Actualités

Reymond triple champion du monde militaire

Axel Reymond (Aas Sarcelles Natation 95) a été le seul sportif français à décrocher trois médailles d’or aux Jeux Mondiaux militaires à Wuhan, en Chine (photo : DR)

 

Son année 2019 était déjà un grand cru. Axel Reymond avait décroché son deuxième titre de champion du monde sur 25 km à Yeosu (Corée du Sud), remporté la Coupe du monde d’Ohrid (Macédoine du Nord) et survolé les deux courses de la finale de la Coupe de France à Jablines. Mais du 23 au 27 octobre à Wuhan (Chine), le sociétaire de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95) a réussi un exploit qui fera date. «Pour la première fois, la natation en eau libre était au programme des Jeux Mondiaux militaires. Je voulais être le premier à inscrire mon nom au palmarès», révèle le protégé de Magali Merino, qui a réussi son pari en décrochant les trois titres.

Mondiaux militaires

Sur le 10 km, il a devancé de plus d’1 minute le Russe Anton Evisikov et le Brésilien Do Carmo. «Je n’avais plus gagné de médaille d’or internationale sur 10 km depuis quatre ans. Je ne savais pas à quoi ressemblerait la course. J’ai donc attendu le dernier tour pour foncer», explique simplement le Sarcellois, nageur de haut niveau de l’Armée de Terre. Au Dragon (surnom de la Chine), il a ensuite remporté le 5 km devant son compatriote Logan Fontaine puis triomphé sur le relais 4x1 250 m aux côtés de Logan Fontaine, Caroline Jouisse et Océane Cassignol (nageuse qui fut licenciée durant deux saisons à l’Aass Natation 95).

Trois médailles d’or

«Ces 7e Jeux Mondiaux militaires à Wuhan, capitale de la province du Hubei, a réuni plus de 9 300 athlètes militaires de 100 pays, en lice dans 27 sports. C’était un événement considérable. Au sein de la délégation française, Axel a été le seul athlète à décrocher trois médailles d’or. Il a grandement contribué à placer la France au 4e rang du classement des nations avec 13 médailles d’or, 20 d’argent et 24 de bronze», souligne Guy Canzano, le président de l’Aas Sarcelles Natation 95.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Lire aussi : Reymond conserve son titre mondial sur 25 km - Reymond en démonstration à Jablines

 

 

 

Kukla encore en or

Clément Kukla (Aas Sarcelles Natation 95) a remporté la médaille d’or en relais mixte à la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (Comen) à Larnaca (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 5 octobre à Larnaca (Chypre), Clément Kukla a remporté la médaille d’or en relais mixte à la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (Comen). Le sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation 95 s’est imposé sur le 4x 1 250 m des juniors 2 aux côtés d’Helvina Huet, Emma Onolfo et Jules Wallart, avant de s’adjuger la médaille d’argent sur 7,5 km. Héros de la précédente édition à Patras (3 victoires), le pensionnaire de l’Insep avait ces derniers mois décroché trois titres de champion de France en junior 2 (5 km et 10 km en eau libre et 5 km en indoor), établi un record de France des 16 ans sur 1 500 m en petit bassin (15’04) et obtenu une sélection pour les Championnats d’Europe en eau libre à Racize en République Tchèque.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Reymond en démonstration

Axel Reymond, double champion du monde du 25 km, a remporté les courses de 5 et de 10 km de la finale de la Coupe de France à Jablines (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 29 septembre, les conditions météo rappelaient vaguement son jour de gloire survenue le 19 juillet dernier dans la baie de Yeosu, en Corée du Sud. Comme lors de son second titre mondial décroché sur 25 km, Axel Reymond a retrouvé la pluie battante, le vent et une eau agitée à l’occasion de la course de 10 km de la finale de la Coupe de France d’eau libre à Jablines (Seine-et-Marne). Les conditions étaient propices à sa victoire sur sa compétition de prédilection ; son univers se situant à peine à une heure de là puisqu’il a grandi à Nandy, vit à Champagne-sur-Seine, s’entraîne à Fontainebleau et porte les couleurs de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95).

