Actualités

Jablines 2022 : Reymond en patron

Axel Reymond (JETS de Sarcelles) a remporté le 10 km de la finale de la Coupe de France d'eau libre à Jablines (photo : Julien Bigorne)

 

Cette fois, c’est la bonne ! Le 25 septembre, Axel Reymond a remporté le 10 km de la finale de la Coupe de France de Jablines et du même coup le combiné 5 km et 10 km de cette compétition. Le sociétaire des JETS de Sarcelles pouvait savourer ces succès après avoir connu son lot de malchance et de déception. Le 20 août dernier à Ostia (Italie), le protégé de Magali Merino avait en effet été privé (très probablement) d’un troisième titre continental sur 25 km. La course avait été annulée après un arrêt dans la plus grande confusion au bout de 18 km de course. Fin août, il était rentré malade de son séjour aux États-Unis et contraint de reprendre l’entraînement avec une semaine de retard. Le 22 septembre, le double champion du monde du 25 km avait appris que la FINA avait décidé de retirer son épreuve fétiche du programme des prochains Mondiaux en eau libre de Fukuoka (en août 2023 au Japon). Enfin, la veille, son coéquipier Clément Kukla, renaissant, l’avait privé pour une seconde de son premier titre national depuis 7 ans sur 5 km. Ça commençait à faire beaucoup !

Lot de malchance et de déception

« Sur le 5 km, je savais qu’il fallait que je tente de partir tôt car j’avais peu de réserves et peu d’entraînement. J’ai étiré le peloton et accéléré progressivement dans le dernier tour. Mais je n’ai pas réussi mon sprint comme je le voulais », confie Axel. Néanmoins, en champion qu’il est, le JETS a relevé la tête sur le 10 km et s’est imposé en patron. C’est lui qui a dicté l’allure du début à la fin. À mi-course, c’est son attaque qui a fait exploser la file indienne. Seuls ses coéquipiers Marcel Schouten (4e des Mondiaux 2022 de 25 km), Matthieu Magne et Alexandre Verplaetse (tous deux à la lutte pour la victoire au général de la Coupe de France) ainsi que le Monégasque Gaël Khalil (récent 14e aux Mondiaux juniors de 10 km, sous les couleurs du Liban) sont alors parvenus à le suivre. Mais dans le sixième et dernier tour, seul Marcel a été en mesure de lui contester la victoire, avant de craquer après le passage de la dernière bouée.

Net succès sur le 10 km

Après cette belle victoire, le Sarcellois participera aux festivités des 150 ans de Manaus aux côtés de la championne olympique Ana Marcela Cunha. « Axel est inscrit sur le 30 km le 15 octobre puis au 3 km par équipe avec Lisa Pou le 16 octobre », précise son entraîneur Magali Merino. Ensuite, il sera temps de prévoir un nouveau cycle d’entraînement. Axel ambitionne en effet de se qualifier sur la distance du 10 km aux JO de Paris mais espère aussi avoir la chance de décrocher un troisième titre mondial sur 25 km en 2023. « La décision de supprimer le 25 km du programme des prochains Mondiaux n’est pas définitive », espère-t-il. « La haute délégation de la FINA a pris cette décision sans consulter les différents intervenants. Elle la justifie en arguant du faible nombre de participants sur le 25 km aux derniers Mondiaux alors qu’il y en avait plus par exemple que sur 1 500 m (53 contre 46). Et en tant que représentante des athlètes à la FINA, Ana Marcela Cunha n’a même pas été consultée. En tant que sportifs et premiers concernés, nous avons notre mot à dire !», conclut Axel Reymond. Julien BIGORNE           

 

Classement scratch masculin du 10 km de Jablines

1. Axel Reymond (JETS de Sarcelles) 1h53’37 ; 2. Marcel Schouten (JETS de Sarcelles / Pays-Bas) 1h53’42 ; 3. Alexandre Verplaetse (JETS de Sarcelles) 1h54’25 ; 4. Matthieu Magne (JETS de Sarcelles) 1h54’36 ; 5. Gaël Khalil (As Monaco / Liban) 1h54’59 ; 6. Valentin Duteil (JETS de Sarcelles) 1h57’12 ; 7. Gaspard Tramier (JETS de Sarcelles) 1h58’55 ; 8. Théo Druenne (As Monaco / Monaco) 1h59’30 ; 9. Ethan Parker (JETS de Sarcelles) 1h59’32 ; 10. Christophe Maleau (JETS de Sarcelles) 1h59’50. – 54 classés.