Actualités

Sarcelles hégémonique

Meilleur club d’eau libre de l’Hexagone, l’Aas Sarcelles a dominé la finale de la Coupe de France à Jablines. De g. à dr.: G. Canzano, Prybil, Reymond, Anne, Iriart, T. Merino, Six, Ouabdesselam, Ben Rahou, Merino et C. Canzano (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

L’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass) Natation est en train d’écrire l’une des pages les plus glorieuses du sport valdoisien. Dans la foulée de l’Efcvo en athlétisme, Sarcelles en karaté et Pontoise en tennis de table, le club présidé par Guy Canzano impose, à son tour, sa domination sur une spécialité et en devient la référence nationale. En 2018, sa suprématie est apparue en eau libre, discipline olympique pleine d’avenir pratiquée en mer, en lac et en rivière. Il s’est installé en tête du Classement National des Clubs d’Eau libre (ranking qui tient compte des résultats aux Championnats de France, à la Coupe de France et en performances internationales) en totalisant près du double de points des Vikings de Rouen (tenant du titre relégué à la place du dauphin).

Doublé d'Axel Reymond

Les 15 et 16 septembre, sur la base de loisirs de Jablines (Seine-et-Marne), l’Aas Sarcelles Natation a fait valoir son nouveau statut, à l’occasion de la finale de la Coupe de France. Sur les 5 et 10 km, son bilan a été exceptionnel : victoires masculines et féminines, 4 nageurs dans le top 6 masculin, 14 podiums sur 17 possibles. Lauréat des deux courses, Axel Reymond a réussi son test, à l’aube de la Coupe du monde d’Abu Dhabi (un 10 km pré-qualificatif pour les Mondiaux Gwangju, le 9 novembre). Le champion du monde des 25 km et meilleur Français du dernier Euro de Glasgow (2e sur 5 km et 4e sur 25 km) a dominé Clément Batte (deux fois champion d’Europe junior en 2017) et Aubin Coccordano (4e des Mondiaux juniors de 7,5 km, il y a un mois à Eilat). «Sur le 10 km, ils ont bien résisté à mes accélérations à la mi-course. Mais dans le dernier tour, j’ai réussi à les distancer grâce à un changement de cap, à droite, qui les a surpris», raconte le protégé de Magali Merino.

Claire Six au sprint

Chez les féminines, sa coéquipière Claire Six a, elle aussi, réussi le doublé. «C’est la première fois que j’accomplis une telle performance sur un même week-end. Depuis ma prestation frustrante à l’Euro junior (20e en raison de deux piqures de méduse), je me suis bien repris. Ces dernières semaines, j’avais décroché six podiums, dont des victoires sur 3 km à Sarreguemines et sur 5 km aux Vieilles Forges. Ici, je bats pour la première fois la Belge Nora Naessens, récente lauréate du 10 km d’Annecy. À deux reprises, j’ai été patiente et j’ai pu placer ma pointe de vitesse, au sprint», résume la Sarcelloise (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Ile de loisirs de Jablines-Annet, 77450

 

Le paris de Matthieu Ben Rahou

Matthieu Ben Rahou (Aass) a remporté la course de 5 km de l'EDF Aqua Challenge de Paris (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 2 septembre, Paris accueillait la quatrième étape de l’EDF Aqua Challenge. Lors de ce grand rendez-vous de l’eau libre qui a réuni plus de 1 000 participants sur l’ensemble des trois courses, Matthieu Ben Rahou a décroché une victoire de prestige. Le sociétaire de l’Association Amicale et Sportive Natation faisait partie des favoris du 5 km. Les conditions idéales de l’épreuve, disputée dans une eau à 20° C dans le bassin de la Villette, n’était pas pour lui déplaire. Au terme des quatre tours de 1 250 m entre la Rotonde de La Villette et le pont de Crimée, le protégé de Magali Merino et Nacer Aouad s’est imposé avec 20 secondes d’avance sur Maxence Dessoit (11e des derniers Championnats d’Europe juniors de 7,5 km) et le Danois Frédérik Jessen. Ce résultat est très encourageant pour le maître-nageur âgé de 23 ans qui disputera prochainement une Coupe du monde sous les couleurs du Maroc.

Trois autres podiums sarcellois

Les autres Sarcellois engagés ont brillé, à l’image de Claire Six (2e au scratch du 5 km et meilleure junior 2), Walid Bouftini (1er junior 1 du 5 km), Clémence Richard (5e au scratch du 1 250 m et 2e des – 14 ans) et Mohamed Zaky Bekar (45e du 2,5 km). (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Paris, bassin de la Vilette

 

L'Aas Sarcelles au sommet sur 5 km

Sociétaire l’Aas Sarcelles, Léo Ouabdesselam est devenu, à domicile, champion de France de 5 km indoor chez les 14-15 ans en 58’24. (photo : Aas Sarcelles Natation)

 

Avec neuf qualifiés, six représentants dans le top 10 de leur catégorie et trois podiums, l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass) a réalisé, à domicile, un très grand Championnat de France de 5 km indoor. Son champion du monde du 25 km, Axel Reymond, a été de la partie. Il s’est classé sixième. «Axel revenait de deux stages effectués à Miami et à Font-Romeu, lors desquels il effectua beaucoup de foncier. Participer à cette compétition organisée par le club lui tenait à cœur, mais un podium n’était pas son objectif. Cette épreuve lui servait de préparation pour la Coupe du monde d’eau libre à Doha, le 17 mars prochain, où il briguera une place dans le top 16 sur 10 km», confie son coach Magali Merino.

