Actualités

Jablines 2022 : Le triomphe des JETS

Avec 35 médailles dont 16 d’or, les JETS de Sarcelles ont triomphé. De g. à dr. : Merino, Taillardat, Maleau, Ben Ghalia, Kukla, Garoux, Grangeon-De Villele, Tramier, C. et G. Canzano, Verplaetse, Schouten, Pierrejean, Parker, Duteil, Tuset, Magne et Reymond (photo : Julien Bigorne)

 

Sous le soleil seine-et-marnais, les mercis fusent, les bises se succèdent, les tapes amicales se multiplient, les sourires complices se partagent. Au cœur du jeu, un homme : Guy Canzano. Le président des JETS de Sarcelles n’en finit plus de féliciter ses nageurs. Le week-end dernier, son club a connu un triomphe lors de la finale de la Coupe de France d’eau libre à Jablines. 35 médailles, des triplés masculins sur le 5 km et le Général de la Coupe de France, 8 nageurs dans le top 10 du 10 km, des victoires féminines au scratch des courses phares…

35 médailles

Ce carton plein est d’autant plus beau que cette épreuve majeure de l’eau libre (discipline pratiquée en lac, mer et rivière) était support des Championnats de France pour le 5 km, d’un combiné final inédit pour l’attribution des podiums de la Coupe de France et d’un match entre sélections départementales sur 2,5 km. Elle battait là son record de participation (511 engagés sur 5 épreuves) et proposait une belle concurrence avec les Internationaux monégasques (Lisa Pou, Gaël Khalil, Théo Druenne), le Lillois Jean-Baptiste Clusman (champion du monde junior 2018 du 7,5 km), le Frontignanais Bertrand Venturi (vice-champion d’Europe 2010 du 25 km) et les Brestoises Lean Cabon (7e de l’Euro junior 2021), et Morgane Dornic (lauréate de la Traversée du Lac Saint-Jean 2022).

Pour les 30 ans de l’épreuve de Jablines, qu’il créa au temps des pionniers, Guy Canzano ne pouvait espérer plus belle réussite : « Notre club a beau être n° 1 de l’eau libre en France depuis 5 ans, cet exploit à Jablines est de taille. Décrocher 35 médailles sur cette compétition nationale et voir 12 de nos 17 nageurs monter sur le podium, ça n’arrive pas tous les jours ».

Doublé de Jouisse

Opposée à quatre Internationales, Caroline Jouisse a réussi le doublé (victoires sur 5 et 10 km) dans la foulée de son second succès sur la Capri-Napoli. Axel Reymond, deux fois champion du monde du 25 km, a dominé le 10 km. Diminué depuis un an par une mononucléose, Clément Kukla a remporté le 5 km et réussi son come-back. Matthieu Magne (champion de France junior 3 pour la 3e fois de la saison) a offert aux JETS de Sarcelles une première victoire individuelle au classement général de la Coupe de France. Christophe Maleau (1er junior 1 du 5 km) a conquis son premier titre national. Ethan Parker (1er junior 1 du 10 km) a décroché sa première médaille d’or en eau libre. Marcel Schouten, Alexandre Verplaetse, Valentin Duteil et Lara Grangeon-De Villele se sont adjugé plusieurs accessits.

Enfin, Tiffany Pierrejean, arrivée en tête de la phase qualificative de la Coupe de France, a fini 3e junior 3 (18-19 ans). « Cette manifestation a été superbe grâce à un jury d’une qualité exceptionnelle et à une organisation millimétrée mise en place par Lazreg Benelhadj, président de la Ligue Ile-de-France de Natation », conclut Guy Canzano. Julien BIGORNE    

 

Les JETS médaillés

Hommes : Axel Reymond (1er du 10 km, 1er maître 1 sur 5 km et 10 km, 1er au combiné, 2e sur 5 km), Clément Kukla (1er du 5 km), Matthieu Magne (1er junior 3 sur 5 km et 10 km, 1er de la Coupe de France au scratch et en junior 3, 3e au combiné), Christophe Maleau (1er sur 5 km et 2e sur 10 km, chez les juniors 1), Ethan Parker (1er sur 10 km, 3e sur 5 km, chez les juniors 1), Marcel Schouten (2e sur 10 km, 2e en maître 1 sur 5 et 10 km, 2e au combiné, 3e du 5 km), Alexandre Verplaetse (2e de la Coupe de France, 3e du 10 km), Valentin Duteil (2e junior 3 de la Coupe de France, 3e junior 3 sur 5 et 10 km, 3e de la Coupe de France).

Femmes : Caroline Jouisse (1re du 5 km et du 10 km au scratch et en maître 1, 1re au combiné), Lara Grangeon-De Villele (2e maître 1 sur 5 km et 10 km), Tiffany Pierrejean (3e junior 3 de la Coupe de France), Sandrine Colombani (3e maître 2 sur 2,5 km).