Evènements

Guy Canzano vainc le coronavirus

Guy Canzano a combattu et vaincu le coronavirus... à 91 ans ! (photo : Julien BIGORNE)

 

Au cours de sa vie, Guy Canzano a mené bien des combats. En tant qu’infirmier militaire, le Commandeur de la Légion d’Honneur a contribué à sauver de nombreux soldats lors des guerres d’Indochine et d’Algérie. Il est ensuite devenu une figure du monde de la natation, pionnier de l’eau libre en tant que vice-président de la Fédération Française et président de la Ligue Ile-de-France (2004-2012), dirigeant infiniment respecté à la tête du comité départemental du Val-d’Oise depuis huit ans. Cet homme d’action et d’innovation âgé de 91 ans préside depuis 1966 l’Aas Sarcelles Natation, club qu’il fonda et mena à la place de n° 1 Français au classement général en 1996 et au ranking de l’eau libre en 2018.

Infection grave

L’émotion a ainsi été vive lorsqu’on apprit que son pronostic vital était engagé entre le 23 et le 25 mars. Le Covid-19, qu’il contracta vers le 15 mars, lui causa une infection des poumons, des bronches et de la vessie. Sa femme Christiane, touchée par le coronavirus et qui traîna une pneumopathie durant trois semaines avant de guérir, a tenu à le garder à leur domicile le plus longtemps possible. «Chaque jour, une infirmière venait vérifier l’évolution de sa fièvre et le bon fonctionnement de son appareil d’oxygénation. Comme il se nourrissait peu et perdait du poids, je veillais à lui donner du glucose jour et nuit», raconte son épouse.

Nature combative

« Pour lutter contre son infection, on lui a prescrit des antibiotiques trop forts qui lui ont causé une hémorragie des intestins et de nombreux aphtes. Le 7 avril, son état de santé a nécessité une hospitalisation au Centre Simone-Veil à Eaubonne. Il a rejoint le Centre Covid-19 n °4 pour passer un scanner, recevoir des transfusions sanguines et des perfusions d’antibiotiques ». Sa nature combative, intacte depuis le début, l’a ensuite aidée à vaincre le mal. Un exemple. Julien BIGORNE  

(Article paru dans La Gazette du Val-d'Oise du 15 avril 2020, page 17. Retrouvez-le en rubrique Presse régionale

 

Guy Canzano vainc le coronavirus à 91 ans

Guy Canzano a combattu et vaincu le coronavirus... à 91 ans ! (photo : Julien BIGORNE)

 

Au cours de sa vie, Guy Canzano a mené bien des combats. En tant qu’infirmier militaire, le Commandeur de la Légion d’Honneur a contribué à sauver de nombreux soldats lors des guerres d’Indochine et d’Algérie. Il est ensuite devenu une figure du monde de la natation, pionnier de l’eau libre en tant que vice-président de la Fédération Française et président de la Ligue Ile-de-France (2004-2012), dirigeant infiniment respecté à la tête du comité départemental du Val-d’Oise depuis huit ans. Cet homme d’action et d’innovation âgé de 91 ans préside depuis 1966 l’Aas Sarcelles Natation, club qu’il fonda et mena à la place de n° 1 Français au classement général en 1996 et au ranking de l’eau libre en 2018.

Infection grave

L’émotion a ainsi été vive lorsqu’on apprit que son pronostic vital était engagé entre le 23 et le 25 mars. Le Covid-19, qu’il contracta vers le 15 mars, lui causa une infection des poumons, des bronches et de la vessie. Sa femme Christiane, touchée par le coronavirus et qui traîna une pneumopathie durant trois semaines avant de guérir, a tenu à le garder à leur domicile le plus longtemps possible. «Chaque jour, une infirmière venait vérifier l’évolution de sa fièvre et le bon fonctionnement de son appareil d’oxygénation. Comme il se nourrissait peu et perdait du poids, je veillais à lui donner du glucose jour et nuit», raconte son épouse.

Nature combative

« Pour lutter contre son infection, on lui a prescrit des antibiotiques trop forts qui lui ont causé une hémorragie des intestins et de nombreux aphtes. Le 7 avril, son état de santé a nécessité une hospitalisation au Centre Simone-Veil à Eaubonne. Il a rejoint le Centre Covid-19 n °4 pour passer un scanner, recevoir des transfusions sanguines et des perfusions d’antibiotiques ». Sa nature combative, intacte depuis le début, l’a ensuite aidée à vaincre le mal. Un exemple. Julien BIGORNE  

 

(Article paru dans La Gazette du Val-d'Oise du 15 avril 2020, page 17. Retrouvez-le en rubrique Presse régionale

 

Covid-19 : point de situation n°1 au 6 avril

 

 

OFFICIELLEMENT, à ce jour: - Les Championnats d’Europe de BUDAPEST sont reportés à une date inconnue à ce jour (ils ne se dérouleront pas en août).

- Les Jeux Olympiques sont reportés d’une année et débuteront le 23 juillet 2021.

- La COMEN est suspendue. Dans le cas où elle serait reportée à une date ultérieure d’ici la fin de cette saison, nous n’y participerons pas.

- La LEN s’interroge sur une annulation pure et simple de l’activité des Juniors pour cette saison. L’incertitude de la date de reprise de nos activités est donc totale. Tous les meetings nationaux labellisés sont annulés. Leurs reports pourra se faire sur simple demande lors de la campagne de labellisation 2021.

Championnats de France de Nationale 2 du 27 au 31 mai à MELUN Ces championnats sont annulés.

Championnats de France ELITE du 23 au 28 juin à CHARTRES Ces championnats sont annulés.

