Evènements

Francily : C’était Noël

Imène Zitouni (Aas Sarcelles Natation 95) a battu le record d'Algérie senior du 200 m dos en 2'23''67. A seulement 15 ans (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Du 20 au 22 décembre, la piscine Christiane et Guy Canzano avait des allures de grand show. Des geysers de fumée et des washs (éclairages de couleur) accompagnaient l’entrée en lice des nageurs finalistes. Le bassin était parfois recouvert d’un fin brouillard lui donnant des airs de lac écossais. Des lyres (spots tournants) transformaient le bleu de l’eau en rouge passion ou vert espoir. Au premier coup d’œil, le Meeting national Francily, accueilli par l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95) et organisé par la Ligue Ile-de-France de natation avec le soutien d’un jury de 40 personnes et plusieurs partenaires (Arena, Eurocom), augurait ainsi d’un Championnat de France. L’impression était renforcée par une structure de 15x3 m réalisée par L’Atelier du son et installée derrière les plots de départ, ainsi qu’un écran Led de la société Megatech permettant de suivre les résultats en live. «Cette compétition reconnue a nécessité 5 tonnes de matériel et une nuit blanche avant le premier jour pour tout installer», confie Gilles Méry, speaker et responsable son et lumière de l’événement.

Cinq records nationaux et une dimension internationale

«Ce rendez-vous restera mémorable, car il a été festif, visuellement réussi et sportivement très intéressant. À une exception près, notre piscine n’avait jamais accueilli autant de nageurs sur un même événement : 2 253 engagements, 612 participants issus de 35 structures», précise Guy Canzano, président de l’Aas Sarcelles Natation 95. Quelques jours après les Nationaux élites en petit bassin à Angers, bon nombre de concurrents retrouvaient ici les joies du bassin de 50 m et ont sauté sur l’occasion de réaliser les chronos qualificatifs pour les prochains Championnats de France. Mieux, ce Meeting national Francily a enregistré quatre records de France : les trois réalisés par Lucie Delmas (Cno Saint-Germain) chez les 14 ans (1’01’’20 sur 100 m papillon, 2’18’’75 sur 200 m papillon et 2’19’’72 sur 200 m 4 nages) et celui de Zoé Carlos-Broc (Morsang Essonne) chez les 13 ans (5'04’’13 sur 400 m 4 nages). Membre de l’Aas Sarcelles Natation 95, Imène Zitouni (15 ans seulement) a quant à elle battu de six centièmes (en 2’23’’67) le record d’Algérie senior du 200 m dos détenu par Sarah Tahaoui.

Ce jeune talent a illustré la dimension internationale du Francily, qui a réuni des nageurs venus de dix pays. Parmi les étrangers, on retiendra les performances du Polonais Kacper Pastula (1er sur 50 m dos, 2e sur 100 m brasse et 3e sur 100 m dos), de l’Algérien Lounis Khendriche (1er sur 200 m nage libre et 2e sur 200 m papillon), de la Luxembourgeoise Lena Peters (3e sur 100 et 200 m papillon), de l’Indonésienne Anak Agung Istri Ratih (4e sur 50 m dos) ou encore de la Tunisienne Inès Barbouch (4e sur 100 m dos).

Brillante Aass Natation 95

Le « Francily » a connu de belles têtes d’affiche. Auteurs d’un triplé, Laurine Del’Homme (Massy, en dos) et Thibaut Capitaine (Cergy-Pontoise Natation, en brasse) ont clairement marqué l’épreuve de leur empreinte. Déficient visuel et handisportif de classe mondiale, Alex Portal (Cno Saint-Germain) a suscité l’admiration du public, en décrochant la 3e place sur 400 m nage libre. Enfin et surtout, l’Aas Sarcelles Natation 95 a brillé. Le vendredi, Clément Kukla, récent lauréat du Trophée Éric Boissière (distinction de la Ffn récompensant les 1er juniors 2 sur 10 km, en 2019), a réussi le doublé 800 m-1 500 m, battant Jules Wallart (lauréat de la Comen 2019) et Alexis Vandevelde (champion de France 2019 sur 5 km). Ses coéquipières Ludivine Blanc (méritoire médaillée de bronze sur 50 m nage libre, après un an d’absence en raison d’une longue maladie) et Grace Fallet (qualifiée pour les France jeunes 2020 grâce à un temps de 28’’16 sur 50 m nage libre) ont complété le bonheur du club. Le samedi, Lounis Khendriche, plusieurs fois médaillé aux Championnats d’Afrique et en quête d’une qualification aux Jo 2020, a remporté de plus d’une seconde le 200 m nage libre. Il poursuivra le lendemain par une 2e place sur 200 m papillon. Enfin, le dimanche, le 200 m dos a été le théâtre des exploits d’Imène Zitouni (recordwoman d’Algérie senior) et de Gianni Tagnati (qualifié pour les France jeunes grâce à un chrono de 2’18’’94). Julien BIGORNE