Actualités

L'été indien d'Ouabdesselam

Léo Ouabdesselam a remporté coup sur coup les 5 km en eau libre de la Traversée du Lac d'Annecy et de la Boucle des Faienciers à Sarreguemines (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Triple médaillée aux Championnats de France espoirs d’été en grand bassin courant juillet, Léo Ouabdesselam est vite retourné à l’eau libre. Avec tout autant de succès. Le 15 août, le sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation a remporté le 5 km de la Traversée du Lac d’Annecy devant 150 concurrents et relégué son dauphin à plus de 5 minutes. Le 24 août, il a cette fois décroché la victoire sur le 5 km de la Boucle des Faienciers à Sarreguemines, en distançant d’une trentaine de secondes Stanislas Raczynski.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Les résultats

> 5 km - Traversée du Lac d'Annecy : 1. Léo Ouabdesselam (AASS) 1h04’17 ; 2. Noam Franchi (Montpellier Métropole) 1h09’19 ; 3. Laurent Bernard (Montpellier Paillade) 1h09’24. – 151 classés. Les résultats complets

> 10 km - Traversée du Lac d'Annecy : 1. Minamide Taishin (Japon) 1h59’57 ; 2. Toyoda Takeshi (Japon) 2h03’27 ; 3. Nonaka Taiki (Japon) 2h04’49 ; 4. Alexandre Verplaetse (Dijon) 2h06’09 ; 5. Mathieu Ben Rahou (AASS) 2h09’25 ; 24. Jean-François Robinet (AASS) 3h20’10. – 30 classés. Les résultats complets

> 5 km - Sarreguemines : 1. Léo Ouabdesselam (AAS Sarcelles Natation) 59’11’57 ; 2. Stanislas Raczynski (Melun Val de Seine) 59’43’’18 ; 3. Julien Zinsmeister (Cs Meaux) 59’47’’10. – 46 classés. Les résultats complets

Prometteur Ben Rahou

Ici aux côtés de son coach Nacer Aouad, Mathieu Ben Rahou (AAS Sarcelles Natation 95, à gauche) a remporté le 5 km de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, une semaine après son succès aux Jeux Africains (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

La canicule s’est abattue sur les étangs de Cergy, à l’occasion des étapes 10 et 11 de la Coupe de France 2019 de natation en eau libre, qui ont réuni 287 participants les 22 et 23 juin. Mathieu Ben Rahou, vedette en grande forme de la discipline, ne pouvait rêver meilleures conditions pour préparer ses objectifs internationaux à venir. À 24 ans, le sociétaire de l’Aas Sarcelles (Aass Natation) est le leader du Maroc. «J’ai décroché la 3e place aux Championnats Arabes, en avril au Koweït. Et le week-end dernier, j’ai remporté le 5 km des Jeux Africains de plage sur l’île de Sal (Cap Vert). Ces podiums m’ouvrent des perspectives. Je participerai aux Mondiaux à Gwangju (du 13 au 19 juillet, en Corée du Sud), aux Jeux Méditerranéens à Patras (fin août, en Grèce) et aux Jeux Mondiaux de plage à San Diego (en octobre aux États-Unis)», explique le protégé de Magali Merino et de Nacer Aouad.

Participation en hausse

«La Coupe de France de Cergy-Pontoise me permettait de travailler ma résistance. J’ai remporté le 5 km avec 50 secondes d’avance sur Naïm Mokhfi, pensionnaire de l’Insep. Puis, sur le 10 km, j’ai été en tête jusqu’au 7e km, malgré les attaques de Clément Batté, champion de France du 25 km, futur vainqueur et postulant au titre européen junior en août. De bons tests», raconte le pensionnaire de l’Aas Sarcelles (2e meilleur club de France en 2019 en eau libre). Sur le 10 km, son jeune coéquipier Léo Ouabdesselam, 2e, a confirmé qu’il aurait pu être sélectionné pour l’Euro junior, sans un mauvais coup reçu aux France de 10 km à Brive. «Depuis, j’ai fini 1er des 2003 aux Nationaux de 5 km, 1er en junior 3 à Rouen sur 5 km et 2e ici sur 10 km», savoure-t-il. Les étapes de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, organisées par le Comité du Val-d’Oise de natation avec le soutien du Conseil Départemental du Val-d’Oise et de la base de loisirs de Cergy-Pontoise, ont tenu leurs promesses. Elles ont enregistré 20% de nageurs de plus que l’an dernier et la participation de 10 clubs valdoisiens.

