Actualités

Sarcelles hégémonique

Meilleur club d’eau libre de l’Hexagone, l’Aas Sarcelles a dominé la finale de la Coupe de France à Jablines. De g. à dr.: G. Canzano, Prybil, Reymond, Anne, Iriart, T. Merino, Six, Ouabdesselam, Ben Rahou, Merino et C. Canzano (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

L’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass) Natation est en train d’écrire l’une des pages les plus glorieuses du sport valdoisien. Dans la foulée de l’Efcvo en athlétisme, Sarcelles en karaté et Pontoise en tennis de table, le club présidé par Guy Canzano impose, à son tour, sa domination sur une spécialité et en devient la référence nationale. En 2018, sa suprématie est apparue en eau libre, discipline olympique pleine d’avenir pratiquée en mer, en lac et en rivière. Il s’est installé en tête du Classement National des Clubs d’Eau libre (ranking qui tient compte des résultats aux Championnats de France, à la Coupe de France et en performances internationales) en totalisant près du double de points des Vikings de Rouen (tenant du titre relégué à la place du dauphin).

Doublé d'Axel Reymond

Les 15 et 16 septembre, sur la base de loisirs de Jablines (Seine-et-Marne), l’Aas Sarcelles Natation a fait valoir son nouveau statut, à l’occasion de la finale de la Coupe de France. Sur les 5 et 10 km, son bilan a été exceptionnel : victoires masculines et féminines, 4 nageurs dans le top 6 masculin, 14 podiums sur 17 possibles. Lauréat des deux courses, Axel Reymond a réussi son test, à l’aube de la Coupe du monde d’Abu Dhabi (un 10 km pré-qualificatif pour les Mondiaux Gwangju, le 9 novembre). Le champion du monde des 25 km et meilleur Français du dernier Euro de Glasgow (2e sur 5 km et 4e sur 25 km) a dominé Clément Batte (deux fois champion d’Europe junior en 2017) et Aubin Coccordano (4e des Mondiaux juniors de 7,5 km, il y a un mois à Eilat). «Sur le 10 km, ils ont bien résisté à mes accélérations à la mi-course. Mais dans le dernier tour, j’ai réussi à les distancer grâce à un changement de cap, à droite, qui les a surpris», raconte le protégé de Magali Merino.

Claire Six au sprint

Chez les féminines, sa coéquipière Claire Six a, elle aussi, réussi le doublé. «C’est la première fois que j’accomplis une telle performance sur un même week-end. Depuis ma prestation frustrante à l’Euro junior (20e en raison de deux piqures de méduse), je me suis bien repris. Ces dernières semaines, j’avais décroché six podiums, dont des victoires sur 3 km à Sarreguemines et sur 5 km aux Vieilles Forges. Ici, je bats pour la première fois la Belge Nora Naessens, récente lauréate du 10 km d’Annecy. À deux reprises, j’ai été patiente et j’ai pu placer ma pointe de vitesse, au sprint», résume la Sarcelloise (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Ile de loisirs de Jablines-Annet, 77450

 

Negris, l’avenir du 1 500 m

Le podium du 1 500 m nage libre. De gauche à droite : David Verraszto (Hongrie, 2e), Dimitrios Negris (Grèce, 1er) et Clément Batte (Cn Vallée de Seine, 3e). (Photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Sur 1 500 m, on attendait le Hongrois Verraszto et surtout Axel Reymond (chef de file de l’Aas Sarcelles Natation). Mais les deux favoris ont été surpris par deux jeunes aux dents longues. Vainqueur en 15’19, le Grec Dimitrios Negris (20 ans, sélectionné aux Mondiaux en 2017) a en effet relégué le Hongrois à 14 secondes. Axel, pourtant soutenu par un large fan club, a manqué la médaille de bronze pour seulement 5 dixièmes de secondes au profit de Clément Batte (17 ans, Cn Vallée de Seine). (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Centre Sportif Nelson Mandela, 95200 Sarcelles

 

Sarcelles parmi les géants au Golden Tour

Le Sarcellois Axel Reymond entouré d'un groupe de jeunes fans. (Photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

