Actualités

France élites en PB : les résultats

Carmella Kitching médaillée de bronze sur 100 m brasse (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Carmella Kitching : 3e sur 100 m brasse en 1’07’’92 ; 4e sur 50 m brasse en 31’’18 (à 15 centièmes du podium)

Camille Gheorghiu, Carmella Kitching, Leslie Belkacemi, Ludivine Blanc : 3e sur 4x50 m 4 nages en 1'52''13

Clément Kukla : Recordman de France des 16 ans sur 1 500 m en 15’04’’59. Il bat les 15’10 de Sébastien Rouault, référence depuis 2002. 5e Français de la course.

Théo Charrade : 4e Français sur 200 m brasse en 2’10’’57 (à 69 centièmes du podium)

Axel Reymond : 6e Français sur 1 500 m en 15’08’’98

Claire Six : 7e sur 1 500 m nage libre en 16’40

Ludivine Blanc : 8e sur 50 m NL en 25’’41 et 9e sur 100 m NL en 55’’30

Leslie Belkacemi : 9e sur 50 m papillon en 27’’24 et 9e sur 100 m papillon en 1’01’’63

 

Les photos de l'événement - le reportage dans le magazine Esprit Club n°53

 

Leslie Belkacemi : la rescousse

Médaillée de bronze sur 4x50 m 4 nages aux France élites en petit bassin, Leslie Belkacemi est aussi championne de France de sauvetage sportif (photo : Club Sauvetage pour tous).

 

Championne de France de sauvetage sportif, Leslie Belkacemi était la 3e relayeuse de l’équipe féminine de l’Aass Natation 95, qui décrocha la 3e place sur 4x50 m 4 nages aux France élites en petit bassin. Opposée sur son 50 m papillon à Mélanie Hénique, Marie Wattel et Assia Touati (membres de l’équipe de France), la nageuse de 20 ans a battu son record personnel de quatre dixièmes (26’’85) et contribué au podium du club.

 

Quels souvenirs garderez-vous de ce relais 4x50 m 4 nages ?

Nous avons réalisé une très belle performance pour l’Aas Sarcelles Natation 95. C’était super de partager la chambre avec Camille (Gheorghiu) ; de retrouver Carmella (Kitching) qui était déjà ma coéquipière à Hyères et d’encourager Ludivine (Blanc) qui s’entraîne avec moi. Lorsque je prends le relais, nous sommes 3e. Je voulais nager ce 50 m papillon en moins de 27 secondes pour que l’équipe reste sur le podium. J’y suis parvenue.

Quel bilan tirez-vous de vos performances individuelles ?

Je suis contente d’avoir battu mes records sur 50 m (27’’24) et 100 m papillon (1’01’’32). Je suis satisfaite de mes séries, moins de mes finales. Sur 100 m, j’ai voulu partir plus vite qu’en séries, mais j’étais très crispée et les 25 derniers mètres ont été compliqués. Je pouvais faire mieux que 9e sur 50 et 100 m pap.

Vous nagez depuis 17 ans. Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

J’ai débuté la natation à l’âge de 3 ans. Pendant un temps, j’ai aussi pratiqué la natation synchronisée, spécialité de ma mère. Mais à 15 ans, j’ai donné la priorité à la natation. En 2014, j’ai remporté la finale des 15-16 ans du 50 m papillon aux France élites à Chartres. Ce fut un événement pour mon club d’alors (l’As Cachalots Six-Fours). J’ai ensuite obtenu mes deux podiums nationaux suivants en dos, qui fut un temps ma deuxième spécialité. En 2017, j’ai été médaillé d’argent sur 4x100 m 4 nages aux France élites à Schiltigheim. C’était un relais inoubliable. J’étais associée à Charlotte Bonnet (triple championne d’Europe 2018), Morgane Blanchard (formée à l’Aass Natation 95) et Anaïs Arlandis (4e sur 100 m papillon). Camille et Ludivine étaient dans l’équipe victorieuse avec Marie Wattel et Fantine Lesaffre.

Pourquoi avez-vous disputé les Championnats de Tunisie 2018 ?

En 2015, j’ai reçu un message Facebook d’Heni Taktak, l’entraîneur du Pôle élite du club Olympica d’Ezzahra. En consultant des résultats, il a vu mon nom (Belkacemi) et persuadé que j’avais des origines tunisiennes, a proposé de me recruter. En dépit de mon absence d’ascendances tunisiennes, une amitié est née. Et depuis, je participe en tant qu’étrangère à ses Championnats et mes perfs rapportent des points à l’Espérance Sportive de Tunis. Cette année, j’ai décroché 10 podiums dont 7 victoires à Radès. Mon meilleur bilan.

