Evènements

Meeting Francily : Jouissif !

Auréolés de 13 médailles, les JETS de Sarcelles ont marqué de leur empreinte le Meeting national Francily. De g. à dr., debout : Bejaoui, Fallet, Tuset, L. Falla, Verplaetse, C. Canzano, Reymond, Merino, G. Canzano et Schouten. Devant : Hossi-Burnier, P. Falla, Hasani, Duteil, Jouisse, L. et S. Guérin (photo : Julien Bigorne)

 

Le 18 février au centre aquatique Christiane et Guy Canzano, les JETS de Sarcelles ont organisé pour la Ligue Ile-de-France de natation le Meeting national Francily. Cette compétition, qui a bénéficié du concours d’un jury de 40 personnes et des partenaires Arena et Eurocom, aura réuni 410 nageurs venus de 76 structures. Le club valdoisien l’a abordée le cœur léger ayant appris quelques heures plus tôt les sélections de ses sociétaires Caroline Jouisse (sur 10 km et 25 km) et Axel Reymond (sur 25 km) pour les Championnats du monde d’eau libre à Budapest (Hongrie). Ses deux leaders, lauréats de la Coupe du monde d’ultra-marathon (spécialité pratiquée en lac, mer et rivière), ont contribué à son vif plaisir.

JETS en fête

Caroline a en effet survolé le 800 m en 9’07, reléguant sa dauphine à 18 secondes. Sur le 1 500 m, Axel a, quant à lui, longtemps tenu tête au Versaillais Alexis Vandevelde (le récent champion de France du 5 km indoor). Troisième en 15’39, il a été dépassé dans l’ultime longueur par son coéquipier Marcel Schouten (qui devra réaliser un chrono de 4h52’52 sur 25 km en bassin le 6 mars à Fontainebleau pour se qualifier aux Mondiaux en eau libre). « Notre club, qui comptait 19 représentants, a décroché 32 finales A ou équivalents (tops 8) et 13 podiums. C’est encourageant au vu de la concurrence présente. Nous avons réalisé un beau triplé sur le 800 m (Samy Ferchichi 1er, Gaspard Tramier 2e, Lucas Falla 3e) et nos juniors 1-2 Eliott Garoux (sur 400 m et 800 m nage libre) et Prisca Falla (sur 200 m brasse) se sont imposés dans leur catégorie d’âge », retient Guy Canzano, président des JETS de Sarcelles.

Hauts chronos

« Le Meeting national Francily a tenu ses promesses. En 2 018, la sélection néerlandaise avait assuré le spectacle en décrochant 16 victoires. En 2 019, quatre meilleures performances françaises (MPF) y avaient été établies. Cette fois, c’est la densité des hauts chronos qui a marqué les esprits », a déclaré Lazreg Benelhadj, président de la Ligue Ile-de-France de natation. Au premier rang d’entre eux : les 28’’28 de Mary-Ambre Moluh sur 50 m dos. La Cristolienne, vice-championne d’Europe junior 2 021 sur 100 m dos et 4 x 100 m 4 nages, venait de réaliser la MPF des 17 ans sur 100 m dos à Amiens. Auteur du triplé en brasse, Carl Aitkaci (Étoiles du 92), double champion de France élite, a sorti un excellent 1’02’’30 sur 100 m brasse. Enfin, la triple championne de France junior 2 021 de l’Es Massy Zoé Carlos-Broc (autrice d’un bilan record – 9 finales A, 7 médailles, 5 victoires) et le champion du monde 2 011 du 100 m dos Jérémy Stravius (2e sur 50 m dos et sur 50 m papillon, à 33 ans) ont fait partie des héros de la compétition et ont été récompensés par Adam Macdouglas, directeur général de la Ligue. Julien BIGORNE

 

>>> L'article paru dans La Gazette du Val-d'Oise du 23 février 2022

>>> Les résultats complets

>>> Les résultats des JETS de Sarcelles