Actualités

Reymond en démonstration

Axel Reymond, double champion du monde du 25 km, a remporté les courses de 5 et de 10 km de la finale de la Coupe de France à Jablines (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 29 septembre, les conditions météo rappelaient vaguement son jour de gloire survenue le 19 juillet dernier dans la baie de Yeosu, en Corée du Sud. Comme lors de son second titre mondial décroché sur 25 km, Axel Reymond a retrouvé la pluie battante, le vent et une eau agitée à l’occasion de la course de 10 km de la finale de la Coupe de France d’eau libre à Jablines (Seine-et-Marne). Les conditions étaient propices à sa victoire sur sa compétition de prédilection ; son univers se situant à peine à une heure de là puisqu’il a grandi à Nandy, vit à Champagne-sur-Seine, s’entraîne à Fontainebleau et porte les couleurs de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95).

Objectifs mondiaux

«Après mon sacre mondial, j’ai gardé ma forme et réussit de belles courses : 1er sur 25 km et 2e sur 10 km à la Coupe du monde d’Ohrid en Macédoine du Nord ; 1er sur 5 km (devant Marc-Antoine Olivier) et sur 7,5 km à Millau ; 2e sur 10 et 2,5 km à Paris et 2e sur 5 km à Nice. Hier (samedi), sur le 5 km, mes rivaux se sont trompés de trajectoire dans le dernier tour. À ce moment-là, j’ai accéléré et ils ne m’ont pas revu. Aujourd’hui (dimanche), sur le 10 km, disputé en combinaison néoprène, j’ai distancé Clément Batté (double champion d’Europe junior en 2017) au 7e km. Suite à mon accélération, j’ai fait l’impasse sur le dernier ravitaillement pour consolider mon avance, qui a atteint 1’40 à l’arrivée», raconte le protégé de Magali Merino, qui ne relâche pas la pression. «Du 21 au 25 octobre, je disputerai la première édition des Jeux Mondiaux militaires en eau libre, avec l’objectif de décrocher les trois titres (5 km, 10 km et relais)», confie le Sportif de Haut Niveau de la Défense, rattaché au bataillon de Joinville.

Sarcelles en tête

À son image, l’Aass Natation 95, leader d’une sélection du Val-d’Oise qui réunissait huit clubs, a imposé sa suprématie sur l’épreuve nationale de référence de Jablines, en décrochant 20 podiums. Sur le 5 km, Claire Six s’est imposée devant Clémence Coccordano (5e du dernier Euro junior à Racize) ; Clément Kukla (4e) s’est rassuré avant sa participation à la Coupe de la Méditerranée (Comen) les 5 et 6 octobre à Larnaca (Chypre) ; Léo Ouabdesselam (5e), nouveau pensionnaire de l’Insep, a confirmé sa forme après ses succès à Annecy et à Sarreguemines ; et Mathieu Ben Rahou (6e) s’est testé en vue des Jeux Mondiaux de la plage (du 12 au 16 octobre à Doha, au Qatar). Sur 10 km, Malek Louissi (4e des Championnats Arabes 2019) a terminé à une belle 6e place, tandis que les nouveaux venus ont laissés une belle impression. Alexandre Verplaetse (3e) a en effet parachevé son succès au classement général de la Coupe de France et Matthieu Magne (4e) a réussi la plus belle course de sa jeune carrière.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Lire aussi : le triomphe de l'Aas Sarcelles à Jablines - Alexandre Verplaetse rejoint Sarcelles - les résultats complets de la finale de Coupe de France à Jablines

 

 

 

 

Sarcelles triomphe à Jablines

Référence de l’eau libre hexagonale, l’Aas Sarcelles Natation 95 a dominé la finale de la Coupe de France à Jablines. De g. à dr. : Aouad, G. et C. Canzano, Reymond, Magne, Merino, Louissi, Six, L. Falla, Bekar, Robinet, Ben Rahou et Verplaetse (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

(Tous licenciés à l’Aas Sarcelles Natation 95, sauf mention).

Hommes

- 10 km : 1. Reymond (1er maître 1 / M1) ; 2. Batté (Cnvs, 1er junior 3 / J3) ; 3. Verplaetse (2e J3) ; 4. Magne (1er J2) ; 5. Zinsmeister (Cs Meaux) ; 6. Louissi (3e J3) ; 7. Ben Rahou ; 30. Bekar (6e J1).

