Actualités

La visite d'une championne

La Brésilienne Ana Marcela Cunha, championne du monde féminine du 25 km pour la 5e fois, est venue préparer la Coupe du monde de Paris aux côtés des JETS de Sarcelles (photo : Julien Bigorne)

 

Du 4 au 7 juillet, le groupe Eau libre des JETS de Sarcelles a eu le plaisir de s’entraîner avec…la championne olympique de leur spécialité ! La Brésilienne Ana Marcela Cunha, accompagnée entre autres de ses compatriotes Viviane Jungblut, Guilherme Costa et Allan Do Carmo, a en effet partagé ses séances pour se préparer au 10 km de la Coupe du monde de Paris (NDLR : elle a finalement remporté cette épreuve, le 9 juillet dans le bassin de la Villette). « La venue d’Ana Marcela était un événement. C’est en effet la nageuse encore en activité qui a le plus beau palmarès en eau libre avec un titre olympique (sur 10 km en 2021), 14 médailles mondiales (dont 7 titres) et 25 victoires sur des Coupes du monde de 10 km. C’est de surcroît une personnalité très attachante et accessible », a expliqué Guy Canzano, le président des JETS de Sarcelles. Julien BIGORNE

 

Retrouvez très bientôt l’interview d’Ana Marcela Cunha sur www.club-sarcelles-natation-95.com

 

LE PALMARÈS D’ANA MARCELA CUNHA

- Championne olympique du 10 km (2020) ; 5e en 2008 et 10e en 2016

- 14 fois médaillée aux Championnats du monde (depuis 2011)

- Championne du monde du 5 km (2019 et 2022)

- Championne du monde du 25 km (2011, 2015, 2017, 2019, 2022)

- Vice-championne du monde du 10 km (2013)

- Vice-championne du monde du relais mixte (2015)

- 3e mondiale sur 10 km (2015, 2017, 2022)

- 3e mondiale sur 5 km (2013, 2017)

- Lauréate des Jeux mondiaux de la plage sur 5 km (2019)

- Championne d’Amérique du Sud du 5 km et du 10 km (en 2006, à 14 ans)

- Lauréate de 24 Coupes du monde de 10 km de Cancun, Santos (2010), Shantou, Hong-Kong, Cancun, Eilat (2012), Eilat (2013), Chun’An, Lac Saint-Jean, Lac Mégantic, Lac Magog et Setubal (2014), Chun’An, Lac Mégantic (2017), Lac Saint-Jean et Balaton (2018), Nantou, Ohrid, Balaton, Setubal, Doha (2019), Eilat et de Doha (2021), de Setubal (2022)

- Lauréate de 3 Coupes du monde d’ultra : Capri-Napoli et Lac Saint-Jean (2014), Capri-Napoli (2017)

 

 

Mondiaux : un couple à l'honneur

Marcel Schouten (4e) et Caroline Jouisse (5e) ont brillé sur le 25 km en eau libre des Championnats du monde de Budapest (photo : Julien Bigorne)

 

Le 30 juin en Hongrie, Axel Reymond, sacré vice-champion du monde, n’a pas été le seul sociétaire des JETS de Sarcelles à briller sur l’épreuve de 25 km des Mondiaux. Marcel Schouten (4e masculin) et Caroline Jouisse (5e féminine) y ont réussi une course référence dans leur carrière, qui apparaît prometteuse à quelques semaines des Championnats d’Europe de Rome (du 18 au 21 août).  

Six ans après sa médaille de bronze à l’Euro de 25 km à Hoorn, Caroline a obtenu là son meilleur résultat individuel en grand championnat. La protégée de Magali Merino a brièvement mené avant d’être distancée par le quintette de tête dans le dernier tour. Elle a osé prendre ses propres caps sur cette course (surtout dans les deux dernières boucles) et a dépassé Elea Linka (championne d’Allemagne 2020 du 10 km) peu avant l’arrivée pour prendre une belle 5e place à 1’17 de la quintuple championne du monde Ana Marcela Cunha.

Marcel Schouten (9e sur 25 km en 2017 mais aussi vice-champion du monde du relais mixte en 2015) a réalisé la meilleure performance néerlandaise depuis 2008 aux Mondiaux de 25 km. Le nageur originaire d’Hoorn a suivi la tête de course jusqu’au dernier tour avant de devoir laisser filer Axel Reymond, Dario Verani et Peter Galicz. Quatrième à 11 secondes du podium, il devance au passage des pointures : Kyle Lee (champion d’Australie), Matteo Furlan (vice-champion d’Europe 2021), son compatriote Lars Bottelier (3e de la Capri-Napoli 2018). Julien BIGORNE

 

PRINCIPAUX RESULTATS DES JETS AUX MONDIAUX 2022

> Axel Reymond : 2e sur le 25 km masculin ;

> Caroline Jouisse : 4e sur le relais mixte 4x1500 m et 5e sur le 25 km féminin ;

> Marcel Schouten : 4e sur le 25 km masculin ;

> Jordan Pothain : 7e sur le 4x200 m nage libre masculin ;

> Hector Pardoe : 11e sur 10 km masculin.