Collectif jeune eau libre

«La Coupe de France d’eau libre (disputée sur 43 manches en 2018-2019) incarne l’avenir pour les équipes de France de natation car elle révéla la plupart de nos médaillés aux Jo et aux Mondiaux. Dans cet esprit, ces étapes ont fait découvrir des nageurs valdoisiens prometteurs, grâce au Collectif Jeune Eau libre. Ce dispositif novateur a été mis en place par le Comité du Val-d’Oise de natation. Il détecte les meilleurs jeunes du département âgés de 12 à 15 ans sur 800 m et 1 500 m ; les réunit sur une compétition (la Guytou’s Cup, en juin à Sarcelles) et leur permet de se former à l’eau libre (spécialité pratiquée en mer, lac et rivière) en participant durant la saison à un stage et à des étapes de la Coupe de France», souligne Guy Canzano, président du Comité du Val-d’Oise de natation et de l’Aass Natation.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Le reportage paru dans La Gazette du Val-d'Oise du 7 juillet 2019 - les photos de l'événement

Jeux Africains : triomphe de Ben Rahou

Mathieu Ben Rahou lauréat de la première édition des Jeux Africains de la plage (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Le 15 juin, Mathieu Ben Rahou participait à la première édition des Jeux Africains de la plage sur l’île de Sal au Cap Vert. Cette compétition réunissait plus de 800 sportifs issus de 54 pays sur 11 disciplines. Le sociétaire de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (AASS) Natation a contribué au leadership du Maroc, en décrochant la médaille d’or sur l’épreuve de 5 km en eau libre. Le protégé de Magali Merino et de Nacer Aouad a parcouru la distance en 1h02’18, devançant le Tunisien Mbarki Haithem de 2’09 et l’Algérien Ali Merouane Betka de 4’18.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

De la prévention pour éviter la noyade

Formation aux gestes de premier secours sous le regard de Guy Canzano (président de l'AAS Sarcelles Natation et du Comité Départemental du Val-d'Oise de natation) et de Jean-Michel Mattiussi (Ctn Ile-de-France à la FFN).

Le centre aquatique intercommunal participait samedi 8 juin aux 11e journées nationales de la prévention de la noyade. Une première dans le Val-d’Oise. D’autres actions sont aussi menées pour apprendre à nager à un maximum de jeunes.

« Aujourd'hui, un enfant sur deux ne sait pas nager quand il arrive au collège. » Le constat dressé par Guy Canzano, président du club de natation de Sarcelles et du comité de natation du Val-d'Oise, est éloquent. D'où la nécessité de mettre en place à Sarcelles des activités de prévention. Le centre aquatique intercommunal participait d'ailleurs samedi aux journées nationales de la prévention de la noyade. Au programme : initiation au secourisme, parcours ludique, aquafitness, atelier sauvetage aquatique ou encore passage de brevets de nage.

Un événement organisé depuis onze ans, notamment sur le littoral, à l'initiative du syndicat national professionnel des maîtres-nageurs sauveteurs (SNPMNS), mais qui est une première dans le Val-d'Oise. « Le danger est présent dès la moindre petite rivière, le moindre point d'eau. C'est pour ça qu'il faut apprendre à nager dès le plus jeune âge », reprend Guy Canzano, coorganisateur de l'opération. La décision est d'ailleurs prise : l'événement sera renouvelé désormais tous les ans dans la commune.