«Allez Axel, allez Axel !» Vendredi dernier, un groupe de jeunes spectateurs venu des quatre coins de la France donna de la voix. Sans compter. À domicile, le Sarcellois Axel Reymond, champion du monde du 25 km, disputait en effet la 2e étape du Ffn Golden Tour Camille Muffat, une épreuve internationale réunissant bon nombre de champions olympiques, du monde et d’Europe actuels ou passés. Sur 1 500 m, le protégé de Magali Merino avait forte affaire face au Grec Dimitrios Negris (5e des Mondiaux juniors 2015) et au Hongrois David Verraszto (le héros et marathonien du meeting, avec 14 courses, 6 podiums dont 3 victoires au compteur). Il ne manqua la médaille de bronze que pour cinq dixièmes au profit de Clément Batte. «Axel a réalisé une bonne course, en 15’34. Il a nagé 30 secondes plus vite que l’an dernier à la même période. C’est très encourageant puisqu’il rentre tout juste d’un stage en Turquie et qu’il s’apprête à disputer la Coupe du monde de Doha sur 10 km (un pré-sélectif pour l’Euro en eau libre)», explique son entraîneur.

À son image, l’Aas Sarcelles Natation a été vaillante, décrochant 18 finales A et 5 médailles. À ses côtés, Inès Idier (2e sur 1 500 m en 17’17 et 3e sur 800 m en 9’07), Carmella Kitching (3e sur 50 m brasse en 32’’41, 4e sur 100 m et 5e sur 200 m), Claire Six (3e sur 1 500 m en 17’57), Ramzi Chouchar (3e sur 400 m 4 nages en 4’29), Matthieu Bellay (4e sur 200 m dos en 2’05 et 5e sur 100 m dos), Clément Kukla (4e sur 800 m en 8’27 et 5e sur 1 500 m) et Lounis Khendriche (5e sur 200 m papillon) ont été les plus performants. Des résultats rehaussés par la présence de 23 délégations étrangères.

23 délégations étrangères

«Notre épreuve réunissait les meilleurs représentants du Danemark, d’Allemagne, de Grèce et des clubs anglais de Bath et de Middlesex County. Plusieurs participants venaient même du Liban, d’Inde et du Kirghizistan», souligne Guy Canzano, le président de l’Aas Sarcelles Natation. «En l’espace de cinq ans, c’est sans doute l’épreuve de la Golden Tour qui a rassemblé le plus d’étrangers», confirme Marie Wattel, 20 ans, grande espoir française du 100 m papillon, auréolée d’un titre de vice-championne d’Europe en petit bassin et d’un succès à l’Us Open en 2017. (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Centre Sportif Nelson Mandela, 95200 Sarcelles

 

Deux records de France du 5 km battus à Sarcelles

Champions du monde de relais mixte, Logan Fontaine (Mpf 19 ans en 52’59) et Marc-Antoine Olivier (record de France en 52’15) ont marqué de leur empreinte les Championnats de France de 5 km indoor, qui se sont déroulés à Sarcelles. (Photo : Aas Sarcelles Natation)

 

«C’était une compétition de rêve». Le 27 janvier, Guy Canzano, le président de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass), a en effet vécu le Championnat de France de 5 km indoor le plus rapide de tous les temps. Son club a eu le plaisir d’accueillir cette 16e édition inoubliable, à laquelle participaient quatre des cinq champions du monde d’eau libre 2017 (Axel Reymond, Marc-Antoine Olivier, Logan Fontaine et Océane Cassignol), la championne de France féminine en titre (Lara Grangeon), trois Internationaux Tunisiens du So Millau (Malek Louissi, Melek Masmoudi et Alya Gara) et ses 9 représentants surtout issus des Pôles de Fontainebleau, de l’Insep et de Rouen. «Ce premier Championnat de France de natation de l’année civile 2018 réunissait les 56 meilleures nageuses et 56 meilleurs nageurs de l’Hexagone, présélectionnés à partir des France N2 et des France d’eau libre de 2017. Notre épreuve permettait aux nageurs de demi-fond et d’eau libre de se confronter sur une distance rarement disputée en bassin de 50 m», explique Guy Canzano.

Plateau relevé

Au fil des longueurs de 50 m, le public massé dans la piscine intercommunale de Sarcelles a compris qu’il assistait à des exploits. Tenant du titre et champion du monde du 10 km, Marc-Antoine Olivier s’est rapidement envolé. Seul face au chrono. Le protégé de Philippe Lucas a pulvérisé de 42 secondes le record de France détenu depuis 2011 par Sébastien Fraysse (52’15 contre 52’57). Une performance dédiée à son ancien coach Éric Boissière, entraîneur national d’eau libre et formateur du Pôle de Rouen, qui s’éteignit six jours plus tard à l’âge de 66 ans.

