Evènements

Live des France élites PB 2022 : jour 1

En améliorant son record personnel de 40 secondes sur 1 500 m nage libre (en 16’12), Madelon Catteau a décroché son premier titre national élite en petit bassin de sa carrière (Photo : Stéphane KEMPINAIRE / KMSP)

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE

21H00 – Merci de nous avoir suivi. Retrouvez dès demain 9H00 le live de la 2e  journée des Championnats de France élites en grand bassin :

20H30 – À suivre demain : Lara Grangeon-De Villele (ligne 6, série n°2 du 400 m 4 nages, à 10H21), Lucie Christophe (ligne 1, série n°3 du 400 m 4 nages, à 10H26), Ramzi Chouchar (ligne 3, série n°3 du 200 m brasse, à 10H55), Samy Ferchichi et Léo Ouabdesselam (lignes 1 et 4, série n°1 du 800 m nage libre, à 11H21), Axel Reymond, Gaspard Tramier, Clément Kukla et Marcel Schouten (lignes 1, 4, 5 et 6, série n°2 du 800 m nage libre, à 11h30), Mehdi Lagili (ligne 8, finale du 800 m nage libre, à 17h59). Lara Grangeon-De Villele pourrait décrocher le 50e podium de sa carrière aux Championnats de France élites en petit bassin. Ramzi Chouchar (sur 200 m brasse) et Mehdi Lagili (sur 800 m nage libre) viseront eux aussi une médaille.   

20H00 – Clap de fin pour cette première journée des Championnats de France élites en petit bassin. Une très belle journée avec le plein succès du 1 500 m nage libre féminin : Madelon Catteau (1re), Alisée Pisane et Lara Grangeon-De Villele (2e). Belle réussite également pour Mehdi Lagili (4e du 400 m en 3’46’’12). Durant la matinée, Alisée Pisane avait battu le record de Belgique du 1 500 m nage libre en 16’02. Lena Bingue Sidibé (16 ans) avait amélioré son record personnel sur 100 m nage libre (59’’69), à l’occasion de sa toute première course aux Championnats de France élites en petit bassin.

18H37 – QUATRIEME PLACE SUR 400 M POUR MEHDI LAGILI !!! Mehdi a réalisé une belle course et est parvenu à chiper la quatrième place à Hugo Sagnes dans la dernière longueur. Son temps : 3’46’’12. Le podium s’était dessiné dès la mi-course : Logan Fontaine (Rouen, 1er), Roman Fuchs (Amiens, 2e) et Joris Bouchaut (Toulouse, 3e).

18H33 – Le Sarcellois retrouve les deux derniers champions de France - David Aubry (2019), Roman Fuchs (2018) -, un médaillé récurrent Joris Bouchaut (2e en 2016, 3e en 2018 et en 2019) et le favori Logan Fontaine.

18H32 – Mehdi Lagili au départ de la finale A du 400 m nage libre. Peut-être une quatrième médaille pour les JETS à l’occasion de cette 1re journée des Championnats de France élites en petit bassin.

18H18 – TROIS JETS MEDAILLÉES SUR 1 500 M !!! Quelle entame ! L’or revient à Madelon Catteau ; l’argent pour la Belge Alisée Pisane et pour Lara Grangeon-De Villele.

18H15 – MEDAILLE D’ARGENT POUR LARA GRANGEON-DE VILLELE !!! La nageuse des JETS termine 2e française en 16’14’’93. Il s’agit de sa 49e médaille aux Championnats de France élites en petit bassin. Une stat’ qui suffit à résumer son magnifique parcours à la longévité rare (à redécouvrir sur www.sportenfrance.com/programme/la-victoire-est-en-elles-1003/)

18H15 – C’EST FAIT !!! PREMIER TITRE NATIONAL EN PETIT BASSIN POUR MADELON CATTEAU !!! La sociétaire des JETS de Sarcelles a accompli un véritable exploit en bouclant ce 1 500 m nage libre en 16’12’’92. Elle vient juste de battre son record personnel en petit bassin de 40 secondes (16’52’’19, en 2019)…avec une épaule en vrac ! Elle n’a fini qu’à 6 secondes du minima pour les Mondiaux de Melbourne (16’06’’42).

18H14 – La Russe Anastasia Kirpitchnikova (Montpellier) remporte la course en 15’35’’01. Mais plus quelques secondes pour le triomphe des JETS !!!

18H09 – MADELON CATTEAU FAIT LE BREAK !!! Au passage aux 1 000 m, Madelon est désormais 1re française avec 1’’5 d’avance sur Lara, en 10’45’’22. On s’achemine vers un podium avec trois JETS.

