Actualités

Live des France élites PB 2022 : jour 3

Ici sur le podium du 1 500 m nage libre,  jeudi, Lara Grangeon-De Villele (à gauche, 2e du 200 m papillon) et Madelon Catteau (au centre, 2e du 800 m nage libre) ont offert deux nouvelles médailles aux JETS de Sarcelles, aujourd’hui à Chartres (photo : Stéphane Kempinaire / KMSP).

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE

21H00 – Merci de nous avoir suivi. Retrouvez dès demain 9H00 le live de la 4e et dernière journée des Championnats de France élites en grand bassin :

20H30 – A suivre, demain à l’occasion de la 4e et dernière journée : Lucie Christophe (à la ligne d’eau 8 de la série n°1 du 400 m nage libre, à 10H11), Caroline Jouisse (à la ligne 5 de la série n°2 du 400 m nage libre, à 10H16), Madelon Catteau (à la ligne 1 de la série n°4 du 400 m nage libre, à 10H27), Ramzi Chouchar (ligne 8 de la série n°3 du 200 m 4 nages, à 10H54), Samy Ferchichi (ligne 8 de la série n°2 du 100 m nage libre, à 11H11), Clément Kukla, Axel Reymond, Gaspard Tramier (lignes 1, 5 et 9 du 1 500 m nage libre, à 11H20) et Marcel Schouten (dans la 2e série du 1 500 m nage libre, à 11H36).

20H – Fin de cette troisième journée des Championnats de France élites en petit bassin. Une journée riche en émotions pour les JETS de Sarcelles. Lara Grangeon-De Villele y a conquis la 11e médaille de sa carrière sur 200 m papillon en petit bassin (celle d’argent, au terme d’une superbe remontée). Son chrono : 2’09’’32. Madelon Catteau a aussi été vice-championne de France. Après son titre sur 1 500 m nage libre, la protégée de Philippe Lucas a fini 2e du 800 m en pulvérisant son record de 20 secondes en 8’34’’03. Alisée Pisane décroche le bronze (3e au scratch et 3e étrangère) en améliorant le record de Belgique du 800 m en 8’20’’84. Caroline Jouisse termine 6e française sur 800 m (record battu en 8’45). Lucie Christophe (16 ans) a aussi épaté en battant son record personnel sur 200 m papillon en petit bassin (2’17’’39). 11e au général et 2e de la finale B, elle est surtout la meilleure junior (14-17 ans) dans sa spécialité. Ramzi Chouchar a remporté la finale C du 400 m 4 nages après avoir signé le 4e temps des séries. Mehdi Lagili a fini 2e de la finale C du 200 m nage libre.

18H25 – SEPTIEME MEDAILLE POUR LES JETS SUR CE CHAMPIONNAT !!! La troisième sur cette journée.

18H24 – LARA GRANGEON-DE VILLELE VICE-CHAMPIONNE DE FRANCE DU 200 M PAPILLON EN 2’09’’32 !!! Lara a dépassé Tabatha Avetand à 20 m de l’arrivée et termine à seulement 3 dixièmes de Lilou Ressencourt. Elle a repris 1’’25 à Lilou sur le dernier 50 m. Un 50 m impressionnant en 32’’89 !!! Troisième médaille d’argent pour Lara sur ce Championnat de France élite en petit bassin. Celle-ci aura été sous le signe de la remontada. Sur ses deux premières épreuves, elle avait été en tête avant d’être dépassée par Madelon Catteau (sur le 1 500 m nage libre) et Cyrielle Duhamel (sur le 400 m 4 nages).

18H24 – QUEL FINISH DE LARA GRANGEON-DE VILLELE !!! La Sarcelloise est 3e à 25 mètres de l’arrivée, tout près de Tabatha Avetand. Juliette Marchand craque, Lilou Ressencourt pioche.

18H23 – Lara toujours 4e à 50 mètres de l’arrivée, en 1’36’’43. Pour l’instant, les jeunes ne lâchent rien. 1’’55 d’avance pour Ressencourt, 97 centièmes pour Marchand et 58 centièmes pour Avetand. Lara doit sortir le grand jeu pour décrocher une médaille. Tout reste à faire. Le suspense est à son comble.

18H23 – Lara est 4e à mi-parcours, en 1’03’’28. Lilou Ressencourt est en tête 1’’4 devant. Juliette Marchand et Tabatha Avetand sont intercalées.

18H22 – Départ prudent de Lara, qui pointe en 5e position après 50 m, en 30’’18. C’est Tabatha Avetand qui a pris le meilleur départ en 29’’13 devant Lilou Ressencourt (29’’25) et Juliette Marchand (29’’37).

18H22C’EST PARTI POUR CETTE FINALE A DU 200 M PAPILLON !!! Lara est à la ligne d’eau n°3, Lilou Ressencourt (meilleur temps des séries) à la n°4, Tabatha Avetand à la n°5 et Juliette Marchand à la n°6.

18H21 – Lors des Championnats de France élites en grand bassin (que Lara, blessée, n’avait pas pu disputer), le podium avait été le suivant : Tabetha Avetand (1re), Lilou Ressencourt (2e), Juliette Marchand (3e). Lilou Ressencourt avait terminé 1re et 3e des éditions 2021.

18H21 – Lara reste sur 4 victoires au cours des 6 dernières éditions. Sur cette finale, c’est une nouvelle génération talentueuse qui la défie : Juliette Marchand (21 ans), Lilou Ressencourt (19 ans), Camille Cottier (19 ans) ou encore Tabatha Avetand (17 ans).

18H20 – LARA GRANGEON-DE VILLELE AU DEPART DE LA FINALE A DU 200 M PAPILLON. La nageuse vise la 51e médaille et le 24e titre de sa carrière aux Championnats de France élites en petit bassin. Parmi les 10 spécialités où la sociétaire des JETS a été médaillée, le 200 m papillon est sa favorite. Déjà 10 médailles (7 en or, 2 en argent et 1 de bronze).

18H17 – DEUXIÈME PLACE POUR LUCIE CHRISTOPHE !!! QUELLE REMONTADA DE LA JETS SUR CETTE FINALE B DU 200 M PAP’. Nouveau record personnel pour la Sarcelloise en 2’17’’39. Elle a bouclé le dernier 50 m en 34’’92 !!! Lucie Christophe est ainsi la meilleure junior (née entre 2006 et 2009) de la compétition sur 200 m papillon. BRAVO !

18H16 – Remontée de Lucie Christophe, 4e aux 150 m, en 1’42’’47. Devant, Célia Salère juste devant Camille Tissandié.

18H16 – Lucie Christophe, 7e après 100 m, en 1’07’’33. C’est Célia Salère (Brive) qui créé pour l’instant la surprise en précédant Camille Tissandié (Castres).

18H15 – Départ prudent de Lucie Christophe, dernière après le premier 50 m, en 32’’00.

18H15 – Lucie Christophe au départ de la finale B du 200 m papillon. La JETS avait battu son record personnel de près de 2 secondes en séries, en 2’19’’29. Notre nageuse de 16 ans retrouve sur cette finale Camille Tissandié (championne de France du 200 m 4 nages et du 400 m 4 nages, en décembre 2021) et une autre junior, Margot Sellin (Vikings de Rouen).