Olivier et Fontaine survolent la course

Autres signes du niveau très relevé de l’épreuve, Logan Fontaine (champion du monde du relais mixte) a ensuite battu la meilleure performance française (Mpf) des 19 ans réalisée par Marc-Antoine Olivier en 2015 (52’59 contre 53’16) ; Clément Batte a écrasé la Mpf des 18 ans d’Anis Cheniti (53’21 contre 54’11) et le Sarcellois Axel Reymond (3e l’an dernier) a cette fois dû se contenter de la sixième place en réalisant le même temps (54’25). Mais l’Aas Sarcelles, sacré meilleur club, a eu d’autres motifs de satisfaction grâce à Léo Ouabdesselam (champion de France junior 1 / 14-15 ans), Claire Six (vice-championne de France junior 2 / 16-17 ans), Clément Kukla (3e en junior 2 et meilleur temps des 16 ans en 55’45), Morgane Garcia (à 4 secondes du podium en junior 2) et Inès Idier (9e en junior 3 / 18-19 ans). (Julien Bigorne / La Gazette du Val-d'Oise)

>>> Les photos de l'épreuve

>>> Les photos des podiums

>>> Les résultats complets

>>> Les articles parus sur l'événement

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Centre Sportif Nelson Mandela, 95200 Sarcelles

 

Inoubliable Golden Tour à Sarcelles

Guy Canzano, président de l'Aas Sarcelles Natation, et la Danoise Pernille Blume, championne olympique du 50 m nage libre aux Jeux olympiques de Rio en 2016 (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

En 2013, Camille Muffat, triple médaillée olympique à Londres, avait enchanté le public de la piscine intercommunale Christiane et Guy Canzano en remportant un 200 m nage libre de haute volée. L’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass) Natation venait d’accueillir la première étape des Golden Lanes, circuit de trois meetings internationaux de natation. Un sommet dans l’histoire du sport valdoisien. Cinq ans plus tard, le nom de la nageuse prodige au destin tragique est associé à ce triptyque rebaptisé Ffn Golden Tour et l’Aass Natation a organisé une étape encore plus mémorable que la précédente.

Niveau international

«Du 9 au 11 mars, nous avons réuni 400 nageurs de haut niveau, issus de 43 clubs français et de 23 délégations étrangères, soit trois fois plus qu’en 2013 ! Organiser une telle compétition tient de l’exploit, car nous n’avons disposé que de 5 mois pour la préparer. Cela supposait trouver un budget prévisionnel de 190 000 €, réunir durant trois jours un jury de 45 personnes et une large équipe de bénévoles, respecter un cahier des charges précis pour l’accueil des nageurs. Nous n’y serions jamais arrivés sans le soutien de la Ville de Sarcelles, de la communauté d’agglomération Roissy Pays de France, du Conseil Départemental du Val-d’Oise, de la Région Ile-de-France (très investie dans la prise en charge des prize money féminins) ainsi que des structures de la natation (Comité départemental, ligue et Fédération française) et du personnel de la piscine», raconte Guy Canzano, qui releva le défi d’organiser la 2e étape du Ffn Golden Tour 2018, suite au retrait d’Amiens.

Épreuve pionnière

«Grâce notamment à l’aide des Chapiteaux de Paris, de Keush and Co et de Jsg Technologies, notre épreuve a même été pionnière en Ile-de-France dans le domaine de la natation, en proposant le suivi des courses sur écran géant, la diffusion de bandeaux publicitaires en leds et une retransmission télévisée, puisque la chaîne BeIn Sports a diffusé les finales en direct durant trois heures», savoure le président de l’Aas Sarcelles Natation. Dans l’eau, le spectacle a été au rendez-vous, avec le sans-faute de Jérémy Stravius (lauréat sur 50 et 100 m nage libre, 50 m dos et 100 m papillon) et les victoires de la championne olympique Pernille Blume (50 m nage libre), des vice-championnes olympiques Jazmin Carlin (400 et 800 m nage libre) et Siobhan O’Connor (200 m 4 nages), du champion du monde 2015 Marco Koch (200 m brasse), des champions d’Europe David Verraszto (400 m 4 nages) et Mie-Oe Nielsen (100 m dos), des françaises Marie Wattel (100 m papillon) et Fanny Deberghes (200 m brasse). L’Aas Sarcelles Natation a, quant à elle, décroché 18 finales A et 5 médailles. (Julien Bigorne / La Gazette du Val-d'Oise)

>>> Photos de l'épreuve

>>> Photos de podiums

>>> Les résultats complets

>>> Les articles parus sur l'événement

>>> L'interview de Pernille Blume

>>> L'interview d'Axel Reymond

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Centre sportif nelson mandela, 95200 Sarcelles

 

S'abonner à ce flux RSS