Actualités

N°1 des France de 5 km indoor

Les sociétaires de l'AAS Sarcelles Natation 95 - Léo Ouabdesselam (1er junior 2) et Clément Kukla (1er junior 3 et 2e senior) aux Championnats de France de 5 km indoor (photo : Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

L’Association Amicale et Sportive (Aas) Sarcelles Natation 95 commence fort l’année 2020. Samedi dernier, le club présidé par Guy Canzano organisait pour la septième fois les Championnats de France de 5 km indoor, avec le soutien de l’agglomération Roissy-Pays de France, de la Ville de Sarcelles, du Conseil Départemental du Val d’Oise et d’un jury de 40 personnes venu de toute l’Ile-de-France. Digne de la confiance de la Fédération Française de natation, il a proposé aux 79 nageurs demi-fondeurs les conditions idéales pour performer. À tel point que la compétition restera dans les annales. Marc-Antoine Olivier (3e sur 10 km aux Jo 2016) a en effet battu le record de France senior de 13 secondes (52’02) et la Lilloise Clémence Coccordano a amélioré de 30 secondes la meilleure marque nationale féminine des 15 ans (59’58). Au total, plus de 50 records personnels ont été enregistrés.

Records et spectacle

D’une densité exceptionnelle, la course féminine a même été la plus belle organisée en 18 éditions. Boostée par la concurrence de la tenante du titre Lou-Anne Barniet et des protégées de Philippe Lucas - la Russe Anastassia Kirpitchnikova (triple médaillé des Mondiaux juniors 2017, finalement lauréate en 56’09), l’Équatorienne Samantha Arevalo (vice-championne du monde 2017 du 10 km) et Célia Heurtaux (championne de France junior 3 en 2019) -, Lara Grangeon a conquis le titre national en pulvérisant son record personnel en 56’33. La médaillée de bronze des Mondiaux 2019 de 25 km, déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, a réussi là le meilleur chrono français depuis 2006.

Quatre podiums sarcellois

«Ce premier Championnat de France de natation de l’année 2020, disputé en bassin de 50 m, a été un régal pour le public et pour nos référents français fédéraux de l’Eau libre (discipline d’ordinaire pratiquée en mer, en lac ou en rivière). Présents pour l’occasion, Stéphane Lecat (directeur technique), Jean-Paul Narce (président de la Commission) et Fabienne Charlopin (cadre-chef de délégation aux Mondiaux militaires) ont vu que notre pays était prêt à performer à la Coupe du monde de Doha (le 15 février au Qatar) et à la Coupe d’Europe d’Eilat (le 8 mars en Israël), préludes à l’Euro et aux Jo», explique Guy Canzano. Le président de l’Aas Sarcelles Natation 95 est d’autant plus fier que son club, parmi les pionniers de l’eau libre dans l’Hexagone, ait fini en tête d’un tel événement, avec 4 podiums. «Cela confirme l’excellence du Centre d’Apprentissage et de Formation (CAF) de Sarcelles-Fontainebleau et de son coach Magali Merino, l’efficacité de nos rapports avec l’Insep et la réussite du collectif jeune Eau libre mis en place dans le Val-d’Oise», résume-t-il. (Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

>>> Les photos des Championnats de France de 5 km indoor

>>> Les résultats complets des Championnats de France de 5 km indoor

>>> Tous les articles d'actualités sur les Championnats de France de 5 km indoor

 

 

 

France de 5 km indoor : records et spectacle à Sarcelles

L’équipe de l’Aas Sarcelles Natation 95 : Falla (5e junior 1 / J1), Six (2e J3), Verplaetse (19e senior), Merino (coach), Reymond (11e senior), Louissi (7e J3), Ferchichi (5e J2), Magne (12e J2) et Canzano (président). Absents sur la photo : Kukla et Ouabdesselam (photo : Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