18H10 – DEUX MÉDAILLES ET TROIS TOPS 10 POUR LES JETS SUR LE 800 M NAGE LIBRE !!! La Belge Alisée Pisane est médaillée de bronze derrière les Russes Kirpitchnikova (Montpellier) et Anna Egorova (Clichy 92). La protégée de Philippe Lucas avait battu le record de Belgique ce matin en 8’20’’84. Madelon Catteau (5e au général) est vice-championne de France en 8’34’’03. Et Caroline Jouisse (9e au général) finit 6e française grâce à son record personnel battu ce matin, en 8’45’’84.

18H08MADELON CATTEAU VICE-CHAMPIONNE DE FRANCE DU 800 M NAGE LIBRE !!! La sociétaire des JETS de Sarcelles a pulvérisé son record personnel de 20 secondes en 8’34’’03. Arrivée sur ces Championnats de France élites en petit bassin dans le doute sur ses capacités physiques en raison d’une épaule douloureuse depuis plusieurs mois, elle repart avec des médailles d’or et d’argent. Superbe ! Coup de chapeau à Maud Rodriguez, 19 ans, qui décroche le titre quasiment à la surprise générale en 8’28’’67. Il y a quelques mois, aux France en grand bassin, Adeline Furst et Valentine Leclercq l’avaient battue de 4 secondes. Là, la nageuse de Saint-Raphaël a relégué Leclercq à 7 secondes et Furst à 21 secondes. Incroyable !  

18H07 – MADELON CATTEAU S’ACHEMINE VERS LA MEDAILLE D’ARGENT !!! Maud Rodriguez lui a repris 3 centièmes de seconde sur le dernier 100 m.

18H06 – Passage aux 600 m ! Madelon a réalisé exactement le même chrono que Maud Rodriguez sur le dernier 100 m (1’04’’78).

18H05 – Madelon a repris 27 centièmes à Maud Rodriguez sur les deux derniers allers-retours (100 m). Mais ça ne suffira sans doute pas pour aller chercher le titre. Toujours plus de 5 secondes d’avance pour sa rivale. Par contre, Valentine Leclercq, qui était sur ses talons, commence à perdre du terrain.  

18H04 – Passage à la mi-course. Madelon Catteau toujours médaillée d’argent virtuelle pour 12 petits centièmes. Devant, Maud Rodriguez accroît son avance (5’’8) et est bien partie pour décrocher le titre national. La victoire de la course est déjà acquise à la Russe Kirpitchnikova (en tête aux 400 m, en 4’03’’32, avec 7 secondes de bonus sur Maud Rodriguez).

18H03 – MADELON CATTEAU DÉPASSE VALENTINE LECLERCQ !!! Au passage aux 300 mètres, Madelon (3e française) a dépassé Valentine Leclercq et la devance désormais de 14 centièmes en 3’11’’43. Mais Maud Rodriguez compte toujours 4’’5 d’avance. La Varoise est en train de réussir la course de sa vie.

18H01 – Attention, Maud Rodriguez est déchaînée !!! La nageuse de Saint-Raphaël évolue sur des bases bien plus rapides que son record personnel (8’44’’11). 2’03’’30 aux 200 m. C’est à peine 5 dixièmes moins vite que son chrono en finale C du 200 m nage libre, hier. Valentine Leclercq est à 3 secondes et Madelon Catteau à près de 4 secondes. Madelon va devoir accélérer et compter sur une défaillance de Maud Rodriguez pour décrocher le titre.  

18H00 – PASSAGE AU 100 M. Sans surprise, Anastasia Kirpitchnikova (Montpellier Métropole) s’envole. Déjà deux secondes d’avance sur ses poursuivantes. Mais la lutte pour le titre de championne de France a lieu derrière. En 1’00’’32, Maud Rodriguez a pris un avantage d’1’’12 sur Valentine Leclercq (Villefranche-en-Beaujolais) et d’1’’99 sur notre JETS Madelon Catteau. Toutes les autres concurrentes sont passées en plus de 1’03.  

17H59 – C’EST PARTI !!! ET SUR UN RYTHME TRES RAPIDE !!! Anastasia Kirpitchnikova boucle le premier 50 m en 28’’29 ! Suivent Valentine Leclercq (29’’42) et Maud Rodriguez (29’’44) qui devancent pour l’instant Madelon, passée en quatrième position en 30’’21.

17H58 – Madelon est à la ligne d’eau n°8. Elle sera opposée à Maud Rodriguez (Saint-Raphaël, 4e des France élites 2022 en grand bassin, à la n°1), Océane Cassignol (triple championne de France en eau libre 2020 sur 5 km, 10 km et relais, à la n°2), Adeline Furst (vice-championne de France 2022 en grand bassin, à la n°3), Anastasia Kirpitchnikova (étrangère, championne d’Europe 2021 en petit bassin, à la n°4), Valentine Leclercq (3e aux France élites 2022 en grand bassin, à la n°5), Lisa Pou (deux fois championne de France du 25 km en 2020 et en 2021, à la n°6) et Marie Kuntzmann (championne de France du 10 km en 2021, à la n°7).

17H57 – En cas de réussite, Madelon serait seulement la seconde nageuse après Lara Grangeon-De Villele à réussir le doublé 800 – 1500 m. Même les grandes championnes que sont Camille Muffat, Coralie Balmy, Aurélie Muller ou Morgane Rothon n’y étaient pas parvenu.

17H56 – MADELON CATTEAU EN QUÊTE DU DOUBLÉ 800 – 1500 M SUR CETTE EDITION DES FRANCE ELITES EN PETIT BASSIN !!! Jeudi, elle avait remporté le 1 500 m nage libre (son premier titre national senior en bassin) en améliorant son record personnel de 40 secondes. Elle devrait mettre une claque à son record actuel sur 800 m qui date de 2018 (8’54’’45).

17H55 – VOILÀ LES PREMIERES CHANCES DE MÉDAILLE DE LA JOURNÉE POUR LES JETS !!! Je dis « les » car Alisée Pisane et Caroline Jouisse (2e et 3e au terme des séries matinales) ont leurs chances. Et Madelon Catteau concourt à la ligne d’eau n°8 de la série finale qui va débuter dans quatre minutes.  

17H06 – MEHDI BATTU D’UN CENTIÈME PAR NANS MAZELLIER !!! Notre JETS a perdu du terrain dans la dernière longueur de 25 m et a été doublé in extremis. Rageant. Une deuxième place tout de même sur cette finale C en 1’47’’86. En trois jours, Mehdi Lagili aura fini 4e sur 400 m, 8e sur 800 m et 18e sur 200 m nage libre. Pas mal pour un nageur légèrement malade !

17H05 – MEHDI LAGILI PREND L’AVANTAGE. À 50 m de l’arrivée, le nageur tunisien compte 56 centièmes d’avance sur Justin Péresse et 7 dixièmes sur Nans Mazellier et Alexandre Cavaille. Il est passé aux 150 m en 1’20’’14.  

17H04 – Mehdi Lagili au départ de la finale C du 200 m nage libre. Il est à la ligne d’eau n°4. Ce matin, le JETS a fini 18e des séries en 1’47’’95 (à 2’’5 de son record personnel). Ses principaux rivaux devraient Jérémie Luong (Rennes, ligne 5) et Nans Mazellier (Asec, ligne 3).

16H54 – RAMZI CHOUCHAR REMPORTE LA FINALE C DU 400 M 4 NAGES AVEC 9 SECONDES D’AVANCE. Il a nagé presqu’aussi vite que ce matin (en 4’17’’59), avec une adversité moindre.

