Actualités

Bonne reprise en eau libre

Lucas Falla (AAS Sarcelles Natation 95) a remporté chez les U15 le 5 km de l'EDF Aqua Challenge de Savines-le-lac.

 

- Victoire de Lucas Falla. La première compétition d’eau libre depuis l’annonce du confinement (15 mars) s’est tenue le 26 juillet à Savines-le-Lac, dans les Hautes Alpes. L’EDF Aqua Challenge d’Embrun a souri à nos nageurs. Lucas Falla (notre photo) a remporté le 5 km chez les U15 (10e au général) dans un chrono de 1h05’29. Sa sœur Prisca a terminé 2e du 3 km chez les 12-13 ans en 48’40. Thomas Merino, le fils de notre coach Magali, a pris une belle 8e place chez les U15 sur le 5 km dans un chrono d’1h27’21.

- Axel Reymond dans le top 10. Suite à un stage de 25 jours à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales), Axel Reymond, double champion du monde du 25 km, a trouvé la bonne allure aux Championnats d’Italie à Piombino. « Durant le stage, j’ai parcouru 480 km. Au sortir de la maison, j’effectuais un premier 4 km en étant à fond à 1’15 de moyenne au 100 m. Le dernier jour, j’en étais à une distance de 15 km à 1’08 de moyenne et un final à 59 secondes. J’ai senti l’évolution », expliquait-il sur sa page Instagram. En Toscane, le protégé de Magali Merino a terminé 8e du 2,5 km à 12’’3 de Marc-Antoine Olivier puis 7e du 5 km à 40’’ de Gregorio Paltrinieri, qui venait de battre quelques jours plus tôt le record d’Europe du 1 500 m. De son côté, Léo Ouabdesselam (17 ans) a fini 24e du 2,5 km et 35e du 10 km, résultats très honorables au vu du niveau et de la concurrence chez les seniors.

- Lara Grangeon prometteuse. On le sait Lara Grangeon, déjà qualifiée aux Jo de Tokyo sur 10 km, sera un atout précieux pour notre club lors des Championnats de France d’eau libre, du 26 au 28 septembre à Jablines (Seine-et-Marne). Sa reprise aux Championnats d’Italie à Piombino était donc particulièrement attendue. La protégée de Philippe Lucas n’a pas déçu, terminant 8e du 10 km à 19’’6 d’Arianna Bridi puis 12e du 2,5 km à 14’’8 de la Russe Kirpitchnikova, malgré des maux de ventre

(Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr) 

 

Le grand bleu de Grangeon

Qualifiée aux Jo de Tokyo sur 10 km, Lara Grangeon veut aider l’Aass Natation 95 à conserver son titre de meilleur club français en eau libre.

 

Lara Grangeon disputera les Championnats d’Italie, du 18 au 21 août à Piombino. Un bon test à un cinq semaines de son premier objectif de la saison. La sociétaire de l’Association Amicale et Sportive Sarcelles (Aass Natation 95) sera la tête d’affiche des Championnats de France en eau libre, les 26 et 27 septembre à Jablines (Seine-et-Marne). Les titres nationaux sur 5 et 10 km, qu’elle manqua pour moins d’une seconde en 2019, sont dans son viseur.

Horizon olympique

« Lara est une nageuse d’exception, originaire de Nouvelle-Calédonie, comme notre championne Diane Bui Duyet (recordwoman du monde du 100 m papillon en petit bassin en 2009). Elle a brillé dans les bassins sur les 4 nages et le 200 m papillon, avant de découvrir l’eau libre en 2017. Dans cette spécialité pratiquée en mer, lac et rivière, elle avait décroché son premier titre (sur 5 km) chez nous à Sarcelles », retrace Guy Canzano, le président de l’Aass Natation 95. « Désormais auréolée de 50 titres nationaux (toutes catégories et disciplines confondus), notre brillante na-geuse, entraînée par Philippe Lucas, souhaite devenir la première féminine française médaillée olympique en eau libre. En 2021 à Tokyo, ce sera son Graal à l’occasion de sa 3e participation aux Jo, à même pas 30 ans », poursuit-il.