Objectifs mondiaux

«Après mon sacre mondial, j’ai gardé ma forme et réussit de belles courses : 1er sur 25 km et 2e sur 10 km à la Coupe du monde d’Ohrid en Macédoine du Nord ; 1er sur 5 km (devant Marc-Antoine Olivier) et sur 7,5 km à Millau ; 2e sur 10 et 2,5 km à Paris et 2e sur 5 km à Nice. Hier (samedi), sur le 5 km, mes rivaux se sont trompés de trajectoire dans le dernier tour. À ce moment-là, j’ai accéléré et ils ne m’ont pas revu. Aujourd’hui (dimanche), sur le 10 km, disputé en combinaison néoprène, j’ai distancé Clément Batté (double champion d’Europe junior en 2017) au 7e km. Suite à mon accélération, j’ai fait l’impasse sur le dernier ravitaillement pour consolider mon avance, qui a atteint 1’40 à l’arrivée», raconte le protégé de Magali Merino, qui ne relâche pas la pression. «Du 21 au 25 octobre, je disputerai la première édition des Jeux Mondiaux militaires en eau libre, avec l’objectif de décrocher les trois titres (5 km, 10 km et relais)», confie le Sportif de Haut Niveau de la Défense, rattaché au bataillon de Joinville.

Sarcelles en tête

À son image, l’Aass Natation 95, leader d’une sélection du Val-d’Oise qui réunissait huit clubs, a imposé sa suprématie sur l’épreuve nationale de référence de Jablines, en décrochant 20 podiums. Sur le 5 km, Claire Six s’est imposée devant Clémence Coccordano (5e du dernier Euro junior à Racize) ; Clément Kukla (4e) s’est rassuré avant sa participation à la Coupe de la Méditerranée (Comen) les 5 et 6 octobre à Larnaca (Chypre) ; Léo Ouabdesselam (5e), nouveau pensionnaire de l’Insep, a confirmé sa forme après ses succès à Annecy et à Sarreguemines ; et Mathieu Ben Rahou (6e) s’est testé en vue des Jeux Mondiaux de la plage (du 12 au 16 octobre à Doha, au Qatar). Sur 10 km, Malek Louissi (4e des Championnats Arabes 2019) a terminé à une belle 6e place, tandis que les nouveaux venus ont laissés une belle impression. Alexandre Verplaetse (3e) a en effet parachevé son succès au classement général de la Coupe de France et Matthieu Magne (4e) a réussi la plus belle course de sa jeune carrière.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Lire aussi : le triomphe de l'Aas Sarcelles à Jablines - Alexandre Verplaetse rejoint Sarcelles - les résultats complets de la finale de Coupe de France à Jablines

 

 

 

 

Reymond triple champion du monde militaire

Axel Reymond (Aas Sarcelles Natation 95) a été le seul sportif français à décrocher trois médailles d’or aux Jeux Mondiaux militaires à Wuhan, en Chine (photo : DR)

 

Son année 2019 était déjà un grand cru. Axel Reymond avait décroché son deuxième titre de champion du monde sur 25 km à Yeosu (Corée du Sud), remporté la Coupe du monde d’Ohrid (Macédoine du Nord) et survolé les deux courses de la finale de la Coupe de France à Jablines. Mais du 23 au 27 octobre à Wuhan (Chine), le sociétaire de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95) a réussi un exploit qui fera date. «Pour la première fois, la natation en eau libre était au programme des Jeux Mondiaux militaires. Je voulais être le premier à inscrire mon nom au palmarès», révèle le protégé de Magali Merino, qui a réussi son pari en décrochant les trois titres.

Mondiaux militaires

Sur le 10 km, il a devancé de plus d’1 minute le Russe Anton Evisikov et le Brésilien Do Carmo. «Je n’avais plus gagné de médaille d’or internationale sur 10 km depuis quatre ans. Je ne savais pas à quoi ressemblerait la course. J’ai donc attendu le dernier tour pour foncer», explique simplement le Sarcellois, nageur de haut niveau de l’Armée de Terre. Au Dragon (surnom de la Chine), il a ensuite remporté le 5 km devant son compatriote Logan Fontaine puis triomphé sur le relais 4x1 250 m aux côtés de Logan Fontaine, Caroline Jouisse et Océane Cassignol (nageuse qui fut licenciée durant deux saisons à l’Aass Natation 95).