16H50 – RAMZI CHOUCHAR AU DEPART. Le sociétaire des JETS de Sarcelles est à la ligne d’eau n°4 de la finale C du 400 m 4 nages. Le nageur algérien devrait survoler cette finale puisqu’il a fini 4e des séries en 4’17’’ ce matin, tandis que ses concurrents ont terminé entre la 18e et la 25e place. Dommage pour lui que deux autres étrangers – le Suisse Desplanches et l’Algérien Jaouad Syoud – l’aient devancé en séries. Avec son chrono, le Sarcellois avait tout à fait sa place en finale A.

15H20 – LE PROGRAMME DE CET APRES-MIDI. 16H50 : Ramzi Chouchar en finale C du 400 m 4 nages ; 17H04 : Mehdi Lagili en finale C du 200 m nage libre ; 17H59 : Madelon Catteau en série finale du 800 m nage libre ; 18H15 : Lucie Christophe en finale B du 200 m papillon ; 18H18 : Lara Grangeon-De Villele en finale A du 200 m papillon.  

11H50 – Ainsi s’achève cette session matinale. Alisée Pisane a battu le record du Belgique du 800 m nage libre en petit bassin en 8’20’’78. Avant la série finale (à suivre à 17H59, avec Madelon Catteau en lice), elle est 2e au classement provisoire, tandis que Caroline Jouisse (avec un record personnel en 8’45’’84) est 3e et 1re française. À 18H18, Lara Grangeon-De Villele (3e des séries) tentera de décrocher son 8e titre national en petit bassin sur le 200 m papillon. Lilou Ressencourt et Tabatha Avetand devraient être ses plus sérieuses rivales.

Également à suivre cet après-midi : Lucie Christophe (en finale B du 200 m papillon, à 18H15), Ramzi Chouchar (en finale C du 400 m 4 nages, à 16H50) et Mehdi Lagili (en finale C du 200 m nage libre, à 17H04).

11H45 – La 2e série (remportée par Léan Cabon) a été plus lente que la première. Après les séries du matin, Alisée Pisane et Caroline Jouisse sont respectivement 2e et 3e du 800 m nage libre féminin. On suivra avec grand intérêt la série finale, à 17H59. Leur coéquipière Madelon Catteau (à la ligne n°8) tentera de s’imposer de nouveau, deux jours après son succès sur 1 500 m nage libre. 

11H32 – RECORD PERSONNEL POUR CAROLINE JOUISSE !!! Caroline termine 3e de la course et 1re française en 8’45’’84. Elle améliore son record personnel en petit bassin de 2’’5.

11H32 – RECORD DE BELGIQUE POUR ALISÉE PISANE !!! La protégée de Philippe Lucas vient d’améliorer son récent record de 3’’96, en 8’20’’78 !!! Elle finit 2e de cette course, à 7 dixièmes d’Anna Egorova. Fantastique !!! En l’espace de deux semaines, elle vient d’améliorer son record de 8 secondes. Elle n’est plus qu’à cinq secondes des minima belges pour les Mondiaux de Melbourne (8’15).

11H30 – INCROYABLE !!! Alisée devance toujours Anna Egorova (3e de l’Euro 2018 en grand bassin) à 50 m de l’arrivée. Elle vient de boucler son dernier 50 m en 30’’83. C’est sûr, elle va pulvériser le record de Belgique. 

11H29 – ENORME COURSE D’ALISEE PISANE !!! Alisée effectue une 2e partie de course plus rapide que la première. La jeune JETS est sur des bases de 31’’60 au 50 m nage libre. Elle devance de 9 centièmes Anna Egorova, en 6’17’’47.

11H25 – L’EXPLOIT COUVE !!! Après 400 m nage libre, Alisée n’est qu’à un centième d’Anna Egorova, en 4’11’’14. Caroline est 3e en 4’20’’84 et relègue désormais Lou-Anne Barniet à près de 2 secondes.

11H23 – DÉPART CANON D’ALISEE PISANE !!! Après 100 m, elle devance Anna Egorova de cinq centièmes en 1’00’’06. Caroline est en 4e position à trois dixièmes de Lou-Anne Barniet, en 1’03’’74.

11H23 – De son côté, Caroline Jouisse (5e des Mondiaux de 25 km) n’est pas une spécialiste du petit bassin. Mais en bonne forme, elle pourrait bien dépoussiérer son record personnel du 800 m nage libre qui date de 2014 (8’48’’38) et rivaliser avec Lou-Anne Barniet.

11H23 – Jeudi, Alisée Pisane a battu le record de Belgique du 1 500 m nage libre. Au vu de sa forme actuelle, la JETS de Sarcelles pourrait bien améliorer celui du 800 m nage libre. Depuis deux semaines, elle détient le record national de son pays (8’24’’78, - 4’’23 par rapport à la référence d’Isabelle Arnould qui a tenu 34 ans). Dans cette série, Alisée va bénéficier de la présence de la Russe Anna Egorova (Clichy 92), qui a un record à 8’14’’18. 

11H23 – Et maintenant le 800 m nage libre féminin, tant attendu. Au départ : Alisée Pisane et Caroline Jouisse.

11H22 – Lena termine 9e de sa série en 26’’86. Elle ne participera malheureusement pas aux finales de l’après-midi.

11H22 – Lena Bingue Sidibé au départ de la 4e et dernière série du 50 m nage libre féminin. Superbe moment pour Lena qui, pour son premier Championnat de France élite en petit bassin, se mesure aux stars : Anna Santamans et Mélanie Hénique. Son record à battre : 26’’31.

11H20 – MEHDI LAGILI EN FINALE C DU 200 M NAGE LIBRE. Mehdi Lagili finit 18e des séries du 200 m nage libre en 1’47’’95. Il participera à la finale C à 17H04.

11H18 – Mehdi termine 4e de sa série, assez loin de Roman Fuchs (vainqueur en 1’43’’45).

11H16 – Mehdi Lagili au départ de la 6e série du 200 m nage libre. Malgré une bronchite, Mehdi a d’ores déjà réussi ses Championnats de France élites en petit bassin : 4e sur 400 m et 8e sur 800 m nage libre. Il va tenter de décrocher une troisième place en finale A (top 8). Rappelons la règle : finir parmi les 8 premiers des séries et premier étranger.

11H10 – Samy termine 10e de sa série en 1’54’’21. C’est assez loin de son record personnel (1’51’’98) mais précisons que Samy s’entraîne moins que d’habitude actuellement en raison de ses études de médecine. Il était le seul JETS engagé sur cinq épreuves.

11H08 – Samy Ferchichi au départ de la 3e série du 200 m nage libre, aux côtés de spécialistes de l’eau libre (Mats Baradat, Simon Barbieux…).

10H34 – RAMZI CHOUCHAR 4E DES SERIES DU 400 M 4 NAGES !!! Une prestation de Ramzi qui participera à la finale C, à 16H50. Dommage que deux autres étrangers – Jérémy Desplanches et Jaouad Syoud – lui barraient la route de la finale A. Sans cela, une médaille supplémentaire pouvait être attendue pour les JETS.

10H27 – RAMZI CHOUCHAR FINIT 2E DE SA SERIE !!! Derrière l’intouchable Jérémy Desplanches, Ramzi Chouchar a très bien géré sa 2e partie de course pour battre Tom Rémy d’1’’7, en 4’17’’25. 