De plus en plus de noyades dans l'Hexagone

Une occasion qui permet de rappeler des chiffres impressionnants. « Rien que pendant les deux mois d'été, on comptabilise 2 000 noyades en France », explique Axel Lamotte, secrétaire général adjoint du SNPMNS. Dont 373 décès l'an dernier. Un triste chiffre en hausse. « On se bat pour que tout cela n'arrive plus et nous sommes tous partenaires dans ce but », précise ce passionné.

Sarcelles participe aussi à d'autres actions pour faciliter l'apprentissage. « Nous sommes très impliqués dans le plan J'apprends à nager. L'an dernier, plus de 300 jeunes de 6 à 12 ans ont pu faire ainsi un stage gratuit de 10 jours, [seulement 15 € pour la licence et l'assurance sont demandés]. À la fin, s'ils tombent dans l'eau, ils savent au moins flotter et se débrouiller », explique Guy Canzano.

Donner aux enfants les moyens d'apprendre

Les enfants peuvent encore s'inscrire pour cet été. Un dispositif qui existe également dans d'autres clubs du département, mais à plus petite échelle. « Globalement, on manque de moyens, de piscines, même s'il y a eu des améliorations. Mais il faut aussi des créneaux et de l'encadrement technique », note-t-il.

« C'est très important car il y a une vraie inégalité sociale. Si l'institution ne donne pas aux enfants les plus défavorisés les moyens d'apprendre, ils ne viendront pas seuls, ajoute Axel Lamotte qui dénonce un manque d'investissements de l'Etat. 15 M€ par an seulement au niveau national. Et aujourd'hui, il manque 5 000 maîtres nageurs. » Ce dernier espère que les choses changeront avec le plan « Aisance aquatique » lancé en avril par la ministre des Sports. « L'initiative est bienvenue. On va voir ce que ça va donner », souffle-t-il.

Plus de renseignements « J'apprends à nager » et www.snpmns.org.

(Anne Colin / Le Parisien du Val-d'Oise)

 

France en eau libre : six podiums

Clément Kukla a été la grande satisfaction de l'AAS Sarcelles Natation (AASS) aux Championnats de France en eau libre à Lissac-sur-Couze près de Brive la Gaillarde, en décrochant à lui seul trois podiums (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Les résultats

Hommes

- 10 km scratch : 1. David Aubry 1h54’31 ; 2. Farès Zitouni 1h55’14 ; 3. Clément Batte (Cn Vallée de Seine) 1h55’19 ;… 5. Clément Kukla (AASS) 1h55’25 ; 10. Mathieu Ben Rahou (AASS) 2h00’45 ; 23. Malek Louissi (AASS / Tunisie) 2h06’21 ; 36. Elliott Prybil (AASS) 2h16’01 ; 41. Merlin Boursier (AASS) 2h20’25.

- 10 km juniors 3 (18-19 ans) : 1. Clément Batte (Cn Vallée de Seine) 1h55’19 ; 2. Hugo Saillard (Vikings de Rouen) 1h59’35 ; 3. Jean-Baptiste Clusman (Lille Métropole) 1h59’49 ;…10. Malek Louissi (AASS / Tunisie) 2h06’21 ; 18. Eliott Prybil (AASS) 2h16’01 ; 19. Merlin Boursier (AASS) 2h20’25.

- 10 km juniors 2 (16-17 ans) : 1. Clément Kukla (AASS) 1h55’25 ; 2. Jules Wallart (Dunkerque) 1h58’12 ; 3. Marin Debril (Dunkerque) 2h00’03.

- 5 km scratch : 1. Logan Fontaine (Vikings de Rouen) 53’33 ; 2. Damien Joly (Montpellier Métropole) 53’35 ; 3. Clément Kukla (AASS) 53’37 ; …4. Axel Reymond (AASS) 53’44 ; …13. Léo Ouabdesselam (AASS) 54’39 ; 19. Mathieu Ben Rahou (AASS) 56’45 ; 23. Malek Louissi (AASS / Tunisie) 57’21 ; 32. Rayane Ferchichi (AASS) 58’27 ; 63. Samy Ferchichi (AASS) 1h00’35 ; 67. Ante-Nikola Krpina (AASS) 1h00’43 ; 89. Lucas Falla (AASS) 1h02’23 ; 98. Mohamed-Zaky Bekar (AASS) 1h05’00 ; 106. Merlin Boursier (AASS) 1h06’57.