- 5 km : 1. Reymond (1er M1) ; 2. Batté (Cnvs, 1er J3) ; 3. Wallart (Dunkerque, 1er J2) ; 4. Kukla (2e J2) ; 5. Ouabdesselam (3e J2) ; 6. Ben Rahou ; 8. Louissi (3e J3) ; 12. Magne (4e J2) ; 44. Bekar (15e J1) ; 60. L. Falla (23e J1) ; 64. Gamarre (Cergy-Pontoise, 25e J1) ; 65. Merino (26e J1).

- 2,5 km : 1. Lesprit (Cn Paris) ; 12. Gamarre (Cergy-Pontoise, 5e J1) ; 14. Falla (6e J1) ; 49. Robinet (7e M2) ; 53. Bente (Louvres-Roissy-Survilliers, 2e M1) ; 60. Dupont (Cergy-Pontoise, 3e M1)

- 1,5 km : 1. Condette (Versailles) ; 4. Million (As Herblay / Ash, 1er J2) ; 14. Noirbent (Ash) ; 59. Guillard (Saint-Leu Plessis, 7e M2) ; 62. Gue (Ash, 6e J3).

Femmes

- 10 km : 1. Coccordano (Lille, 1er J1) ; 2. Six (1re J2) ; 3. Naessens (Belgique, 1re M1)

- 5 km : 1. Six (1re J2) ; 2. Coccordano (Lille, 1re J1) ; 3. Bruneau (Lille) ; 43. Despouy (Franconville, 3e M1) ; 55. Cocault (10e en - 14 ans).

- 2,5 km : 1. Vasquez (Massy) ; 54. P. Falla (10e en - 14 ans) ; 61. Colombani (3e en M2) ; 63. Ricordeau ; 73. Chuzel (Cnvm, 6e M2)

- 1,5 km : 1. Burger (Versailles) ; 7. Mat. Migné (Ash, 3e en - 14 ans) ; 9. Liévin (Ash, 3e en J1) ; 26. Mar. Migné (Ash, 7e J1) ; 33. Richert (Ash, 8e J1) ; 34. P. Falla (19e en - 14 ans).

Synthèse réalisée par Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr

 

 

Reymond en démonstration

Axel Reymond, double champion du monde du 25 km, a remporté les courses de 5 et de 10 km de la finale de la Coupe de France à Jablines (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 29 septembre, les conditions météo rappelaient vaguement son jour de gloire survenue le 19 juillet dernier dans la baie de Yeosu, en Corée du Sud. Comme lors de son second titre mondial décroché sur 25 km, Axel Reymond a retrouvé la pluie battante, le vent et une eau agitée à l’occasion de la course de 10 km de la finale de la Coupe de France d’eau libre à Jablines (Seine-et-Marne). Les conditions étaient propices à sa victoire sur sa compétition de prédilection ; son univers se situant à peine à une heure de là puisqu’il a grandi à Nandy, vit à Champagne-sur-Seine, s’entraîne à Fontainebleau et porte les couleurs de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass Natation 95).

Objectifs mondiaux

«Après mon sacre mondial, j’ai gardé ma forme et réussit de belles courses : 1er sur 25 km et 2e sur 10 km à la Coupe du monde d’Ohrid en Macédoine du Nord ; 1er sur 5 km (devant Marc-Antoine Olivier) et sur 7,5 km à Millau ; 2e sur 10 et 2,5 km à Paris et 2e sur 5 km à Nice. Hier (samedi), sur le 5 km, mes rivaux se sont trompés de trajectoire dans le dernier tour. À ce moment-là, j’ai accéléré et ils ne m’ont pas revu. Aujourd’hui (dimanche), sur le 10 km, disputé en combinaison néoprène, j’ai distancé Clément Batté (double champion d’Europe junior en 2017) au 7e km. Suite à mon accélération, j’ai fait l’impasse sur le dernier ravitaillement pour consolider mon avance, qui a atteint 1’40 à l’arrivée», raconte le protégé de Magali Merino, qui ne relâche pas la pression. «Du 21 au 25 octobre, je disputerai la première édition des Jeux Mondiaux militaires en eau libre, avec l’objectif de décrocher les trois titres (5 km, 10 km et relais)», confie le Sportif de Haut Niveau de la Défense, rattaché au bataillon de Joinville.