Ouabdesselam au top

Léo Ouabdesselam, qui s’entraîne avec Axel au Pôle de Fontainebleau, aura été le héros sarcellois en devenant champion de France junior 1 (14-15 ans). En 58’24, il a devancé Arthur Rollet d’une minute et Louis Leinheiser de 3’16. «L’an dernier, Léo avait été champion de France benjamin du 1 500 m et 4e des France junior 1 d’eau libre sur 5 km. Cette saison, il détient le meilleur temps national des 15 ans sur 800 m (8’49) et sur 1 500 m (16’43). C’est un jeune intelligent et investi qui espère être sélectionné en équipe de France d’eau libre. Pour participer à l’Euro junior (en juillet à Malte), il devra terminer dans les 32 premiers de sa catégorie à la Coupe du monde de 5 km en mars ou réaliser un temps inférieur à 16’40 sur 1 500 m avant mai puis finir sur le podium des France d’eau libre», détaille Magali Merino.

Six en argent

Dans les rangs de l’Aass, Matthieu Ben Rahou (35e au général) et Eliott Prybil (18e en junior 2 / 16-17 ans) ont été plus en retrait, mais Claire Six et Morgane Garcia (2e et 4e en junior 2) ont réalisé des perfs prometteuses. «Toutes deux visent l’Euro et les Mondiaux juniors. En 2017, Claire avait fini 13e de l’Euro 14-15 ans sur 5 km et Morgane avait remporté au scratch la Coupe de France d’eau libre», rappelle Guy Canzano, président de l’Aas Sarcelles Natation, qui peut également fonder de grands espoirs sur Clément Kukla (3e en junior 2), Inès Idier (pensionnaire du Pôle de Rouen, 9e en junior 3 / 18-19 ans) et Rayane Ferchichi (13e junior 2 pour sa première épreuve d’eau libre). (Julien Bigorne / La Gazette du Val-d'Oise)

 

>>> Photos de l'épreuve

>>> Photos de podiums

>>> Les résultats complets

>>> Les articles parus sur l'événement

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Centre Sportif Nelson Mandela, 95200 Sarcelles

 

Deux records de France du 5 km battus à Sarcelles

Champions du monde de relais mixte, Logan Fontaine (Mpf 19 ans en 52’59) et Marc-Antoine Olivier (record de France en 52’15) ont marqué de leur empreinte les Championnats de France de 5 km indoor, qui se sont déroulés à Sarcelles. (Photo : Aas Sarcelles Natation)

 

«C’était une compétition de rêve». Le 27 janvier, Guy Canzano, le président de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass), a en effet vécu le Championnat de France de 5 km indoor le plus rapide de tous les temps. Son club a eu le plaisir d’accueillir cette 16e édition inoubliable, à laquelle participaient quatre des cinq champions du monde d’eau libre 2017 (Axel Reymond, Marc-Antoine Olivier, Logan Fontaine et Océane Cassignol), la championne de France féminine en titre (Lara Grangeon), trois Internationaux Tunisiens du So Millau (Malek Louissi, Melek Masmoudi et Alya Gara) et ses 9 représentants surtout issus des Pôles de Fontainebleau, de l’Insep et de Rouen. «Ce premier Championnat de France de natation de l’année civile 2018 réunissait les 56 meilleures nageuses et 56 meilleurs nageurs de l’Hexagone, présélectionnés à partir des France N2 et des France d’eau libre de 2017. Notre épreuve permettait aux nageurs de demi-fond et d’eau libre de se confronter sur une distance rarement disputée en bassin de 50 m», explique Guy Canzano.

Plateau relevé

Au fil des longueurs de 50 m, le public massé dans la piscine intercommunale de Sarcelles a compris qu’il assistait à des exploits. Tenant du titre et champion du monde du 10 km, Marc-Antoine Olivier s’est rapidement envolé. Seul face au chrono. Le protégé de Philippe Lucas a pulvérisé de 42 secondes le record de France détenu depuis 2011 par Sébastien Fraysse (52’15 contre 52’57). Une performance dédiée à son ancien coach Éric Boissière, entraîneur national d’eau libre et formateur du Pôle de Rouen, qui s’éteignit six jours plus tard à l’âge de 66 ans.

Olivier et Fontaine survolent la course

Autres signes du niveau très relevé de l’épreuve, Logan Fontaine (champion du monde du relais mixte) a ensuite battu la meilleure performance française (Mpf) des 19 ans réalisée par Marc-Antoine Olivier en 2015 (52’59 contre 53’16) ; Clément Batte a écrasé la Mpf des 18 ans d’Anis Cheniti (53’21 contre 54’11) et le Sarcellois Axel Reymond (3e l’an dernier) a cette fois dû se contenter de la sixième place en réalisant le même temps (54’25). Mais l’Aas Sarcelles, sacré meilleur club, a eu d’autres motifs de satisfaction grâce à Léo Ouabdesselam (champion de France junior 1 / 14-15 ans), Claire Six (vice-championne de France junior 2 / 16-17 ans), Clément Kukla (3e en junior 2 et meilleur temps des 16 ans en 55’45), Morgane Garcia (à 4 secondes du podium en junior 2) et Inès Idier (9e en junior 3 / 18-19 ans). (Julien Bigorne / La Gazette du Val-d'Oise)

>>> Les photos de l'épreuve

>>> Les photos des podiums

>>> Les résultats complets

>>> Les articles parus sur l'événement

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Centre Sportif Nelson Mandela, 95200 Sarcelles

 

S'abonner à ce flux RSS