Esprit solidaire

En attendant, la révélation des Mondiaux 2019 à Yeosu (3e sur 25 km et 4e sur 10 km) veut mener l’Aass Natation 95 à son troisième titre d’affilée de meilleur club français en eau libre. Suite aux compétitions annulées en raison du Covid-19, le Championnat de France sera décisif. Lara Grangeon y fera équipe aux côtés d’Axel Reymond (double champion du monde du 25 km) et de Claire Six (sélectionnée à l’Euro junior), les plus éminents pensionnaires d’un CAF de Sarcelles-Fontainebleau renforcé. L’Aas Sarcelles pourra aussi compter sur Clément Kukla et Léo Ouabdesselam (membres de l’équipe de France), Alissia Montebrun (championne de France junior 2019 sur 10 km), Lucas Falla (récent vainqueur U15 de la Coupe de France de 5 km à Savines-le-lac), ainsi qu’Élie Minguet, Gaspard Tramier et Eliott Garoux (jeunes recrues prometteuses).

(Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

Bonne reprise en eau libre

Lucas Falla (AAS Sarcelles Natation 95) a remporté chez les U15 le 5 km de l'EDF Aqua Challenge de Savines-le-lac.

 

- Victoire de Lucas Falla. La première compétition d’eau libre depuis l’annonce du confinement (15 mars) s’est tenue le 26 juillet à Savines-le-Lac, dans les Hautes Alpes. L’EDF Aqua Challenge d’Embrun a souri à nos nageurs. Lucas Falla (notre photo) a remporté le 5 km chez les U15 (10e au général) dans un chrono de 1h05’29. Sa sœur Prisca a terminé 2e du 3 km chez les 12-13 ans en 48’40. Thomas Merino, le fils de notre coach Magali, a pris une belle 8e place chez les U15 sur le 5 km dans un chrono d’1h27’21.

- Axel Reymond dans le top 10. Suite à un stage de 25 jours à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales), Axel Reymond, double champion du monde du 25 km, a trouvé la bonne allure aux Championnats d’Italie à Piombino. « Durant le stage, j’ai parcouru 480 km. Au sortir de la maison, j’effectuais un premier 4 km en étant à fond à 1’15 de moyenne au 100 m. Le dernier jour, j’en étais à une distance de 15 km à 1’08 de moyenne et un final à 59 secondes. J’ai senti l’évolution », expliquait-il sur sa page Instagram. En Toscane, le protégé de Magali Merino a terminé 8e du 2,5 km à 12’’3 de Marc-Antoine Olivier puis 7e du 5 km à 40’’ de Gregorio Paltrinieri, qui venait de battre quelques jours plus tôt le record d’Europe du 1 500 m. De son côté, Léo Ouabdesselam (17 ans) a fini 24e du 2,5 km et 35e du 10 km, résultats très honorables au vu du niveau et de la concurrence chez les seniors.

- Lara Grangeon prometteuse. On le sait Lara Grangeon, déjà qualifiée aux Jo de Tokyo sur 10 km, sera un atout précieux pour notre club lors des Championnats de France d’eau libre, du 26 au 28 septembre à Jablines (Seine-et-Marne). Sa reprise aux Championnats d’Italie à Piombino était donc particulièrement attendue. La protégée de Philippe Lucas n’a pas déçu, terminant 8e du 10 km à 19’’6 d’Arianna Bridi puis 12e du 2,5 km à 14’’8 de la Russe Kirpitchnikova, malgré des maux de ventre (Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr) 

 

 

Le grand bleu de Grangeon

Qualifiée aux Jo de Tokyo sur 10 km, Lara Grangeon veut aider l’Aass Natation 95 à conserver son titre de meilleur club français en eau libre.