> Krystyna Panchishko : 25e sur le 5 km féminin.

 

>>> Les résultats complets du 25 km féminin

>>> Les résultats complets du 25 km masculin

>>> Les articles de presse parus 

 

 

Mondiaux : 6 JETS à suivre

Caroline Jouisse, Axel Reymond, la coach Magali Merino et Marcel Schouten représentent les JETS de Sarcelles aux Mondiaux de Budapest (photo : Julien Bigorne)

 

Un événement en chasse un autre. Après la fin prématurée des Championnats de France d’eau libre, place aux Mondiaux de Budapest. Ce grand rendez-vous débute dès le 19 juin pour les JETS et s’achèvera le 30 juin. En Hongrie, six Sarcellois seront en lice, soit la plus grande délégation pour un club français (devant Marseille, Toulouse ou Amiens). Les objectifs sont multiples. Par ordre d’apparition :

Jordan Pothain dispute sa dernière compétition internationale après sept années au plus haut niveau, deux participations aux Jeux Olympiques et huit titres nationaux. Il va tenter d’entrer en finale sur 200 m nage libre et sur 4x200 m nage libre.

> À 21 ans, Hector Pardoe vise un top 10 en eau libre (sur 5 et 10 km) après une participation aux JO de Tokyo, qui se solda par un grave accident à l’œil. Onzième à Setubal et douzième à Piombino sur 10 km, le Britannique a prouvé qu’il en a les moyens.

> Qualifiée in extremis pour les JO de Tokyo, Krystyna Panchishko veut faire la fierté de son pays (l’Ukraine) et de son club (les JETS). Objectif : top 20 sur 5 et 10 km.

Caroline Jouisse fait ici son grand retour en équipe de France, six ans après sa médaille de bronze sur 25 km aux Championnats d’Europe d’Hoorn. Lauréate du Grand Prix FINA 2021 (Coupe du monde d’ultra-marathon en eau libre), la protégée de Magali Merino reste sur six mois fabuleux marqués par d’excellents résultats tant sur 25 km ou plus (1er à Naples, 2e à Ohrid) que sur 10 km (3e à Ohrid, 5e à Abu Dhabi). Elle vise une médaille sur 10 km et sur 25 km.    

Marcel Schouten fait son grand retour dans l’équipe des Pays-Bas, sept ans après son titre de vice-champion du monde en relais à Kazan. Engagé sur 25 km, sa deuxième place au Grand FINA 2021 prouve qu’il peut battre les tout meilleurs.

Axel Reymond vise un troisième titre mondial consécutif sur 25 km. Ce défi parle de lui-même…Le Sarcellois peut entrer dans l’histoire et se rapprocher des légendes tels que l’Allemand Thomas Lurz (7 titres mondiaux sur 5 km) et la Néerlandaises Edith Van Dijk (15 médailles mondiales). Julien BIGORNE

 

Le programme des JETS de Sarcelles

Dimanche 19 juin à 9H51 : 200 m nage libre / séries (Jordan Pothain)

Dimanche 19 juin à 19H14 : 200 m nage libre / demi-finales (Jordan Pothain)

Jeudi 23 juin à 10h14 : 4x200 m nage libre / séries (Jordan Pothain)

Jeudi 23 juin à 19h41 : 4x200 m nage libre / finale (Jordan Pothain) === Les adieux de Pothain 

Lundi 27 juin à 9H : 5 km masculin (Hector Pardoe)

Lundi 27 juin à 11H : 5 km féminin (Krystyna Panchishko)

Mercredi 29 juin à 8H : 10 km féminin (Caroline Jouisse, Krystyna Panchishko)

Mercredi 29 juin à 12H : 10 km masculin (Hector Pardoe)

Jeudi 30 juin à 9H : 25 km féminin (Caroline Jouisse)

Jeudi 30 juin à 9H : 25 km masculin (Axel Reymond, Marcel Schouten)

>>> Tous les horaires

 

 

Mondiaux : les adieux de Pothain

Jordan Pothain (JETS de Sarcelles, 2e en partant de la gauche) a achevé sa belle carrière internationale par une 7e place sur 4x200 m nage libre aux Mondiaux de Budapest (photo : DR). 

 

Le 23 juin à Budapest (Hongrie), Jordan Pothain a achevé sa belle carrière internationale par une septième place sur 4x200 m nage libre en 7’08’’08, aux côtés de Roman Fuchs, Hadrien Salvan et Léon Marchand (récent champion du monde sur 200m et 400 m 4 nages). Le 19 juin, le sociétaire des JETS de Sarcelles avait fini 15e du 200 m nage libre en 1’47’’66, après avoir décroché sa qualification pour les demi-finales pour 3 centièmes en 1’57’’51. Julien BIGORNE

S'abonner à ce flux RSS