Actualités

Axel Reymond vice-champion d'Europe

Axel Reymond est devenu vice-champion d'Europe sur 5 km, avant de finir 4e de l'épreuve du 25 km.
(Photo : Julien Bigorne / www.sportspassion95.fr)

 

Le 8 août dans les eaux du Loch Lomond, près de Glasgow (Écosse), Axel Reymond avait débuté à merveille les Championnats d’Europe de natation en eau libre. Le protégé de Magali Merino avait créé la surprise en décrochant la médaille d’argent sur l’épreuve de 5 km. «Je ne pensais pas du tout faire cette place-là. Je me sentais très bien. Une fois que je suis rentré dans l’eau, les appuis sont venus directement, je me suis retrouvé en tête, sans vraiment comprendre pourquoi. Je me suis dit ‘‘continue aux sensations, essaye de garder les pieds du Hongrois’’, parce que je savais qu’il était très fort. Ça m’ouvre de belles perspectives pour la suite», avaitdéclaré le sociétaire de l’Aas Sarcelles Natation. Longtemps en tête, il avait été débordé dans le final par le Hongrois Kristof Rasovszky (lauréat de la Coupe d’Europe de 10 km à Barcelone) mais avait précédé le champion de France Logan Fontaine.

Un podium pour l'histoire

Deuxième du 5 km, Axel Reymond montait pour la quatrième fois de sa carrière sur un podium des Championnats d’Europe d’eau libre (NDLR : il avait fini 1er en 2014 et en 2016 et 3e en 2012 sur 25 km). Il établissait un record français en la matière puisque jusqu’ici Stéphane Lecat (1er en 2000, 2e en 1997 et 3e en 1995 sur 25 km) et Joanes Hedel (2e en 2008, 3e en 2010 et en 2011 sur 25 km) étaient les références avec trois médailles individuelles.

En quête d'un troisième titre 

Le 12 août, Axel Reymond pouvait devenir le premier nageur masculin français à décrocher trois titres de champion d’Europe consécutif dans une même spécialité. En effet, même les héros des bassins – Alain Bernard, Florent Manaudou, Yannick Agnel et Franck Esposito – n’avaient pas réussi cet exploit... Le nageur de l’Aas Sarcelles pouvait aussi être le premier à s’imposer 3 fois de suite sur 25 km ; performance manquée par le Russe Aleksey Akatiev en 2000 et l’Italien Valerio Cieri en 2011. Le champion du monde et double champion d’Europe en titre retrouvait notamment Kristof Rasovszky (lauréat du 5 km et 2e du 10 km, les jours précédents), le Russe Evgeny Drattsev et l’Italien Matteo Furlan (respectivement 2e sur 25 km en 2014 et en 2016), Kirill Belyaev (5e des Universiades 2017 sur 10 km), Simone Ruffini (champion d’Europe sur 5 km en 2016) et David Aubry (3e du relais mixte).

À un kilomètre du bonheur

Après 4h40 de course, Axel semblait tenir le bon bout. Malgré la pluie battante, le froid et une eau fraîche qui nécessitait le port d’une combinaison intégrale en néoprène, il accélérait et débouchait en tête à 1 250 mètres de la plaque d’arrivée. Le Hongrois Kristof Rasovszky se retrouvait 4e après une erreur de trajectoire. On pensait tenir l’instant décisif. Mais le natif de Veszprem revenait à hauteur à l’entame du dernier kilomètre puis distançait Axel sur une attaque foudroyante. «À ce moment-là, j’avais encore le mental mais le physique n’a pas suivi, j’étais Ko», confie le nageur de l’Aass, qui, doublé par le Russe Belyaev et l’Italien Furlan à l’approche du chenal, a fini quatrième, privé bien cruellement du podium. «En tant que champion du monde et double champion d’Europe, j’étais la cible, l’homme à abattre. Mes rivaux ont fait une course d’équipe contre moi. J’ai essayé à plusieurs reprises de me démarquer mais je n’ai pas pu. Je suis déçu, mais je me suis donné à fond», a déclaré le protégé de Magali Merino. (Julien Bigorne / La Gazette du Val-d'Oise)

>>> Photos de l'épreuve

>>> Les résultats des Championnats d'Europe de Glasgow

>>> Les articles parus sur l'événement

>>> Le compte-rendu de Beinsports

>>> L'interview d'Axel Reymond sur RMC Sports

>>> Le compte-rendu à suivre sur L'Esprit Club n°50

 

Détails:

  • -
  • Lieu:  Loch Lomond, Glasgow, Ecosse