10H26 – SUPERBE REMONTEE DE RAMZI !!! Après avoir compté 2’’2 de retard sur Tom Rémy au passage au 200 m, le revoilà à seulement 14 centièmes du récent champion de France du 200 m papillon, en 3’16’’59. Allez Ramzi !!! 

10H24 – BON DÉPART DE RAMZI CHOUCHAR !!! Après 50 m, le Sarcellois est 3e derrière Desplanches et Tom Rémy.

10H24 – Ramzi n’aura pas la tâche facile sur cette série puisqu’il se mesure au Suisse Jérémy Desplanches (EC Orléans, vainqueur du 200 m papillon) et à Tom Rémy (champion de France du 200 m papillon, hier)

10H24 – À présent, place à Ramzi Chouchar. Le nageur algérien est au départ de la série 2 du 400 m 4 nages. Il a été lauréat des Jeux Africains 2019 sur cette épreuve fétiche. 

10H16 – FINALE B POUR LUCIE CHRISTOPHE. La jeune nageuse sarcelloise est passée à moins d’une seconde de la qualification en finale A. Pour sa première participation aux France élites en petit bassin, à l’âge de 16 ans. Elle retrouvera en finale B deux adversaires renommées (Camille Tissandié et Alexia Bouteilly) parmi ses 7 concurrentes.

10H15 – FINALE A POUR LARA GRANGEON-DE VILLELE. Lara Grangeon-De Villele finit 3e des séries du 200 m papillon en 2’12’’06. Elle retrouvera en finale A à 18H18, Lilou Ressencourt (Olympique de Nice, championne de France en grand bassin en décembre 2021, n°1 des séries en 2’10’’18), Tabatha Avetand (Dauphins du Toec, championne de France en grand bassin en 2022, n°2 en 2’11’’62), Juliette Marchand (CN Niort, 3e des France en grand bassin 2022, n°4 en 2’12’’58), Camille Cottier (n°5, en 2’15’’39), Elsa Lemaire (SPN Poitiers, n°6 en 2’17’’36), Clara Mougenot (CO Saint-Dizier, n°7 en 2’17’’39) et Orlane Hita (CN Brest, n°8 en 2’18’’35).

10H09 – RECORD PERSONNEL POUR LUCIE CHRISTOPHE !!! La JETS finit 4e de sa série en 2’19’’29. Nous ne savons pas encore si cela suffira pour passer en finale A. Mais notre nageuse de 16 ans vient d’améliorer son record personnel d’1’’9. Elle confirme son bel état de forme puisqu’elle avait également battu son record personnel sur 400 m 4 nages, hier. 

10H08 – LARA GRANGEON-DE VILLELE REMPORTE SA SERIE DU 200 M PAPILLON EN 2’12’’06. Loin devant Camille Tissandié (2’18’’75) et Alexia Bouteilly (2’19’’25).

10H08 – LARA S’ENVOLE !!! Après 150 m de course, près de 5 secondes d’avance pour Lara Grangeon-De Villele, en 1’37’’70. Lucie est toujours 4e en 1’44’’13.

10H07 – SUPERBE DEPART DE LARA !!! Après 50 m, la JETS compte déjà une seconde d’avance sur Camille Tissandié, en 29’’83. Lucie Christophe, 4e en 32’’45, a pris un départ rapide également et est sur les bases de son record personnel.

10H06 – C’EST PARTI POUR CETTE 2E SERIE DU 200 M PAPILLON DAMES. Les deux Sarcelloises retrouvent notamment Camille Tissandié, présente hier soir en finale A du 400 m 4 nages.

10H00 – Lara Grangeon-De Villele et Lucie Christophe vont participer dans quelques instants à la 2e série du 200 m papillon. Lara vise une place en finale A, largement dans ses cordes ; Lucie Christophe une place en finale. Pour la « A », elle devra améliorer nettement son record personnel (2’21’’11).

9H30 – LES ENJEUX DU JOUR. « Les JETS de Sarcelles » pourraient remonter au classement des clubs grâce à cette journée. En effet, Lara Grangeon-De Villele est en lice sur le 200 m papillon. Après ses médailles d’argent sur 1 500 m nage libre et sur le 400 m 4 nages (deux épreuves où elle fut un temps en tête), elle espère décrocher la médaille d’or. Le 200 m papillon est sa spécialité n° 1. À ce jour, la native de Nouméa est la nageuse la plus titrée dans cette discipline (7 fois) devant Aurore Mongel (5 fois entre 2005 et 2009). Depuis 2013, elle n’a été devancée que deux fois (par Marie Wattel) sur les six dernières éditions.

Madelon Catteau va tenter de réaliser le « doublé du fond » (victoires sur 800 m et 1 500 m nage libre). Jusqu’ici, seule Lara Grangeon-De Villele (en 2014 et en 2019) a été capable de réaliser cette prouesse. Jeudi, Madelon, la championne d’Europe junior du 10 km, avait décroché son premier titre aux Championnats de France élites en petit bassin, à l’occasion du 1 500 m. Sur 800 m, ses principales rivales pour le titre national devraient être Marie Kuntzmann (3e sur 1 500 m), Valentine Leclercq et Adeline Furst.

Enfin, Alisée Pisane, qui a battu le record de Belgique du 1 500 m jeudi, pourrait elle aussi décrocher une médaille sur 800 m si elle réalise un meilleur chrono que les Françaises.    

9H15 – TABLEAU DES MÉDAILLES. Après 2 jours de compétitions, « Les JETS de Sarcelles » pointe au 7e rang avec 1 médaille d’or et 3 d’argent (1-3-0). Devant, on retrouve le CN Marseille (4-4-2), Clichy 92 et l’Olympique de Nice (3-0-0), Amiens Métropole (2-1-0), les Vikings de Rouen (2-0-0) et les Dauphins du TOEC de Toulouse (1-5-5). Parmi les 115 clubs engagés, 21 ont pour l’instant décroché une médaille.

9H10 - À suivre aujourd’hui : Lara Grangeon-De Villele et Lucie Christophe (lignes 5 et 8 de la série n°2 du 200 m papillon, à 10H06), Ramzi Chouchar (ligne 7 de la série n°2 du 400 m 4 nages, à 10H24), Samy Ferchichi (ligne 2 de la série n°3 du 200 m nage libre, à 11H08), Mehdi Lagili (ligne 8 de la série n°6 du 200 m nage libre, à 11h16), Lena Bingue Sidibé (ligne 9 de la série n°4 du 50 m nage libre, à 11h22), Alisée Pisane, Caroline Jouisse (lignes 5, 7 et 9 de la série n°1 du 800 m nage libre, à 11h23) et Madelon Catteau (ligne 8 de la série finale du 800 m nage libre, à 17H59). 

9H05 - RETRANSMISSIONS. La compétition sera retransmise aujourd’hui en direct sur Sport en France à partir de 17h55 et sur BeIn Sports 4 à partir de 17h56.