L’Association Amicale et Sportive (Aas) Sarcelles Natation 95 commence fort l’année 2020. Samedi dernier, le club présidé par Guy Canzano organisait pour la septième fois les Championnats de France de 5 km indoor, avec le soutien de l’agglomération Roissy-Pays de France, de la Ville de Sarcelles, du Conseil Départemental du Val d’Oise et d’un jury de 40 personnes venu de toute l’Ile-de-France. Digne de la confiance de la Fédération Française de natation, il a proposé aux 79 nageurs demi-fondeurs les conditions idéales pour performer. À tel point que la compétition restera dans les annales. Marc-Antoine Olivier (3e sur 10 km aux Jo 2016) a en effet battu le record de France senior de 13 secondes (52’02) et la Lilloise Clémence Coccordano a amélioré de 30 secondes la meilleure marque nationale féminine des 15 ans (59’58). Au total, plus de 50 records personnels ont été enregistrés.

Fabuleuse course féminine

D’une densité exceptionnelle, la course féminine a même été la plus belle organisée en 18 éditions. Boostée par la concurrence de la tenante du titre Lou-Anne Barniet et des protégées de Philippe Lucas - la Russe Anastassia Kirpitchnikova (triple médaillé des Mondiaux juniors 2017, finalement lauréate en 56’09), l’Équatorienne Samantha Arevalo (vice-championne du monde 2017 du 10 km) et Célia Heurtaux (championne de France junior 3 en 2019) -, Lara Grangeon a conquis le titre national en pulvérisant son record personnel en 56’33. La médaillée de bronze des Mondiaux 2019 de 25 km, déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, a réussi là le meilleur chrono français depuis 2006.

Quatre podiums sarcellois

«Ce premier Championnat de France de natation de l’année 2020, disputé en bassin de 50 m, a été un régal pour le public et pour nos référents français fédéraux de l’Eau libre (discipline d’ordinaire pratiquée en mer, en lac ou en rivière). Présents pour l’occasion, Stéphane Lecat (directeur technique), Jean-Paul Narce (président de la Commission) et Fabienne Charlopin (cadre-chef de délégation aux Mondiaux militaires) ont vu que notre pays était prêt à performer à la Coupe du monde de Doha (le 15 février au Qatar) et à la Coupe d’Europe d’Eilat (le 8 mars en Israël), préludes à l’Euro et aux Jo», explique Guy Canzano. Le président de l’Aas Sarcelles Natation 95 est d’autant plus fier que son club, parmi les pionniers de l’eau libre dans l’Hexagone, ait fini en tête d’un tel événement, avec 4 podiums. «Cela confirme l’excellence du Centre d’Apprentissage et de Formation (CAF) de Sarcelles-Fontainebleau et de son coach Magali Merino, l’efficacité de nos rapports avec l’Insep et la réussite du collectif jeune Eau libre mis en place dans le Val-d’Oise», résume-t-il. (Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

 

France de 5 km indoor : Sarcelles au top niveau

Léo Ouabdesselam et Clément Kukla sacrés chez les juniors aux Championnats de France de 5 km indoor à Sarcelles (photo : Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

N° 1 français de l’Eau libre ces deux dernières années, l’Aas Sarcelles Natation 95 a aussi fini en tête des Championnats de France de 5 km indoor, samedi dernier. À domicile, en totalisant 167 points, le club valdoisien a devancé de 27 points Lille Métropole et de 41 points le groupe du charismatique coach Philippe Lucas. Clément Kukla a contribué à cette performance en finissant vice-champion de France senior derrière Marc-Antoine Olivier et surtout champion de France junior 3 (18-19 ans). Un authentique exploit. « J’ai en effet décroché le titre chez les juniors en devançant des nageurs internationaux qui ont un an de plus que moi : Alexis Vandevelde (champion de France senior du 5 km en 2019) et Jean-Baptiste Clusman (champion du monde junior 2018 sur 7,5 km)», confie le protégé de Xavier Idoux.

