Actualités

Jablines 2021 : Jouisse en balade

« Alors, belle balade ! ». Après le portique d’arrivée du 10 km de la finale de la Coupe de France à Jablines (Seine-et-Marne), Lean Cabon a lancé, avec une pointe d’humour, ces quelques mots à la lauréate, Caroline Jouisse. La nageuse du CN Brest, lauréate du 5 km la veille, avait bien conscience que la sociétaire des JETS de Sarcelles était plus forte, même entamée physiquement, et qu’en se ‘‘contentant’’ de suivre l’allure dictée par la courageuse Morgane Dornic (CN Brest, lauréate de la Traversée du Lac Saint-Jean 2019), elle se promenait vers une victoire certaine. Sa treizième en treize manches de Coupe de France d’eau libre 2021, depuis le 20 juin dernier !

Course d’attente

« Je suis désolée pour les filles. En d’autres circonstances, j’aurai pris les devants et je ne les aurai pas laissé faire tout le travail pendant cinq tours. Mais aujourd’hui, j’étais en récupération après ma débauche d’énergie d’hier. Lorsque les garçons se sont rapprochés près, je suis passée devant lors du dernier tour, au niveau de la bouée n° 3. J’ai pris une trajectoire plus à l’intérieur et Lean (Cabon) et Clémence (Coccordano) ont pensé, à tort, que je faisais le mauvais choix. Elles ne m’ont pas suivie. J’en ai profité pour accélérer et elles n’ont pas réussi à me remonter », raconte la protégée de Magali Merino qui a réalisé une course d’attente en raison de sa participation la veille au 10 km de Barcelone (Espagne).

5e du 10 km de Barcelone, la veille

« C’était ma première participation à une manche de Coupe d’Europe depuis 2013 et de surcroît la compétition la plus dense depuis les Jeux Olympiques de Tokyo, le 4 août dernier. Il était difficile de jauger l’état de forme de chacune. Certaines ont coupé, d’autres enchaînent les courses…Ma stratégie était de rester à l’avant du groupe de tête pour éviter de prendre des coups. Le parcours faisait un C et il fallait passer 9 bouées par tour par l’épaule droite ou l’épaule gauche ce qui nécessitait de rester lucide », raconte Caroline. « Dans une eau de mer à 25° C qui avait tendance à nous porter, j’ai eu de bonnes sensations. Dans le dernier tour, je prends mon ravito car je ne pense pas pouvoir rattraper les filles de devant. Mais finalement, c’était possible de décrocher un podium et il ne m’a pas manqué grand-chose pour les passer sur la droite dans le chenal ». Pour elle, finir cinquième est paradoxal.

Une place de leader à défendre

« C’est la première fois depuis 13 mars (après 18 courses médaillées en six mois et demie) que je ne monte pas sur le podium. Et pourtant je suis satisfaite de ma course ; j’ai devancé Sharon Van Rouwendaal (11e) et Anna Olasz (6e) qui ont terminé 2e et 4e aux JO. Ce n’est pas rien ! », confie-t-elle. La sociétaire de l’AAS Sarcelles Natation 95 participera le week-end prochain au 10 km de Piombino (Italie) puis aux Jeux mondiaux du sport en entreprise (sous les couleurs de son employeur Veolia) avant de défendre sa place de leader de la Coupe du monde d’ultra-marathon le 21 novembre à Rosario (Argentine). Julien BIGORNE   

 

Les résultats du 10 km de Jablines (finale de la Coupe de France d’eau libre)

Femmes : 1. Caroline Jouisse (AAS Sarcelles Natation 95) 2h11’54 ; 2. Lean Cabon (CN Brest) 2h12’02 ; 3. Clémence Coccordano (Lille Métropole) 2h12’04 ; 4. Morgane Dornic (CN Brest) 2h14’10 ; 5. Inès Vitrac Garcia (CNO Saint-Germain-en-Laye) 2h23’16 ; 6. Giulia Ravier (Lille Métropole) 2h23’55 ; 7. Aurore Stals (Belgique / Ardennes Rives de Meuse) 2h25’01 ; 8. Alizée Marbais (SN Metz) 2h26’45 ; 9. Tiffany Pierrejean (Montceau ON) 2h27’26 ; 10. Alissia Montebrun (Grand Paris Swim Academy) 2h27’35 ; 11. Audrenn Foiny (CN Le Plessis-Robinson) 2h28’33 ;…15. Faustine Waze (Lille Métropole) 2h30’36 ; 18. Agathe Beaugrand (USB Bordeaux) 2h34’32 ; 19. Maève Garreau (Amicale Villeneuve-la-Garenne) 2h37’31. – 26 classées.