9H – Bienvenue au complexe aquatique L’Odyssée à Chartres, en Eure-et-Loir, pour suivre la 3e journée des Championnats de France élites en petit bassin (25 m). Hier, les JETS de Sarcelles ont décroché leur 4e médaille sur la compétition, grâce à Lara Grangeon-De Villele (2e sur 400 m 4 nages en 4’36’’13, un chrono proche des minima pour les Mondiaux de Melbourne). À cette occasion, Lara a décroché la 50e médaille de sa carrière aux France élites en petit bassin. C’est sa 13e participation à ce rendez-vous ; à l’exception de 2012, elle a toujours été présente depuis 2007 et toujours médaillée depuis 2008. Une telle longévité est rare à ce niveau. Lors de cette 2e journée, Mehdi Lagili a fini 8e sur 800 m nage libre en 7’57’’42, après avoir occupé la 2e place en début de course. Lucie Christophe (16 ans) a amélioré son record personnel sur 400 m 4 nages en 4’56’’37 (19e au général / 3e de la finale C). Ramzi Chouchar a fini 11e des séries du 200 m brasse en 2’12’’14. Enfin, le club s’est fait remarquer sur le 800 m nage libre masculin. Il était le mieux représenté avec pas moins de 7 nageurs.     

>>> Revivez le live de la 2e journée des Championnats de France élites en petit bassin

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE

En kiosque : L'Esprit Club n°78

Nous vous proposons une saine lecture entre deux épreuves de la seconde journée des Championnats de France élites en petit bassin. En kiosque : L’Esprit Club 78.  

>>> Télécharger L’Esprit Club 78 (9,5 Mo)

 

Au sommaire de ce numéro d’octobre 2022 du magazine des JETS de Sarcelles :

Pages 4 à 13 - Finale de la Coupe de France d’eau libre : le défilé des Alphas JETS

--- Le come-back de Kukla, Reymond en patron, Maleau marche sur l’eau, Le doublé de Jouisse, Parker comme Spider, Verplaetse frôle l’or, Magne couvert d’or

Page 14 – Mondiaux juniors aux Seychelles : Catteau frôle le Graal  

Page 15 – Euro senior à Rome : Pisane bat le record de Belgique

Pages 16 et 17 – Découverte : Tiffany Pierrejean

Pages 18 à 22 – Euro d’eau libre : le crève-cœur des JETS

Page 23 – En bref : des victoires tous azimuts

Page 24 – Agenda.

>>> Tous les numéros de L’Esprit Club

 

En kiosque : L'Esprit Club n°78

Nous vous proposons une saine lecture entre deux épreuves de la seconde journée des Championnats de France élites en petit bassin. En kiosque : L’Esprit Club 78.  

>>> Télécharger L’Esprit Club 78 (9,5 Mo)

 

Au sommaire de ce numéro d’octobre 2022 du magazine des JETS de Sarcelles :

- Pages 4 à 13 - Finale de la Coupe de France d’eau libre : le défilé des Alphas JETS

--- Le come-back de Kukla, Reymond en patron, Maleau marche sur l’eau, Le doublé de Jouisse, Parker comme Spider, Verplaetse frôle l’or, Magne couvert d’or

- Page 14 – Mondiaux juniors aux Seychelles : Catteau frôle le Graal  

- Page 15 – Euro senior à Rome : Pisane bat le record de Belgique

- Pages 16 et 17 – Découverte : Tiffany Pierrejean

- Pages 18 à 22 – Euro d’eau libre : le crève-cœur des JETS

- Page 23 – En bref : des victoires tous azimuts

- Page 24 – Agenda.

 

>>> Tous les numéros de L’Esprit Club

 

Live des France élites PB 2022 : jour 1

En améliorant son record personnel de 40 secondes sur 1 500 m nage libre (en 16’12), Madelon Catteau a décroché son premier titre national élite en petit bassin de sa carrière (Photo : Stéphane KEMPINAIRE / KMSP)

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE

21H00 – Merci de nous avoir suivi. Retrouvez dès demain 9H00 le live de la 2e  journée des Championnats de France élites en grand bassin :

20H30 – À suivre demain : Lara Grangeon-De Villele (ligne 6, série n°2 du 400 m 4 nages, à 10H21), Lucie Christophe (ligne 1, série n°3 du 400 m 4 nages, à 10H26), Ramzi Chouchar (ligne 3, série n°3 du 200 m brasse, à 10H55), Samy Ferchichi et Léo Ouabdesselam (lignes 1 et 4, série n°1 du 800 m nage libre, à 11H21), Axel Reymond, Gaspard Tramier, Clément Kukla et Marcel Schouten (lignes 1, 4, 5 et 6, série n°2 du 800 m nage libre, à 11h30), Mehdi Lagili (ligne 8, finale du 800 m nage libre, à 17h59). Lara Grangeon-De Villele pourrait décrocher le 50e podium de sa carrière aux Championnats de France élites en petit bassin. Ramzi Chouchar (sur 200 m brasse) et Mehdi Lagili (sur 800 m nage libre) viseront eux aussi une médaille.   

20H00 – Clap de fin pour cette première journée des Championnats de France élites en petit bassin. Une très belle journée avec le plein succès du 1 500 m nage libre féminin : Madelon Catteau (1re), Alisée Pisane et Lara Grangeon-De Villele (2e). Belle réussite également pour Mehdi Lagili (4e du 400 m en 3’46’’12). Durant la matinée, Alisée Pisane avait battu le record de Belgique du 1 500 m nage libre en 16’02. Lena Bingue Sidibé (16 ans) avait amélioré son record personnel sur 100 m nage libre (59’’69), à l’occasion de sa toute première course aux Championnats de France élites en petit bassin.

18H37 – QUATRIEME PLACE SUR 400 M POUR MEHDI LAGILI !!! Mehdi a réalisé une belle course et est parvenu à chiper la quatrième place à Hugo Sagnes dans la dernière longueur. Son temps : 3’46’’12. Le podium s’était dessiné dès la mi-course : Logan Fontaine (Rouen, 1er), Roman Fuchs (Amiens, 2e) et Joris Bouchaut (Toulouse, 3e).

18H33 – Le Sarcellois retrouve les deux derniers champions de France - David Aubry (2019), Roman Fuchs (2018) -, un médaillé récurrent Joris Bouchaut (2e en 2016, 3e en 2018 et en 2019) et le favori Logan Fontaine.

18H32 – Mehdi Lagili au départ de la finale A du 400 m nage libre. Peut-être une quatrième médaille pour les JETS à l’occasion de cette 1re journée des Championnats de France élites en petit bassin.

18H18 – TROIS JETS MEDAILLÉES SUR 1 500 M !!! Quelle entame ! L’or revient à Madelon Catteau ; l’argent pour la Belge Alisée Pisane et pour Lara Grangeon-De Villele.

18H15 – MEDAILLE D’ARGENT POUR LARA GRANGEON-DE VILLELE !!! La nageuse des JETS termine 2e française en 16’14’’93. Il s’agit de sa 49e médaille aux Championnats de France élites en petit bassin. Une stat’ qui suffit à résumer son magnifique parcours à la longévité rare (à redécouvrir sur www.sportenfrance.com/programme/la-victoire-est-en-elles-1003/)

18H15 – C’EST FAIT !!! PREMIER TITRE NATIONAL EN PETIT BASSIN POUR MADELON CATTEAU !!! La sociétaire des JETS de Sarcelles a accompli un véritable exploit en bouclant ce 1 500 m nage libre en 16’12’’92. Elle vient juste de battre son record personnel en petit bassin de 40 secondes (16’52’’19, en 2019)…avec une épaule en vrac ! Elle n’a fini qu’à 6 secondes du minima pour les Mondiaux de Melbourne (16’06’’42).

18H14 – La Russe Anastasia Kirpitchnikova (Montpellier) remporte la course en 15’35’’01. Mais plus quelques secondes pour le triomphe des JETS !!!

