Evènements

Sarcelles hégémonique à Jablines

Meilleur club d’eau libre de l’Hexagone, l’Aas Sarcelles a dominé la finale de la Coupe de France à Jablines. De g. à dr. : Guy Canzano, Eliott Prybil, Axel Reymond, Emilie Anne, Charley Iriart, Thomas Merino, Claire Six, Léo Ouabdesselam, Matthieu Ben Rahou, Magali Merino et Christiane Canzano (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr).

 

L’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass) Natation est en train d’écrire l’une des pages les plus glorieuses du sport valdoisien. Dans la foulée de l’Efcvo en athlétisme, Sarcelles en karaté et Pontoise en tennis de table, le club présidé par Guy Canzano impose, à son tour, sa domination sur une spécialité et en devient la référence nationale. En 2018, sa suprématie est apparue en eau libre, discipline olympique pleine d’avenir pratiquée en mer, en lac et en rivière. Il s’est installé en tête du Classement National des Clubs d’Eau libre (ranking qui tient compte des résultats aux Championnats de France, à la Coupe de France et en performances internationales) en totalisant près du double de points des Vikings de Rouen (tenant du titre relégué à la place du dauphin).

Doublé d'Axel Reymond

Le week-end dernier, sur la base de loisirs de Jablines (Seine-et-Marne), l’Aas Sarcelles Natation a fait valoir son nouveau statut, à l’occasion de la finale de la Coupe de France. Sur les 5 et 10 km, son bilan a été exceptionnel : victoires masculines et féminines, 4 nageurs dans le top 6 masculin, 14 podiums sur 17 possibles. Lauréat des deux courses, Axel Reymond a réussi son test, à l’aube de la Coupe du monde d’Abu Dhabi (un 10 km pré-qualificatif pour les Mondiaux Gwangju, le 9 novembre). Le champion du monde des 25 km et meilleur Français du dernier Euro de Glasgow (2e sur 5 km et 4e sur 25 km) a dominé Clément Batte (deux fois champion d’Europe junior en 2017) et Aubin Coccordano (4e des Mondiaux juniors de 7,5 km, il y a un mois à Eilat). «Sur le 10 km, ils ont bien résisté à mes accélérations à la mi-course. Mais dans le dernier tour, j’ai réussi à les distancer grâce à un changement de cap, à droite, qui les a surpris», raconte le protégé de Magali Merino.

Claire Six au sprint

Chez les féminines, sa coéquipière Claire Six a, elle aussi, réussi le doublé. «C’est la première fois que j’accomplis une telle performance sur un même week-end. Depuis ma prestation frustrante à l’Euro junior (20e en raison de deux piqures de méduse), je me suis bien repris. Ces dernières semaines, j’avais décroché six podiums, dont des victoires sur 3 km à Sarreguemines et sur 5 km aux Vieilles Forges. Ici, je bats pour la première fois la Belge Nora Naessens, récente lauréate du 10 km d’Annecy. À deux reprises, j’ai été patiente et j’ai pu placer ma pointe de vitesse, au sprint», résume la Sarcelloise.

Jeunesse d’avenir

À l’exception de Clément Kukla, Inès Idier, Séverin Mercier et Édouard Lehoux et Marine Leleu, tout le groupe élite d’eau libre de l’Aas Sarcelles Natation était présent dimanche dernier à la finale de la Coupe de France à Jablines. Têtes d’affiche de l’effectif, Axel Reymond et Claire Six se sont imposées sur 5 et 10 km. Mais sur ces courses phares, ce sont toutes les forces de l’effectif qui ont brillé. «Léo Ouabdesselam, deux fois 1er junior 1, a confirmé son grand été, auréolé d’un titre de champion d’Europe junior sur 5 km et d’une 10e place aux Mondiaux des 14-15 ans à Eilat (Israël). Il s’est mêlé aux meilleurs sur 5 km. Puis, sur 10 km, il a fini à une meilleure place (5e), même s’il concéda plus de terrain en deuxième partie de course», explique Magali Merino, coach d’eau libre de l’Aas Sarcelles et de l’équipe de France.

Bouftini et Prybil en or

«Nouveau venu disputant ses premières épreuves sous nos couleurs, Charley Iriart a lui aussi brillé, terminant 2 fois 2e en junior 3 (18-19 ans). Médaillé de bronze sur 5 km à la Comen (2016) et aux France junior (2017), ce nageur originaire de Toulouse aspire, en rejoignant notre club, à se qualifier pour des échéances internationales. Malgré un déficit d’entraînement estival, Emilie Anne (deux fois 3e junior 3 / 18-19 ans) a su tirer son épingle du jeu. Mathieu Ben Rahou (4e sur 5 et 10 km, à trois semaines d’une Coupe du monde sous les couleurs du Maroc) et Thomas Merino (22e junior 1 sur 5 km) se sont rassurés et ont montré leur courage. Enfin, Eliott Prybil (deux fois 2e junior 2 / 16/17 ans) et Walid Bouftini (2e junior 1 / 13-15 ans sur 10 km et 3e sur 5 km) ont su, grâce à leur belle régularité, remporté la Coupe de France, disputée sur 40 manches entre septembre 2017 et septembre 2018», poursuit Guy Canzano, le président de l’Aas Sarcelles Natation. Enfin, l’épreuve a permis de découvrir une jeunesse d’avenir sur les courses de 1,5 et 2,5 km. La sélection du Val-d’Oise, composée de néophytes de l’eau libre et menée par Cergy-Pontoise Natation (7 podiums), s’est montrée à son avantage (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

>>> Photos de l'épreuve

Les résultats : >>> 5 km femmes - >>> 5 km hommes - >>> 10 km femmes - >>> 10 km hommes - >>> la sélection du Val-d'Oise - >>> les résultats complets

Articles sur le même thème : la finale de la Coupe de France d'eau libre à Jablines - Eliott Prybil roi de la régularité - Walid Bouftini prometteur - 8/8 pour Claire Six - Rentrée à l'Aas Sarcelles Natation - Léo Ouabdesselam 10e mondial - Le Paris de Matthieu Ben Rahou

>>> Les articles parus sur l'événement

>>> Le compte-rendu à suivre sur l'Esprit Club n°51