Kukla et Ouabdesselam, sacrés champions

«Je ne passe qu’à 9 secondes du record de France des 18 ans détenu par Clément Batte (53’30 contre 53’21). C’est inattendu, car je suis dans une très intense période d’entraînement et je sortais d’une compétition la veille au Meeting national de Saint-Germain (4e sur 800 m et sur 1 500 m)», précise-t-il. Son coéquipier Léo Ouabdesselam, pensionnaire lui aussi de l’Insep et auteur d’un record personnel en 55’30, est devenu champion de France junior 2 (16-17 ans). Claire Six (2e junior 3 en 61’44), Lucas Falla (5e junior 1 en 60’44) et Samy Ferchichi (5e junior 2 en 57’47) ont tiré leur épingle du jeu. Les autres engagés sarcellois, dont Axel Reymond (double champion du monde du 25 km, qui souhaite devenir le premier nageur à remporter la même saison les Coupes du monde de marathon et ultra-marathon en eau libre), ont préparé là les échéances à venir (Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

 

 

 

France de 5 km indoor : Ouabdesselam titré

Léo Ouabdesselam (AAS Sarcelles Natation 95) est champion de France junior 2 (16-17 ans) du 5 km indoor (photo : Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

Samedi 25 janvier, à domicile, Léo Ouabdesselam a conquis son deuxième titre de champion de France sur 5 km indoor. Sacré en 2018 chez les juniors 1 (14-15 ans), le sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation 95 s’est, cette fois-ci, imposé chez les juniors 2 (16-17 ans), en devançant Enzo Teule (Cno Saint-Germain-en-Laye) qui avait établi le record de France des 16 ans un mois plus tôt. Il bat au passage son record personnel en 55’30. Une excellente performance à une vingtaine de jours de sa participation à la Coupe du monde en eau libre de Doha (Qatar). « À l’INSEP, j’effectue actuellement des entraînements très durs. Et la veille, j’avais disputé les 800 m et 1 500 m du Meeting national de Saint-Germain-en-Laye. Il y avait logiquement un peu de fatigue. Mais je suis parti vite et j’ai réussi à bien tenir l’allure », a déclaré le champion d’Europe junior 2018 du 5 km. Cette saison, Léo Ouabdesselam vise une qualification à l’Euro junior sur 7,5 km et surtout aux Mondiaux juniors, qui auront lieu au mois d’août aux Seychelles (Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr)

 

 

Source de motivation

Gérard Bonhomet, Axel Reymond, Guy Canzano, le Commandant François Sentagne et Magali Merino (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Dimanche 24 novembre, à Sarcelles, l’Aas Sarcelles Natation 95 a organisé une réception en l’honneur de son brillant représentant, Axel Reymond, seul Français sacré à trois reprises aux Jeux Mondiaux militaires, du 18 au 27 octobre à Wuhan (Chine). Guy Canzano, président du club, s’est adressé à ses nageurs du Centre de formation âgés de 12 à 20 ans, présents pour rencontrer leur glorieux coéquipier et découvrir une vidéo de ses courses.

«Atteindre le haut niveau, c’est possible»

«Axel a débuté au même âge que vous. Il est la preuve qu’on peut atteindre le haut niveau lorsqu’on s’en donne les moyens et que tout est mis à disposition pour qu’on réussisse. Dans nos cités difficiles, on peut faire des belles choses. Vous qui êtes ici, vous êtes déjà à l’abri des fléaux que nous connaissons. Nous œuvrons pour que ça perdure grâce au soutien de la Ville de Sarcelles, de la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France et du Conseil Départemental du Val-d’Oise», a-t-il expliqué, en présence d’Axel Reymond et sa coach Magali Merino, de Gérard Bonhomet (vice-président de l’Agglomération Roissy Pays de France en charge des sports), de Fabienne Charlopin (cadre fédérale, responsable nationale Natation aux Jeux Mondiaux militaires), du Capitaine François Sentagne (Commandant du Bataillon de Joinville et des 115 sportifs de haut niveau de l’Armée des champions), de Jean-Jacques Beurrier (président de la Ligue Ile-de-France de natation), de Lazreg Benelhadj et Xavier Idoux (responsables Eau libre à la Ligue Ile-de-France et à l’Insep) et des coaches Chafik Ougzin et Ilhem Bejaoui.