18H04 – RETOUR DE MADELON CATTEAU QUI VIRE EN TETE AUX 500 M !!! Depuis le passage aux 400 m, Madelon grappille dixième après dixième. Aux 500 m, elle a rattrapé son retard et devance désormais Lara de 3 dixièmes en 5’20’’35. Valentine Leclercq est à 3 secondes, Lisa Pou à 5 secondes.

18H02 – EXCELLENT DEBUT DE COURSE DE NOS DEUX JETS !!!! Après 300 m, Lara Grangeon-De Villele est toujours 1re française en 3’09’’90. Valentine Leclercq a craqué et c’est Madelon Catteau qui occupe la 2e place française en 3’11’’40. Derrière, on retrouve Valentine Leclercq (3’12), Lisa Pou (3’13) et Marie Kuntzmann (3’15).

18H00 – DEPART CANON DE LARA GRANGEON !!! C’est parti pour cette finale du 1 500 m. Après 50 m, la Russe Kirpitchnikova s’est déjà détaché. Mais Lara Grangeon-De Villele est en 2e position en 1’01’’11 devant Valentine Leclercq (1’01’’90) ; Madelon Catteau 4e en 1’02’’73. 

17H59 – Dans cette finale du 1 500 m nage libre, les deux Sarcelloises seront opposées à Lisa Pou (sélectionnée à l’Euro de 25 km), la Russe Anastasia Kirpitchnikova (championne d’Europe 2021), Valentine Leclercq (une prometteuse nageuse de 17 ans), Adeline Furst (championne de France en 2016 et en 2017), Marie Kuntzmann (championne de France 2021 du 10 km) et Lou-Anne Barniet (9e aux Euro juniors 2019).

17H55 – À la ligne d’eau n°2, Lara Grangeon-De Villele est tenante du titre. Elle a réalisé la meilleure performance française de la saison en petite bassin (16’29’’72, au meeting international de Saint-Dizier). C’est l’une des grandes figures des France élites en petit bassin, puisque depuis sa première participation (en 2007 !), elle a cumulé 48 médailles, dont 23 en or. Si elle remporte au moins deux de ses trois épreuves d’ici dimanche, les chiffres symboliques de 50 médailles et 25 titres seraient atteints. Exceptionnel ! 

17H53 – Madelon Catteau, à la ligne d’eau n°1, est diminuée par une blessure à l’épaule, contractée avant sa participation aux Championnats du monde junior du 10 km (5e aux Seychelles, en septembre dernier). Mais son courage n’est plus à prouver et son niveau observé cette saison pourrait lui permettre de rivaliser avec les toutes meilleures. 

17H50 – L’heure de vérité arrive pour les JETS de Sarcelles. Dans 9 minutes débutera la finale du 1 500 m nage libre féminin. Aux lignes n°1 et n°2, deux JETS ont des chances de podium : Madelon Catteau et Lara Grangeon-De Villele. Pour l’instant, une autre JETS, Alisée Pisane, détient le chrono de référence : 16’02’’54.

11H40 – Fin de cette première session matinale. Et déjà beaucoup de positif pour les JETS de Sarcelles. Alisée Pisane a battu le record de Belgique de 1 500 m nage libre de 3’’24, en 16’02’’54. Elle pourrait décrocher une médaille, en fonction des résultats de la finale qui se déroulera à 17h59. En finissant 5e des séries en en 3’46’’63, Mehdi Lagili a décroché sa place en finale A (à suivre à 18h33). Pour son premier Championnat de France élite en petit bassin, Lena Bingue Sidibé (16 ans) a amélioré son record personnel sur 100 m nage libre en 59’’69 (41e au général et 7e junior). Sur 400 m nage libre, Ramzi Chouchar (27e) et Léo Ouabdesselam (35e) ont débuté en douceur.   

11H32 – On suivra avec intérêt la finale du 1 500 m nage libre, tout à l’heure à 17H59. Avec ses 16’02’’54, Alisée pourrait réaliser un meilleur chrono que les trois premières françaises et ainsi monter sur le podium. Précisons qu’Alisée détenait le 2e meilleur temps des engagées mais ne pouvait participer à la finale. Celle-ci n’accueille en effet qu’une étrangère et la n°1 est Anastasia Kirpitchnikova (championne d’Europe et 3e meilleure performeuse mondiale de tous les temps en 15’18’’30). 

11H31 – FABULEUX !!!!! RECORD DE BELGIQUE DU 1 500 M NAGE LIBRE POUR ALISÉE PISANE EN 16’02’’54 !!!! La sociétaire des JETS de Sarcelles améliore son record de 3’’24 et survole sa série. Elle devance de près de 50 secondes Océane Cassignol (championne du monde 2017 du relais mixte).