- 10 km juniors 3 (18-19 ans) : 1. Jean-Baptiste Clusman (Lille Métropole) 53’48 ; 2. Naim Mokhfi (Es Massy) 54’36 ; 3. Sébastien Dureux (Dunkerque) 55’25 ;…6. Malek Louissi (AASS / Tunisie) 57’21 ;... 8. Rayane Ferchichi (AASS) 58’27 ;… 28. Merlin Boursier (AASS) 1h06’57.

- 10 km juniors 2 (16-17 ans) : 1. Clément Kukla (AASS) 53’37 ; 2. Jules Wallart (Dunkerque) 54’07 ; 3. Marin Debril (Dunkerque) 54’08 ; 4. Léo Ouabdesselam (AASS) 54’39 ;…25. Ante-Nikola Krpina (AASS) 1h00’43.

- 10 km juniors 1 (14-15 ans) : 1. Baptiste Kukla (Rambouillet) 57’36 ; 2. Sacha Emery (Dunkerque) 57’41 ; 3. Simon Clusman (Lille Métropole) 58’36 ;…10. Samy Ferchichi (AASS) 1h00’35 ;…16. Lucas Falla (AASS) 1h02’23 ;…20. Mohamed Zaky-Bekar (AASS) 1h05’00.

Femmes

- 10 km scratch : 1. Aurélie Muller 2h00’34 ; 2. Lara Grangeon 2h00’35 ; 3. Caroline Jouisse 2h01’39 ;…6. Claire Six (AASS) 2h04’38’’25

- 10 km Juniors 2 (16-17 ans) : 1. Lean Cabon 2h01’51 ; 2. Claire Six (AAS Sarcelles Natation) 2h04’38 ; 3. Madelon Catteau 2h05’10 ;…22. Maina Guillemin (AASS) 2h24’17.

- 5 km Juniors 1 (14-15 ans) : 1. Emma Calvo (Hyères) 1h01’51 ; 2. Emma Bruneau (Lille Métropole) 1h04’07 ; 3. Clémence Coccordano (Lille Métropole) 1h04’13 ;…32. Grace Fallet (AASS / Côte d’Ivoire) 1h18’00.

- 25 km scratch : 1. Lisa Pou (Monaco) 5h37’04 ; 2. Caroline Jouisse (Bourges) 5h42’07 ; 3. Morgane Dornic (Brest) 5h47’21 ;…5. Claire Six (AASS) 5h51’02 ;…9. Maina Guillemin (AASS) 6h27’32

- 25 km juniors 2 (16-17 ans) : 1. Claire Six (AASS) 5h51’02 ; 2. Maina Guillemin (AASS) 6h27’32.

Relais

Mixte 4x1250m : 1. Montpellier 56’10 ; 2. Lille 58’13 ; 3. Vikings de Rouen 58’59 ;…7. AAS Sarcelles Natation 1 (Maina Guillemin, Clément Kukla, Claire Six, Léo Ouabdesselam) 1h00’32 ; …26. AAS Sarcelles Natation 2 (Sandra Montardi, Malek Louissi, Grace Fallet, Mathieu Ben Rahou) 1h09’41.

Les résultats complets

 

Leslie Belkacemi aux Mondiaux de sauvetage

Inès Jennepin, Carol-Ann Borel, Soic Gelfmann et Leslie Belkacemi aux Mondiaux de sauvetage à Adelaide (photo : Sauvetage pour tous)

 

Du 24 novembre au 2 décembre, Leslie Belkacemi a participé aux Championnats du monde interclubs de sauvetage sportif, à Adelaïde, en Australie. La sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation a disputé 7 épreuves et terminé 5e du 4x50 m obstacles. Après à peine un an de pratique.