N° 1 français de l’eau libre

«En franchissant l’étape de l’École de Natation, vous devenez différents des autres. Vous êtes à un stade où je vous parle un peu comme à des adultes. On se rencontre au moins trois fois durant la saison pour parler et pas forcément que de natation. Il n’y a pas de sport sans aspect social. Pour réussir, il faut continuer sur ce chemin-là. Si vous me suivez, je ferai de vous des adultes, heureux dans la vie», a-t-il insisté, avant de conclure par une grande nouvelle. «Pour la deuxième année consécutive, notre club est n° 1 français de l’Eau libre (spécialité pratiquée en lac, mer et rivière). Ce classement tient compte des Championnats et Coupes de France, d’Europe et du monde. C’est la réussite d’un projet que nous menons ensemble avec Magali (Merino) depuis 2017. Experte de cette discipline depuis de nombreuses années, elle insuffle par ses conseils, son expérience et sa passion le vent de la réussite à nos nageurs de haut niveau réunis au Centre d’Apprentissage et de Formation de Sarcelles / Fontainebleau», a-t-il conclu.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Reportage complet dans L'Esprit Club n°65 - photos de l'événement - Les trois référents d'Axel Reymond racontent sa réussite - Reymond triple champion du monde militaire

 

 

Un week-end de folie

Leslie Belkacemi a décroché six podiums au Meeting national de Villefranche en Beaujolais (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Six podiums pour Belkacemi

Les 19 et 20 octobre, Leslie Belkacemi a décroché pas moins de six médailles au Meeting national de Villefranche-en-Beaujolais. Principale rivale de Margaux Fabre (plusieurs fois championne du monde de sauvetage et championne d’Europe 2018 sur 4x100 m nage libre), la sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation 95 a terminé 2e sur 50 m dos (en 29’’31), 50 m papillon (en 27’’98), 100 m papillon (en 1’02’’74) et 200 m papillon (en 2’23’’90), puis 3e sur 200 m nage libre (en 2’11’’25) et 200 m dos (en 2’26’’68). Elle a amélioré son record personnel sur 200 m papillon et signé la 8e performance française de la saison en bassin de 25 m sur le 50 m papillon. De son côté, Souhail Hamouchane (nageur marocain, médaillé de bronze sur 4x100 m nage libre aux Jeux Africains 2019 juste après avoir rejoint le club) a fini 3e sur 50 m nage libre (en 23’’09), 100 m nage libre (en 51’’61) et 100 m dos (en 58’’61).

Deux Meilleures perf françaises sur 1 500 m

Le 19 octobre, deux Sarcellois étaient engagés sur le 1 500 m du 20e Meeting national de l’Hautil à Pontault-Combault. Une course mémorable. Clément Kukla s’est en effet imposé en reléguant à plus de 14 secondes Jules Wallart (le vainqueur du 7,5 km de la Comen à Patras). Léo Ouabdesselam a décroché la troisième place. Clément (en 15’15’’11, chez les 18 ans) et Léo (en 15’38’’91, chez les 17 ans) ont signé à cette occasion la meilleure performance française de la saison en bassin de 25 m. Sur 1 500 m, Clément n’est même qu’à une seconde du leader français toutes catégories, Hugo Saillard.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

 

Reymond en démonstration

Axel Reymond, double champion du monde du 25 km, a remporté les courses de 5 et de 10 km de la finale de la Coupe de France à Jablines (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 29 septembre, les conditions météo rappelaient vaguement son jour de gloire survenue le 19 juillet dernier dans la baie de Yeosu, en Corée du Sud. Comme lors de son second titre mondial décroché sur 25 km, Axel Reymond a retrouvé la pluie battante, le vent et une eau agitée à l’occasion de la course de 10 km de la finale de la Coupe de France d’eau libre à Jablines (Seine-et-Marne). Les conditions étaient propices à sa victoire sur sa compétition de prédilection ; son univers se situant à peine à une heure de là puisqu’il a grandi à Nandy, vit à Champagne-sur-Seine, s’entraîne à Fontainebleau et porte les couleurs de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95).