Championnats de France JEUNES du 8 au 12 juillet à PAU Championnats de France OPEN d’ÉTÉ du 18 au 23 juillet à DUNKERQUE Le déroulement de ces championnats est suspendu à l’évolution de la situation sanitaire, sachant que le cas de ces deux compétitions sera traité lors d’un prochain bureau directeur.

LE CLASSEMENT NATIONAL DES CLUBS

Il sera fortement impacté pour cette saison 2020. Nous choisissons néanmoins de le maintenir actif et de le rendre définitif pour le 30 août 2020.

Concernant le premier volet : LE NAGEUR Toutes les performances réalisées jusqu’au 16 mars sont prises en compte. Les futures performances, dans le cas où la reprise de quelques compétitions serait possible, seront prises en compte. Concernant les points dédiés aux qualifiés en équipe nationale (Euro Juniors?), ils seront distribués en fonction du maintien des compétitions pré-citées. En cas d’annulation, ces points ne le seront pas.

Concernant le deuxième volet : LE CLUB Beaucoup de points ne pourront pas être distribués, aux premiers rangs desquels :

- le Trophée ELITE des championnats de France Juniors,

- le Trophée Promotionnel de la Web Confront@tion Printemps et Eté,

- Le Trophée ELITE des championnats de France ELITE,

- Le Trophée ELITE des championnats de France Nationale 2, La distribution des autres points est suspendue à l’évolution de la situation sanitaire.

Concernant le troisième volet : L’ÉQUIPE S’agissant du classement des trois niveaux d’interclubs différents (Toutes Catégories, Jeunes et Avenirs), les Interclubs Toutes Catégories sont d’ores et déjà pris en compte. Concernant les Interclubs Jeunes et Avenirs : Ils sont annulés. - 26 clubs ont disputé leurs Interclubs Jeunes : pour une totale équité, les points attribués à ces clubs ne seront pas pris en compte.

- 2 clubs ont disputé leurs Interclubs Avenirs : pour une totale équité, les points attribués à ces clubs ne seront pas pris en compte.

- Le mode de calcul du Classement National des clubs étant totalement bouleversé, il devra être partiellement réécrit. Ce classement sera donc définitif fin août 2020. L’obligation de présenter au moins une équipe Jeunes et/ou Avenirs est supprimée et les points du volet l’ÉQUIPE seront calculés sur les seuls Interclubs Toutes Catégories

 

LES LISTES DE HAUT NIVEAU 2021

Les listes ELITE, SÉNIORS, RELÈVE et une partie des COLLECTIFS NATIONAUX, sont adossés à une participation et/ou place obtenue lors de nos rencontres internationales. Au regard des annulations ou reports des évènements internationaux, l’Agence Nationale du Sport (ANS) étudie les différentes possibilités pour la mise en liste 2021.

 

L'ANNUEL REGLEMENT 2021

L’écriture est en cours. Il sera publié après le Comité Directeur Fédéral, fin juin. Compte tenu de la situation exceptionnelle, les performances de la saison N-2 seront prises en compte pour toutes les qualifications 2020-2021. Nous vous adressons nos plus chaleureuses pensées en ces instants plus que déstabilisants, et nous avons hâte de vous retrouver. Protégez-vous, protégez les autres.

 

Communiqué fédéral du 6 avril 2020.

Covid-19 : aucune compétition avant le 30 juin

Aucune compétition de natation n'aura lieu en France avant le 30 juin.

 

Comme convenu, les instances dirigeantes de la Fédération Française de Natation se sont de nouveau réunies mercredi 1er avril pour faire le point de l'évolution de l'épidémie de COVID-19 et son impact sur le monde de la Natation.

Au regard de cette dernière, il est décidé de suspendre toutes les activités compétitives fédérales jusqu'au 30 juin, et ce, pour tous les niveaux de pratique et sur l'ensemble des territoires.

Un nouveau point sera fait dans 15 jours en fonction de l'évolution de la situation. S'ils le souhaitent, les organisateurs de compétitions qui auront vu leur événement annulé se verront proposer l'organisation de l'édition 2021 en priorité.

En fonction de l'évolution du calendrier international, et si une possibilité apparaît, les championnats de France 50 m en natation course pourraient être reportés à l'automne.

En ce qui concerne les autres disciplines, une attention particulière est d'ores et déjà portée aux championnats de Water-Polo.

L'activité des championnats étant répartie sur toute la saison, la FFN étudiera, au regard du contexte sanitaire, les possibilités qui pourraient conduire à terminer de quelques manières possibles les championnats à compter du mois de juillet ou de définir un classement général. Par ailleurs, étant donné que les droits d'engagement couvrent une partie des frais d'arbitrage, la FFN étudiera dans quelle mesure il serait possible de proposer aux clubs une remise de cet engagement sur la saison prochaine.

L'assemblée générale de la fédération se tiendra à Deauville les 18 et 19 septembre 2020 (si cela s'avère possible).

En ce qui concerne l'assemblée générale élective, et le débat qui naît actuellement, la Fédération Française de Natation considère que c'est une question non prioritaire et se pliera aux décisions de la Ministre, quelles qu'elles soient.

Enfin, la Fédération souhaite mener une réflexion sur les clubs qui s'avèreraient en difficulté. Outre l'astreinte mise en place par mail et par téléphone des services fédéraux, et la mise en ligne de toutes les informations utiles, et notamment un guide sur le chômage partiel, deux mesures complémentaires sont à l'étude :

- L’étalement de l'affiliation possible jusqu'à la fin de l'année sur demande ;

- En lien avec l'Agence Nationale du Sport, et en cas d'accord de celle-ci, la réservation d'une partie des crédits PSF à destination des clubs en difficulté.

 

Communiqué paru sur le site FFN le 2 avril 2020.

 

 

 

S'abonner à ce flux RSS