Actualités

L’heure de la reprise

Le groupe de l'AAS Sarcelles Natation 95. De gauche à droite, debout : Chafik Ougzin, Guy Canzano, Majdoline Zonkan, Andrea Goeffon-Gondouin, Massinissa Ait Mohand, Lucas Hervas, Lounis Khendriche, Yanis-Nour Amrani, Ilias Oukherfalla, Rudy Eggimann, Axel Brunet et Mickael Marante. Accroupis : Grace Fallet, Lilia Berrando, Alicia Meziane, Lisa Chen, Soraya Abbadi, x, x et Lucas Falla (photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 19 septembre, la première séance d’entraînement dans l’eau a débuté au Centre aquatique Christiane et Guy Canzano. Sur le bord du bassin, un nouveau tandem d’entraîneurs a fait son apparition. Chafik Ougzin et Mickaël Marante ont pris les rênes du groupe élite course de l’AAS Sarcelles Natation 95, où l’on retrouve notamment Gianni Tagnati et Majdoline Zonkan (qualifiés en 2019 aux France jeunes à Tarbes), Andréa Goeffon-Gondouin (parmi les 40 meilleures sur 100 et 200 m dos aux France d’été relève en juillet à Béthune), Lucas Falla (3e des nageurs nés en 2005 sur le 5 km des Championnats de France en eau libre en mai 2019 à Brive) et Grace Fallet (présente aux France en eau libre).

Une dizaine de nouveaux nageurs ont rejoint ce groupe. Deux d’entre eux n’auront mis que quelques jours avant de se distinguer. Massinissa Ait Mohand a décroché la médaille de bronze sur 50 m papillon aux Championnats d’Afrique jeunes. Sur cette même compétition, Soraya Abbadi a terminé 5e sur 4x100 m nage libre (dame et mixte) et 6e sur 100 m papillon. Quelques semaines plus tôt, elle avait décroché 12 médailles aux Championnats du Maroc et 3 podiums aux Championnats arabes à Casablanca (2e sur 50 m papillon et 4x100 m ; 3e sur 200 m nage libre). Enfin, Lounis Khendriche, qui porte pour la 3e année les couleurs sarcelloises, s’entraîne désormais avec ce groupe prometteur et fait figure d’aîné. «Cette année, je poursuis des études de commerce à l’EDC de Paris à La Défense. Je peux ainsi m’entraîner 8 à 10 fois par semaine au Centre aquatique de Sarcelles», explique le nageur algérien de 22 ans, originaire d’Hizer, auréolé fin août de deux médailles aux Jeux Africains de Rabat (2e sur 200 m papillon et 3e sur 4x200 m). «Ces podiums s’ajoutent à mes quatre médailles de bronze obtenues aux Championnats d’Afrique (sur 200 m papillon, 400 m nage libre et 4x200 m en 2016 puis en relais en 2018). En 2020, c’est précisément sur cette compétition que je veux briller en réalisant moins de 2 minutes au 200 m papillon», dévoile Lounis.  

«Nous héritons d’un groupe jeune, dynamique et motivé. Une belle aventure s’annonce», a déclaré Chafik Ougzin, entraîneur de natation depuis 18 ans suite à une expérience de compétiteur (niveau N2) et excellent formateur qui révéla de nombreux jeunes talents à Bezons, Argenteuil, Sannois et Montigny-les-Cormeilles, amenant par exemple Rudy Eggimann, Jenna Mechali, Massinissa Ait Mohand et Ayman Ouiguine à se qualifier au Trophée national Lucien Zins (compétition de référence en bassin pour les moins de 15 ans). Mickaël Marante, son partenaire depuis 4 ans, apporte quant à lui ses compétences en ostéopathie, préparation physique générale, travail cardio et renforcement musculaire.

(Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Retrouvez les photos de l’entraînement sur www.club-sarcelles-natation-95.com/index.php/phototheque