Actualités

Savoir nager : inscrivez vos enfants

Du mardi 11 au samedi 22 juillet, l’AAS Sarcelles Natation 95 organisera sa prochaine session du « Savoir nager ». Cette opération permettra aux enfants de 4 à 12 ans d’accéder à un apprentissage complet de la natation durant dix séances d’une heure, pendant les vacances estivales. Cerise sur le gâteau : c’est gratuit, hors assurance-cotisation (15€). Alors, n’hésitez plus, inscrivez vos enfants dès maintenant au secrétariat de l’AAS Sarcelles Natation 95, au 1er étage du Centre aquatique Christiane et Guy Canzano, situé avenue Paul Langevin à Sarcelles (95200). Celui-ci est ouvert du lundi au vendredi, de 16h à 20h.

Lutte efficace contre les noyades  

Le « Savoir nager » est un dispositif exceptionnel qui lutte efficacement contre les risques de noyade accidentelle. Une équipe d’éducateurs et maîtres-nageurs apprend en effet aux jeunes participants les gestes pour évoluer dans l’eau en toute sécurité. Au programme : flottaison, déplacement sur et sous l’eau, orientation sur et sous l’eau, production d’apnées supérieures ou égales à 10 secondes, maîtrise des échanges respiratoires…Pour les 4-5 ans, il s’agit d’acquérir l’aisance aquatique. Pour les 6-12 ans, le but est d’acquérir l’apprentissage de la natation. Pour les séances, maillot de bain, bonnet et lunettes sont obligatoires. Trois groupes sont prévus chaque matin.   

Le passage du Sauv’nage

Au terme de l’opération, les enfants les plus adroits peuvent passer le Sauv’nage. Ce premier test sécuritaire de l’école française de natation (avant le pass’sport de l’eau et le pass’compétition) comprend huit étapes à réussir sur une distance de 50 mètres. Il faut réaliser un saut-bouteille, une étoile de mer sur le ventre, une immobilisation en position verticale durant cinq secondes, un déplacement ventral, un passage sous quatre obstacles, une flottaison dorsale puis une exploration de la profondeur en allant chercher un objet à 1,80 m. Le tout, sans reprises d’appui ni lunettes.

Renseignements : Secrétariat de l’AAS Sarcelles Natation 95 (Centre aquatique Christiane et Guy Canzano – avenue Paul Langevin – 95200 Sarcelles). Ouvert du lundi au vendredi de 16h à 20h.

 

 

Mondiaux : 6 JETS à suivre

Caroline Jouisse, Axel Reymond, la coach Magali Merino et Marcel Schouten représentent les JETS de Sarcelles aux Mondiaux de Budapest (photo : Julien Bigorne)

 

Un événement en chasse un autre. Après la fin prématurée des Championnats de France d’eau libre, place aux Mondiaux de Budapest. Ce grand rendez-vous débute dès le 19 juin pour les JETS et s’achèvera le 30 juin. En Hongrie, six Sarcellois seront en lice, soit la plus grande délégation pour un club français (devant Marseille, Toulouse ou Amiens). Les objectifs sont multiples. Par ordre d’apparition :

Jordan Pothain dispute sa dernière compétition internationale après sept années au plus haut niveau, deux participations aux Jeux Olympiques et huit titres nationaux. Il va tenter d’entrer en finale sur 200 m nage libre et sur 4x200 m nage libre.

> À 21 ans, Hector Pardoe vise un top 10 en eau libre (sur 5 et 10 km) après une participation aux JO de Tokyo, qui se solda par un grave accident à l’œil. Onzième à Setubal et douzième à Piombino sur 10 km, le Britannique a prouvé qu’il en a les moyens.

> Qualifiée in extremis pour les JO de Tokyo, Krystyna Panchishko veut faire la fierté de son pays (l’Ukraine) et de son club (les JETS). Objectif : top 20 sur 5 et 10 km.

Caroline Jouisse fait ici son grand retour en équipe de France, six ans après sa médaille de bronze sur 25 km aux Championnats d’Europe d’Hoorn. Lauréate du Grand Prix FINA 2021 (Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre), la protégée de Magali Merino reste sur six mois fabuleux marqués par d’excellents résultats tant sur 25 km ou plus (1er à Naples, 2e à Ohrid) que sur 10 km (3e à Ohrid, 5e à Abu Dhabi). Elle vise une médaille sur 10 km et sur 25 km.    

Marcel Schouten fait son grand retour dans l’équipe des Pays-Bas, sept ans après son titre de vice-champion du monde en relais à Kazan. Engagé sur 25 km, sa deuxième place au Grand FINA 2021 prouve qu’il peut battre les tout meilleurs.