18H09 – MADELON CATTEAU FAIT LE BREAK !!! Au passage aux 1 000 m, Madelon est désormais 1re française avec 1’’5 d’avance sur Lara, en 10’45’’22. On s’achemine vers un podium avec trois JETS.

18H04 – RETOUR DE MADELON CATTEAU QUI VIRE EN TETE AUX 500 M !!! Depuis le passage aux 400 m, Madelon grappille dixième après dixième. Aux 500 m, elle a rattrapé son retard et devance désormais Lara de 3 dixièmes en 5’20’’35. Valentine Leclercq est à 3 secondes, Lisa Pou à 5 secondes.

18H02 – EXCELLENT DEBUT DE COURSE DE NOS DEUX JETS !!!! Après 300 m, Lara Grangeon-De Villele est toujours 1re française en 3’09’’90. Valentine Leclercq a craqué et c’est Madelon Catteau qui occupe la 2e place française en 3’11’’40. Derrière, on retrouve Valentine Leclercq (3’12), Lisa Pou (3’13) et Marie Kuntzmann (3’15).

18H00 – DEPART CANON DE LARA GRANGEON !!! C’est parti pour cette finale du 1 500 m. Après 50 m, la Russe Kirpitchnikova s’est déjà détaché. Mais Lara Grangeon-De Villele est en 2e position en 1’01’’11 devant Valentine Leclercq (1’01’’90) ; Madelon Catteau 4e en 1’02’’73. 

17H59 – Dans cette finale du 1 500 m nage libre, les deux Sarcelloises seront opposées à Lisa Pou (sélectionnée à l’Euro de 25 km), la Russe Anastasia Kirpitchnikova (championne d’Europe 2021), Valentine Leclercq (une prometteuse nageuse de 17 ans), Adeline Furst (championne de France en 2016 et en 2017), Marie Kuntzmann (championne de France 2021 du 10 km) et Lou-Anne Barniet (9e aux Euro juniors 2019).

17H55 – À la ligne d’eau n°2, Lara Grangeon-De Villele est tenante du titre. Elle a réalisé la meilleure performance française de la saison en petite bassin (16’29’’72, au meeting international de Saint-Dizier). C’est l’une des grandes figures des France élites en petit bassin, puisque depuis sa première participation (en 2007 !), elle a cumulé 48 médailles, dont 23 en or. Si elle remporte au moins deux de ses trois épreuves d’ici dimanche, les chiffres symboliques de 50 médailles et 25 titres seraient atteints. Exceptionnel ! 

17H53 – Madelon Catteau, à la ligne d’eau n°1, est diminuée par une blessure à l’épaule, contractée avant sa participation aux Championnats du monde junior du 10 km (5e aux Seychelles, en septembre dernier). Mais son courage n’est plus à prouver et son niveau observé cette saison pourrait lui permettre de rivaliser avec les toutes meilleures. 

17H50 – L’heure de vérité arrive pour les JETS de Sarcelles. Dans 9 minutes débutera la finale du 1 500 m nage libre féminin. Aux lignes n°1 et n°2, deux JETS ont des chances de podium : Madelon Catteau et Lara Grangeon-De Villele. Pour l’instant, une autre JETS, Alisée Pisane, détient le chrono de référence : 16’02’’54.

11H40 – Fin de cette première session matinale. Et déjà beaucoup de positif pour les JETS de Sarcelles. Alisée Pisane a battu le record de Belgique de 1 500 m nage libre de 3’’24, en 16’02’’54. Elle pourrait décrocher une médaille, en fonction des résultats de la finale qui se déroulera à 17h59. En finissant 5e des séries en en 3’46’’63, Mehdi Lagili a décroché sa place en finale A (à suivre à 18h33). Pour son premier Championnat de France élite en petit bassin, Lena Bingue Sidibé (16 ans) a amélioré son record personnel sur 100 m nage libre en 59’’69 (41e au général et 7e junior). Sur 400 m nage libre, Ramzi Chouchar (27e) et Léo Ouabdesselam (35e) ont débuté en douceur.   

11H32 – On suivra avec intérêt la finale du 1 500 m nage libre, tout à l’heure à 17H59. Avec ses 16’02’’54, Alisée pourrait réaliser un meilleur chrono que les trois premières françaises et ainsi monter sur le podium. Précisons qu’Alisée détenait le 2e meilleur temps des engagées mais ne pouvait participer à la finale. Celle-ci n’accueille en effet qu’une étrangère et la n°1 est Anastasia Kirpitchnikova (championne d’Europe et 3e meilleure performeuse mondiale de tous les temps en 15’18’’30). 

11H31 – FABULEUX !!!!! RECORD DE BELGIQUE DU 1 500 M NAGE LIBRE POUR ALISÉE PISANE EN 16’02’’54 !!!! La sociétaire des JETS de Sarcelles améliore son record de 3’’24 et survole sa série. Elle devance de près de 50 secondes Océane Cassignol (championne du monde 2017 du relais mixte).

11H26 – ÇA SENT BON POUR ALISÉE !!! 10’39’’63, au passage au 1 000 m. Environ trois secondes d’avance sur son record de Belgique.  

11H21 – Excellent début de course d’Alisée qui est en avance sur les bases de son record de Belgique. Elle vient de boucler les 500 premiers mètres en 5’16’’70. Elle relègue pour l’instant Léan Cabon à 13 secondes, Océane Cassignol à plus de 15 secondes et Inès Delacroix à 20 secondes.  

11H17 – Dans sa série, Alisée retrouve plusieurs figures bien connues de l’eau libre. La densité sera certes moindre que si elle avait disputé la finale de l’après-midi mais la présence à ses côtés d’Océane Cassignol et de Léan Cabon devrait tout de même la booster.

11H16 – Entrée en lice d’Alisée Pisane sur 1 500 m nage libre. La protégée de Philippe Lucas a battu le 16 octobre le record de Belgique sur cette distance, en 16’05’’78. La nageuse de 19 ans effaçait à cette occasion la référence de son pays qui tenait depuis 34 ans (les 16’09’’ d’Isabelle Arnould). Son objectif est d’atteindre dans une semaine les minima pour les Mondiaux de Melbourne (15’48’’72).  

11H09 – RECORD PERSONNEL POUR LENA BINGUE SIDIBE !!!! Lena Bingue Sidibé vient de terminer 3e de sa série en 59’’69, derrière les seniors Manon Domingeon (58’’25) et Laly Ansart (58’’39). Elle améliore son record personnel de 25 centièmes et se classe 41e au général et 7e junior (féminines nées entre 2006 et 2009).

11H08 – Lena Bingue Sidibé (16 ans) s’apprête à participer à ses premiers Championnats de France élites en petit bassin. La plus jeune JETS en lice débute sur 100 m nage libre, dans la première série. Cette sprinteuse, encore junior, vient de décrocher quatre podiums sur ses deux meetings régionaux, à Cergy et à Caen. En Normandie, elle s’est même imposé au scratch sur 50 m nage libre et 50 m papillon. Cette jeune pépite est en forte progression depuis sa 5e place aux France junior 2022 sur 50 m nage libre.

10H50 – MEHDI LAGILI (5e temps des séries sur 400 m nage libre, qualifié pour la finale A) : « Je traîne une bronchite. J’ai mal à la gorge et à la tête. Mais sur cette série, je suis resté bien placé. J’ai manqué un peu de vitesse et de jambes. Je sais ce qui me reste à faire pour la finale ».    

