Actualités

Pisane : records de Belgique !

Alisée Pisane (JETS de Sarcelles) a battu les records de Belgique en petit bassin du 800 m et du 1 500 m nage libre, qui tenaient depuis 34 ans (photo : DR)

 

À l’occasion du meeting national de Villefranche-sur-Saône, Alisée Pisane a dépoussiéré deux records de Belgique en petit bassin, vieux de 34 ans et réalisé à l’époque par Isabelle Arnould (sélectionnée aux JO en 1988 et en 1992 et vice-championne du monde universitaire sur 1 500 m nage libre en 1993). Le 14 octobre, la sociétaire des JETS de Sarcelles a amélioré de 4’’23 celui du 800 m nage libre (en 8’24’’78). Puis, deux jours plus tard, elle a retranché 3’’81 à celui du 1 500 m nage libre (en 16’05’’70). « J’avais ces deux record en point de mire mais plutôt courant novembre. Les réaliser si tôt dans la saison est inattendu », a confié la jeune nageuse de 19 ans. « La compétition de Villefranche n’était pas un objectif mais plutôt l’occasion de s’entraîner autrement et de voir où je me situais après 7 semaines de reprise. D’ailleurs, la charge de travail était restée la même la semaine précédente. J’avais encore nagé 7 kilomètres le vendredi matin avant de faire 3 heures de voiture pour venir nager le 800 m sur ce meeting », raconte-t-elle.

Mondiaux en petit bassin

Après ses deux exploits, Alisée Pisane songe à améliorer ses temps aux Championnats de France élites en petit bassin à Chartres et faire briller les couleurs de Sarcelles. Il sera ensuite temps pour elle de tenter de réaliser les minima pour les Mondiaux en petit bassin, les 12 et 13 novembre aux Championnats de Belgique. « Les chronos demandés sont très sévères et bien plus durs que pour beaucoup d’autres pays : 8’15’’01 pour le 800 m et 15’48’’72 pour le 1 500 m », précise la spécialiste de la nage libre. En peu de temps, celle-ci a déjà nettement progressé. Son explication : ses entraînements sous la houlette de Philippe Lucas. « Auparavant, j’étais la seule nageuse de longue distance au Centre de Liège. Là, je suis au sein d’une équipe de haut niveau avec un coach expérimenté. Je nage désormais entre 16 et 18 kilomètres par jour, sans compter une heure de musculation entre les deux séances. Avant, en semaine de charge, j’étais entre 60 et 68 km grand maximum. Maintenant, une semaine normale, c’est entre 80 et 90 kilomètres. Je sens la fatigue mais je vois aussi les résultats », révélait-elle à Sud Info. Julien BIGORNE

 

>>> Les résultats complets

>>> Tous les articles sur Alisée Pisane