Sarcelles en tête

À son image, l’Aass Natation 95, leader d’une sélection du Val-d’Oise qui réunissait huit clubs, a imposé sa suprématie sur l’épreuve nationale de référence de Jablines, en décrochant 20 podiums. Sur le 5 km, Claire Six s’est imposée devant Clémence Coccordano (5e du dernier Euro junior à Racize) ; Clément Kukla (4e) s’est rassuré avant sa participation à la Coupe de la Méditerranée (Comen) les 5 et 6 octobre à Larnaca (Chypre) ; Léo Ouabdesselam (5e), nouveau pensionnaire de l’Insep, a confirmé sa forme après ses succès à Annecy et à Sarreguemines ; et Mathieu Ben Rahou (6e) s’est testé en vue des Jeux Mondiaux de la plage (du 12 au 16 octobre à Doha, au Qatar). Sur 10 km, Malek Louissi (4e des Championnats Arabes 2019) a terminé à une belle 6e place, tandis que les nouveaux venus ont laissés une belle impression. Alexandre Verplaetse (3e) a en effet parachevé son succès au classement général de la Coupe de France et Matthieu Magne (4e) a réussi la plus belle course de sa jeune carrière.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Prometteur Ben Rahou

Ici aux côtés de son coach Nacer Aouad, Mathieu Ben Rahou (AAS Sarcelles Natation 95, à gauche) a remporté le 5 km de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, une semaine après son succès aux Jeux Africains (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

La canicule s’est abattue sur les étangs de Cergy, à l’occasion des étapes 10 et 11 de la Coupe de France 2019 de natation en eau libre, qui ont réuni 287 participants les 22 et 23 juin. Mathieu Ben Rahou, vedette en grande forme de la discipline, ne pouvait rêver meilleures conditions pour préparer ses objectifs internationaux à venir. À 24 ans, le sociétaire de l’Aas Sarcelles (Aass Natation) est le leader du Maroc. «J’ai décroché la 3e place aux Championnats Arabes, en avril au Koweït. Et le week-end dernier, j’ai remporté le 5 km des Jeux Africains de plage sur l’île de Sal (Cap Vert). Ces podiums m’ouvrent des perspectives. Je participerai aux Mondiaux à Gwangju (du 13 au 19 juillet, en Corée du Sud), aux Jeux Méditerranéens à Patras (fin août, en Grèce) et aux Jeux Mondiaux de plage à San Diego (en octobre aux États-Unis)», explique le protégé de Magali Merino et de Nacer Aouad.

Participation en hausse

«La Coupe de France de Cergy-Pontoise me permettait de travailler ma résistance. J’ai remporté le 5 km avec 50 secondes d’avance sur Naïm Mokhfi, pensionnaire de l’Insep. Puis, sur le 10 km, j’ai été en tête jusqu’au 7e km, malgré les attaques de Clément Batté, champion de France du 25 km, futur vainqueur et postulant au titre européen junior en août. De bons tests», raconte le pensionnaire de l’Aas Sarcelles (2e meilleur club de France en 2019 en eau libre). Sur le 10 km, son jeune coéquipier Léo Ouabdesselam, 2e, a confirmé qu’il aurait pu être sélectionné pour l’Euro junior, sans un mauvais coup reçu aux France de 10 km à Brive. «Depuis, j’ai fini 1er des 2003 aux Nationaux de 5 km, 1er en junior 3 à Rouen sur 5 km et 2e ici sur 10 km», savoure-t-il. Les étapes de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, organisées par le Comité du Val-d’Oise de natation avec le soutien du Conseil Départemental du Val-d’Oise et de la base de loisirs de Cergy-Pontoise, ont tenu leurs promesses. Elles ont enregistré 20% de nageurs de plus que l’an dernier et la participation de 10 clubs valdoisiens.