Trois médailles d’or

«Ces 7e Jeux Mondiaux militaires à Wuhan, capitale de la province du Hubei, a réuni plus de 9 300 athlètes militaires de 100 pays, en lice dans 27 sports. C’était un événement considérable. Au sein de la délégation française, Axel a été le seul athlète à décrocher trois médailles d’or. Il a grandement contribué à placer la France au 4e rang du classement des nations avec 13 médailles d’or, 20 d’argent et 24 de bronze», souligne Guy Canzano, le président de l’Aas Sarcelles Natation 95.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Kukla encore en or

Clément Kukla (Aas Sarcelles Natation 95) a remporté la médaille d’or en relais mixte à la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (Comen) à Larnaca (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 5 octobre à Larnaca (Chypre), Clément Kukla a remporté la médaille d’or en relais mixte à la Coupe de la Confédération de la Méditerranée (Comen). Le sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation 95 s’est imposé sur le 4x 1 250 m des juniors 2 aux côtés d’Helvina Huet, Emma Onolfo et Jules Wallart, avant de s’adjuger la médaille d’argent sur 7,5 km. Héros de la précédente édition à Patras (3 victoires), le pensionnaire de l’Insep avait ces derniers mois décroché trois titres de champion de France en junior 2 (5 km et 10 km en eau libre et 5 km en indoor), établi un record de France des 16 ans sur 1 500 m en petit bassin (15’04) et obtenu une sélection pour les Championnats d’Europe en eau libre à Racize en République Tchèque.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

 

Nouvel as de l’eau libre

Jeune talent prometteur, récent lauréat de la Coupe de France d’eau libre, Alexandre Verplaetse (19 ans) vient de rejoindre l’Aas Sarcelles Natation 95 (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Dans le sillage d’Axel Reymond (champion du monde du 25 km), le groupe « Eau libre » de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95) continue de s’étoffer. Alexandre Verplaetse, récent vainqueur de la Coupe de France d’eau libre (spécialité pratiquée en lac, mer et rivière), vient en effet de rejoindre le club valdoisien. Ce nageur originaire de Dijon est l’une des révélations de l’année 2019. «J’ai remporté sept manches de Coupe de France sur les 18 que j’ai disputées. À Annecy, j’avais aussi fini 4e du 10 km après avoir tenu tête les trois quarts de la course aux représentants de l’équipe nationale du Japon. Ma plus belle réussite est cependant survenue le 26 mai dernier à Brive, lorsque j’ai fini 3e au scratch et 2e junior 3 (18-19 ans) aux Championnats de France de 25 km. J’avais dû abandonner les deux dernières années sur hypothermie. Cette fois-ci, j’étais déterminé à aller au bout, même si je dus réaliser les dix derniers kilomètres en solo», raconte le protégé d’Éric Rebours et de Magali Merino, qui vient de terminer 3e du 10 km de Jablines.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

 

Sarcelles triomphe à Jablines

Référence de l’eau libre hexagonale, l’Aas Sarcelles Natation 95 a dominé la finale de la Coupe de France à Jablines. De g. à dr. : Aouad, G. et C. Canzano, Reymond, Magne, Merino, Louissi, Six, L. Falla, Bekar, Robinet, Ben Rahou et Verplaetse (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

(Tous licenciés à l’Aas Sarcelles Natation 95, sauf mention).

Hommes

- 10 km : 1. Reymond (1er maître 1 / M1) ; 2. Batté (Cnvs, 1er junior 3 / J3) ; 3. Verplaetse (2e J3) ; 4. Magne (1er J2) ; 5. Zinsmeister (Cs Meaux) ; 6. Louissi (3e J3) ; 7. Ben Rahou ; 30. Bekar (6e J1).

- 5 km : 1. Reymond (1er M1) ; 2. Batté (Cnvs, 1er J3) ; 3. Wallart (Dunkerque, 1er J2) ; 4. Kukla (2e J2) ; 5. Ouabdesselam (3e J2) ; 6. Ben Rahou ; 8. Louissi (3e J3) ; 12. Magne (4e J2) ; 44. Bekar (15e J1) ; 60. L. Falla (23e J1) ; 64. Gamarre (Cergy-Pontoise, 25e J1) ; 65. Merino (26e J1).

- 2,5 km : 1. Lesprit (Cn Paris) ; 12. Gamarre (Cergy-Pontoise, 5e J1) ; 14. Falla (6e J1) ; 49. Robinet (7e M2) ; 53. Bente (Louvres-Roissy-Survilliers, 2e M1) ; 60. Dupont (Cergy-Pontoise, 3e M1)

- 1,5 km : 1. Condette (Versailles) ; 4. Million (As Herblay / Ash, 1er J2) ; 14. Noirbent (Ash) ; 59. Guillard (Saint-Leu Plessis, 7e M2) ; 62. Gue (Ash, 6e J3).