 

As du papillon et des relais, auréolée de dix médailles aux Championnats de Tunisie 2018, Leslie Belkacemi s’est découvert une nouvelle passion fin 2017 : le sauvetage sportif. Cette discipline, apparue en Australie dès 1902, se divise en épreuves côtières (se déroulant en lac, rivière, étang, océan et mer) et en épreuves en eau plate (organisées en piscine).

CHAMPIONNE DE FRANCE «Je pratique les épreuves en eau plate. J’ai disputé ma première grande compétition en février dernier puis les Championnats de France, du 16 au 18 mars, à la piscine d’Antigone à Montpellier. Avec Carol-Ann (Borel), nous avions décroché le titre au relais lancer de corde, une épreuve dans laquelle un sauveteur doit lancer une corde à son partenaire afin de le ramener le plus vite possible vers le bord de la piscine», raconte la nageuse âgée de 20 ans, qui, en 16’’31, avait devancé d’un dixième de seconde Nele Vanbuel et Lilura Angibeaud. Également médaillée de bronze sur 4x50 m obstacles et 4x25 m mannequin, 4e sur 4x50 m bouée tube et 6e sur 200 m obstacles, la pensionnaire du Pôle France de sauvetage à Montpellier avait alors pris conscience de son potentiel.

COLLECTE SUR LEETCHI «Avec Carol-Ann Borel, Soizic Gelfmann et Inès Jennepin, nous avons décidé de participer aux Mondiaux interclubs, à Adelaïde. Nous avons ouvert, sur www.leetchi.fr, une page de collecte de fonds, qui nous a permis de récolter 2160 € grâce à la générosité de 62 donateurs. Cette aide nous a permis de payer le logement et les repas sur place», explique Leslie.

QUATRE FINALES MONDIALES «La première semaine de notre aventure, c’était dur de s’acclimater au décalage horaire. Je faisais deux nuits de 5h par jour. Mais au final, l’aventure a été belle puisque nous avons fini 5e de la finale A du 4x50 m obstacles, tout en atteignant la finale B sur 4x25 m mannequin et le relais bouée tube. En individuel, j’ai fini aux alentours de la 20e place sur le 200 m obstacles, le 50 m mannequin et le 100 m combiné. J’ai aussi participé à ma toute première épreuve côtière (le 450 m en mer), sur laquelle j’ai réussi à atteindre la finale», raconte la nageuse de l’Aass Natation 95, qui évoquera son périple à ses partenaires, du 14 au 16 décembre au Meeting national Francily à Sarcelles.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Photos et vidéos de l'événement - Page de collecte de fonds de Leslie - Portrait de Leslie Belkacemi

 

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Adelaide, Australie

 

France élites en PB : les résultats

Carmella Kitching médaillée de bronze sur 100 m brasse (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Carmella Kitching : 3e sur 100 m brasse en 1’07’’92 ; 4e sur 50 m brasse en 31’’18 (à 15 centièmes du podium)

Camille Gheorghiu, Carmella Kitching, Leslie Belkacemi, Ludivine Blanc : 3e sur 4x50 m 4 nages en 1'52''13

Clément Kukla : Recordman de France des 16 ans sur 1 500 m en 15’04’’59. Il bat les 15’10 de Sébastien Rouault, référence depuis 2002. 5e Français de la course.

Théo Charrade : 4e Français sur 200 m brasse en 2’10’’57 (à 69 centièmes du podium)

Axel Reymond : 6e Français sur 1 500 m en 15’08’’98

Claire Six : 7e sur 1 500 m nage libre en 16’40

Ludivine Blanc : 8e sur 50 m NL en 25’’41 et 9e sur 100 m NL en 55’’30

Leslie Belkacemi : 9e sur 50 m papillon en 27’’24 et 9e sur 100 m papillon en 1’01’’63

 

Les photos de l'événement - le reportage dans le magazine Esprit Club n°53

 

Ludivine Blanc : la touche finale

Ludivine Blanc est recordwoman de France universitaire du 100 m nage libre (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 17 novembre, Ludivine Blanc était la 4e relayeuse de l’équipe féminine de l’Aass Natation 95, médaillée de bronze sur 4x50 m 4 nages aux Championnats de France élites en petit bassin. Sur son 50 m nage libre, exécutée peu de temps après sa finale du 100 m nage libre, elle a résisté au retour de Lou Ditière pour offrir au club un magnifique podium.