10H35 – MEHDI LAGILI FILE EN FINALE A !!! C’est officiel. Cinquième des séries, Mehdi Lagili participera bien à la finale A du 400 m nage libre, à 18H33. Il retrouvera le tenant du titre David Aubry (seulement 8e qualifié) et Joris Bouchaut (3e en 2019) mais aussi Logan Fontaine (meilleur performeur de la saison), Roman Fuchs (champion de France de la spécialité en 2018), Damien Joly (champion de France du 1 500 m en 2015), Hugo Sagnes et Nathanaël Soulard. Ramzi Chouchar a fini 27e (à deux places de la finale C) et Léo Ouabdesselam 35e en 4’01’’08. Samy Ferchichi, seul JETS qualifié sur cinq épreuves, a fait l’impasse sur le 400 m nage libre.  

10H32 – SUPERBE !!! Mehdi Lagili finit 3e de la dernière série du 400 m nage libre en 3’46’’63, derrière Logan Fontaine (Vikings de Rouen, 3’40’’25) et Roman Fuchs (Amiens, 3’43’’42). Il améliore son meilleur chrono de la saison de 3’’3.

10H29 – Mehdi Lagili nous a confié se consacrer exclusivement à la natation cette saison. Il est coaché par Philippe Lucas et son rythme d’entraînement hebdomadaire est soutenu : 12 séances dans l’eau (pour un total de 85 km parcourus) et 3 de musculation. Le médaillé d’argent du meeting national de Villefranche-sur-Saône a débuté la natation dès l’âge de 4 ans à La Marsa en Tunisie avant de représenter l’ES Tunis.

« Je suis arrivé en France en 2014 pour poursuivre mes études et mon ascension vers le haut niveau. J’ai fini 8e des Mondiaux juniors 2015 sur 200 m nage libre avant de participer aux Mondiaux 2017 et de terminer deux fois 4e aux Jeux méditerranéens de 2018 », retrace Mehdi, qui se distingua surtout aux Jeux Africains de 2019.

« J’ai décroché quatre médailles dont une en or sur 400 m », rappelle-t-il. Le sociétaire des JETS est bien décidé à remonter sur le podium des France élites en petit bassin après avoir connu ce bonheur en 2017 (2e sur 400 m).

10H28 – Les choses plus sérieuses débutent maintenant pour les JETS. Mehdi Lagili est au départ de la dernière série du 400 m nage libre, à la ligne n°6. Contrairement à Léo et à Ramzi, le 400 m nage libre est sa spécialité. Le nageur tunisien a le 7e temps des engagés en 3’49’’95.

10H28 – Léo Ouabdesselam termine 10e de la 3e série du 400 m nage libre en 4h01’’08, soit sept secondes moins vite que son temps d’engagement. Le meilleur reste à venir.

10H22 – Léo Ouabdesselam est dans la chambre d’appel pour le 400 m nage libre. Dernièrement, le protégé de Philippe Lucas a fait parler de lui en terminant 4e par équipe à la finale nationale du Grand Prix D1 de triathlon. Comme pour Ramzi, le 400 m n’est pas son meilleur atout. Il aura, plus tard, de belles cartes à jouer sur 800 m et sur 1 500 m nage libre pour tenter d’accrocher une place dans le top 8. 

10H17 – Ramzi Chouchar termine 3e de sa série en 3’56’’90, derrière Jaz Dutillieux (ASPTT Toulouse, 3’52’’25) et Sofiane Achour Talet (Soissons, 3’55’’32). Il a nagé 8 secondes plus vite que son temps d’engagement (4’05’’74). Encourageant pour la suite.

10H12 – Ramzi Chouchar est au départ de la 1re série du 400 m nage libre. L’International algérien a confirmé sa bonne forme en remportant les 200 m brasse et 400 m 4 nages du meeting national de Villefranche-sur-Saône. Pour lui, le 400 m nage libre n’est qu’un hors-d’œuvre avant le vif du sujet. Le protégé de Philippe Lucas n’a que le 39e temps des engagés dans cette spécialité. Il misera davantage sur le 200 m brasse et le 400 m 4 nages pour tenter de décrocher une place en finale A.

9H15 – Pour ce premier jour de compétition, huit nageurs du club seront en lice. Ramzi Chouchar sera le premier à poser le pied sur le plot de départ. Ce sera à 10h12, à l’occasion de la 1re série du 400 m nage libre. Il sera à la ligne d’eau n° 1. Dans la même spécialité, Léo Ouabdesselam (ligne n°8 de la 3e série, à 10h22), Mehdi Lagili (ligne °7 de la 4e série, à 10h26) et Samy Ferchichi (ligne n°9 de la 4e série) entreront ensuite en action. Lena Bingue Sidibé (dans la série n°1 du 100 m nage libre, à 11h08) puis Alisée Pisane (à la ligne n°5 de la 1re série du 1 500 m nage libre, à 11h16) clôtureront la session matinale. Au cours de l’après-midi, Madelon Catteau et Lara Grangeon-De Villele seront en lice en finale du 1 500 m nage libre dame, à 17h59.   

9H05 – Par les 115 formations présentes, « Les JETS de Sarcelles » est le 3e club le plus représenté de ces Championnats de France élites en petit bassin. Notamment devant Montpellier Métropole, Saint-Raphaël, l’Olympique de Nice, le Canet 66, Amiens ou le CN Antibes.

9H02 - La compétition sera retransmise aujourd’hui en direct sur Sport en France à partir de 17h55 et sur BeIn Sports 3 à partir de 18h.

9H – Bienvenue au complexe aquatique L’Odyssée à Chartres, en Eure-et-Loir, pour suivre les Championnats de France élites en petit bassin (25 m), qui vont débuter et qui se poursuivront jusqu’au dimanche 6 novembre. Après trois ans d’absence, ce rendez-vous fait son grand retour et réunit 421 nageurs venus de 115 clubs.

La compétition est qualificative pour les Championnats du monde en petit bassin (du 13 au 18 décembre à Melbourne, en Australie). «Chartres sera la dernière chance de se qualifier pour Melbourne. Nous prendrons la mesure des états de forme de chacun pour continuer de construire l’équipe de France la plus performante possible, pour cette saison et pour celles à venir », a indiqué Julien Issoulié, le Directeur Technique National. Les nageurs étrangers présents tenteront eux aussi à cette occasion de réaliser les minima pour les Mondiaux. 

Ces Championnats de France élites en petit bassin sont déjà historiques pour les « JETS de Sarcelles », qui forment la totalité de la délégation valdoisienne. Avec 14 nageurs qualifiés, il s’agit du 3e club le plus nombreux de cette édition derrière Les Dauphins du TOEC (Toulouse) et le CN Marseille. En 17 éditions, jamais club valdoisien ne s’était hissé aussi haut dans la hiérarchie des engagés.   

Live, commentaires et réactions : Julien BIGORNE

 

OceanMan : Pierrejean déchaînée

Tiffany Pierrejean (JETS de Sarcelles) est vice-championne du monde junior de l'OceanMan (photo : DR)

Son entraînement était réduit en raison de son nouveau job et les fortes vagues, en course, n’étaient pas ses alliées. Pourtant, le 29 octobre à Réthymnon, sur l’île grecque de Crète, Tiffany Pierrejean a réussi une grande course. La sociétaire des JETS de Sarcelles est devenue vice-championne du monde junior (14-19 ans) de l’OceanMan, en bouclant les 10 km de la finale mondiale en 2h00’26. « L’OceanMan est un circuit mondial d’eau libre (discipline pratiquée en lac, mer et rivière) qui comptait 25 courses en 2022 », rappelle-t-elle. « Pour participer à la finale mondiale, il fallait avoir performé sur au moins une manche qualificative (NDLR : elle avait remporté les épreuves de Dubaï et de Costa Azahar) ».