Axel Reymond vise un troisième titre mondial consécutif sur 25 km. Ce défi parle de lui-même…Le Sarcellois peut entrer dans l’histoire et se rapprocher des légendes tels que l’Allemand Thomas Lurz (7 titres mondiaux sur 5 km) et la Néerlandaises Edith Van Dijk (15 médailles mondiales). Julien BIGORNE

 

Le programme des JETS de Sarcelles

Dimanche 19 juin à 9H51 : 200 m nage libre / séries (Jordan Pothain)

Dimanche 19 juin à 19H14 : 200 m nage libre / demi-finales (Jordan Pothain)

Jeudi 23 juin à 10h14 : 4x200 m nage libre / séries (Jordan Pothain)

Jeudi 23 juin à 19h41 : 4x200 m nage libre / finale (Jordan Pothain) === Les adieux de Pothain 

Lundi 27 juin à 9H : 5 km masculin (Hector Pardoe)

Lundi 27 juin à 11H : 5 km féminin (Krystyna Panchishko)

Mercredi 29 juin à 8H : 10 km féminin (Caroline Jouisse, Krystyna Panchishko)

Mercredi 29 juin à 12H : 10 km masculin (Hector Pardoe)

Jeudi 30 juin à 9H : 25 km féminin (Caroline Jouisse)

Jeudi 30 juin à 9H : 25 km masculin (Axel Reymond, Marcel Schouten)

>>> Tous les horaires

 

 

Maîtres : Legrand est grand

Nicolas Legrand (JETS de Sarcelles) est champion de France des maîtres sur 200 m papillon (photo : Julien Bigorne)

 

Le 23 juin à Mulhouse, à l’occasion des France des maîtres, Nicolas Legrand a décroché pour 18 centièmes le titre de champion de France C2 (30-34 ans) sur 200 m papillon. Le sociétaire des JETS de Sarcelles a devancé Camille Coste (Toulouse OA) en 2’22’’55. Julien BIGORNE

 

>>> Les résultats complets

>>> Les résultats des JETS de Sarcelles

France d'eau libre : exploits des JETS

Héros des Championnats de France en eau libre à Canet, Matthieu Magne (JETS de Sarcelles) n'aura pas pu viser un quatrième titre national en raison de l'annulation de l'épreuve de 5 km (photo : Julien Bigorne)

Sans l'annulation de l'épreuve de 5 km survenue le 19 juin, le club des "JETS de Sarcelles'' aurait pu améliorer le record de médailles sur une édition des Championnats de France d'eau libre (17, dont 6 en or). Pourtant privé d'Axel Reymond, Caroline Jouisse et Marcel Schouten (engagés aux Mondiaux de Budapest), le club présidé par Guy Canzano avait réussi à décrocher jusque-là 11 médailles (5 en or, 4 en argent et 2 de bronze). Cela restera son brillant résultat final. Matthieu Magne a été le grand gagnant de cette édition (3 titres), qui a aussi vu, pour les JETS, un doublé inédit en relais, un triplé en junior 3 sur le 10 km, la reprise réussie de Lara Grangeon-De Villele, les débuts prometteurs de Prisca Falla et le retour au premier plan d'Eliott Garoux. Découvrez les articles parus sur ce Championnat : 

- Victoire de Magne sur 25 km

- Grangeon revit

- Un doublé inédit sur le relais

- Triplé sur le 5 km

- Garoux bronzé

- Falla argentée

- Une fin en eau de boudin

 

Les 11 médailles des JETS de Sarcelles

> Matthieu Magne : champion de France TC sur 25 km et en junior 3 sur 10 km et 25 km ;

> Lara Grangeon-De Villele : championne de France TC sur 25 km ;

> le relais n°1 des JETS de Sarcelles (Lucie Christophe – Gaspard Tramier - Lara Grangeon-De Villele – Léo Ouabdesselam) : champion de France sur 4x1250 m ;

> Alexandre Verplaetse : vice-champion de France TC sur 25 km ;

> Gaspard Tramier : vice-champion de France junior 3 (18-19 ans) sur 10 km ;

> Prisca Falla : vice-championne de France junior 1 (14-15 ans) sur 10 km ;

> le relais n°2 des JETS de Sarcelles (Prisca Falla – Alexandre Verplaetse – Noémie Hossi Burnier – Clément Kukla) ;

> Valentin Duteil : 3e junior 3 sur 10 km ;

> Eliott Garoux : 3e junior 2 sur 10 km.

 

 

 

France juniors : Ferchichi en bronze

Samy Ferchichi (JETS de Sarcelles) médaillé de bronze en J3 sur 400 m nage libre aux Championnats de France juniors de Chalon-sur-Saône (photo : Julien Bigorne)

 

Le 24 mai à Chalon-sur-Saône, Samy Ferchichi a décroché la médaille de bronze sur 400 m nage libre aux Championnats de France juniors, dans un chrono de 3’58’’36. Le sociétaire des JETS de Sarcelles, qui avait décroché quatre podiums  deux semaines plus tôt au meeting national de Metz (1er sur 400 m, 2e sur 800 m et 3e sur 200 m et 1 500 m nage libre), a également terminé 4e français sur 1 500 m nage libre en 16’06 et 5e sur 800 m nage libre en 8’26’’95. Sa coéquipière Lucie Christophe s’est adjugé une prometteuse quatrième place sur 200 m papillon. Julien BIGORNE

 

>>> Les résultats complets

>>> Les résultats des JETS de Sarcelles

 

Articles liés : Ca sourit pour Ferchichi - Duteil en bronze aux France N2

Coupe de France : revoilà Kukla !