Collectif jeune eau libre

«La Coupe de France d’eau libre (disputée sur 43 manches en 2018-2019) incarne l’avenir pour les équipes de France de natation car elle révéla la plupart de nos médaillés aux Jo et aux Mondiaux. Dans cet esprit, ces étapes ont fait découvrir des nageurs valdoisiens prometteurs, grâce au Collectif Jeune Eau libre. Ce dispositif novateur a été mis en place par le Comité du Val-d’Oise de natation. Il détecte les meilleurs jeunes du département âgés de 12 à 15 ans sur 800 m et 1 500 m ; les réunit sur une compétition (la Guytou’s Cup, en juin à Sarcelles) et leur permet de se former à l’eau libre (spécialité pratiquée en mer, lac et rivière) en participant durant la saison à un stage et à des étapes de la Coupe de France», souligne Guy Canzano, président du Comité du Val-d’Oise de natation et de l’Aass Natation.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Les résultats de la Coupe de France

Les résultats de la Coupe de France de Cergy-Pontoise qui s'est déroulée les 22 et 23 juin aux étangs de Cergy : 

Hommes

- 10 km : 1. Clément Batté (Cn Vallée de Seine, Cnvs) 1h53’45 ; 2. Léo Ouabdesselam (Aas Sarcelles, Aass) 1h54’23 ; 3. Naïm Mokhfi (Es Massy, Esm) 1h56’10 ; 4. Ben Rahou (Aass) 2h01’52 ; 5. Lopez-Onate (Le Plessis-Robinson, Lpr) 2h10’09 ; 6. Bekar (Aass).

- 5 km : 1. Mathieu Ben Rahou (Aass) 57’13 ; 2. Naïm Mokhfi (Esm) 58’05 ; 3. Walid Bouftini (Montereau) 1h00’50 ; 4. Remond (Rcf) 1h02’30 ; 5. S. Ferchichi (Aass) 1h02’33 ; 8. C. Boursier (Aass) ; 9. Gamarre (Cergy-Pontoise Natation, Cpn) ; 10. Bekar (Aass).

- 2,5 km : 1. Nicolas Jean (Ca Orsay) 32’39 ; 2. Ghislain Hervé (Sn Franconville, Snf) 34’21 ; 3. Jarod Gamarre (Cpn) 34’32 ; 4. Dino (Cpn) 34’52 ; 5. Anoua (Mantes) 36’01 ; 6. Fouchère (Cpn) ; 7. Tran (Cpn) ; 8. O. Dolo (Éragny) ; 10. Yvalun (Tsf).

- 1,5 km : 1. Justin Dupont (Cpn) 27’26 ; 2. Fadi Boughattas (Aass) 27’27 ; 3. Esteban Ratel (Cpn) 27’35 ; 4. Zidani (Aass) 27’38 ; 5. Siron 28’33 ;…7. Andries (Cpn) ; 9. Hoffman (Herblay) ; 10. Verbrugghe (Aass).

- 500 m : 1. Gabriel Davain (Cpn) 8’58 ; 2. Adam Aouda (Cn95 Ézanville, Cn95) 9’16 ; 3. Omar Biyar (As Argenteuil, Asa) 9’32 ; 4. El Kanfoud (Cpn) ; 5. Legrand ; 6. Belkessa (Cpn) ; 7. Azizi (Asa)

Femmes

- 10 km : 1. Chloé Stutel (Lpr) 2h16’05 ; 2. Audrenn Foiny (Lpr) 2h29’14 ; 3. Maeve Garreau (Villeneuve-la-Garenne) 2h32’06.

- 5 km : 1. Manon Thomas (Cnvs) 1h06’54 ; 2. Léa Maniey (Rcf) 1h08’01 ; 3. Maelys Fourmy (Esm) 1h08’50 ; 4. Abbadi (Montigny) 1h09’34 ; 5. Fohrer (Cpn) 1h10’39.

- 2,5 km : 1. Soraya Abbadi (Montigny) 35’20 ; 2. Marie Fohrer (Cpn) 36’56 ; 3. Lucie Manarin (Mouettes de Paris) 41’04 ; 4. Cocault (Snf) 41’35 ; 5. Arnoult (Verneuil) 43’26 ; 6. Colombani (Aass) ; 7. Bosc (Cnvm) ; 9. Boom (Cpn).

- 1,5 km : 1. Mary Teule (Le Pecq Marly) 28’12 ; 2. Claire Cremas (Cpn) 28’57 ; 3. Grace Fallet (Aass) 28’59 ; 4. Berrando (Aass) 29’34 ; 5. Migne (Herblay) 29’35 ; 6. Coeugnat (Herblay) ; 7. Selmi (Cpn) ; 8. Meloni (Cpn).