11H26 – ÇA SENT BON POUR ALISÉE !!! 10’39’’63, au passage au 1 000 m. Environ trois secondes d’avance sur son record de Belgique.  

11H21 – Excellent début de course d’Alisée qui est en avance sur les bases de son record de Belgique. Elle vient de boucler les 500 premiers mètres en 5’16’’70. Elle relègue pour l’instant Léan Cabon à 13 secondes, Océane Cassignol à plus de 15 secondes et Inès Delacroix à 20 secondes.  

11H17 – Dans sa série, Alisée retrouve plusieurs figures bien connues de l’eau libre. La densité sera certes moindre que si elle avait disputé la finale de l’après-midi mais la présence à ses côtés d’Océane Cassignol et de Léan Cabon devrait tout de même la booster.

11H16 – Entrée en lice d’Alisée Pisane sur 1 500 m nage libre. La protégée de Philippe Lucas a battu le 16 octobre le record de Belgique sur cette distance, en 16’05’’78. La nageuse de 19 ans effaçait à cette occasion la référence de son pays qui tenait depuis 34 ans (les 16’09’’ d’Isabelle Arnould). Son objectif est d’atteindre dans une semaine les minima pour les Mondiaux de Melbourne (15’48’’72).  

11H09 – RECORD PERSONNEL POUR LENA BINGUE SIDIBE !!!! Lena Bingue Sidibé vient de terminer 3e de sa série en 59’’69, derrière les seniors Manon Domingeon (58’’25) et Laly Ansart (58’’39). Elle améliore son record personnel de 25 centièmes et se classe 41e au général et 7e junior (féminines nées entre 2006 et 2009).

11H08 – Lena Bingue Sidibé (16 ans) s’apprête à participer à ses premiers Championnats de France élites en petit bassin. La plus jeune JETS en lice débute sur 100 m nage libre, dans la première série. Cette sprinteuse, encore junior, vient de décrocher quatre podiums sur ses deux meetings régionaux, à Cergy et à Caen. En Normandie, elle s’est même imposé au scratch sur 50 m nage libre et 50 m papillon. Cette jeune pépite est en forte progression depuis sa 5e place aux France junior 2022 sur 50 m nage libre.

10H50 – MEHDI LAGILI (5e temps des séries sur 400 m nage libre, qualifié pour la finale A) : « Je traîne une bronchite. J’ai mal à la gorge et à la tête. Mais sur cette série, je suis resté bien placé. J’ai manqué un peu de vitesse et de jambes. Je sais ce qui me reste à faire pour la finale ».    

10H35 – MEHDI LAGILI FILE EN FINALE A !!! C’est officiel. Cinquième des séries, Mehdi Lagili participera bien à la finale A du 400 m nage libre, à 18H33. Il retrouvera le tenant du titre David Aubry (seulement 8e qualifié) et Joris Bouchaut (3e en 2019) mais aussi Logan Fontaine (meilleur performeur de la saison), Roman Fuchs (champion de France de la spécialité en 2018), Damien Joly (champion de France du 1 500 m en 2015), Hugo Sagnes et Nathanaël Soulard. Ramzi Chouchar a fini 27e (à deux places de la finale C) et Léo Ouabdesselam 35e en 4’01’’08. Samy Ferchichi, seul JETS qualifié sur cinq épreuves, a fait l’impasse sur le 400 m nage libre.  

10H32 – SUPERBE !!! Mehdi Lagili finit 3e de la dernière série du 400 m nage libre en 3’46’’63, derrière Logan Fontaine (Vikings de Rouen, 3’40’’25) et Roman Fuchs (Amiens, 3’43’’42). Il améliore son meilleur chrono de la saison de 3’’3.

10H29 – Mehdi Lagili nous a confié se consacrer exclusivement à la natation cette saison. Il est coaché par Philippe Lucas et son rythme d’entraînement hebdomadaire est soutenu : 12 séances dans l’eau (pour un total de 85 km parcourus) et 3 de musculation. Le médaillé d’argent du meeting national de Villefranche-sur-Saône a débuté la natation dès l’âge de 4 ans à La Marsa en Tunisie avant de représenter l’ES Tunis.

« Je suis arrivé en France en 2014 pour poursuivre mes études et mon ascension vers le haut niveau. J’ai fini 8e des Mondiaux juniors 2015 sur 200 m nage libre avant de participer aux Mondiaux 2017 et de terminer deux fois 4e aux Jeux méditerranéens de 2018 », retrace Mehdi, qui se distingua surtout aux Jeux Africains de 2019.

« J’ai décroché quatre médailles dont une en or sur 400 m », rappelle-t-il. Le sociétaire des JETS est bien décidé à remonter sur le podium des France élites en petit bassin après avoir connu ce bonheur en 2017 (2e sur 400 m).

