Evènements

France PB : Une accolade en or

Fanny Deberghes (Aas Sarcelles Natation 95) est championne de France élite du 200 m brasse en petit bassin (photo : Stéphane Kempinaire / Kmsp)

 

Première féminine du Val-d’Oise depuis 2011 sacrée championne de France élite en petit bassin, Fanny Deberghes a reçu sa médaille d’or du 200 m brasse des mains de son père. Unique.

Le 14 décembre 2019, peu après 19h, une accolade a été saluée pour une longue salve d’applaudissements au cœur de la piscine Jean-Bouin à Angers. Fanny Deberghes, sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation 95, vient alors de remporter le 200 m brasse des Championnats de France élites en petit bassin. La protégée de Franck Esposito se trouve sur la plus haute marche du podium, lorsqu’elle reçoit sa médaille d’or…des mains de son propre père ! «C’est un événement assez rare pour être savouré. En dix ans de haut niveau, c’est la première fois que ça m’arrive. Ancien nageur membre de l’équipe de France de 1986 à 1990, mon père (Marc Deberghes) est désormais président de la Ligue de Nouvelle-Aquitaine et c’est à ce titre que la Fédération Française lui a proposé d’animer ce protocole. Un heureux concours de circonstance», explique la nageuse de 25 ans, qui vise la qualification aux Jo de Tokyo 2020.

Trois podiums

Cet instant de bonheur entre père et fille a consacré une grande championne. «Fanny, qui a rejoint notre club en septembre, est la première nageuse valdoisienne depuis huit ans à être sacrée championne de France élite en petit bassin. Elle succède à une autre de nos stars, Mylène Lazare (1re sur 100 m nage libre en 2011). En 16 éditions, elle est aussi la seule Valdoisienne avec Diane Bui Duyet auréolée de trois médailles à ce rendez-vous», souligne Guy Canzano, président de l’Aas Sarcelles Natation 95.

«Sur ce 200 m brasse, j’ai décroché le 17e titre national de ma carrière (le 7e en petit bassin). Mais j’ai surtout pris une revanche. Les jours précédents, j’avais été devancée par Solène Gallego sur 50 m et de 9 centièmes par Cyrielle Duhamel sur 100 m. Il en est ressorti beaucoup de déception. Sur ce 200 m, je voulais m’amuser, prendre du plaisir. En me mettant moins de pression, j’ai réussi à nager relâchée, en puissance et en accélération progressive, au point de battre le record des Championnats de France (2’22’’94)», raconte Fanny Deberghes, qui a établi la 2e performance française de tous les temps à 1’’4 du record national de Sophie de Ronchi (Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

Principaux résultats de l’Aas Sarcelles Natation 95. Femmes : Fanny Deberghes (1re sur 200 m brasse en 2’22’’94 ; 2e sur 50 m brasse en 30’’96 et 2e sur 100 m brasse en 1’06’’72) ; Carmella Kitching (4e sur 50 m brasse en 31’’36, 5e sur 100 m brasse en 1’08’’28 et 9e sur 200 m brasse en 2’28’’79) ; Leslie Belkacemi (13e sur 50 m papillon en 27’’57 et 16e sur 100 m papillon en 1’02’’54). Hommes : Clément Kukla (9e sur 1 500 m en 15’06).