- 500 m : 1. Lucie Mirzica-Vige (Cpn) 9’45 ; 2. Nadia Baryalai (Cpn) 9’47 ; 3. Ceylia Djeutcha Teuga (Cpn) 10’16 ; 4. Le Dizes (Cn95) ; 5. Boudjerda (Cpn) ; 6. Rustuel (Cpn).

 

Prometteur Ben Rahou

Ici aux côtés de son coach Nacer Aouad, Mathieu Ben Rahou (AAS Sarcelles Natation 95, à gauche) a remporté le 5 km de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, une semaine après son succès aux Jeux Africains (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

La canicule s’est abattue sur les étangs de Cergy, à l’occasion des étapes 10 et 11 de la Coupe de France 2019 de natation en eau libre, qui ont réuni 287 participants les 22 et 23 juin. Mathieu Ben Rahou, vedette en grande forme de la discipline, ne pouvait rêver meilleures conditions pour préparer ses objectifs internationaux à venir. À 24 ans, le sociétaire de l’Aas Sarcelles (Aass Natation) est le leader du Maroc. «J’ai décroché la 3e place aux Championnats Arabes, en avril au Koweït. Et le week-end dernier, j’ai remporté le 5 km des Jeux Africains de plage sur l’île de Sal (Cap Vert). Ces podiums m’ouvrent des perspectives. Je participerai aux Mondiaux à Gwangju (du 13 au 19 juillet, en Corée du Sud), aux Jeux Méditerranéens à Patras (fin août, en Grèce) et aux Jeux Mondiaux de plage à San Diego (en octobre aux États-Unis)», explique le protégé de Magali Merino et de Nacer Aouad.

Participation en hausse

«La Coupe de France de Cergy-Pontoise me permettait de travailler ma résistance. J’ai remporté le 5 km avec 50 secondes d’avance sur Naïm Mokhfi, pensionnaire de l’Insep. Puis, sur le 10 km, j’ai été en tête jusqu’au 7e km, malgré les attaques de Clément Batté, champion de France du 25 km, futur vainqueur et postulant au titre européen junior en août. De bons tests», raconte le pensionnaire de l’Aas Sarcelles (2e meilleur club de France en 2019 en eau libre). Sur le 10 km, son jeune coéquipier Léo Ouabdesselam, 2e, a confirmé qu’il aurait pu être sélectionné pour l’Euro junior, sans un mauvais coup reçu aux France de 10 km à Brive. «Depuis, j’ai fini 1er des 2003 aux Nationaux de 5 km, 1er en junior 3 à Rouen sur 5 km et 2e ici sur 10 km», savoure-t-il. Les étapes de la Coupe de France de Cergy-Pontoise, organisées par le Comité du Val-d’Oise de natation avec le soutien du Conseil Départemental du Val-d’Oise et de la base de loisirs de Cergy-Pontoise, ont tenu leurs promesses. Elles ont enregistré 20% de nageurs de plus que l’an dernier et la participation de 10 clubs valdoisiens.

Collectif jeune eau libre

«La Coupe de France d’eau libre (disputée sur 43 manches en 2018-2019) incarne l’avenir pour les équipes de France de natation car elle révéla la plupart de nos médaillés aux Jo et aux Mondiaux. Dans cet esprit, ces étapes ont fait découvrir des nageurs valdoisiens prometteurs, grâce au Collectif Jeune Eau libre. Ce dispositif novateur a été mis en place par le Comité du Val-d’Oise de natation. Il détecte les meilleurs jeunes du département âgés de 12 à 15 ans sur 800 m et 1 500 m ; les réunit sur une compétition (la Guytou’s Cup, en juin à Sarcelles) et leur permet de se former à l’eau libre (spécialité pratiquée en mer, lac et rivière) en participant durant la saison à un stage et à des étapes de la Coupe de France», souligne Guy Canzano, président du Comité du Val-d’Oise de natation et de l’Aass Natation.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

Le reportage paru dans La Gazette du Val-d'Oise du 7 juillet 2019 - les photos de l'événement

S'abonner à ce flux RSS