Femmes

- 10 km : 1. Coccordano (Lille, 1er J1) ; 2. Six (1re J2) ; 3. Naessens (Belgique, 1re M1)

- 5 km : 1. Six (1re J2) ; 2. Coccordano (Lille, 1re J1) ; 3. Bruneau (Lille) ; 43. Despouy (Franconville, 3e M1) ; 55. Cocault (10e en - 14 ans).

- 2,5 km : 1. Vasquez (Massy) ; 54. P. Falla (10e en - 14 ans) ; 61. Colombani (3e en M2) ; 63. Ricordeau ; 73. Chuzel (Cnvm, 6e M2)

- 1,5 km : 1. Burger (Versailles) ; 7. Mat. Migné (Ash, 3e en - 14 ans) ; 9. Liévin (Ash, 3e en J1) ; 26. Mar. Migné (Ash, 7e J1) ; 33. Richert (Ash, 8e J1) ; 34. P. Falla (19e en - 14 ans).

Synthèse réalisée par Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr

 

 

Reymond en démonstration

Axel Reymond, double champion du monde du 25 km, a remporté les courses de 5 et de 10 km de la finale de la Coupe de France à Jablines (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 29 septembre, les conditions météo rappelaient vaguement son jour de gloire survenue le 19 juillet dernier dans la baie de Yeosu, en Corée du Sud. Comme lors de son second titre mondial décroché sur 25 km, Axel Reymond a retrouvé la pluie battante, le vent et une eau agitée à l’occasion de la course de 10 km de la finale de la Coupe de France d’eau libre à Jablines (Seine-et-Marne). Les conditions étaient propices à sa victoire sur sa compétition de prédilection ; son univers se situant à peine à une heure de là puisqu’il a grandi à Nandy, vit à Champagne-sur-Seine, s’entraîne à Fontainebleau et porte les couleurs de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95).

Objectifs mondiaux

«Après mon sacre mondial, j’ai gardé ma forme et réussit de belles courses : 1er sur 25 km et 2e sur 10 km à la Coupe du monde d’Ohrid en Macédoine du Nord ; 1er sur 5 km (devant Marc-Antoine Olivier) et sur 7,5 km à Millau ; 2e sur 10 et 2,5 km à Paris et 2e sur 5 km à Nice. Hier (samedi), sur le 5 km, mes rivaux se sont trompés de trajectoire dans le dernier tour. À ce moment-là, j’ai accéléré et ils ne m’ont pas revu. Aujourd’hui (dimanche), sur le 10 km, disputé en combinaison néoprène, j’ai distancé Clément Batté (double champion d’Europe junior en 2017) au 7e km. Suite à mon accélération, j’ai fait l’impasse sur le dernier ravitaillement pour consolider mon avance, qui a atteint 1’40 à l’arrivée», raconte le protégé de Magali Merino, qui ne relâche pas la pression. «Du 21 au 25 octobre, je disputerai la première édition des Jeux Mondiaux militaires en eau libre, avec l’objectif de décrocher les trois titres (5 km, 10 km et relais)», confie le Sportif de Haut Niveau de la Défense, rattaché au bataillon de Joinville.

Sarcelles en tête

À son image, l’Aass Natation 95, leader d’une sélection du Val-d’Oise qui réunissait huit clubs, a imposé sa suprématie sur l’épreuve nationale de référence de Jablines, en décrochant 20 podiums. Sur le 5 km, Claire Six s’est imposée devant Clémence Coccordano (5e du dernier Euro junior à Racize) ; Clément Kukla (4e) s’est rassuré avant sa participation à la Coupe de la Méditerranée (Comen) les 5 et 6 octobre à Larnaca (Chypre) ; Léo Ouabdesselam (5e), nouveau pensionnaire de l’Insep, a confirmé sa forme après ses succès à Annecy et à Sarreguemines ; et Mathieu Ben Rahou (6e) s’est testé en vue des Jeux Mondiaux de la plage (du 12 au 16 octobre à Doha, au Qatar). Sur 10 km, Malek Louissi (4e des Championnats Arabes 2019) a terminé à une belle 6e place, tandis que les nouveaux venus ont laissés une belle impression. Alexandre Verplaetse (3e) a en effet parachevé son succès au classement général de la Coupe de France et Matthieu Magne (4e) a réussi la plus belle course de sa jeune carrière.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

S'abonner à ce flux RSS