Propos recueillis par Julien BIGORNE (via WhatsApp)

 

 

LESLIE BELKACEMI EN BREF

20 ans. As du papillon. Sociétaire de l'Aas Sarcelles Natation.

> 9 podiums nationaux.

Élites en grand bassin : 1re des 15-16 ans sur 50 m papillon en 2014 et 2e sur 4x100 m 4 nages en 2017. Élites en petit bassin : 1re des 14-18 ans sur 100 m dos en 2014 et 3e sur 4x50 m 4 nages en 2018. Nationaux 16 ans et plus : 2e sur 50 m dos en 2016 et 3e sur 100 m papillon en 2018. Sauvetage sportif : 1re en relais lancer de corde avec Carol-Ann Borel (en 16’’31) et 3e sur 4x50 m obstacles et 4x25 m mannequin en 2018.

> 10 médailles dont 7 en or aux Championnats de Tunisie 2018. (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Piscine olympique d’Antigone, 34000 Montpellier

 

Carmella Kitching : la basique réussite

Carmella Kitching a décroché deux médailles de bronze aux Championnats de France élites en petit bassin à Montpellier (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Carmella Kitching a été la 2e relayeuse du 4x50 m 4 nages féminin sarcellois, médaillé de bronze aux France élites en petit bassin à Montpellier. La Franco-Britannique, également 3e sur 100 m brasse, a été un pilier de la réussite de notre club.

 

Quel souvenir garderez-vous de ce magnifique 4x50 m 4 nages ?

C’était mon tout premier relais aux Championnats de France. Ce fût un bel exploit. Avec les filles, on savait qu’on pouvait essayer de décrocher une médaille. On était super motivées. On a réussi. C’était vraiment sympa. L’ambiance à la chambre d’appel était top !

Êtes-vous satisfaite de vos France élites, en individuel ?

Je n’étais pas affûtée pour ces Championnats. Je les ai pris comme une compétition de travail. Je réalise mon meilleur temps sur 50 m brasse (31’’18) et je ne finis pas loin de ceux sur 100 m (1’07’’92) et 200 m (2’29’’12). C’est positif.

Dans quelles circonstances aviez commencé la natation à l’âge de 10 ans?

Ma mère voulait que j’arrête le football pour me mettre dans un sport où je ne rentre pas à la maison avec des bleus. Du coup, mes parents m’ont inscrit à des cours de natation avec mon frère et ma sœur à Londres.

En l’espace de 15 ans de carrière, quels ont été vos 5 meilleurs souvenirs ?

Le premier souvenir remonte à 2009. Ma première sélection en équipe de Grande-Bretagne. À l’époque, je nageais le 100 m brasse en 1’15. Or, le temps qualificatif pour l’Euro junior était à 1’12’’6. Personne ne croyait en mes chances. Mais j’avais tellement envie de cette sélection, qu’à chaque entraînement, je me répétais le temps. Et, le jour J en montant sur le plot, je savais à l’avance que j’allais réaliser le chrono. Inoubliable ! Ensuite, en 2011 à Saint-Martin-Boulogne, j’ai été triple championne de France jeune en bassin de 25 mètres sur 50, 100 et 200 m brasse. C’était l’époque où je m’entraînais à Hyères avec ma sœur Claudia, en suivant une méthode ‘‘old school’’ : les séries 2x200m brasse avec 2 minutes de repos entre les deux. Une horreur, j’en ai bavé. Mais ça a payé. Sur 200 m brasse, j’ai gagné 10 secondes (de 2’41 à 2’31), terminé 4e des Championnats d’Angleterre 2012 et failli me qualifier aux Jo de Londres. En 2013, j’ai ressenti le besoin de faire un break, d’avoir une vie sociale. Je suis donc partie à Montpellier et je me suis bien amusée. Enfin, cette année, j’ai été triple championne de France 16 ans et plus à Laval (50, 100 et 200 m brasse) sous les couleurs de l’Aas Sarcelles Natation. Après cinq mois d’arrêt en 2017 en raison d’une blessure au genou, j’ai signé mon retour.

(Propos recueillis par Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

CARMELLA KITCHING EN BREF

24 ans. As de la brasse. Sociétaire de l'Aas Sarcelles Natation.