Objectifs mondiaux

«Après mon sacre mondial, j’ai gardé ma forme et réussit de belles courses : 1er sur 25 km et 2e sur 10 km à la Coupe du monde d’Ohrid en Macédoine du Nord ; 1er sur 5 km (devant Marc-Antoine Olivier) et sur 7,5 km à Millau ; 2e sur 10 et 2,5 km à Paris et 2e sur 5 km à Nice. Hier (samedi), sur le 5 km, mes rivaux se sont trompés de trajectoire dans le dernier tour. À ce moment-là, j’ai accéléré et ils ne m’ont pas revu. Aujourd’hui (dimanche), sur le 10 km, disputé en combinaison néoprène, j’ai distancé Clément Batté (double champion d’Europe junior en 2017) au 7e km. Suite à mon accélération, j’ai fait l’impasse sur le dernier ravitaillement pour consolider mon avance, qui a atteint 1’40 à l’arrivée», raconte le protégé de Magali Merino, qui ne relâche pas la pression. «Du 21 au 25 octobre, je disputerai la première édition des Jeux Mondiaux militaires en eau libre, avec l’objectif de décrocher les trois titres (5 km, 10 km et relais)», confie le Sportif de Haut Niveau de la Défense, rattaché au bataillon de Joinville.

Sarcelles en tête

À son image, l’Aass Natation 95, leader d’une sélection du Val-d’Oise qui réunissait huit clubs, a imposé sa suprématie sur l’épreuve nationale de référence de Jablines, en décrochant 20 podiums. Sur le 5 km, Claire Six s’est imposée devant Clémence Coccordano (5e du dernier Euro junior à Racize) ; Clément Kukla (4e) s’est rassuré avant sa participation à la Coupe de la Méditerranée (Comen) les 5 et 6 octobre à Larnaca (Chypre) ; Léo Ouabdesselam (5e), nouveau pensionnaire de l’Insep, a confirmé sa forme après ses succès à Annecy et à Sarreguemines ; et Mathieu Ben Rahou (6e) s’est testé en vue des Jeux Mondiaux de la plage (du 12 au 16 octobre à Doha, au Qatar). Sur 10 km, Malek Louissi (4e des Championnats Arabes 2019) a terminé à une belle 6e place, tandis que les nouveaux venus ont laissés une belle impression. Alexandre Verplaetse (3e) a en effet parachevé son succès au classement général de la Coupe de France et Matthieu Magne (4e) a réussi la plus belle course de sa jeune carrière.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Lire aussi : le triomphe de l'Aas Sarcelles à Jablines - Alexandre Verplaetse rejoint Sarcelles - les résultats complets de la finale de Coupe de France à Jablines

 

 

 

 

Ouabdesselam performant à Melun

Au Meeting national de Melun, Léo Ouabdesselam a signé la 2e perf française de la saison en petit bassin chez les 17 ans, sur 400 m nage libre (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 17 novembre, lors du 8e Meeting national de Melun, Léo Ouabdesselam a signé la 2e performance française de la saison en petit bassin chez les 17 ans sur 400 m nage libre en 4’01’’22. Il s’est rapproché de Tom Lerno et devance désormais Nathan Hudan et Mats Baradat. Le nouveau pensionnaire de l’Insep a fini 5e de la course à 1’’8 du vainqueur, Alex Portal (Cno Saint-Germain-en-Laye).

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

 

S'abonner à ce flux RSS