Evènements

Les JO sont ouverts !

Lara Grangeon-De Villele (AAS Sarcelles Natation 95) visera le podium le 4 août lors de l'épreuve olympique du 10 km en eau libre (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr

 

Le 23 juillet à 16h (heure française), les 32e Jeux Olympiques de l’ère moderne ont officiellement été ouverts par l’Empereur du Japon Naruhito, avant que la vasque olympique ne soit enflammée par la joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka pour briller jusqu’au 8 août. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée à huis clos dans un Stade olympique dépourvu de 68 000 spectateurs prévus. Les deuxièmes Jeux Olympiques de Tokyo (après ceux de 1964) accueilleront 11 090 sportifs de 206 pays et attribueront 339 médailles d’or. Plusieurs stars planétaires telles que Novak Djokovic (tennis), Kevin Durant (basket-ball), Simone Biles (gymnastique), Katie Ledecky (natation) ou encore Teddy Riner (judo) sont de la partie.

L’AAS Sarcelles Natation 95 réunit deux des douze sportifs valdoisiens qualifiés. Il s’agit de Lara Grangeon-De Villele et Krystyna Panchishko, qui participeront à l’épreuve du 10 km en eau libre, le mardi 3 août à 23h30 heure française (le 4 août à 6h30 heure locale) à la base nautique d’Odaiba.

Lara Grangeon-De Villele (29 ans) participera là à ses troisièmes JO. Dix-huitième (en 2012 sur 400 m 4 nages et en 2016 sur 200 m papillon), la protégée de Philippe Lucas vise cette fois une médaille sur le 10 km en eau libre. La nageuse originaire de Nouvelle-Calédonie avait décroché sa qualification dès 2019 en terminant 4e aux Championnats du monde de 10 km à Yeosu (Corée du Sud). À son palmarès figurent également trois podiums aux Championnats d’Europe d’eau libre (2e en 2021 sur 25 km, 3e en 2018 sur 25 km et relais mixte) et une médaille de bronze mondiale sur 25 km (2019).

Krystyna Panchishko (23 ans) est la première nageuse ukrainienne qualifiée sur l’épreuve olympique d’eau libre. Elle avait décroché son billet le 19 juin, en terminant 18e de l’épreuve sélective du 10 km à Setubal (Portugal). Lors de cette course à suspense, elle avait arraché le dernier ticket (quota européen). La native de Robijne a déjà participé à deux Mondiaux (2017 et 2019), à deux Euros (notamment 14e sur 5 km en 2018) et aux Jeux mondiaux de la plage (18e sur 5 km en 2019) en eau libre. Julien BIGORNE