Clément Kukla (JETS de Sarcelles) lauréat du 5 km de la Coupe de France d'eau libre à Saint-M'Hervé (photo : Julien Bigorne)

 

Le 21 mai à Saint-M’Hervé (Ille-et-Vilaine), à l’occasion d’une des premières étapes de la Coupe de France d’eau libre, Clément Kukla s’est échappé et s’est imposé sur le 5 km. En 56’23, il a devancé d’1’30 Elouan Gilbert (Cn Brest, 57’53) et d’1’34 Victor Bayle (C Paul-Bert Rennes). Le protégé de Philippe Lucas s’est rappelé au bon souvenir de tous, lui qui fut le héros de la COMEN 2018 et sélectionné à l’Euro junior 2021. Julien BIGORNE

>>> Les résultats complets

 

Articles liés : La première fois de François

 

Mondiaux : les JETS n°1

Jordan Pothain sera l'un des six JETS de Sarcelles en lice aux Championnats du monde (du 17 juin au 3 juillet à Budapest). Nous serons le club français le plus représenté (photo : DR) 

 

Au soir du 11 avril, c’est désormais officiel ! "Les JETS de Sarcelles" comptera six sociétaires aux Championnats du monde de natation (course et eau libre) et sera ainsi le club français le plus représenté du 17 juin au 3 juillet à Budapest (Hongrie). En bassin (course), Jordan Pothain a été sélectionné sur 200 m nage libre et sur 4x200 m nage libre, au vu de ses temps aux JO de Tokyo et de ses prestations honorables aux France élites (5e). En eau libre, le club sera représenté par Caroline Jouisse (sur 10 et sur 25 km), Axel Reymond (tenant du titre sur 25 km), Marcel Schouten (sur 25 km), Hector Pardoe (sur 5, 10 et 25 km) et Krystyna Panchishko (sur 5 et 10 km). Julien BIGORNE

>>> Les horaires des courses

Eau libre : le rêve américain

Axel Reymond, ici aux côtés de son coach Magali Merino, a remporté le 10 km des Championnats des Etats-Unis à Fort Myers (photo : DR) 

 

Magali Merino, entraîneur des JETS de Sarcelles, peut être fière de ses protégées. Enchaînant les bons résultats, Axel Reymond, Caroline Jouisse et Marcel Schouten sont sélectionnés pour les Championnats du monde en eau libre (du 26 au 30 juin à Budapest, en Hongrie), rejoignant leurs coéquipiers Hector Pardoe et Krystyna Panchishko, déjà qualifiés. Samedi 2 avril à Fort Myers en Floride, Axel a remporté le 10 km des Championnats des États-Unis, devançant au sprint Brennan Gravley.

Trio magique

Le double champion du monde et triple champion d’Europe du 25 km a réussi une remontée spectaculaire dans le dernier tour pour dépasser Joey Tepper et les frères Gravley. Caroline Jouisse a terminé 3e de la course féminine derrière deux spécialistes du 800 m : Katie Grimes (4e aux JO de Tokyo en 2021, à seulement 15 ans) et Mariah Denigan (2e des Jeux Panaméricains). « Il y avait beaucoup de vagues, des vents violents et de longues lignes droites de 700 m au bout desquelles il était difficile de voir les bouées. C’était une très bonne expérience et j’ai testé des choses. Par exemple, je n’ai pris qu’un seul ravitaillement durant la course », raconte la nageuse en excellente forme, qui a relégué les Françaises Aurélie Muller (4e) à 2’27 et Lisa Pou (6e) à 3’10. Une semaine plus tôt, elle avait remporté le 5 km de la Coupe d’Europe d’Eilat (Israël) devant Aurélie Muller et la Hongroise Vas. Le lendemain, elle a fini 2e du 5 km, comme son coéquipier Axel.

Au bout du suspense

Enfin, Marcel avait décroché son billet pour le 25 km des Mondiaux. Le Néerlandais devait réaliser un chrono de 4h52’52, dans le bassin de Fontainebleau. Pari réussi…pour 5 secondes ! « Ça a été de nouveau stressant. L’an dernier, il avait manqué le chrono de 25 secondes pour aller à l’Euro. Là, il a compté jusqu’à 18 secondes de retard mais a réussi à accélérer dans les 5 derniers kilomètres sous les encouragements nourris des membres du club », raconte sa compagne Caroline Jouisse. Julien BIGORNE  

>>> L'arrivée du 10 km en vidéo

 

S'abonner à ce flux RSS