Palmarès international : Sélectionnée en équipe de Grande-Bretagne à l’Euro junior 2009 ; 3e du Golden Tour Camille Muffat 2018 à Sarcelles sur 50 m brasse. 4e des Championnats d’Angleterre 2012 sur 200 m. Championne de France jeune en 2011 en petit bassin sur 50, 100 et 200 m. Championne de France cadette 2011 sur 200 m. 14 finales aux France élites et 10 podiums aux France 16 ans et plus en brasse. En 2018 : triple championne de France 16 ans et plus (50, 100 et 200 m brasse) ; deux médailles de bronze aux France élites en petit bassin (sur 100 m brasse et 4x50 m 4 nages).

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Retrouvez l'intégralité de ce portrait dans le magazine Esprit Club n°53

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Piscine olympique d’Antigone, 34000 Montpellier

 

Camille Gheorghiu : le dernier feu

Camille Gheorghiu, première relayeuse de l'équipe féminine de l'Aas Sarcelles, médaillée de bronze sur 4x50 m 4 nages aux Championnats de France élites en petit bassin à Montpellier (photo : Jaked)

 

Le 17 novembre à Montpellier, Camille Gheorghiu a peut-être vécu sa toute dernière course, à l’occasion des Championnats de France élites en petit bassin. Après 19 ans de natation, la protégée de Franck Esposito donne la priorité à ses études de kiné. Début novembre, elle avait d’ailleurs annoncé sa retraite sportive, dans une interview accordée au Berry Républicain. Puis, elle est revenue sur sa décision pour s’offrir une « der » en relais, une spécialité qui lui a offert quelques-unes des plus belles émotions de sa carrière comme ses deux titres de championnes d’Europe junior en 2011 ou sa médaille d’argent en juin dernier aux Jeux Méditerranéens. Elle souhaitait se dépasser une dernière fois pour offrir à l’Aas Sarcelles Natation 95 un podium national sur 4x50 m 4 nages.

LE BRONZE EN RELAIS

«À cette occasion, je retrouvais Ludivine (Blanc), avec qui j’avais été championne de France aux Interclubs en 2016 et 2e sur 4x50 m nage libre lors de l’édition précédente des Nationaux en petit bassin. Carmella (Kitching), je la connaissais aussi, car elle s’entraînait à Antibes, où je réside. Quant à Leslie (Belkacemi), ce fut une belle découverte», raconte Camille, qui, au premier relais, exprimait l’étendue de son potentiel sur 50 m dos. «Malgré mon manque d’entraînement, je n’étais pas inquiète. Le dos, ça ne se perd pas. J’aurai pu effectuer mon relais les yeux fermés. À la ligne d’eau n°3, j’ai touché en deuxième position en 28’’79 derrière Béryl Gastaldello (10 fois médaillé sur la compétition). L’équipe était bien lancée. Après, je suis sortie de l’eau et j’ai encouragé Ludivine. On a décroché la 3ème place. Une médaille pour mon clap de fin, c’est bien !», savoure la nageuse de 22 ans.

25 MÉDAILLES NATIONALES

Ce (possible) ultime podium apporte un compte rond à son bilan aux France élites : 15 médailles en petit bassin et 25 breloques au total avec ses 10 en grand bassin. Des chiffres qui évoquent son niveau, sa longévité et son talent. «J’ai débuté la natation à l’âge de 3 ans, alors que ma famille baignait plutôt dans le monde de l’aviron. Ma mère, Christine Jullien, a participé deux fois aux Jeux Olympiques (éliminée en repêchages du quatre de couple en 1988 à Séoul et finale B du quatre de pointe en 1992 à Barcelone) et mon père, Christian, est entraîneur», évoque-t-elle.

CARRIÈRE FLORISSANTE

«En 2009, j’ai été la première Française âgée de 13 ans à nager le 100 m nage libre en moins d’une minute. J’ai obtenu mes premières sélections et connu mes premières joies en relais, avec des succès à la Comen et au Foje. Suite à cela, je suis restée dix saisons en équipe de France et j’ai connu mon premier podium en élite à l’âge de 15 ans», raconte Camille Gheorghiu. (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

CAMILLE GHEORGHIU EN BREF

22 ans. As du dos, de la nage libre et des relais. Sociétaire de l'Aas Sarcelles Natation.

- Palmarès international : 4e des Mondiaux juniors 2011 à Lima sur 4x100 m nage libre (NL) ; championne d’Europe junior 2011 à Belgrade sur 4x100 m et 4x200 m NL puis 3e en 2012 à Anvers sur 400 m NL. Lauréate de la Comen 2009 sur 4x100 m NL, 4x200 m NL et 4x100 m 4 nages. Médaillée d’or du Foje 2009 à Tampère sur 4x100 m NL. Ex-recordwoman d’Europe junior du 4x100 m NL (3’44).