 

Lara Grangeon disputera les Championnats d’Italie, du 18 au 21 août à Piombino. Un bon test à un cinq semaines de son premier objectif de la saison. La sociétaire de l’Association Amicale et Sportive Sarcelles (Aass Natation 95) sera la tête d’affiche des Championnats de France en eau libre, les 26 et 27 septembre à Jablines (Seine-et-Marne). Les titres nationaux sur 5 et 10 km, qu’elle manqua pour moins d’une seconde en 2019, sont dans son viseur.

Horizon olympique

« Lara est une nageuse d’exception, originaire de Nouvelle-Calédonie, comme notre championne Diane Bui Duyet (recordwoman du monde du 100 m papillon en petit bassin en 2009). Elle a brillé dans les bassins sur les 4 nages et le 200 m papillon, avant de découvrir l’eau libre en 2017. Dans cette spécialité pratiquée en mer, lac et rivière, elle avait décroché son premier titre (sur 5 km) chez nous à Sarcelles », retrace Guy Canzano, le président de l’Aass Natation 95. « Désormais auréolée de 50 titres nationaux (toutes catégories et disciplines confondus), notre brillante na-geuse, entraînée par Philippe Lucas, souhaite devenir la première féminine française médaillée olympique en eau libre. En 2021 à Tokyo, ce sera son Graal à l’occasion de sa 3e participation aux Jo, à même pas 30 ans », poursuit-il.

Esprit solidaire

En attendant, la révélation des Mondiaux 2019 à Yeosu (3e sur 25 km et 4e sur 10 km) veut mener l’Aass Natation 95 à son troisième titre d’affilée de meilleur club français en eau libre. Suite aux compétitions annulées en raison du Covid-19, le Championnat de France sera décisif. Lara Grangeon y fera équipe aux côtés d’Axel Reymond (double champion du monde du 25 km) et de Claire Six (sélectionnée à l’Euro junior), les plus éminents pensionnaires d’un CAF de Sarcelles-Fontainebleau renforcé. L’Aas Sarcelles pourra aussi compter sur Clément Kukla et Léo Ouabdesselam (membres de l’équipe de France), Alissia Montebrun (championne de France junior 2019 sur 10 km), Lucas Falla (récent vainqueur U15 de la Coupe de France de 5 km à Savines-le-lac), ainsi qu’Élie Minguet, Gaspard Tramier et Eliott Garoux (jeunes recrues prometteuses).

(Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

Arrivées à Sarcelles

Eliott Garoux, nouvel arrivant au CAF de Sarcelles-Fontainebleau.

 

Qualifiée pour tous les Championnats de France, l’Aas Sarcelles Natation visait de nombreuses médailles nationales jusqu’en juillet. L’épidémie de Covid-19, qui a entraîné l’annulation de toutes les compétitions, a cruellement englouti ses espoirs. Mais le club présidé par Guy Canzano est déjà tourné vers la saison 2020-2021. Son objectif affiché est d’être, pour la troisième année consécutive, n° 1 Français en eau libre (discipline pratiquée en lac, mer et rivière). Trois nageurs, qui viennent de rejoindre ses rangs, devraient l’aider dans cette quête. Élie Minguet (3e du Prom’Swim de Nice 2018), Gaspard Tramier (13e des France 2019 de 5 km, chez les 16 ans) et Eliott Garoux (7e sur 800 m et 8e sur 1 500 m aux Championnats de France 2019 des 12-13 ans) s’entraînent désormais au Centre d’Accession et de Performance (Caf) de Sarcelles-Fontainebleau. Eliott Garoux, en particulier, laisse augurer d’une belle progression puisqu’il cumulait déjà cette saison huit entraînements hebdomadaires sans aénagements horaires et décrocha, à 13 ans, un top 10 dès son premier 10 km

(Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

France de 5 km indoor : Grangeon championne

Lara Grangeon (Cn Calédoniens) est championne de France du 5 km indoor pour la seconde fois à Sarcelles (photo : Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