Vice-championne du monde junior

Malheureusement pour elle, cette règle a été bafouée. « Des nageuses, comme Sharon Van Rouwendaal (championne olympique 2016) et Kalliopi Kaniogka qui n’avaient pas participé aux manches qualificatives, ont été autorisées à participer. Si la règle avait été respectée, j’étais championne du monde junior et 3e au scratch. Mais je préfère retenir ma belle prestation dans une eau agitée qui avait conduit à un changement de parcours (4 boucles au lieu d’une) ». Du 9 au 11 décembre à Megève, Tiffany participera aux Championnats de France de nage hivernale et tentera de décrocher son billet pour les Mondiaux en eau glacée (du 12 au 15 janvier 2023 à Samoëns, en Haute-Savoie). Julien BIGORNE

>>> Les résultats complets

>>> Portrait de Tiffany Pierrejean

Cergy : les JETS brillants

Le podium junior du 50 m nage libre dame. De g. à dr. : Lena Bingue Sidibe (JETS de Sarcelles, 2e), Grace Fallet (JETS de Sarcelles, 1re) et Chloé Deshagette (CNO Saint-Germain, 3e). 

Les 15 et 16 octobre, les JETS de Sarcelles ont marqué de leur empreinte le Meeting régional en petit bassin de Cergy-Pontoise. Lena Bingue Sidibé a été la plus en vue en décrochant quatre podiums. La pensionnaire du CAF de Normandie s’est distingué chez les juniors (14-17 ans) – 2e sur 50 m nage libre en 27’’18 ; 3e sur 100 m nage libre en 1’01’’80 et 3e sur 50 m dos en 32’’22 – mais aussi au scratch (3e sur 50 m nage libre). Elle sera la plus jeune représentante des JETS du 3 au 6 décembre aux Championnats de France élites en petit bassin. Alexandre Verplaetse a lui aussi été très en vue en décrochant trois podiums : 1er sur 400 m nage libre en en 3’56’’61 ; 2e du 200 m nage libre en 1’55’’08 et 2e du 1 500 m nage libre en 15’46’’71. Il fut élu meilleur nageur du meeting. Deux semaines avant sa participation à la finale mondiale de l’OceanMan, Tiffany Pierrejean a remporté le 200 m papillon en 2’36’’30.

Grace Fallet (1re junior et 2e au scratch sur 50 m nage libre en 27’’02), Majdoline Zonkan (2e junior du 100 m brasse en 1’19’’40) et quatre médaillés de bronze au scratch – Prisca Falla (2’46’’85 sur 200 m brasse), Valentin Duteil (1’56’’99 sur 200 m nage libre), Matthieu Magne (15’47’’84 sur 1 500 m nage libre) et Christophe Maleau (4’54’’22 sur 400 m 4 nages) – ont fait partie des autres satisfactions sarcelloises. Julien BIGORNE

>>> Les résultats des JETS de Sarcelles

>>> Les résultats complets

Cergy : les JETS brillants

Le podium junior du 50 m nage libre dame. De g. à dr. : Lena Bingue Sidibe (JETS de Sarcelles, 2e), Grace Fallet (JETS de Sarcelles, 1re) et Chloé Deshagette (CNO Saint-Germain, 3e). 

 

Les 15 et 16 octobre, les JETS de Sarcelles ont marqué de leur empreinte le Meeting régional en petit bassin de Cergy-Pontoise. Lena Bingue Sidibé a été la plus en vue en décrochant quatre podiums. La pensionnaire du CAF de Normandie s’est distingué chez les juniors (14-17 ans) – 2e sur 50 m nage libre en 27’’18 ; 3e sur 100 m nage libre en 1’01’’80 et 3e sur 50 m dos en 32’’22 – mais aussi au scratch (3e sur 50 m nage libre). Elle sera la plus jeune représentante des JETS du 3 au 6 décembre aux Championnats de France élites en petit bassin. Alexandre Verplaetse a lui aussi été très en vue en décrochant trois podiums : 1er sur 400 m nage libre en en 3’56’’61 ; 2e du 200 m nage libre en 1’55’’08 et 2e du 1 500 m nage libre en 15’46’’71. Il fut élu meilleur nageur du meeting. Deux semaines avant sa participation à la finale mondiale de l’OceanMan, Tiffany Pierrejean a remporté le 200 m papillon en 2’36’’30.

Grace Fallet (1re junior et 2e au scratch sur 50 m nage libre en 27’’02), Majdoline Zonkan (2e junior du 100 m brasse en 1’19’’40) et quatre médaillés de bronze au scratch – Prisca Falla (2’46’’85 sur 200 m brasse), Valentin Duteil (1’56’’99 sur 200 m nage libre), Matthieu Magne (15’47’’84 sur 1 500 m nage libre) et Christophe Maleau (4’54’’22 sur 400 m 4 nages) – ont fait partie des autres satisfactions sarcelloises. Julien BIGORNE

 

>>> Les résultats des JETS de Sarcelles

>>> Les résultats complets

 

Comen 2022 : Maleau médaillé

Pour sa première sélection en équipe de France, Christophe Maleau (au centre) a terminé 2e du relais mixte et 7e du 5 km de la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (photo : Julien Bigorne)

 

Les 6 et 7 octobre à Belgrade (Serbie), Christophe Maleau a honoré sa première sélection en équipe de France. Le sociétaire des JETS de Sarcelles avait décroché son billet en remportant chez les juniors 1 (14-15 ans) le 5 km de Cergy, fin juin. Il y a deux semaines, le protégé de Magali Merino avait aussi décroché le titre de champion de France sur 5 km à Jablines (Seine-et-Marne). La forme était donc là, à l’heure de disputer la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (COMEN) en eau libre, une épreuve qui a souvent réussi aux JETS, à l’instar de Clément Kukla (1er du 5 km et du relais en 2018), d’Eliott Garoux et Lucie Christophe (1er du relais en 2021).

Argent en relais, 7e place sur 5 km

En ouverture, Christophe Maleau a fini 7e du 5 km en 1h03’06, précédant de dix secondes l’autre Français engagé (Yann Lecoquierre) et terminant à 4’08 du prodige grec Vasileios Kakoulakis. « C’était sa première course internationale. Il s’est fait surprendre et est parti trop vite devant. Il manque encore d’expérience et fonce sans stratégie, mais c’est typique des nageurs qui sont des champions dans l’âme. Ses erreurs le rendront très fort », a commenté son entraîneur, Magali Merino.

« Le travail continue ! »

Le lendemain, le nageur originaire de Longvilliers (Martinique) a décroché la médaille d’argent sur le relais 4x1 250 m derrière l’Italie. Le Sarcellois, qui était associé à Giulia Ravier, Lili Paillisse et Yann Lecoquierre, a bouclé son parcours en 14’57, à 46 secondes du meilleur temps signé Davice Grossi. « C’était une expérience inoubliable qui m’apporte des pistes de travail pour progresser », a résumé Christophe Maleau, qui s’était fait connaître en 2020 en réussissant à seulement 12 ans la traversée de 40 km entre Sainte-Lucie et la Martinique. Julien BIGORNE

S'abonner à ce flux RSS