- 25 podiums nationaux élites (15 en petit bassin, 10 en grand bassin) dont 9 titres de championne de France – 5 sur 200 m dos (2016 à 2018 en grand bassin ; 2015 et 2017 en petit) et 4 en relais.

- Toujours détentrice de 7 records de France jeunes. Grand bassin : sur 200 m NL (en 2’01’’17 / 15 ans). Petit bassin : sur 200 m dos (2’07’’88 / 15 et 16 ans), 100 m NL (57’’31 / 13 ans et 55’’58 / 14 ans), 200 m NL (2’04’’93 / 13 ans) et 400 m NL (4’08’’18 / 15 ans). (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Retrouvez ce portrait dans le magazine L'Esprit Club n°53

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Piscine olympique d’Antigone, 34000 Montpellier

 

France élites PB : un fabuleux relais

Les Sarcelloises Ludivine Blanc, Camille Gheorghiu, Carmella Kitching et Leslie Belkacemi, à droite sur le podium (photo : Aas Sarcelles Natation)

 

A Montpellier, l’équipe de l’Aas Sarcelles Natation 95 (à droite sur la photo) monte sur le podium et décroche la médaille de bronze du 4x50 m 4 nages en 1’52’’13, derrière le Cn Marseille (au centre) et Canet 66 (à droite). Pour finir devant Marie Wattel et Montpellier Métropole (4e), Assia Touati et les Dauphins de Toulouse (5e) ou encore Fanny Deberghes et Carol-Ann Borel de l’Asptt Montpellier (6e), il fallait un fabuleux quatuor. Camille Gheorghiu (28’’79 sur 50 m dos – 2e du premier relais derrière la Marseillaise Béryl Gastaldello), Carmella Kitching (31’’12 sur 50 m brasse – 3e du second relais tout près de Solène Gallego et de Fanny Deberghes), Leslie Belkacemi (26’’85 sur 50 m papillon – 5e du troisième relais survolé par Mélanie Hénique) et Ludivine Blanc (25’’37 sur 50 m nage libre – 6e du quatrième relais à 9 dixièmes de Lena Bousquin) auront été exemplaires (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Piscine olympique d’Antigone, 34000 Montpellier

 

Le triplé national de Carmella Kitching

Carmella Kitching (Aas Sarcelles) a remporté les 50, 100 et 200 m brasse au critérium national d’été 16 ans et plus. (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

À Laval, Carmella Kitching a enfin pu donner sa pleine mesure et accaparer le feu des projecteurs. Minée durant cinq mois par une blessure à un genou, la nageuse de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass) n’avait pu se distinguer qu’épisodiquement cette saison, décrochant la médaille de bronze sur 50 m brasse aux France élites et au Meeting Golden Tour Camille Muffat. Mais en Mayenne, la spécialiste de la brasse, renaissante, a été la seule avec Camille Dauba à triompher à trois reprises au critérium national d’été 16 ans et plus. Sur 50 m, la Valdoisienne a relégué à six dixièmes la championne de France universitaire, Anaïs Charro. Et sur 100 et 200 m, elle a devancé Clara Basso-Bert (espoir formée à l’Étoile Saint-Leu Plessis) et Zia Dupont (révélation de l’épreuve, âgée de 16 ans).

«C’est la plus belle réussite de sa carrière. Carmella avait déjà brillé sur cette épreuve en s’adjugeant 7 podiums (notamment 1re sur 4x100 m 4 nages en 2013 et sur 50 m en 2015). Elle avait remporté le Championnat de France cadette sur 200 m en 2011, décroché trois médailles aux France jeunes 2012, disputé 11 finales aux France élites et frôlé une qualification aux Jo 2012. Mais elle n’était encore jamais revenue d’un Championnat avec 3 médailles d’or. Ce triplé, associé à un environnement d’entraînement idéal à l’Université de Loughborough (épicentre de la natation anglaise) aux côtés de Marie Wattel, devrait la mener vers d’autres succès», savoure Guy Canzano, le président de l’Aass Natation, qui a également apprécié la médaille de bronze de son autre engagée, Leslie Belkacemi, sur 100 m papillon. (Julien Bigorne / La Gazette du Val-d'Oise)

 

>>> Les résultats du Critérium national d'été 16 ans et plus

>>> Les articles parus sur l'événement

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Piscine Saint-Nicolas, 53000 Laval

 

Podium sarcellois aux France élites

Carmella Kitching, médaillée de bronze sur 50 m brasse aux Championnats de France élites à Saint-Raphael
(photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Du 22 au 27 mai à Saint-Raphael, huit Sarcellois ont participé aux Championnats de France élites. Carmella Kitching, camarade de chambrée de Marie Wattel à l'Université de Loughborough (Grande-Bretagne) et déjà médaillée sur la Golden Tour, est montée sur le podium du 50 m brasse (3e en 32''18). Elle a manqué pour 8 centièmes une seconde médaille de bronze, cette fois sur 100 m. L'Amiénoise Camille Mallet, l'a devancée à la touche. Sur 200 m, Carmella s'était classée 6e d'une course dense, dominée par Fantine Lesaffre et Fanny Deberghes et marquée par la Meilleure Perf Française des 15 ans de Justine Delmas.