Sarcelles et Lara Grangeon, c’est décidemment une histoire d’or. En 2017, quelques mois après ses débuts en eau libre consécutifs aux JO de Rio, la nageuse du Cn Calédoniens avait en effet décroché son premier titre de championne de France sur 5 km indoor au Centre aquatique Christiane et Guy Canzano. Trois ans plus tard, rebelote. Bien aidée par la présence de la russe Anastassia Kirpitchnikova, Lara a décroché le titre national, signant la meilleure performance française depuis 2006 sur cette distance en 56’33. Elle peut partir tranquille sur les manches de Coupe du monde, en vue de son grand objectif : les JO de Tokyo (Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

 

Reymond triple champion du monde militaire

Axel Reymond (Aas Sarcelles Natation 95) a été le seul sportif français à décrocher trois médailles d’or aux Jeux Mondiaux militaires à Wuhan, en Chine (photo : DR)

 

Son année 2019 était déjà un grand cru. Axel Reymond avait décroché son deuxième titre de champion du monde sur 25 km à Yeosu (Corée du Sud), remporté la Coupe du monde d’Ohrid (Macédoine du Nord) et survolé les deux courses de la finale de la Coupe de France à Jablines. Mais du 23 au 27 octobre à Wuhan (Chine), le sociétaire de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95) a réussi un exploit qui fera date. «Pour la première fois, la natation en eau libre était au programme des Jeux Mondiaux militaires. Je voulais être le premier à inscrire mon nom au palmarès», révèle le protégé de Magali Merino, qui a réussi son pari en décrochant les trois titres.

Mondiaux militaires

Sur le 10 km, il a devancé de plus d’1 minute le Russe Anton Evisikov et le Brésilien Do Carmo. «Je n’avais plus gagné de médaille d’or internationale sur 10 km depuis quatre ans. Je ne savais pas à quoi ressemblerait la course. J’ai donc attendu le dernier tour pour foncer», explique simplement le Sarcellois, nageur de haut niveau de l’Armée de Terre. Au Dragon (surnom de la Chine), il a ensuite remporté le 5 km devant son compatriote Logan Fontaine puis triomphé sur le relais 4x1 250 m aux côtés de Logan Fontaine, Caroline Jouisse et Océane Cassignol (nageuse qui fut licenciée durant deux saisons à l’Aass Natation 95).

Trois médailles d’or

«Ces 7e Jeux Mondiaux militaires à Wuhan, capitale de la province du Hubei, a réuni plus de 9 300 athlètes militaires de 100 pays, en lice dans 27 sports. C’était un événement considérable. Au sein de la délégation française, Axel a été le seul athlète à décrocher trois médailles d’or. Il a grandement contribué à placer la France au 4e rang du classement des nations avec 13 médailles d’or, 20 d’argent et 24 de bronze», souligne Guy Canzano, le président de l’Aas Sarcelles Natation 95.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Lire aussi : Reymond conserve son titre mondial sur 25 km - Reymond en démonstration à Jablines

 

 

 

Kukla encore en or

Clément Kukla (Aas Sarcelles Natation 95) a remporté la médaille d’or en relais mixte à la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (Comen) à Larnaca (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 5 octobre à Larnaca (Chypre), Clément Kukla a remporté la médaille d’or en relais mixte à la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (Comen). Le sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation 95 s’est imposé sur le 4x 1 250 m des juniors 2 aux côtés d’Helvina Huet, Emma Onolfo et Jules Wallart, avant de s’adjuger la médaille d’argent sur 7,5 km. Héros de la précédente édition à Patras (3 victoires), le pensionnaire de l’Insep avait ces derniers mois décroché trois titres de champion de France en junior 2 (5 km et 10 km en eau libre et 5 km en indoor), établi un record de France des 16 ans sur 1 500 m en petit bassin (15’04) et obtenu une sélection pour les Championnats d’Europe en eau libre à Racize en République Tchèque.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

S'abonner à ce flux RSS