 

DEUX FINALES EN UN QUART D’HEURE «Notre relais 4x50 m 4 nages avait lieu un quart d’heure après ma finale du 50 m nage libre. Il fallait rester concentrée, garder l’adrénaline et gommer la peur de ne pas réaccepter la douleur. Je savais qu’on pouvait aller chercher un podium. Lorsque Leslie a fini son passage, il y avait beaucoup de cris. Marseille, qui battra le record de France, s’était déjà détaché, mais pour les autres places, on voyait que c’était serré. Lors de mon relais, j’ai connu une petite difficulté et j’ai bu la tasse. Mais je n’ai rien lâché. Lorsque j’ai touché le mur, notre temps ne s’est pas affiché. Il y a eu quelques secondes de stress avant que notre troisième place soit confirmée», raconte Ludivine Blanc, qui décrocha la majorité de ses 24 podiums nationaux en relais.

RELAYEUSE AGUERRIE «Le premier remonte à dix ans. C’était sur le 4x100 m 4 nages du Trophée Lucien Zins», se souvient Ludivine, qui a hérité de ses parents, anciens nageurs de niveau national (Pierre Blanc et Hélène Dalifol), sa passion de la nage libre. «Après, il y a eu d’autres souvenirs marquants. En 2011, lorsque je décroche un podium aux France jeunes sous les couleurs de ma ville natale (Boulogne-Billancourt). Et plus récemment, mes titres en relais avec Camille (Gheorghiu) et Marie (Wattel)», indique-t-elle.  

INTERCLUBS Après l’une des rares coupures estivales de sa carrière, Ludivine Blanc a eu deux mois pour peaufiner sa préparation aux Championnats de France élites en petit bassin. «J’ai participé aux Interclubs avec l’Aas Sarcelles Natation 95, à la piscine Georges-Vallerey à Paris. J’ai remporté le 100 m nage libre, mais dans un chrono qui ne reflétait pas mon potentiel. Les départs, l’endurance et l’envie étaient là, mais je n’avais pas de puissance dans les jambes», remarque la sociétaire de l’Aass Natation 95, qui s’entraîne au Pôle France de sauvetage de Montpellier, sous les conseils de Raphaël Raymond. Finaliste aux Championnats de France élites en petit bassin sur 50 m (8e) et 100 m nage libre (9e), Ludivine devrait être l’une des têtes d’affiche du Meeting Francily, mi-décembre à Sarcelles. Elle retrouvera ainsi le centre aquatique Christiane et Guy Canzano, où, le 7 avril dernier, elle avait battu d’un centième en 54’’90 le record de France universitaire du 100 m nage libre détenu par Assia Touati. (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

LUDIVINE BLANC EN BREF

23 ans. As de la nage libre et des relais. Sociétaire de l'Aas Sarcelles Natation.

24 podiums nationaux, dont 13 en universitaire.

Recordwoman de France universitaire du 100 m nage libre / NL en petit bassin (54’’90, en 2018).

Championne de France élite sur le 4x100 m 4 nages en grand bassin (2017 et 2018), le 4x100 m NL en grand bassin (2018) et le 4x50 m 4 nages en petit bassin en 2015 (3e en 2018). Championne de France universitaire du 100 m NL (2018) ; du 50 m papillon (2014) et du relais mixte 12x50 m (2014 et 2015). Vice-championne de France élite du 4x50 m nage libre en petit bassin en 2015 et en 2017. Médaillée d’argent du Critérium national 2015 sur 50 m NL et du 4x100 m 4 nages du Trophée Lucien-Zins en 2008. 3e sur 4x100 m NL aux France jeunes 2011. (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Piscine olympique d’Antigone, 34000 Montpellier

 

S'abonner à ce flux RSS