Inès Idier a participé à une finale A (8e du 1 500 m nage libre en 17'29) et Théo Charrade a disputé trois finales B (50, 100 et 200 m brasse). Claire Six, Souhail Hamouchane, Enora Collet, Clément Kukla et Mathieu Bellay ont pris de l'expérience mais n'ont pu dépasser le cap des séries.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

>>> Les résultats complets

>>> Les résultats de l'Aas Sarcelles

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Stade nautique Alain Chateigner, 83700 Saint-Raphaël

 

Marie Wattel : « Un statut à défendre »

Le podium du 200 m nage libre du FFN Golden Tour : Reva Foos (2e), Marie Wattel (1re) et Jazmin Carlin (3e). (Photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Deux fois médaillée aux Championnats d’Europe en petit bassin (2e sur 100 m papillon et 3e sur 4x50 m 4 nages), Marie Wattel s’affirme comme l’un des grands espoirs de l’équipe de France de natation. Nous avons recueilli ses impressions au FFN Golden Tour de Sarcelles.

Marie Wattel a été l’une des meilleures performeuses du FFN Golden Tour de Sarcelles. La nageuse licenciée à Montpellier a décroché quatre médailles : l’or sur 50 et 100 m papillon et 200 m nage libre et l’argent sur 50 m nage libre derrière la championne olympique Pernille Blume. La preuve de la réussite de son choix et de l’efficacité de ses entraînements à l’Université de Loughborough, en Grande-Bretagne. « Après les Jeux Olympiques de Rio, je recherchais une autre façon de m’entraîner et une autre culture. Je réussis désormais à combiner études et sport de haut niveau. Je viens de décrocher mes premières médailles internationales lors des Championnats d’Europe en petit bassin et l’an dernier, j’ai réalisé le 9e temps mondial sur 100 m papillon. Ça commence à porter ses fruits», explique la protégée de Ian Hulme, passée par l’île Maurice, Annecy et Nice au cours de sa carrière sportive. La Française pouvait être satisfaite de sa prestation au FFN Golden Tour de Sarcelles.

«Je venais ici pour retrouver la compétition internationale face à du beau monde et montrer aux filles que j’ai un statut à défendre surtout sur 100 m papillon. Malgré la forme pas top, je leur ai prouvé que je peux encore toucher devant. C’était aussi une bonne expérience de se confronter à une championne olympique sur 50 m nage libre et de se tester, ne plus avoir peur de partir vite», a-t-elle déclaré. « C’était ma première compétition à Sarcelles. Par rapport aux autres Golden Tour, l’avantage est qu’il y a ici deux bassins pour récupérer. Il y a plus de place et c’est agréable pour les nageurs», a conclu la nageuse de 20 ans, qui vise de nouvelles médailles aux Championnats d’Europe de Glasgow, en août prochain.

Carmella Kitching, sa camarade de chambre à l’Université de Loughborough, est pour sa part sociétaire de l’Association Amicale et Sportive de Sarcelles (Aass). Elle a décroché la médaille de bronze sur 50 m brasse en 32’’41 et finit 4e sur 100 m en 1’11 et 5e sur 200 m en 2’36. (Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr) 

 

>>> Les photos de l'épreuve

>>> Les photos des podiums

>>> Les résultats complets

>>> L'interview de Marie Wattel sur BeInsports

>>> L'Interview de Marie Wattel par Julien Bigorne

Articles sur la même compétition : Pernille Blume en forme olympique - Jérémy Stravius en récital - Mie-Oh Nielsen fait le dos rond - Chouchar bronzé sur 400 m 4 nages - Negris, l'avenir du 1500 m - Jaz connaît la musique - Quand Verraszto commence son show... - Double entrée pour Sarcelles - Sarcelles parmi les géants du Golden Tour - Sarcelles a accueilli les étoiles des bassins - Tous les podiums du Golden Tour de Sarcelles

 

Détails:

  • -
  • Lieu: Centre Sportif Nelson Mandela, 95200 Sarcelles

 

S'abonner à ce flux RSS