 5e de la Coupe d’Europe de Piombino (en 2022 sur 10 km). Sur cet Euro de Rome, elle honore sa première sélection en équipe de France A et n’a rien à perdre et tout à gagner. Sur les 5 et 10 km féminins, elle retrouvera plusieurs nageuses placées aux Mondiaux : la Française Aurélie Muller, les Allemandes Léonie Beck et Léa Boy, la Néerlandaise Sharon Van Rouwendaal, les Italiennes Giulia Gabbrielleschi et Ginevra Taddeucci, l’Espagnole Maria Alvarez ou encore la Hongroise Anna Olasz.

 

MARCEL SCHOUTEN (25 KM masculin*)    

Cette saison, Marcel Schouten dispute ses premiers Championnats internationaux depuis cinq ans. Révélé par le relais mixte (champion d’Europe 2014 et vice-champion du monde 2015), c’est désormais sur le 25 km que le compagnon de Caroline Jouisse brille. Le sociétaire des JETS de Sarcelles vient de terminer 4e des Mondiaux de Budapest après une 5e place à l’Euro en 2016. Signe de sa grande forme, il a devancé Axel Reymond à Jablines et à Naples, terminé 2e du Grand Prix FINA (coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre) et battu le record national du 5 km indoor de son pays détenu depuis 14 ans par Maarten Van der Weijden. Le 20 août à Lido di Ostia, Marcel tentera d’être le premier Néerlandais depuis 29 ans à être médaillé aux Championnats d’Europe de 25 km. Un beau défi en perspective.

 

HECTOR PARDOE (10 KM masculin*)    

Depuis sa grave blessure à l’œil survenue lors de la course des JO de Tokyo, Hector Pardoe cherche à retrouver son meilleur niveau. Il semble sur la bonne voie après sa 11e place sur 10 km aux Mondiaux de Budapest. En Italie, le natif de Wrexham essaiera d’être le cinquième Britannique à monter sur un podium des Championnats d’Europe d’eau libre après Alan Bircher (2e sur 5 km en 2004), Daniel Fogg (1er du 5 km en 2014), Caleb Hugues (3e du 5 km en 2016) et Jack Burnell (2e du 10 km en 2016). Sur le 10 km, sa tâche ne sera pas aisée puisqu’il retrouvera les Italiens Gregorio Paltrinieri et Domenico Acerenza (1er et 2e aux Mondiaux), l’Allemand Florian Wellbrock, le Français Marc-Antoine Olivier ou encore le jeune prodige hongrois David Betlehem.

 

KRYSTYNA PANCHISHKO (5 et 10 KM féminins*)   

En 2021, Krystyna Panchishko avait été la première Ukrainienne à se qualifier sur le 10 km eau libre des Jeux Olympiques. Depuis, la nageuse poursuit ses efforts pour se rapprocher des leaders. Elle a fini 25e sur 5 km et 26e sur 10 km aux Mondiaux de Budapest mais vaut mieux. À Lido di Ostia, elle espère atteindre son meilleur résultat sur un Championnat d’Europe (14e sur 5 km en 2018).

 

ALISEE PISANE (400 M, 800 M ET 1 500 M NAGE LIBRE féminin*)

Seule sociétaire des JETS de Sarcelles engagée en bassin, Alisée Pisane est la nouvelle « pépite » de l’entraîneur Philippe Lucas. Comme sa coéquipière et partenaire d’entraînement Madelon Catteau, elle a 19 ans et un avenir radieux. La plus jeune sélectionnée de la délégation belge a décroché son billet sur 1 500 m nage libre, en pulvérisant son record personnel le 29 mai à Samorin (16’34’’90). Ce chrono la place au 25e rang des engagées de l’Euro de Rome, à 38 secondes de la favorite italienne Simona Quadarella. Elle est aussi qualifiée sur 400 m et sur 800 m. 

Synthèse réalisée par Julien BIGORNE

 

 

S'abonner à ce flux RSS