10H28 – Les choses plus sérieuses débutent maintenant pour les JETS. Mehdi Lagili est au départ de la dernière série du 400 m nage libre, à la ligne n°6. Contrairement à Léo et à Ramzi, le 400 m nage libre est sa spécialité. Le nageur tunisien a le 7e temps des engagés en 3’49’’95.

10H28 – Léo Ouabdesselam termine 10e de la 3e série du 400 m nage libre en 4h01’’08, soit sept secondes moins vite que son temps d’engagement. Le meilleur reste à venir.

10H22 – Léo Ouabdesselam est dans la chambre d’appel pour le 400 m nage libre. Dernièrement, le protégé de Philippe Lucas a fait parler de lui en terminant 4e par équipe à la finale nationale du Grand Prix D1 de triathlon. Comme pour Ramzi, le 400 m n’est pas son meilleur atout. Il aura, plus tard, de belles cartes à jouer sur 800 m et sur 1 500 m nage libre pour tenter d’accrocher une place dans le top 8. 

10H17 – Ramzi Chouchar termine 3e de sa série en 3’56’’90, derrière Jaz Dutillieux (ASPTT Toulouse, 3’52’’25) et Sofiane Achour Talet (Soissons, 3’55’’32). Il a nagé 8 secondes plus vite que son temps d’engagement (4’05’’74). Encourageant pour la suite.

10H12 – Ramzi Chouchar est au départ de la 1re série du 400 m nage libre. L’International algérien a confirmé sa bonne forme en remportant les 200 m brasse et 400 m 4 nages du meeting national de Villefranche-sur-Saône. Pour lui, le 400 m nage libre n’est qu’un hors-d’œuvre avant le vif du sujet. Le protégé de Philippe Lucas n’a que le 39e temps des engagés dans cette spécialité. Il misera davantage sur le 200 m brasse et le 400 m 4 nages pour tenter de décrocher une place en finale A.

9H15 – Pour ce premier jour de compétition, huit nageurs du club seront en lice. Ramzi Chouchar sera le premier à poser le pied sur le plot de départ. Ce sera à 10h12, à l’occasion de la 1re série du 400 m nage libre. Il sera à la ligne d’eau n° 1. Dans la même spécialité, Léo Ouabdesselam (ligne n°8 de la 3e série, à 10h22), Mehdi Lagili (ligne °7 de la 4e série, à 10h26) et Samy Ferchichi (ligne n°9 de la 4e série) entreront ensuite en action. Lena Bingue Sidibé (dans la série n°1 du 100 m nage libre, à 11h08) puis Alisée Pisane (à la ligne n°5 de la 1re série du 1 500 m nage libre, à 11h16) clôtureront la session matinale. Au cours de l’après-midi, Madelon Catteau et Lara Grangeon-De Villele seront en lice en finale du 1 500 m nage libre dame, à 17h59.   

9H05 – Par les 115 formations présentes, « Les JETS de Sarcelles » est le 3e club le plus représenté de ces Championnats de France élites en petit bassin. Notamment devant Montpellier Métropole, Saint-Raphaël, l’Olympique de Nice, le Canet 66, Amiens ou le CN Antibes.

9H02 - La compétition sera retransmise aujourd’hui en direct sur Sport en France à partir de 17h55 et sur BeIn Sports 3 à partir de 18h.

9H – Bienvenue au complexe aquatique L’Odyssée à Chartres, en Eure-et-Loir, pour suivre les Championnats de France élites en petit bassin (25 m), qui vont débuter et qui se poursuivront jusqu’au dimanche 6 novembre. Après trois ans d’absence, ce rendez-vous fait son grand retour et réunit 421 nageurs venus de 115 clubs.

La compétition est qualificative pour les Championnats du monde en petit bassin (du 13 au 18 décembre à Melbourne, en Australie). «Chartres sera la dernière chance de se qualifier pour Melbourne. Nous prendrons la mesure des états de forme de chacun pour continuer de construire l’équipe de France la plus performante possible, pour cette saison et pour celles à venir », a indiqué Julien Issoulié, le Directeur Technique National. Les nageurs étrangers présents tenteront eux aussi à cette occasion de réaliser les minima pour les Mondiaux. 

Ces Championnats de France élites en petit bassin sont déjà historiques pour les « JETS de Sarcelles », qui forment la totalité de la délégation valdoisienne. Avec 14 nageurs qualifiés, il s’agit du 3e club le plus nombreux de cette édition derrière Les Dauphins du TOEC (Toulouse) et le CN Marseille. En 17 éditions, jamais club valdoisien ne s’était hissé aussi haut dans la hiérarchie des engagés.   

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE